Jump to content
Command & Conquer SAGA

Stéphane Guillon et Didier Porte licenciés


Yssan

Recommended Posts

Extrait de Timeofwar.com :

Avec cet article je vais certainement m'attirer les foudres de notre cher admin et des autres membres du staff. Sur un site consacré au divertissement il y a une règle tacite qui nous interdit à parler politique. Si je la viole aujourd'hui ça n'est aucunement pour faire de la propagande pour un parti quelconque. Contrairement à ce que certains pourraient croire je ne suis pas communiste, pas plus que je ne suis socialiste, du haut de mes 22 ans je n'ai jamais voté ni pour l'un ni pour l'autre. C'est donc un citoyen libre qui s'adresse à vous aujourd'hui.

Vous avez certainement entendu parler de la polémique qui a opposé Eric Besson à Stéphane Guillon il y a quelques temps. Au lendemain des régionales l'humoriste fustigeait l'ancien dirigeant socialiste d'avoir joué le jeu du FN dans un papier particulièrement violent.

Cette polémique a été suivie par une autre, plus récente, cette fois de la part de Didier Porte, un autre humoriste de France Inter. Cette fois-ci l'homme visé était ni plus ni moins le président de la république. Porte encourageait Villepin, alors invité dans les studios de France Inter, à s'exclamer "j'encule Sarkozy". Cela avait bien évidement fait grand bruit et j'avais à l'époque en partie partagé ceux qui affirmaient que Didier Porte était allé trop loin.

Rapidement la menace de licenciement a commencé à peser sur sa tête et après une semaine de silence Stéphane Guillon s'est exprimé à ce sujet. Fidèle à sa réputation de provocateur il a farouchement défendu son confrère mais a aussi pointé du doigt un problème auquel on ne prête pas assez attention, ce qui ne choquait personne il y a 20 ans est aujourd'hui tabou. Philippe Val, l'homme qui a licencié Guillon et Porte, faisait alors la publicité de son spectacle par une illustration qui le présentait en train de sodomiser le premier ministre de l'époque.

Stéphane Guillon sentait l'épée de Damoclès prête à s'abattre sur lui et il s'est de nouveau attaqué à cette remise en question progressive de la liberté d'expression dans un papier paru il y a quelques jours. Dans celui-ci il présentait Sarkozy comme un joueur de monopoly prêt à tout pour gagner et cherchant à cette fin à s'approprier toutes les cartes "média" en corrompant leurs dirigeants.

- Portix et Guillonix

Hier enfin, il poursuivait avec un dernier papier rapidement considéré comme l'un des meilleurs qu'il ait pu produire. Dans celui-ci il présentait la France comme un vaudeville où divers hommes politiques particulièrement cyniques et "pourris" s'illustraient les uns après les autres par divers abus de pouvoir. Il terminait par cette phrase "finalement c'est pas un vaudeville, c'est une tragédie".

- "Finalement c'est pas un vaudeville, c'est une tragédie"

Ce matin donc la nouvelle tombait, Stéphane Guillon allait être banni de l'antenne dès cette semaine. Je ne le cache pas il m'a toujours fait rire et je suis sans aucun doute un fan. Cela dit, depuis quelques mois il est devenu comme une sorte de "baromètre de la liberté d'expression", que l'on aime ou pas on ne peut le nier.

Bref pourquoi vous raconter tout ça ? Les affaires racontées dans le dernier papier sont particulièrement scandaleuses et il est désormais incontestable que l'exécutif cherche à faire taire quiconque essayerait de montrer au public l'étendu de leurs abus de pouvoir. La liberté d'expression recule dangereusement et avec elle le risque d'une dérive vers un autoritarisme... Oui ça semble un brin trop alarmiste mais c'est une réalité que l'on ne peut plus nier et que nous allons devoir affronter dans les années à venir.

Par cet article je ne vous demande pas de faire tout péter ou d'aller faire la révolution mais de rester sur vos gardes, intéressez vous à l'actualité, ne serait-ce qu'un minimum. Lisez des journaux, écoutez la radio et quand quelque chose vous choque ne vous contentez plus de marmonner dans votre barbe, parlez en à vos proches, clamez votre mécontentement sur les réseaux sociaux. Quand le peuple entier fera entendre sa voix nos gouvernants ne pourront plus ignorer notre refus de voir notre pays perdre ses valeurs.

Merci et merde à ceux qui seront choqués par un tel article.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 187
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Par ce que certains ont des idées politiques divergente de celles qu'on le pouvoir. Certains sont alors punis. Abus de pouvoir ? Tel est la question.

Edited by aa
Link to comment
Share on other sites

Et voilà exactement le type de cliché que je dénonce. Ca n'est pas une morale mais un triste constat, un constat qu'il faut combattre. Et je ne cherche pas à faire de l'anti-sarkozysme primaire, tout abus de pouvoir doit être combattu, qu'il vienne de droite ou de gauche.

