Sign in to follow this  
Yssan

Le sacrifice du Messie : Commentaires

671 posts in this topic

Bonsoir à tous. Comme vous le savez peut être, il y a deux ans avec la sortie de Tiberium Wars j'avais commencé une petite fanfiction intitulée La Chute Hammerfest, histoire que je n'avais pas pu terminer faute de temps.

Avec l'annonce de Command&Conquer 4 l'inspiration et l'envie de travailler sur l'univers du Tiberium m'est revenue. Dans un premier temps je me suis contenté d'imaginer l'histoire de ce quatrième opus sans le poser à l'écrit puis, je me suis dit que quelques chapitres de temps en temps vous aiderait à patienter un peu, et cela me permettrait de mon côté de m'adonner à un nouvel entraînement.

Cette nouvelle fanfic est intitulée Le sacrifice du Messie, un titre assez équivoque qui laisse imaginer où je veux en venir. Pour le moment je n'ai pas vraiment d'idée quant au déroulement de l'histoire, je vais me laisser porter par l'inspiration et mes envies du moment, pour commencer tout du moins.

Cette fanfic étant rédigée en premier lieu pour les membres de TimeofWar je vous invite à aller la lire à l'adresse suivante :

Chapitre 1 : L'épreuve

Le chapitre sera disponible sur CnCSaga dans une semaine ;)

Edited by Yssan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas finir ma précédente fanfiction, ça fait trop longtemps que je l'ai abandonnée et je n'ai plus vraiment envie de parler de Jim. Pour moi écrire une fanfic c'est surtout une histoire d'envie, si l'envie disparaît ce n'est plus la peine d'essayer. Par contre celle-ci je vais essayer de l'amener à son terme. Ca pourrait au final donner l'équivalent d'un roman de 200-300 pages, selon l'inspiration et les idées qui me viennent au fur et à mesure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne pense pas finir ma précédente fanfiction, ça fait trop longtemps que je l'ai abandonnée et je n'ai plus vraiment envie de parler de Jim.

Note pour ceux qui ont pas suivi. Jim ne s'agit aucunement de moi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici le chapitre 1 :

Ténèbres, obscurité oppressante, odeur de pourriture et de sueur rance, un silence presque total, seul le bruit d´une respiration saccadée troublait la quiétude du sous-terrain. Le soldat leva la main vers son front et alluma sa vision infrarouge, un labyrinthe sableux aux murs recouverts de graffitis étranges. Il s´approcha de l´un d´entre eux et déchiffra l´écriture dans un chuchotement inaudible.

Le soleil de Tiberium nous guidera.

En dessous on pouvait lire une signature ainsi qu´une date. Le message avait été écrit pendant la seconde guerre contre la confrérie. Froncement de sourcils, Jim se tourna vers ses deux compagnons qui haussèrent les épaules à l´unisson, aussi circonspects que lui. Il inspecta son arme et vérifia le chargeur, plein, des grenades pendaient à sa taille, son équipement était complet.

D´un accord tacite les trois soldats se mirent en marche, le doigt sur la détente. La situation leur semblait totalement surréaliste, leur arrivée en Europe de l´Est remontait à une semaine où ils avaient été envoyés pour assurer la sécurité dans des villes connues pour être fidèles au Nod. Tout se passait à merveille jusqu´au moment où… Jim ne parvenait pas à se remémorer ce qui s´était réellement passé, le trou noir, il s´était réveillé avec ses compagnons dans ce lieu étrange. On les avait attaqué, attaqué et jeté dans ce dédale avec tout leur équipement.

Les trois soldats avançaient d´un pas lent et prudent, prêts à faire face à toute éventualité. Jim menait la marche, toute son attention tournée vers une sortie qui devait forcément exister. Malgré ses efforts il ne pouvait faire abstraction des innombrables symboles et messages gravés dans la pierre à la gloire de Kane et du cristal vert, partout il voyait des signatures, et surtout des dates. A sa grande surprise d´innombrables hommes avaient foulé ce sol poussiéreux, qui étaient-ils ? Certainement des fous furieux, des fanatiques, des soldats dévoués corps et âme à la cause de leur maître.

