Jump to content
Command & Conquer SAGA

Frontlines - Fuel of War


Cyann - Black Dawn

Recommended Posts

475ff61353b47f3a21926c8f30f48cb7.jpg

"Ah, elle est belle notre époque, post Moyen-Orient, post pic pétrolier, post tout et n'importe quoi." Ecran de chargement du menu principal de FFOW.

Introduction ingame :

Introduction scénaristique : http://www.youtube.com/watch?v=0gNGml8lV-A

Un scénario classique mais efficace

FFOW ne s'encombre pas d'une trame très alambiquée, à savoir une "guerre du pétrole" avec des relents de "guerre froide réchauffée". Trame donc très proche de celle d'End War, mais pas copié-collée : le jeu de stratégie parrainé par Tom Clancy est sorti à peu près un an après notre FPS.

Bref, on sent venir le prétexte à deux balles briefé en trente secondes au début de la campagne pour déverser des hectolitres de sang. Après tout, les scénarios du genre tenant sur une feuille de PQ sont légion.

Mais franchement, FFOW m'a agréablement surpris. Le jeu ne lésine pas sur les paysages désolés et grandioses à la fois, les fans de paysages dévastés comme la série Tibérium nous en avait fournis apprécieront. Les artworks vont aussi dans ce sens. Entre chaque mission, une séquence "diaporama" de chargement (comme celles de World in Conflict) nous plonge un peu plus dans l'ambiance, entre les mouvements de l'escouade et le plongeon progressif dans le chaos du monde, y compris les terres natales des soldats.

Exemple d'artwork : http://forum.i3d.net/attachments/main-frontlines/16016d1207670156-i3d-net-net-exclusive-unique-frontlines-fuel-war-concept-art-ffow_cosmodrone.jpg

Maintenant, rideau.

Tout le monde le savait. Mais personne ne voulait le croire. Tôt ou tard, le pétrole s'épuiserait. Et c'est ce qui est arrivé. Beaucoup plus vite que prévu.

Déjà, les années 1990 virent l'or noir se raréfier. Jusqu'à devenir un problème de sécurité mondiale dans les années 2000. Pour y répondre, la Chine et la Russie fondèrent en 2001 l'Organisation de Shanghai pour la Coopération, pacte énergétique et militaire démontrant le rapprochement inéluctable de ces deux questions capitales.

Le monde sombra lentement. Pire encore, il ne réagit pas. Pourquoi ? C'est facile à expliquer. Prenez une grenouille et jetez-la dans l'eau bouillante : elle en sortira aussitôt (comme notre monde le fit pour les chocs pétroliers). Mettez-là dans l'eau tiède et montez lentement la température : elle mourra avant d'avoir compris que ça chauffe de plus en plus. Naïvement, on croyait que des chimères comme l'énergie solaire, des biocarburants ou les réacteurs nucléaires sauveraient tout le monde. Mais elles se firent attendre. Plus que de raison.

Iconra.gif

Entre temps, la Russie et la Chine resserraient de plus en plus leurs liens. D'autres pays rejoignaient l'OSC, que ce soit de plein gré, ou par la force des manœuvres militaires conjointes de plus en plus fréquentes. L'Organisation commençait à viser les dernières régions pétrolifères. La collusion des armées se renforça dans ces nouveaux efforts, le manque d'énergie rendit l'Organisation vitale pour ses membres. La fusion s'accélérait. Jusqu'au point de non-retour : l'OSC disparaît en 2015 pour laisser place à l'immense Alliance de l'Étoile Rouge.

Iconcot.gif

L'Occident n'allait bien entendu pas laisser cette menace aux relents communistes s'emparer de ce qui allait sûrement devenir les dernières réserves mondiales de pétrole. Ses leaders, venus d'Amérique, d'Europe et du Moyen-Orient, se rapprochèrent, et finirent par donner l'ordre à leurs états-majors respectifs de former la Coalition Occidentale, évolution directe de l'OTAN.

Le face-à-face prit rapidement l'allure d'une deuxième Guerre Froide, ouverte sur un nouveau monde, modifié par les opérations militaires de l'Étoile Rouge et les concessions de la Coalition.. Mais cette fois-ci, elle avait un épicentre : la mer Caspienne, réceptacle des dernières réserves mondiales de pétroles. La situation s'envenima jusqu'à basculer en 2024, où se déroule l'action du jeu.

