Jump to content
Command & Conquer SAGA

Ce que je pense du free to play


Tehnloss

Recommended Posts

Plusieurs personnes pensent que je bitche gratuitement Generals2, ce n'est pas le cas, je désire expliquer pourquoi je n'aime pas les free 2 play :

Le free 2 play est un modèle attrayant, il permet de jouer gratuitement à un jeu, c'est pratique ça permet de se faire une idée sans être autant cloisonné qu'avec une démo. On se dit aussi que l'on pourra jouer sans payer tant que l'on veut.

Certes, mais il faut tout d'abord se rappeler que les développeurs de free2play ne sont pas des organisations philanthropique et que leur but est de vous faire payer autant sinon plus que pour un jeu "classique". Ils vont donc modifier délibérément le gameplay pour pousser les gens à l'achat. Et la plus puissante mécanique utilisée pour faire sortir le porte-monnaie n'a pas été inventée avec le free2play, elle nous vient des salles d'arcades... tout comme les bornes de l'époque, les jeux free2play sont programmés pour provoquer la frustration. Sur les arcades de l'époque c'était facile, un piège impossible à éviter sans le connaître (die'n'retry) et hop, on remettait une pièce pour une vie supplémentaire.

Sur les free2play, c'est différent, le jeu doit être plaisant à jouer sur le début, suffisamment longtemps pour se sentir investi dans le jeu. Ce n'est qu'après que la mécanique de frustration se met en place. De manière standard, dans les MMORPG (les premiers free2play), le levelling devient extrêmement difficile. Pour les jeux de stratégie sur navigateur (ogame, TA), arrivé à un niveau, il est quasiment impossible de lutter contre d'autres joueurs-payeurs, qui eux disposent d'énormément d'avantages. Dans beaucoup de FPS, la mécanique de frustration est encore plus vicieuse, sur le début du jeu les crédits sont rapidement gagnés, on peut s'offrir des armes amusantes sans rien débourser, cependant ces armes ont, soit une durée de vie limitée, soit elles se dégradent et doivent être réparées, de fait, on se retrouve rapidement avec les armes "free", peu intéressantes, voire faiblardes.

On est donc poussé à payer sous le coup d'une impulsion émotive, et de façon répétée. L'impact morale de plusieurs petits achats de 5 ou 10 € est moins fort qu'un achat de 40€, de cette manière les développeurs peuvent faire payer de manière continuelle les joueurs.

On me dira : "oui, mais il suffit de mettre une certaine somme comme pour payer un jeu traditionnel et c'est bon". Cependant, une fois les crédits consommés, on se retrouvera de nouveau face à la frustration (les armes se détériorent, les avantage en crédit seront terminé...) le jeu redevient frustrant, même après avoir payé 40€.

Il y a de rares cas où le Free2play marche bien. Il y en a deux, League of Legends et Team Fortress 2. Le premier est le jeu le plus joué en compétition, il dispose d'une playerbase titanesque et le DOTA-like se prête parfaitement au F2p, c'est pour ces raisons qu'il peut se permettre un modèle économique juste. Team Fortress 2, lui, sert de pub géante pour steam, je pense que valve tire très peu de bénéfices de Team Fortress 2, ça ne leur importe peu, c'est le meilleur FPS multi depuis 5 ans et il faut obligatoirement installer steam pour y jouer.

Voilà mon point de vue.

tl;dr : les free2play, c'est de la drogue.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les explicatiuons, j'avoue ne pas avoir saisi tous ces concepts au moment de l'annonce du free to play

Pardonnez mon ignorance, mais tu peux me définir le terme AAA? Est ce que c'est le meme genre de qualificatif qu'on utilise pour désigner un steak ou encore anciennement l'économie française?

Link to comment
Share on other sites

AAA signifie simplement que le budget du jeu est très élevé. D'un point de vu du consommateur ça n'apporte pas grand chose de le savoir.

AAA fait partie des mots à la mode chez les gens du marketing. Avec "whole new experience", "very exciting", "social gaming", "new IP", "never seen before", "best selling series", "first time ever", "huge community", "for you guys", "online content". Si tu écoutes un discours officiel de chez EA/Activision/Ubisoft, il y a au moins une de ces expressions à chaque phrase.

Link to comment
Share on other sites

Ben j'ai une très mauvaise nouvelle : le "free" est le nouveau modèle dans les jeux comme pour beaucoup de choses (Google, etc...) .

Les petits studios indépendants ont été les premiers à le faire dans le jeux vidéos et maintenant les grosses boîtes suivent.