Et lui, Jim, parcourait à son tour ces couloirs, en tant qu´ennemi de Kane, future proie d´un scorpion affamé. Il poussa un juron et tenta de se reprendre, honteux de se laisser ainsi effrayer par cette mise en scène sordide. Il faisait partie des meilleurs, de l´élite de l´armée du GDI, accompagné par deux vétérans qui avaient croisé le chemin de la mort tant de fois qu´une nouvelle rencontre avec elle ne les effrayait aucunement.

Perdu dans ses pensées il ne remarqua pas que l´un de ses compagnons d´arme attirait son attention vers un énième message. Il s´approcha et lut en silence. “ Tiberium étincelant, chemin tracé, ascension. ” Un infime instant Jim se demanda l´intérêt de ce vers étrange lorsque ses yeux tombèrent sur la date, 11 décembre 2062, la date d´aujourd´hui. Son cœur s´emballa, un frisson parcourut son échine lorsqu´il lut le nom.

Nolan.

Les trois hommes s´observèrent de longues secondes, yeux dans les yeux, conscient d´être pris au piège dans un rite de passage qui ne pouvait se dérouler sans faire couler de sang, leur sang. D´un geste définitif Jim enleva la sécurité de son arme et reprit son chemin, fermement décidé à défendre sa vie. Ses hommes s´éloignèrent à leur tour, non sans un dernier regard sur la signature gravée profondément dans la pierre.

Tout en marchant Jim tentait de s´imaginer son ennemi, il avait de maintes fois affronté le Nod et ne pouvait s´empêcher d´éprouver du respect pour le courage de son ennemi, un courage qui frôlait parfois la démence tant les soldats de la confrérie se lançaient avec fureur au combat. Instinctivement il repensa à toutes les fois où il avait échappé à la mort, parfois miraculeusement. Une goutte de sueur perla sur son front quand l´image d´un guerrier lance-flamme de la Main Noire se matérialisa dans son esprit, ce labyrinthe rituel sélectionnait-il les membres de cette caste fanatique ?

La couche de sable devenait de plus en plus épaisse, à chaque pas Jim voyait ses pieds disparaître dans cet océan ocre. L´obscurité était toujours aussi totale mais avec sa vision infrarouge lui permettait de voir comme en plein jour. Cette maigre consolation lui redonna un bref élan de courage, il poursuivit sa marche incertaine avec une nouvelle assurance.

Les trois soldats avançaient toujours dans ce couloir sablonneux quand le dernier heurta quelque chose de son pied. Surpris il se retourna et observa brièvement la zone du regard, perplexe. Il voulut planter son arme dans le sable, il n´en eut pas le temps. Une silhouette nue venait d´émerger du sol, un poignard à la main. La lame dessina un éclair sanglant et lui trancha la gorge, quand Jim se retourna le meurtrier avait déjà disparu.

Il poussa un juron et s´approcha de la dépouille de son compagnon.

- Bordel c´était quoi ce truc ?

- Il était caché sous le sable, il nous a attendu, répondit le deuxième soldat, laconique.

- Quel fils de putain, une pourriture de lâche.

Quelques mètres plus loin, Nolan attendait, dissimulé dans la pénombre, le souffle tranquille. Il ferma les yeux, s´abreuvant de la peur de ses proies, son poignard ensanglanté entre ses mains. Il nettoya sa lame dans le sable et reprit son chemin, aveugle.

Jim ferma les yeux de son compagnon d´arme et se tourna vers l´autre survivant.

- En route, on va sortir d´ici, vivant. Tu passes devant, la prochaine fois que cet enfoiré se planque sous le sable et essaie de nous poignarder dans le dos je l´aurais.

L´homme hocha de la tête en silence et obéit, son arme pointée vers un ennemi invisible. Jim n´avait pas assisté au meurtre mais le simple fait que son camarade ait été tué à l´arme blanche le préoccupait, seul un fou préférait utiliser un couteau plutôt qu´une arme à feu. Le rituel imposait-il l´emploi d´un tel outil de mort ou l´assassin cherchait-il à impressionner son sombre maître ? Ni l´un ni l´autre ne l´aurait étonné.