Link to comment
Share on other sites

Je suis vraiment très étonné du comportement de Philippe Val. Quand on voit tout ce qu'il a pu faire, dire ou écrire avant d'être à la tête de cette radio c'est assez... surprenant.

Que Didier Porte soit allé trop loin, je pense que oui, mais le vrai problème c'est que les patrons se mettent aujourd'hui à s 'excuser devant les politiques du travail de leurs employés... Je trouve ça assez paradoxal.

Link to comment
Share on other sites

@ Yssan : actuellement le président de la république a réformé le CSA afin qu'il nomme lui même les directeurs de France Télévision et Radio France. Donc on peut supposer qu'un proche ou au moins une personne en phase avec ses idées soient nommée.

Sinon je constate une moins grande liberté de création dans le monde de la télévision, on est bien loin de l'esprit canal.

Link to comment
Share on other sites

France Inter était une bonne radio... eh bien tant pis, je ne l'écouterais plus. Que-ce que ça va changer ? Rien ! Mais ça en dit long sur ce que fait France Inter ces licenciements. Et de plus en plus de médias.

C'est inquiétant. Et ce n'est qu'un signe de plus qu'une lourde tendance qui se dessine et se confirme de plus en plus. Une étape de plus de passée... la prochaine la sera-t-elle ? Ce n'est pas l'avènement d'une dictature : je connais l'Iran, et croyez-moi je continue à bien me marrer quand je vois des séances de "masturbation intellectuelle" à la TV avec des gens qui proclament qu'on va devenir une dictature et que je compare. Mais une lourde tendance, créant toujours plus d'influence.

Link to comment
Share on other sites

Tu sais Cyann, lorsqu'on "banni" l'humour des média cela devient inquiétant. Un exemple : Guillon avait fait une chronique sur les délinquants en politique suite à l'affaire Soumaré, il m'avait dit peut-on considérer comme acte de délinquance un ministre de l'industrie affretant un jet privé à 100k€ pour se rendre à l'anniversaire de Sarkozy ?

Cette info balancé par Guillon n'est sortit que bien après aux infos.

Link to comment
Share on other sites

C'est la partie visible de l'iceberg.

Avec les règles de bien-pensance que l'on trouve actuellement en France et avec le novlangue (on ne dit pas ghetto on dit quartier populaire, on ne dit pas clandestin on dit candidat à l'immigration, on ne dit pas licenciement massif on dit restructuration, on ne dit pas saccage et vandalisme on dit débordement festif) ils créent le moule intellectuel pour former la pensée correcte, le lange définissant notre manière de penser il suffit de manipuler la langue pour contrôler la façon de penser.

Link to comment
Share on other sites

@ Kaiser : Oui je sais bien que les dirigeants de médias sont choisis indirectement par Sarko, d'où l'objet principal de ma critique :P

@ Cyann : Oh si la disparition de Guillon et de Porte va changer des choses ! Non seulement ça ouvre la porte à d'autres censures mais en plus, et là je suis carrément cynique, l'humour politique est en quelque sorte l'information du prolétaire, moins chiant que lire un journal mais ça informe.

Autre chose, crier à la dictature n'est aucunement déplacé. La suppression des libertés est très progressif mais souvent quand le peuple se rend compte qu'il a perdu toute liberté il est trop tard pour revenir en arrière. Il faut dès maintenant prendre les devants pour éviter d'en arriver là. Et puis même, comment peut-on tolérer toutes les dérives de ce gouvernement actuel qui pique dans la caisse dans l'impunité la plus totale.

Guillon est parfois lourd mais souvent il a des remarques très pertinentes comme celle que relève Kaiser. Beaucoup l'ont critiqué en prétendant qu'il ne provoquait que pour sa propre gloire mais dans une déclaration publiée aussitôt après la nouvelle de son licenciement, parue je ne sais plus où, il a affirmé son intention de quitter la France au cas où Sarkozy serait réélu pour lutter de l'extérieur contre ces dérives.

Link to comment
Share on other sites

Oh oui c'est sûr qu'avec Cantelou les pourris vont se faire démonter... Val est un vendu, Elkabbach est carrément pote avec Sarko alors niveau radio contestataire on repassera... Ce qui est inquiétant c'est que les humoristes à parler de politique et à attaquer les politiques sont de plus en plus rare, aujourd'hui les humoristes préfèrent faire de l'humour avec la vie de tous les jours, des choses banales, des clichés gentillets. Je me rappelle d'une interview de Gad Elmaleh qui critiquait Guillon en disant que c'était trop facile de rire de la politique...