MondeFrontlines.jpg

Le gameplay : un mélange improbable de Battlefield et World in Conflict

La campagne est très originale, non seulement grâce à son scénario valable mais aussi un élément presque perturbant. Alors qu'une campagne Battlefield est tout ce qu'il y a de plus "Callofesque", FFOW fait le choix d'exporter le multijoueur dans la campagne. Les gameplay solo et multijoueur sont donc rigoureusement identiques.

Donc, quel est ce gameplay omnipotent ? Le nom de cette partie vous en donne une bonne idée : c'est un vrai mélange.

Tout comme dans la série des BF, vous pourrez incarner des classes d'infanterie comme Assaut, Antichar ou Soutien via un menu de sélection ne laissant aucun doute sur la paternité du concept. Tout comme dans BF, vous pourrez aussi vous amuser avec des transports légers, blindés, des chars d'assauts, des hélicoptères ou même des chasseurs. Les décors sont partiellement destructibles (bon OK c'est vraiment léger parfois) comme dans Bad Compagny premier du nom. Au contact, retrouvez la joie du couteau en poutrant vos ennemis en un coup... sauf que vous n'avez pas de couteau. Comment alors ? Un bon coup de crosse dans la gueule (oui je sais one shot avec ça c'est un peu cheap mais c'est comme ça). Ça marche même avec un bazooka.Voilà pour le côté BF.

Et ensuite, quel est l'objectif ? C'est là que ça tourne au WiC. Plus exactement au mode Guerre Totale de WiC. Car comme le nom du jeu et son introduction l'indiquent, la ligne de front est au cœur du gameplay. Et comment la faire reculer ? En prenant des positions ressemblant aux bons vieux Périmètres, que vous devrez tous contrôler à la fois pour faire apparaître une nouvelle ligne de front, plus loin chez l'ennemi, avec de nouveaux Périmètres à prendre dans la joie et les hectolitres de sang. Voilà pour la touche WiC.

Mais, rien de nouveau dans ce gameplay ? Si tout de même. Une petite touche, presque insignifiante. Mais si fun. Les drones.

Mes p'tits chouchous : les drones

Eh oui, ce n'est pas pour rien qu'il y a un drone dans l'introduction : c'est vraiment le côté unique de FFOW. Alors, comment ça marche ces trucs ?

Dans la campagne, ils seront posés là où vous en aurez besoin. Vous les prenez et ils intègrent votre arsenal comme une arme.

Quand vous sélectionnez l'emplacement correspondant de votre drone, il vous suffit de cliquer pour le déployez. Vous passez alors en contrôle du drone, votre soldat d'origine restant accroupi là où il était contrôleur à la main. Là, vous pouvez faire un carnage avec l'armement fourni (mais aux munitions limitées, comme pour toutes les armes d'ailleurs), observer les lignes ennemies avant de foncer dedans, tout en évitant les tirs ennemis, selon le drone utilisé.

Mais il y a bien sûr une limite aux drones. Leur autonomie ? Non. Elle est virtuellement infinie. Il s'agit de leur rayon d'action : au fur et à mesure que vous vous éloignez du soldat d'origine, la puissance du signal chute considérablement. Alors, inutiles une fois la limite du "signal zéro" franchie ? Non. Car ils sont réutilisables !

En effet, vous pouvez laisser votre drone là où il est pour revenir à votre soldat d'origine, que ce soit pour vous rapprocher pour augmenter la force du signal, ou meuler la face à un idiot pensant faire de même avec vous. Le drone reste passif, ne bouge pas, et est donc à découvert.

Vous ne voulez pas risquer votre bébé à rester immobile ? Vous pouvez le récupérer pour le réutiliser. Une fois que vous être juste à côté, vous pouvez le ramasser et retour à la case départ.

Catalogue des drones !

DRONE CHASSEUR MQ38 (RECONNAISSANCE AÉRIENNE / KAMIKAZE, COALITION)

Wc_MQ38_Hunter.png

Un drone aérien conçu spécifiquement pour la reconnaissance. Ses deux rotors orientables en font le drone aérien le plus maniable de tous. Il ne peut pas appeler de frappe d'artillerie comme le suggère l'introduction, mais peut faire du dégât à sa manière et faisant exploser sa charge explosive. Elle est très puissante, mais n'est pas pour autant la raison d'être du drone. Mieux vaut le garder et avoir l'ennemi à l'oeil que le gaspiller pour quelques frags. Mais je l'admets, jouer au terroriste est si fun.