Quelques minutes plus tard ils quittèrent le chemin de sable et pénétrèrent dans une zone où le sol demeurait visible. Jim fut rassuré de voir cette menace disparaître mais ne se sentit pas hors de danger pour autant. L´ennemi pouvait attaquer n´importe quand, n´importe où. Son dernier compagnon d´arme s´effondra, un poignard fiché dans le cœur.

Jim bondit en avant et vida son chargeur dans le couloir où l´assassin avait prit la fuite, hurlant de toute sa rage. Il pressa la détente plusieurs fois après que la dernière balle fut tirée et baissa enfin son arme, à la recherche du corps de son adversaire, un corps qu´il ne trouva pas. Il s´avança prudemment et longea les murs truffés de dizaines de trous. Il se baissa et tata du bout des doigts une petite mare de sang.

- Je t´ai eu enfoiré, la prochaine fois tu ne m´échapperas pas.

Plus déterminé que jamais il rechargea son arme et reprit son irrésistible avancée vers la sortie, si sortie il y avait.

Les minutes s´écoulaient inlassablement et l´homme au poignard ne refaisait pas surface. Pendant un bref instant Jim crut que la blessure qu´il lui avait infligée avait fini par le terrasser, il abandonna aussitôt cette idée, il ne se battait pas contre un bleu qui abandonnait la partie à la moindre égratignure. Son adversaire était quelqu´un de dur, quelqu´un de sa trempe, le fanatise en plus.

Peu à peu l´obscurité reculait, repoussée par une lueur qui se faisait de plus en plus pressante, une lueur verdâtre reconnaissable entre-mille, la lueur du Tiberium. Jim ralentit son allure, craignant de tomber sur un nouveau piège. A chaque pas supplémentaire il sentait la sortie se rapprocher, les battements de son cœur s´accéléraient d´instant en instant, son corps tout entier pressentant une nouvelle et ultime rencontre avec la mort.

Jim pénétra dans une pièce circulaire et se trouva face à une imposante vasque métallique remplie de cristaux de Tiberium. Il s´approcha lentement de ce qui apparaissait à ses yeux comme une œuvre d´art pour le moins étrange. Le GDI craignait le cristal vert alors que son adversaire de toujours le vénérait, une vénération qui se ressentait dans ce singulier objet de décoration. Chaque élément avait été disposé avec soin pour former un bouquet aux formes délicates.

Hypnotisé par ce spectacle étonnant il ne remarqua pas la silhouette qui se faufilait dans son dos. Son déplacement était parfait, sa discrétion, totale, pourtant, il ne parvint pas à tuer sa proie dans le dos, trahi par son reflet dans le cristal. Jim bondit sur le côté et tira. L´assassin se jeta au sol et se cacha derrière la vasque.

- Te voilà enfin ! Tu croyais peut être que tu allais m´abattre lâchement ? Allez viens, viens tâter de mon fusil.

A sa grande surprise son adversaire obéit. Il se dressa face à lui, totalement dénudé, les bras écartés en signe de réédition. Surpris par un comportement qui lui semblait surréaliste Jim ne se démonta pas pour autant, l´occasion était trop belle. Il leva son arme, et ressentit une douleur insoutenable dans son épaule. Jim s´écroula et tomba à genou, à moitié paralysé.

L´assassin s´approcha de lui d´un pas paisible et ramassa une petite créature qu´il lui tendit.

- Un… Un scorpion…

Jim s´effondra, mort avant d´avoir touché le sol.

Nolan reposa son compagnon et se tourna vers l´immense vasque qu´il contempla de longues secondes dans un silence empli de religiosité. Quand il eut finit sa prière silencieuse il tendit la main vers l´œuvre d´art et en arracha un cristal. Aussitôt une souffrance fulgurante parcourut son corps, le Tiberium s´abreuvant de son énergie vitale. Il lutta, lutta, encore et encore, avant de s´effondrer dans un bruit mat, victorieux.

