Jump to content
Command & Conquer SAGA

Interview audio de Cherdenko !


Darkhand

Recommended Posts

align=chttp://www.cnc-addict.com/pixaddict/122712619203.jpg[/img]

Vous avez la possibilité d'écouter le Secrétaire Général de l'Union Soviétique Cherdenko dans une interview audio d'un quart d'heure ! Dans cette interview, Tim Curry vous parle de ses projets pour dominer le monde, son addiction pour son "bol à bonbons" sur son bureau du Kremlin, de sa carrière filmographique et discographique, et de nombreuses questions des fans !

Et en prime, vous avez deux nouveaux fonds d'écran exclusifs de notre Secrétaire !

align=chttp://www.cnc-addict.com/pixaddict/122712601801.jpg[/img]

align=chttp://www.cnc-addict.com/pixaddict/122712607302.jpg[/img]

Link to comment
Share on other sites

Bizarre, en écoutant cette interview, je trouve qu'elle est étrangement similaire à celle de jeux vidéo.com posté le 1er novembre (parfois presque mot pour mot).

Jugez plutôt:

jeuxvideo.com > Command & Conquer : Alerte Rouge 3 vient de sortir sur PC et bientôt sur Xbox 360. On vous retrouve dans ce jeu de stratégie. Pouvez-vous nous présenter le personnage que vous incarnez ?

Tim Curry : Je joue un certain Anatoli Cherdenko qui est un mystérieux et ambitieux officier soviétique de l'armée rouge. Alors que son camp est proche de la défaite, Cherdenko, responsable d'un projet sur le voyage dans le temps, décide d'utiliser cette technologie pour revenir dans le passé et éliminer Albert Einstein afin que les Alliés n'aient plus accès à l'arme nucléaire. Lorsqu'il revient dans le présent, il découvre qu'il a été propulsé à la tête du pays et qu'il est désormais le Premier Cherdenko. Il découvre également avec désarroi qu'en modifiant le continuum espace temps, il a permis à une nouvelle puissance d'émerger : l'impressionnante armée du soleil levant qui dispose de toutes sortes d'armes incroyables. Son plan initial n'a donc pas été un franc succès et il se retrouve désormais, ainsi que le joueur; dans un immense wargame stratégique.

jeuxvideo.com > Quel effet cela fait-il de se retrouver à la tête d'une puissance telle que l'Union soviétique ?

Tim Curry : (rires) C'est plutôt amusant ! Ce n'est pas tous les jours que vous avez la possibilité de diriger la Russie ! Pour moi, c'était fascinant de faire partie du jeu que je considère comme une vraie révolution technologique.

jeuxvideo.com > Ce n'est pourtant pas la première fois que vous participez à un jeu vidéo...

Tim Curry : C'est vrai, j'ai déjà enregistré pour des jeux. J'ai fait aussi beaucoup de voix pour des dessins animés. J'adore faire ça. Ayant surtout grandi avec la radio (nous n'avons eu la télé que lorsque j'avais 10 ans), j'ai toujours adoré faire des voix.

jeuxvideo.com > On se souvient notamment que vous étiez la voix originale de Gabriel Knight dans la série du même nom. Vous aviez aussi interprété un méchant toon dans le jeu d'aventure Toonstruck.

Tim Curry : Oui, c'est vraiment quelque chose que j'adore faire. Tout cela me fascine réellement. Cela me plaît de toucher toutes sortes de médias et de m'adresser à différents publics. J'aime apprendre, et j'aime m'amuser ! Alerte Rouge 3 a été une expérience très amusante. Spécialement parce qu'il fallait que je m'adresse au joueur. Bien sûr, c'est aussi ce qu'il se passe lorsque j'enregistre des voix. Mais pour ce jeu, il fallait que je parle directement au joueur devant la caméra. J'ai beaucoup aimé imaginer les visages des joueurs devant leurs écrans alors que je m'adressais à eux. C'est un processus très différent, mais aussi extrêmement amusant. Lorsque Cherdenko parle au joueur, il dévoile sa réelle personnalité, du moins sa personnalité militaire et stratégique. Il s'amuse avec le joueur et le manipule. J'ai adoré faire. Cela vous donne un incroyable sentiment de pouvoir !

jeuxvideo.com > Comment vous êtes-vous préparé pour ce rôle ?

Tim Curry : Je me suis juste pointé ! (rires) Plus sérieusement, j'ai un peu travaillé sur mon accent russe. Andrew Divoff (ndlr : Général Krukov dans le jeu) est à moitié russe et son accent est parfait. Je pouvais donc toujours lui demander si le mien était suffisamment crédible. Je viens de l'école de comédie anglaise, vous savez. Ce dont j'ai besoin, c'est de passer du temps avec le script. Je travaille alors beaucoup avec mon imagination. Puis je me pointe !

jeuxvideo.com > Avez-vous eu accès à tout le design créé pour le jeu lorsque vous tourniez ?

Tim Curry : J'ai eu la chance de voir beaucoup d'artworks avant de commencer. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles j'ai tenu à participer au jeu. J'ai trouvé cela tellement beau et le résultat final est absolument incroyable.

jeuxvideo.com > Avez-vous eu l'occasion d'y jouer ?

Tim Curry : Pas encore. J'ai reçu mon exemplaire hier mais je ne suis vraiment pas très doué avec une Xbox. Le fils d'un ami doit venir ce week-end pour me montrer comment y jouer !

jeuxvideo.com > Pensez-vous que vos amis joueurs choisiront de se rallier à votre camp soviétique plutôt qu'avoir à vous détruire ?