DRONE D'ASSAUT AQ431 (ASSAUT BLINDE GATTLING, COALITION)

Wc_AQ431_Assault.png

Mon petit préféré, avec un bon design et surtout une grosse Gattling. Ne vous fiez pas à son air mignon, c'est une arme dévastatrice, le canon faisant un vrai carnage. Attaquant un avant-poste, j'ai sursauté une simple rafale a fait tomber toutes les toiles et pulvérisé la mitrailleuse fixe blindée qui m'avait fait envoyer le drone à ma place. Ne l'oubliez pas : il est VRAIMENT puissant.

DRONE MORTIER AQ432 (ASSAUT BLINDE MORTIERS, COALITION)

Wc_AQ432_Mortar.png

Encore plus bourrin qu'une Gattling sur ce châssis ? Oui, c'est possible. Des mortiers. Quatre plus précisément. 60 mm chacun. Inutile de dire que les blindés et l'infanterie en position fortifiée ne feront pas long feu face à ça.

DRONE D'ASSAUT TR1 COURSE DU TIGRE (ASSAUT KAMIKAZE ANTICHAR, ÉTOILE ROUGE)

Rsa_Tiger_Runner.png

Il ne ressemble qu'à un jouet radiocommandé (chinois justement). Mais c'est peut-être la plus puissante arme antichar du jeu. Je m'explique. Dans Alerte Rouge 2 et 3, les Soviétiques ont le Drone de Terreur pour décimer les blindés adverses... dans FFOW, l'Etoile Rouge a ce petit monstre. Tout comme son alter ego de CnC, il fonce vers sa cible, comptant sur sa rapidité pour esquiver les tirs ennemis. Mais au lieu de rentrer en son sein, il va dessous grâce à son profil plat, entre les roues ou ses chenilles de la cible. Et là... BOUM !!! Il fait exploser sa charge explosive dorsale. Sadique comme concept, non ? C'est le drone qui m'a le plus marqué.

DRONE DE RECONNAISSANCE TE1 Å’IL DU TIGRE

Rsa_Tiger_Eye.png

Cette version à peine modifiée d'un jouet radiocommandé civil occupe exactement le même rôle que son équivalent occidental, le drone chasseur MQ38. Il effectue la reconnaissance et peut utiliser une charge de démolition pour des moments du plus bel effet alqaidaesque. La même chose quoi.

DRONE D'ATTAQUE TC1 GRIFFE DU TIGRE

Rsa_Tiger_Claw.png

Une fois doté de rotors coaxiaux à la Kamov, le drone peut emporter six petits lance-roquettes (et un peu moins de trente roquettes). Idéal pour ne laisser aucun répit à l'infanterie et aux véhicules légers, bien que la visée ne soit pas aisée à cause du fait que les roquettes ne puissent pas arquer leur trajectoire et que l'engin est moins maniable que le MQ38.

La touche graphique du jeu : à futur proche équipement proche

Tous les véhicules du jeu ressemblent fortement à des véhicules actuels "futurisés", ainsi on trouve "le Humvee du futur", "l'Abrams du futur", "le BTR du futur", "le Bradley du futur"... et même notre bon vieux Comanche, mais qui aura un challenger : "le Ka-50 du futur". Quoi, je suis lourd ? :lol:

Un artwork du char lourd de la Coalition confirme cette impression, puisque que ce char qui ressemble énormément au M1 (M1A1 diront les pointilleux) n'a pas la prétention d'affirmer que c'est un char différent, mais dit bien que c'est le M1A3 : http://img1.livegen.fr/00/00/01/68/0000016866.jpg

Le style du fantassin est un peu travaillé, son élément déterminant étant ce fameux écran de vision augmentée sur un œil, bleu ou rouge selon la faction.

98.jpg

99.jpg

Bande-son

Thème du menu, pas mal :

Thème principal, Closer to Home, pas terrible mais connu :

De là vous pouvez écouter d'autres pistes. Certaines sont bonnes. D'autres non. Ingame, ça colle plutôt bien quand même.

Les défauts du jeu

Le jeu en a beaucoup, c'est pas pour rien qu'il est toujours resté à son statut d'outsider.