La suite très prochainement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un peu, beaucoup ? de retard, voici le deuxième chapitre de ma fanfic consacrée à Kane et au mystère qui l'entoure. Ce nouvel "épisode" risque d'en dérouter plus d'un, et de susciter des critiques.

J'en profite pour préciser que je livre ici ma propre vision du Mythe, je ne cherche par à la faire coïncider avec toutes les informations dont nous disposons à présent. Je cherche à écrire l'histoire qui serait la plus cohérente à mes yeux, en supprimant carrément les passages qui me semblent les plus aberrants.

Cela dit je suis ouvert à toute remarque et je suis même prêt à apporter des modifications si l'on me fait des propositions intéressantes.

Sans plus tarder voici le deuxième chapitre :

La décision de Kane

Le soleil se couchait sur les ruines de Sofia, ses rayons lumineux s´évanouissaient dans les ténèbres et se voyaient aussitôt remplacés par la sinistre lueur du Tiberium. Le cristal avait envahi toutes les rues, escaladé les plus hauts buildings, la cité toute entière étouffait sous son étreinte mortelle. Au loin on pouvait voir une Tour Scrin qui se dressait au-delà du Vitocha, abandonnée par ceux qui l´avaient érigée deux décennies auparavant.

Nolan l´observait avec un mélange de crainte et de fascination. Il leva sa main droite à hauteur de visage, le regard songeur. L´épreuve rituelle remontait à une semaine, une semaine durant laquelle il avait lutté contre la mort. Une semaine de coma ponctuée de rares et douloureux moments de conscience, semblables à d´interminables cauchemars éveillés.

La Main Noire. Véritable caste à laquelle seuls les plus fervents pouvaient prétendre y mériter une place. Aux yeux des simples mortels, ils apparaissaient comme des fanatiques, Nolan en était-il un ? Il n´aimait pas à se considérer comme tel, il préférait se voir comme un combattant de la justice, une justice divine.

D´un bref soupir il se détourna de la baie vitrée et s´approcha de la table de contrôle, immense planisphère qui représentait l´avancée du Tiberium et des forces du GDI, rares étaient les endroits épargnés par le cristal vert, seuls quelques bastions restaient épargnés par sa puissance néfaste. Sofia se trouvait à la limite de l´immense zone rouge Asiatique, quelques mois encore et elle la rejoindrait. Des points symbolisaient les Tours Scrins, disposées en des endroits stratégiques.

Il écarquilla les sourcils et porta la main à son arme, comme attiré par un sixième sens, soudain conscient qu´il n´était pas seul. Une pénombre quasi-totale régnait dans la pièce, la faible lueur de la table ne parvenait pas à dissiper les ténèbres envahissantes. Le soldat braqua son arme vers un point invisible, prêt à toute éventualité.

- On poursuit un fantôme ?

Nolan sursauta et se tourna d´un bond, un homme venait de surgir à l´opposé de la pièce, un homme qu´il aurait reconnu entre mille, l´homme par qui tout avait commencé, l´homme par qui tout allait finir. Kane étira sa bouche en un sourire sarcastique.

- Maître je…

- Ne dis rien, n´uses pas ta salive dans de vaines salutations hypocrites.

Kane s´approcha de la table de contrôle d´un pas lent, sans un regard pour le soldat, toujours pétrifié par l´apparition soudaine du Messie et le ton acerbe de ses mots. Plusieurs fois il l´avait rencontré depuis son entrée dans l´armée de la confrérie, le vieux chef semblait lui porter une certaine affection sans que Nolan n´en connût la raison.

Après une brève hésitation il le rejoignit et observa de nouveau l´immense planisphère sans parvenir à dissiper le trouble qui l´envahissait. Seuls les membres les plus éminents de la confrérie avaient l´honneur de discuter seul à seul avec le Messie en personne, la situation lui semblait totalement irréelle.

- Tu es là parce que j´ai besoin de toi.

Nolan sursauta et voulut parler mais Kane lui intima le silence d´un geste de la main, le regard obstinément tourné vers la carte.