On regrette tous Coluche mais il ne faut pas se faire d'illusion, un homme tel que lui se ferait instantanément descendre aujourd'hui, il recevrait des dépôts de plainte pour diffamation, les hommes politiques feraient tout pour le priver d'antenne. Les temps changent...

Link to comment
Share on other sites

Il y a eu une émission très intéressante avec Porte qui disait que d'une part ce n'était pas son meilleur papier (et de loin) et d'une autre qu'il était bizarre qu'on ne critiquait jamais les journalistes qui faisaient trop de lèche... Je crois que c'était arrêt sur image. Mais ça n'a l'ai de gêner personne mis à part leur fidèles auditeurs, c'est peut être ça le plus triste, l'accoutumance au contrôle :(.

Link to comment
Share on other sites

Et bien. Vous êtes bien lotis en France à n'avoir "que" ça comme problème :P

Ce qui m'exaspère en France, c'est cette droite dont les hommes politiques agissent non pas pour leur électorat, mais pour eux-mêmes. J'ai beau être de droite, je suis déçu par ce qu'à fait Mr Sarkozy au sain de la France, bien que je le trouve assez efficace en politique internationale.

Alors pour ce qui est de la censure politique, ça se passe dans pas mal de pays européens. Et ce qui m'exaspère par dessus tout, c'est cette instauration du politiquement correct défendu par les bobos et les bien-pensants qui n'hésitent pas à se sentir offensés et à cirier au scandale dès qu'une personnalité dit quelque chose.

Link to comment
Share on other sites

Efficace en politique internationale ? Je me suis mal fait comprendre je crois, on parlait de la France là. Ah parce que tu parles vraiment de Sarkozy ? Oulaaa. Il a totalement anéanti la France en politique internationale tu veux dire... Il a fait des valeurs de la France une marchandise qu'il a vendue au plus offrant. L'accueil royal de Khadafi, la relation copain-copain avec Poutine, les relations commerciales avec une dictature en -stan, le baissage de froc face à la Chine. Ou sinon une autre pas mal, une loi qui encourageait les enseignants à insister sur le rôle positif de la France pendant la colonisation. Et j'oubliais autre chose... Le soutien à Israël.

Bref...

Link to comment
Share on other sites

Il faut relativiser. Je pense par exemple pas que l'autre candidate pleine de bravitude aurait fait mieux, nottament au niveau Européen. Mais soit.

Je suis d'accord en ce qui concerne Khadafi, qui devrait être victime d'un sniper au plus vite. Par contre, si tu préfère chier dans les bottes des Russes et des Chinois et perdre ton gaz et ton pouvoir d'achat, ça te regarde. De plus le Russie reste toujours plus respectueuses des droits humains que la Turquie.

Et le soutient à Israël, je le partage. On a bien vu la différence des interventions entre l'abordage du bateau peuplé de pro-Hamas par rapport à celui du bateau peuplé d'Irlandais.

Bref, je me tais.

Link to comment
Share on other sites

En quoi les occupants des bateaux étaient pro-hamas ? Politiquement je m'en contrefiche de leurs histoires de terre, j'ai pas de position à ce sujet, je constate juste que humainement il y a un problème. Face à des tirs de roquette qui ont fait une poignée de morts en Israël Tsahal riposte en tuant prêt d'un millier de civils. Un blocus qui ne laisse même pas entrer du matériau de construction est instauré. Je trouve ça tout simplement inacceptable...

Et puis il faut arrêter avec l'éternelle rengaine "Les Palestiniens sont des fanatiques, ceux qui critiquent Israël sont antisémites". Je ne dis pas que c'est votre cas mais je l'ai vu et entendu tellement de fois que ça me lasse... Pour info il y a quelques jours 80.000 Israëliens vêtus de noir ont manifestés contre la scolarisation de jeunes filles arabes. Après qu'on n'aille pas me dire qu'il n'y a des fanatiques que du côté des Palestiniens...

Link to comment
Share on other sites

Ce qui est dangereux c'est plutôt l'absence de conflit intellectuel... Un débat est toujours enrichissant à partir du moment où les participants font preuve d'honnêteté intellectuelle.

Edit: Enfin cela dit je n'ai pas l'intention de poursuivre le débat sur Israël ;)

Tiens un nouveau scandale pour le plaisir. La présidente de la HALDE, désignée par décret par Sarkozy, a fait voter le doublement de son salaire, de 7000 à 14000€. C'est bien on fonce de plus en plus vite dans le mur, ou dans la révolution...

Edited by Yssan
Link to comment
Share on other sites

Je veux pas te jeter la pierre Yssan, mais je vais le faire quand même. Je trouve que mettre ça en news sur TOW (et donc qui apparaît dans nos flux RSS de facto), je trouve ça très limite. Tout d'abord.