Premier défaut, le plus gros de tous. Ce n'est pas ce qu'il y a de mieux en FPS. Inutile d'espérer de rivaliser avec CoD ou BF : pour cet outsider, c'est impossible. Par conséquent, tout vrai fan d'FPS n'accrochera pas vraiment à FFOW. Mais ce n'est pas un problème pour un joueur occasionel de FPS comme moi, vrai nOOb du combat et allergique à CoD et l'absence de teamwork.

Second défaut, la jouabilité des véhicules. Elle est tout simplement nulle... vous avez le choix entre la vue canon de BF et la vue troisième personne style Renegade. Seul problème : en première personne, aucun indicateur à la BF pour vous montrer comment est orientée la caisse du char ! Deuxième problème : votre viseur est minable, vous ne pouvez presque pas viser avec. Du coup, dilemne : arriver à viser en vue canon ou à manœuvrer en troisième personne ? En tous cas, les deux à la fois sont impossibles. D'autant plus que quand vous tourner la caisse du char, la tourelle tourne aussi ! Et de trois !

Troisième défaut s'attaquant à la crédibilité du jeu. Les speeches du Commandant, omniprésent, sont peu crédibles. Trop théâtraux ! Il nous affirme que 90% de notre division est éliminée et pourtant on bouffe l'ennemi sans problème. On a détruit 3 chars et 3 jeeps (et massacré de la vermine) et il nous sort qu'on a renversé le cours de a guerre. C'est ridicule.

Quatrième défaut : une durée de vie courte. 8 missions. OK elles sont longues, même parfois très longues. Mais ça se plie rapidement.

En bref : ce jeu ne sera pas terrible pour les joueurs habitués aux FPS, mais constitue une bonne alternative pour le joueur allergique à CoD et franchement mauvais sur BF. Il est disponible en Hits Collection, donc on peut l'acheter sans se poser beaucoup de questions. Et même, il n'y a pas que le jeu lui-même qui est intéressant.

Edited by Cyann -Black Dawn
Link to comment
Share on other sites

Tom Clancy fait de très bon livre, mais de mauvais jeux. Mais en tant que conseiller technique sur les futures armes de guerre il est très bon, c'est pourquoi généralement les jeux qu'il présente porte un certain réalisme.

Pour ce qui est de ton Drône TC1 Griffe du Tigre : on parle de rotor-contrarotatifs. Ensuite en ce qui concerne ton Abram M1A3 en réalité il sagit du blindé suédois CV90-120 ou d'un CV90-TM-105.

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai fait ce jeu, il est sympa pour passer un weekend ; le scénario est somme toute banal, mais bon...

Les drones sont funs à jouer !

Il y a un excellent passage dans le jeu que j'ai bien aimé et que j'ai trouvé "original" on va dire, à vous de le découvrir...

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de ton Drône TC1 Griffe du Tigre : on parle de rotor-contrarotatifs. Ensuite en ce qui concerne ton Abram M1A3 en réalité il sagit du blindé suédois CV90-120 ou d'un CV90-TM-105.

Oui, rotors contrarotatifs coaxiaux, désolé. :/

Pour le M1A3/CV90, je ne fais que lire les annotations de l'artwork. Et sa tourelle a un profil assez commun (à savoir carré, ce qu'on retrouve chez de nombreux chars comme le Leclerc, l'Altay et bien d'autres). :|

Il y a un excellent passage dans le jeu que j'ai bien aimé et que j'ai trouvé "original" on va dire, à vous de le découvrir...

Hmmm, moi aussi. On va éviter de les spoiler mais il se pourrait qu'on parle du même passage. :D

Belle présentation de jeu, du boulot de qualité.

Merci :)

Link to comment
Share on other sites

Encore un jeu ayant pour thème les méchants cocos contre les gentils Yankees. Visiblement on ne fait guère dans l'originalité.

Franchement c'est déjà un peu mieux que de nombreux jeux.

Je ne pense pas que je l'achèterais à 55 euros. Mais il est disponible en Hits Collection, et là il doit valoir le coup.

Link to comment
Share on other sites

C'est tout à fait vrai, puisqu'elle reprend tout d'abord le tracé de l'OTAN actuelle ou à venir (présence des ex-républiques soviétiques d'Europe de l'Est) auquel on ajoute un bloc de l'Est. Les seules surprises sont la présence de pays comme l'Iran ou l'Afghanistan dans le lot, mais on imagine qu'ils sont indispensables.