- Le monde est en train de mourir, et pourtant, jamais il ne m´a semblé aussi vivant. Il fluctue, à chaque minute qui s´écoule son visage change un peu plus, de nouvelles terres apparaissent, d´autres reculent, et le Tiberium poursuit son avancée, approchant lentement de la fin de notre cycle.

Un long silence s´écoula avec qu´il ne reprit la parole, cherchait-il ses mots ou était-ce simplement une façon d´intriguer encore d´avantage le jeune soldat qui lui faisait face ? Kane leva les yeux sur la main noircie de Nolan, un sourire crispé au coin de la bouche.

- La Main Noire, Le Nod, tout cela n´existait pas il y a prêt d´un siècle. Le Tiberium a changé la face de notre monde à jamais, grâce à lui, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Le GDI y a vu la fin de toute chose, moi, j´ai cru qu´il allait signer un renouveau de l´existence.

- Vous avez cru ? ne pût s´empêcher de faire remarquer Nolan.

Pour la première fois Kane le regarda dans les yeux. Nolan se rendit compte à quel point le chef du Nod avait vieilli, le leader charismatique que l´on voyait partout sur d´immenses portraits n´était plus, remplacé par un homme à la barbe grisonnante, marchant peu à peu vers sa propre mort.

- Les choses ont changé, le Tiberium est en train de nous détruire, d´ici six ans la vie telle que nous la connaissions aura totalement disparue de la Terre.

- Et la prophétie ? Et l´ascension ?

- Ne fait pas semblant d´être plus idiot que tu ne l´es réellement Nolan. Dans l´Egypte ancienne les hommes ont inventé les Dieux pour mettre au fin aux conflits tribaux et unir toutes les factions pour maîtriser ce monstre qu´était le Nil, de même que la prophétie a été inventée pour que les laissés pour compte de la zone jaune gardent s´unissent sous la même bannière. Depuis le jour où le Tiberium est venu sur Terre nous sommes tous condamnés.

J´avoue avoir par moment cru à ma propre histoire mais il est temps de cesser de se voiler la face, ces trois guerre successives contre le GDI ont accéléré notre perte, il est temps de s´allier à eux, tenter notre dernière chance pour sauver notre planète.

- Quoi ? Vous allez vous allier au GDI ?

- Ne feints pas d´être offusqué, tu approuves mes paroles, c´est pour cela que tu es là n´est-ce pas ? Que tu as grimpé tous les échelons de la confrérie pour m´approcher et pour tenter de faire pression sur moi. Je ne suis pas fou, et encore moins idiot.

C´est pour cela que j´ai besoin de toi, quelqu´un de modéré, quelqu´un qui me soutiendra. Demain je pars pour Manchester rencontrer le conseil du GDI, et tu m´accompagnes. S´ils se méfient de moi nous sommes tous morts, tes origines de la zone bleue les persuaderont un peu plus de ma bonne foi.

Sans un mot de plus Kane quitta la pièce d´une démarche peu assurée, laissant un Nolan perplexe, convaincu par les mots du Messie déchu, sans se rendre compte qu´il venait de participer à la première scène d´une comédie montée de toute pièce.

Edited by Yssan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici quelques jours après le second chapitre des nouvelles de Kane. Ce chapitre est en quelque sorte ma vision écrite du trailer que l'on a pu voir récemment. De quoi combler votre impatience en ces jours faibles en news.

Bonne lecture !

Manchester

L´hélicoptère du GDI survolait la Manche à toute allure, la mer déchaînée défilait à toute vitesse sous les yeux de Nolan. Il ne parvenait pas à détourner son regard des immenses vagues qui s´élevaient avec fureur vers le ciel telles de sombres griffes qui tentaient de les happer pour les emporter vers l´abîme.

- On a peur le Noddie ?

Nolan leva les yeux vers le soldat du GDI et, pour toute réponse, il fit craquer ostensiblement les articulations de sa main noircie. Le regard du soldat oscilla entre crainte et désir d´en découdre, il voulut se lever pour faire face à son adversaire mais une voix le cloua sur place.

- Depuis combien de temps te bats-tu sous les couleurs du GDI ?