Ensuite Guillon, même si j'aime son humoir noir, franchi assez souvent la limite du politiquement correct et même certaine fois (ce qui me paraît plus grave), du respect.

Personnellement, je savais que ça arriverai, mais la question qui restait en suspend, c'était quand est-ce que ça allait arriver ?

Faut se dire que le groupe France Radio, est une Radio d'Etat donc critiquer le Gouvernement ne fais pas bonne figure....

Link to comment
Share on other sites

Franchi assez souvent la limite du politiquement correct

Le problème c'est cette limite n'est pas fixe et que c'est dernier temps elle à tendance à régressé voire même à devenir excessive

suffit de voire la classification des films aujourd'hui le moindre bout de seins et le filme passe en 18+

ce qui est paradoxal avec le fait que les média, dont la pub font de plus en plus de référence au sexe

Edited by Logue
Link to comment
Share on other sites

Oh Zephyr mon pauvre petit chou il y a une news un brin politique qui apparait dans ton flux RSS, tu es très chatouilleux dis donc... Je sais normalement une news politique n'a rien à faire ici mais celle-ci va au-delà des clivages politiques, je n'ai pas ouvertement critiqué le gouvernement en place et insisté sur le fait que j'aurais eu le même discours avec un parti de gauche au pouvoir.

La limite du politiquement correct ? Mais justement ! Comme le fait remarquer Logue elle recule constamment, la preuve avec Porte viré par Val pour quelque chose de largement moins pire que ce que ce dernier avait fait 20 ans plus tôt. Tu tiens le même discours que celui souhaité par les politiques et tu ne t'en rends même pas compte.

Là ce n'est pas tant critiquer le gouvernement que montrer aux yeux de tous leurs nombreux abus, ça n'est qu'une tentative de plus de cacher qu'ils n'arrêtent pas de prendre l'argent du contribuable...

Link to comment
Share on other sites

J'espère qu'on entendra vite de nouveau Guillon sur une autre antenne. J'écoute ses analyses de l'actualité et ses portraits depuis ses débuts dans la Grosse Émission sur la chaîne Comédie (ça commence à dater...).

Alors oui des fois il va loin, même très loin, mais pour moi cela rentre dans le cadre de la liberté d'expression, car de toute manière tout cela est légal. Pour moi la limite à ne pas franchir est la diffamation, et cela n'est jamais arrivé.

Link to comment
Share on other sites

Oui il a failli franchir la limite une fois avec Besson et moi même j'avais été d'accord pour dire qu'il était allé trop loin. Il a souvent des remarques ô combien intéressantes et s'il attaque très souvent le gouvernement le point de départ n'est toujours qu'un fait avéré et souvent incontestable.

Je viens d'entendre son dernier papier sur France Inter, rien de transcendant mais on sent bien sa rancœur quand il exprime le vœu que Hees et Val soient virés après Sarkozy...

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas vraiment de la politique à proprement parlé, on parle de la liberté d'expression qui, je l'espère, est une valeur qui transcende les clivages politiques. En tout cas j'essaie d'éviter de prendre parti pour une formation politique en particulier...

Link to comment
Share on other sites

Comme humoristes de droite tu as Carlier et Fogiel il me semble... France Inter est depuis longtemps une radio orientée à gauche. Mais je suis d'accord quelques humoristes de droite sur France Inter ne feraient pas de mal, ça équilibrerait.

Une interview de Hees vient de paraître sur Lemonde.fr. Il explique le renvoi de Guillon par différentes raisons :

- Faible succès de l'audience (2 millions tous les matins avec un pic quand Guillon arrive et même, c'est un service public pas une boite)

- Il ne le trouvait pas drôle (c'est à l'auditeur de décider non ?)

- "l'humour ne doit pas être pris en otage par des petits tyrans" ...

Et pour finir il insiste sur le fait qu'il n'a pas subi de pressions politiques !

Vraiment inquiétant...

Link to comment
Share on other sites

J'aime bien Guillon, mais ça me gave que seul les humoristes de gauche ont leurs place à la radio. A quand un humoriste de droite sur Inter ?

C'est vrai. Mais c'est parce que le gouvernement est de droite, les humoristes de gauche se taillent donc la part du lion, on a même eu une prolifération d'humoristes basés seulement sur le fait de critiquer Sarkozy et qui en dehors de ça n'avaient pas vraiment de talent.

Il faut toujours essayer d'équilibrer. Stagiaire du CSA, à ton chronomètre !

Au moins je pense que Guillon passe toujours sur Salut les Terriens, sur Canal.

Link to comment
Share on other sites

Oui mais sur Canal je ne le trouve pas particulièrement bon... On a l'impression qu'il ne se foule pas trop... Souvent c'est du remâché de sa semaine sur France Inter. Enfin j'espère le revoir à la rentrée sur une autre radio...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...