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai lu donc les joueurs ne savent pas résister à leurs pulsions, EA en grand méchant les exploite, pauvres joueurs faible d'esprit, frustré de ne pas avoir un char aussi gros que le voisin.

Si vous ne savez pas résister à la tentation et garder votre argent, on ne peut plus rien pour vous.

Link to comment
Share on other sites

Faut pas ce leurrer, le F2P ca va devenir le standard de toutes les boites d'editeurs d'ici quelques annees... vous profiterez de jeux free et apres libre a vous de payer ou non... Comme l'a dit Eomer, si vous savez pas resister a la tentation, c'est un autre probleme...

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai lu donc les joueurs ne savent pas résister à leurs pulsions, EA en grand méchant les exploite, pauvres joueurs faible d'esprit, frustré de ne pas avoir un char aussi gros que le voisin.

Si vous ne savez pas résister à la tentation et garder votre argent, on ne peut plus rien pour vous.

A ton avis, comment font les free-to-play pour ramener de l'argent? Ils comptent sur les dons faits par des joueurs philantropes? :rolleyes:

Si tu ne comprends pas que c'est le modèle économique et les abus qu'en font certains éditeurs qui est la source du problème, alors c'est nous qui ne pouvons plus rien pour toi.

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai lu donc les joueurs ne savent pas résister à leurs pulsions, EA en grand méchant les exploite, pauvres joueurs faible d'esprit, frustré de ne pas avoir un char aussi gros que le voisin.

Si vous ne savez pas résister à la tentation et garder votre argent, on ne peut plus rien pour vous.

:lol: il rendre direct dans mon wall of shame bravo.

EA vous a présenté un mec chauve avec un tatouage sur le front et un accent russe n'est ce pas ?

Link to comment
Share on other sites

Tous les joueurs crient aux prix abuses des jeux. Les petits éditeurs puis les jeux sur smartphones ont trouvé cette option qui est aussi repris par de nombreuses sociétés du libre en informatique : un produit gratuit puis pour plus d'options de possibilités et services il faut payer.

Le monde où je paye et j'ai un produit complet et fini est quasi fini.

Link to comment
Share on other sites

Tous les joueurs crient aux prix abuses des jeux. Les petits éditeurs puis les jeux sur smartphones ont trouvé cette option qui est aussi repris par de nombreuses sociétés du libre en informatique : un produit gratuit puis pour plus d'options de possibilités et services il faut payer.

Les jouets sur smartphone et les jeux sur PC/consoles, ça n'est pas pareil. Le marché est totalement différent.

Le monde où je paye et j'ai un produit complet et fini est quasi fini.

La grande majorité des jeux marchent toujours comme ça.

Link to comment
Share on other sites

Oui mais ça bouge beaucoup, on le voit avec la musique, les films où on passe de plus en plus par des abonnements globaux ou de la location.

De même en matière de logiciel on va aller de plus en plus vers du logiciel loué que ce soit office ou des logiciels plus spécialisés (ça rapporte plus aux éditeurs, et ça coûte moins aux utilisateurs globalement par rapport à des licences et mises à jour)

Et enfin le jeu vidéo. Ce n'est pas parce que ce système a été lancé par des petits jeux que cela ne peut pas marcher sur des gros jeux de qualité.

Link to comment
Share on other sites

Les jeux smartphones sont pour la plupart des ripoff de jeux flash comme on en trouve sur newgrounds (angry birds http://armorgames.com/play/6137/crush-the-castle-2/).

f2p marche là dessus, tant mieux pour eux, c'est de l'argent facile.

Mais ce n'est pas le même public que sur les jeux traditionnels, le parallèle est invalide.

De même en matière de logiciel on va aller de plus en plus vers du logiciel loué que ce soit office ou des logiciels plus spécialisés (ça rapporte plus aux éditeurs, et ça coûte moins aux utilisateurs globalement par rapport à des licences et mises à jour)

Ouais, si les jeux vidéos coutaient 6000 € la licence, ok, la location serait une bonne idée.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que c'est aussi une mauvaise idée, qui nous dit que le catalogue compte exactement tous les jeux que l'on veut... en général les "ventes bundle" cachent beaucoup d'ivraie sous une fine couche de bons grains.

Link to comment
Share on other sites

Et le jour où ce fournisseur de jeu doit fermer pour une raison ou une autre on fait quoi? C'est bien pratique d'avoir a juste réinstaller steam quand on change d'ordinateur pour avoir accès à tout ses jeux. Mais on puet pas dire qu'on soit dans un monde où actuellement les entreprises sont à l'abri des faillites...