Le visage de Kane était plongé dans la pénombre, seules ses lèvres demeuraient visibles dans l´éclairage réduit de l´hélicoptère, des lèvres qui avaient droit de vie et de mort sur une grande surface du globe. L´homme à l´écusson de l´aigle le savait, tout autant qu´il savait que ce prétendu Messie n´avait aucun pouvoir en ces lieux, ce qui ne l´empêchait pas d´être impressionné par son charisme à peine terni par la vieillesse.

- Dix ans monsieur répondit-il avec une certaine hésitation.

- Je vois, alors tu as certainement assisté à la destruction du Philadelphia, tu as peut être même participé à certains affrontements, combattu des soldats de la Main Noire ?

Le regard de Nolan sembla briller d´une lueur sadique dans l´obscurité. Le soldat déglutit avec difficulté, doutant tout d´un coup de sa position de force. Il hésita brièvement et se rassit finalement aux côtés du pilote.

- Maître, si je puis me permettre, ne sommes nous pas là pour faire la paix.

- Faire la paix oui, signer une reddition non, s´ils sentent que nous avons peur ils vont vouloir en profiter pour nous écraser. Nous sommes là pour sauver le monde, pas pour faire de la politique. Ne cherche pas les ennuis mais si l´on te provoque ne te défile pas, le GDI ne croit qu´en la force et nous prend pour des lâches à cause de nos technologies furtives, montrons leur que nous ne manquons pas de courage.

Nolan sourit, satisfait d´être sur la même longueur d´onde que le Messie. Il continuait de douter quant aux chances de réussite de cette mission de paix mais il savait tout autant qu´ils n´avaient pas le droit d´échouer, d´une certaine manière le monde les observait.

Deux heures après leur départ d´une base secondaire du Nod, Manchester apparu, ilot de bitume et d´acier perdu au milieu d´un océan de Tiberium. Une tempête ionique déchirait le ciel de ses éclairs émeraude, par endroits sur l´horizon on pouvait voir des explosions à l´origine incertaine. Un ciel vert, une terre verte, le monde d´autrefois avait perdu toutes ces couleurs qui le rendaient si beau, laissant place à un environnement monochromatique.

- Pendant longtemps les hommes ont vu en le vert la couleur du mal, peut être avaient-il réussi à prédire l´avenir.

Sur cette phrase sibylline Kane sortit de l´hélicoptère, suivit par son garde du corps, plus interloqué que jamais.

Deux soldats du GDI au visage caché par un impressionnant casque les escortèrent dans un long couloir éclairé par des lumières faiblissantes. Le cœur de Nolan battait à tout rompre, il entrait en plein cœur d´une des principales bases arrière de l´ennemi, il plongeait au cœur de la gueule du loup. Il se tourna vers Kane dans l´espoir de déchiffrer ses émotions mais le Messie ne quittait plus sa capuche. Cherchait-il à cacher sa vieillesse ou voulait-il se donner une allure de prophète ? Il comprit quand ils pénétrèrent dans la salle du conseil.

Tous les membres les plus éminents de la confédération de l´Aigle étaient réunis, tous sans exception. Nolan se remémora soudain l´épisode du Philadelphia, Kane avait profité de leur réunion extraordinaire pour les assassiner d´un seul et même coup, aujourd´hui il faisait face à tous les successeurs de ces hommes et femmes morts sous sa fureur.

Tous l´observaient, tous observaient leur ennemi juré, un ennemi qu´ils n´avaient vu que sur de rares photos ou des vidéos de propagandes emplies de haine, un ennemi qui venait leur faire une proposition. Durant toutes ces décennies le Messie avait fait preuve d´un tel acharnement dans sa volonté de les détruire et que l´évènement semblait presque surréaliste.

Quand Kane fut certain que son entrée en scène eut porté son effet, il enleva sa capuche. Un murmure de surprise parcourut aussitôt l´assemblée. Nolan n´eut pas besoin de les écouter pour comprendre ce qui se disait, Kane avait vieillit, des rides étaient apparues sur son visage, sa barbe était devenue grisonnante.