Tim Curry : Aucune idée, mais ce serait très intéressant de le savoir (rires).

jeuxvideo.com > Si vous n'êtes pas doué sur Xbox, jouez-vous tout de même à autre chose ?

Tim Curry : Malheureusement non. Je ne suis simplement pas assez habile sur un ordinateur pour jouer. C'est pour cela que je recrute du monde pour m'apprendre.

jeuxvideo.com > Etiez-vous familier de la série Command & Conquer avant de vous impliquer dans celui-ci ?

Tim Curry : J'en avais entendu parler bien sûr puisque c'est une franchise extrêmement populaire. Mais je n'en avais jamais vu aucun.

jeuxvideo.com > Avez-vous alors fait des recherches dans la série lorsque vous avez su que vous alliez tourner dans le prochain volet ?

Tim Curry : Je me suis renseigné auprès de tous mes amis "geeks". Je leur ai demandé si c'est une série cool et ils étaient épatés qu'on me propose de jouer dedans. J'ai alors su que je devais le faire.

jeuxvideo.com > Quel genre de jeux pourrait vous faire franchir le pas et vous donner envie de vous investir pour apprendre ?

Tim Curry : Je pense qu'Alerte Rouge 3 pourrait y arriver parce que je suis dedans ! (rires)

jeuxvideo.com > Très bonne réponse ! Justement, comment vous êtes-vous retrouvé dans ce jeu ?

Tim Curry : Electronic Arts est simplement venu me chercher. J'imagine qu'ils ont fait appel à un directeur de casting et qu'ils ont fait quelques recherches. Ils m'ont envoyé un paquet avec des dessins et un script et ils m'ont demandé si je voulais le faire. J'ai répondu que j'aimerais beaucoup participer. C'était fascinant à faire. Nous avons tourné au Hollywood Sound Stage, là où j'avais tourné le film Oscar (ndlr : L'Embrouille est dans le Sac en VF) et où je me suis donc senti très à l'aise. Et heureusement, parce que lorsque nous avions des scènes à jouer, il y avait en permanence une petite armée d'infographistes éparpillée autour de nous. Il y avait peut-être dix ou douze gars avec des machines très élaborées et des ordinateurs portables partout faisant toutes sortes de choses extraordinaires. Quand je jouais, je me tenais au milieu de ces gens et de leurs ordinateurs. Cela m'amusait beaucoup de les regarder. C'est une toute nouvelle technologie pour moi et c'était fascinant.

jeuxvideo.com > N'était-ce alors pas trop déconcentrant de jouer devant tous ces "geeks" ?

Tim Curry : Non. Quand vous faites un film, il y a bien plus de monde sur le plateau. Il faut juste les effacer de son champ de vision.

jeuxvideo.com > Seriez-vous prêt à retenter l'expérience pour un autre jeu ?

Tim Curry : Oui, s'il est aussi bon qu'Alerte Rouge 3 j'adorerai recommencer. J'ai beaucoup aimé le temps passé à tourner celui-ci.

jeuxvideo.com > Ma dernière question n'a pas grand rapport avec les jeux vidéo mais il faut tout de même que je profite de vous avoir pour vous demander qui est réellement le meurtrier dans le film Cluedo.

Tim Curry : Nous avons en fait tourné quatre fins différentes pour le film mais le studio n'en a diffusé que trois. J'aurais vraiment souhaité qu'il y ait toutes les fins, parce que dans la dernière, que vous n'avez pas vue, je tuais absolument tout le monde. Mais ils ne l'ont pas inclus dans le montage final car ils ont pensé que cela semblait trop évident que le valet ait fait le coup. Mais oui, c'était pourtant bien moi le meurtrier ! J'étais tellement triste de ne pas retrouver cette fin dans le film.

jeuxvideo.com > Peut-être dans une future édition DVD Director's cut, qui sait ? En tout cas, merci beaucoup Mr Curry d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Link to comment
Share on other sites

Idole car il est assoiffé de pouvoir... Il est prés à tout pour parvenir en haut de l'échelle, il à élaboré un plan machiavélique et ensuite i lélimine tout ceux qui sont au courant... On peut même faire une sorte de paralélle avec Staline (accusé en son temps d'avoir provoqué la mort de Lénine il à ensutie fait liquider tout ses anciens camarades de lutte pour s'approrier son pouvoir, il a même été jusqu'à sacrifier sa propre famille à so npouvoir, et ça c'est vraiment un homme extraordinaire! Héhé!

Toute ressemblance avec un certain Zéphyr est en revanche fortuite...

Link to comment
Share on other sites

Toute ressemblance avec un certain Zéphyr est en revanche fortuite...

Excellente remarque :lol:.

Cherdenko est un premier extraordinaire. Il est encore meilleur en VO. Enfin un premier compétent. Romanov était un abrutis et Staline trés brutal. Alors que là on a un excellent premier, manipulateur et intelligent.

Edited by CnCBoy
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je ne savais pas où le placer : j'ai eu l'agréable surprise de voir Tim Curry alias Cherdenko jouer le rôle du professeur dans Scary Movie 2 :lol:

Cela fait 5 jours que je le vois déguisé en Premier Soviet, et j'avoue que ça m'a fait bizarre de le voir jouer dans ce film quelque peu débile :D

Link to comment
Share on other sites

En effet, cacher sa base dans un volcan de l'île de Pâques et trafiquer les statues

Ouais, j'ai été choqué quand une statue s'est attaquée à coup de tesla à mes V4 :o

Et dire qu'on a protégé au début de la campagne se qu'on a dut détruire à la fin... Ironie du sort...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...