Link to comment
Share on other sites

Soyons un peu sérieux... Nos ordinateurs évoluent de toute façon trop pour imaginer jouer de façon massive à des jeux qui ont plus de 5 ans (sauf quelques exceptions)

On peut encore jouer assez aisément à C&C 95 ou à d'autres jeux de 15 ans ou plus, il suffit de les mettre en mode compatibilité.

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de la dematerialisation, beaucoup finise par l'adopter, steam en est un exemple bien qu'il s'agit d'une plateforme generale et que l'on peut utiliser certain jeux "materiel", mais certain titre comme "global agenda" ont put voir leur serveur saturer tres rapidement.

Apres pour le sujet du free to play, je n'ai pas connue de dit frustration sur certain ( il y en a comme ou effectivement c'est pas tres plaisant de voir acheter une arme pour 24 heure ).

Mais "Dc universe" pour exemple, pas besoin de claquer une quelqu'onque somme pour apprecier encore mieux le jeux, pour preuve a sont passage en F2p, il a fait un bon immense en nombre de joueur, si je me trompe pas d'ailleurs, le nombre de joueur "habituer" reste encore tres important.

bref tout depends evidement de comment va se tourner le dit free2play sur certain license.

Link to comment
Share on other sites

Demat = mal absolu et fin du jeu video de passion

Je n'achète mes jeux plus qu'en dématérialisé, j'en suis très content.

Et puis c'est mélanger tout et n'importe quoi, en l´occurrence le sujet c'est le free-to-play, pas le démat'.

Link to comment
Share on other sites

Je n'achète mes jeux plus qu'en dématérialisé, j'en suis très content.

C'est juste acheter quelque chose qui est immatériel et qui ne t'appartient pas physiquement.

Type acheter une clé 50 euros en boite et le DL par steam + le temps d'attente et les jeux seulement solo qui passe par steam (cf. Metro 2033)

Et pour moi le F2P fait parti d'une certaine forme de demat et de jeu only internet

Edited by Blackhawk
Link to comment
Share on other sites

Je parle de la propriété en tant qu'objet à la fois physique et numérique

J'entends par là que ton jeu, tu l'achètes, mais que pour le faire marcher tu dois pas etre obligé de le faire passer par une plateforme qui elle ne t'appartient pas

C'est un peu comme si t'avais une boite, et que le seul moyen de l'ouvrir serait d'appeller ton pote qui a la clé

Ok tu as l'objet, mais tu es dépendant de quelque chose (du moins, d'une antité)

Et c'est là que je veux montrer que la demat et steam c'est le mal

Maintenant, ton jeu tu l'installes meme plus, tu le telecharges

Les gens qui ont une co pourrie (ou pas du tout), ben l'ont dans le cul et doivent attendre x jours

Bref, des tas de facteurs negatifs pour quelques uns positifs, tout ça parce que les entreprises veulent se faire un max de pognon

Pauvre ère pour le jeu vidéo.

Link to comment
Share on other sites

Le monde où je paye et j'ai un produit complet et fini est quasi fini.

- Cette voiture me plait.

- C'est gratuit.

- Vraiment ?

- Oui oui.

- Trop cool je la prend !

(roule tout content dans sa nouvelle voiture)

- Ah merde, le rouge.

...

hey, les freins ne marchent plus !

(vendeur préenregistré en viso sur le panneau de contrôle)

- Pour débloquer les freins de votre voiture, il faut payer 5000€. Insérer votre carte bancaire pour faire la mise à jour.

- Merde, j'ai pas trop le choix pour cette fois.

(après une semaine)

- Ah le réservoir est vide, je vais aller faire le plein.

(arrive à la station service)

- Merde, la pompe ne rentre pas dans le réservoir.

(appelle le garage)

- Bonjour, je n'arrive pas à faire le plein, votre voiture à un problème.

- Non non monsieur, c'est parfaitement normal. Passez au garage, on vous fera le plein.

(arrive au garage, le pompiste utilise une pompe à embout en croix compatible avec la voiture)

- Voilà, ça vous fera 200€.

- Quoi ? Mais c'est juste un plein ! Ça me coûté 75€ à la station classique.

- Oui mais c'est de l'essence spéciale pour votre voiture et de toute façon vous n'avez pas le choix.

Cette fable est volontairement écourtée, mais pour profiter de l'auto-radio de la climatisation, avec les différents pleins et "options" pourtant nécessaires comme les freins la voiture aura finalement couté plus de 30 000€ en un an.

Bref, ça n'a pas de sens. À part dans le jeu vidéo qui part complètement en latte, on achète toujours des produits complets et finis ou des services.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...