- Oui, je vieillis, oui, chaque jour me rapproche un peu plus de mon tombeau, tout comme chaque jour me rapproche de la mort de cette Terre qui m´a autrefois offert la vie.

Kane attendit quelques secondes avant de poursuivre, laissant à ces mots minutieusement choisis le temps de se frayer un chemin dans l´esprit de son auditoire.

- Quand la météorite s´est écrasée sur cette planète, j´avais déjà affronté la mort. J´ai assisté à l´avènement de l´ère du Tiberium, j´ai créé le monde dans lequel vous vivez aujourd´hui, j´ai participé à trois guerres contre vous, pendant que vos prédécesseurs défilaient les uns après les autres, tués par mes hommes ou remplacés à cause de leur incapacité à me faire face.

Il y a longtemps j´ai juré de vous détruire, de mettre à mort quiconque s´opposerait à moi et aujourd´hui, je viens vers vous en paix. Non, ma haine n´a pas disparue, ma volonté de vous détruire est restée intacte cependant, pour la première fois depuis que le Tiberium a fait ses premières victimes, nous faisons face à notre propre destruction, nous tous, sans exception, des habitants des dernières zones bleues du GDI aux sympathisant du Nod perdus en zone jaune.

Lors de la précédente guerre du Tiberium, des créatures que nous avons appelés Scrins nous ont rendu visite, sous mon invitation. Je voyais en eux l´avènement d´un nouvel âge, je pensais pouvoir me servir de leur technologie pour offrir à l´humanité un nouvel âge d´or.

Je me suis trompé.

Nouveau silence, Kane baissa la tête, le poids de l´échec et de la honte se lisant sans mal sur sa peau grisâtre.

- Les Scrins nous ont attaqués, ils nous ont affaibli et ont construit de monstrueuses structures qui ont aidé le Tiberium à se propager à un niveau critique. Depuis, ils sont repartis vers les cieux, persuadés que le cristal vert aurait raison de nous.

Ils nous ont sous-estimé, ils ont oublié que nous avions une arme en notre possession, une arme qui, maniée par les mains unies du GDI et du Nod nous aidera à repousser ces envahisseurs et leur cristal vert.

Une certaine excitation s´empara de l´assemblée mais Kane ne leur laissa pas le temps d´émettre quelconque hypothèse, déjà il avait plongé sa main dans son immense cape et ressortit un objet sphérique que tous reconnurent aussitôt.

Le Tacitus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même différent du trailer. Bon travail !

Sinon je pense que ça ira mieux si j'épingle ce sujet et que tu crées un nouveau sujet pour les commentaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ça serait mieux de créer deux sujets différents.

Sinon pour la différence avec le trailer c'est normal, ce n'est pas du tout le même support, même si j'avoue qu'une version écrite de EA aurait certainement été différente de la mienne ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du retard pour la suite mais il faut que je m'adapte en fonction des infos qui nous parviennent sur l'histoire. En réécrivant la suite je m'imprègne de la musique de Tiberian Sun histoire de faire la fanfic ultime xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu, rien a dire c'est excellent. A coté de toi les autres auteurs de fan fic du forum passent pour des gosses tout juste sorti de l'école primaire :D

PS : le titre a encore changé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non non le titre est le même mais à partir de maintenant je mets le titre du chapitre en cours, ça permet de voir plus facilement qu'un nouveau chapitre est disponible.

J'ai beaucoup d'expérience en écriture donc normal ^^

Deux livres à mon actif et même si je suis loin d'avoir le niveau pour publier je m'améliore peu à peu ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une question pour l'Auteur : Mets-tu dans ta fiction, certaines références, et autres clin d'œil ? Car il semblerait, que j'en décèle quelques-uns ce qui, m'intrigue, me tiens en halène, je dois dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui il y a un certain nombre de clin d'œil, quelque uns voulus d'autres non. Parmi les clins d'œil que j'ai inséré exprès :

- Le personnage principal fait référence à l'acteur Sam Worthington

- Tiberian Sun : le casque, le montauk

Mais sinon là maintenant je ne vois pas, si tu en as remarqué d'autres cite les moi s'il te plait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this