Je rappelle que dans les années 60, en pleine Guerre Froide, l'Iran du Shah était un allié idéal car il partageait (inégalement) la mer Caspienne et des centaines de kilomètres de frontière avec l'URSS, lui barrant le passage vers l'Océan Indien. Mais Staline avait pourtant bien essayé à la fin de la Seconde Guerre Mondiale de se le frayer en envahissant le pays.

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai fait ce jeu, il est sympa pour passer un weekend ; le scénario est somme toute banal, mais bon...

Les drones sont funs à jouer !

Il y a un excellent passage dans le jeu que j'ai bien aimé et que j'ai trouvé "original" on va dire, à vous de le découvrir...

+1 =)

Link to comment
Share on other sites

C'est tout à fait vrai, puisqu'elle reprend tout d'abord le tracé de l'OTAN actuelle ou à venir (présence des ex-républiques soviétiques d'Europe de l'Est) auquel on ajoute un bloc de l'Est. Les seules surprises sont la présence de pays comme l'Iran ou l'Afghanistan dans le lot, mais on imagine qu'ils sont indispensables.

C'est pas vraiment une surprise, ils ont décongelé des scénaristes droit sorti des années 80 c'est exactement leur vision du monde libre avec sa ribambelle d'opprimés libérés.

Link to comment
Share on other sites

J'adorerais voir un jeu où la France envahirait le monde. On aurait des baguettes à la place des missiles, tous nos soldats porteraient des bérets et iraient au front en chantant du Edith Piaf et on bombarderait l'ennemi de cuisses de grenouilles en leur hurlant des insultes.

( bin oui si on respecte pas les clichés, personne pigera que c'est nous )

Link to comment
Share on other sites

J'adorerais voir un jeu où la France envahirait le monde. On aurait des baguettes à la place des missiles, tous nos soldats porteraient des bérets et iraient au front en chantant du Edith Piaf et on bombarderait l'ennemi de cuisses de grenouilles en leur hurlant des insultes.

( bin oui si on respecte pas les clichés, personne pigera que c'est nous )

Et t'a oublier de préciser : Avec un ballon de foot ou pied (ou a la main lol)

Link to comment
Share on other sites

Franchement c'est déjà un peu mieux que de nombreux jeux.

Je ne pense pas que je l'achèterais à 55 euros. Mais il est disponible en Hits Collection, et là il doit valoir le coup.

Moi j'ai eu l'édition collector à 20€ et c'est un jeu génial.

@Kaiser:oui les cocos sont méchants car ce sont des dictatures où tu te fais fusiller pour avoir bu un coca US.

Link to comment
Share on other sites

Non ça c'est les USA(ils sont a part eux) lors de la chasse aux sorcières.

Ils sont spéciaux quand même.

Je n'ai pas eu connaissance de tels faits en Europe.Corrige moi si je me trompe.

Les grosses exactions du régime soviétique ont été commises sous Staline, mais Staline c'est le Stalinisme, ça compte pas. Donc les exactions du régime soviétique ne comptent pas.

Les démocraties c'est aussi les pays qui font des bombardements humanitairesâ„¢.

Link to comment
Share on other sites

Ça me rappelle les Guignols:

*ils sont dans un hélico*

-Rambo 1:Taliban.

*Rambo 2 largue une bombe*

-Rambo 1:Civil.

*Rambo 2 largue une caisse de vivres.*

-Rambo 1:Taliban.

*Bombe*

-Rambo 1:Civil...Oh putain je voulais dire Taliban!

*Rambo 2 a largué la bombe*

-Rambo 2: Oh putain t'es con!On a gâché une bombe!

*Les 2 explosent de rire*.

Edited by Paillette
Link to comment
Share on other sites

On ne fait quére dans l'originalité, c'est sûr.

Note: l'Organisation de Coopération de Shangaï existe vraiment. cela dit le scénario reste assez peu probable au vu des nombreux points de frictions qui subsistent entre Chine et Russie...

Le Belarus dans la coalition mais pas la Géorgie... ho ho ho je me marre...

Edited by Vodka Da Smirnoffka
Link to comment
Share on other sites

Faut attendre que les développeurs et les producteurs de JV russes et de l'Est de l'Europe prennent un peu de maturité. On a déjà quelques bons jeux, c'est prometteur.

Grâce aux gangsters comme tu dis, la paix règne.

Et quelle paix ! Les anciens habitants du Kosovo sont comblés.

Link to comment
Share on other sites

A quand un jeu où les Russes seraient les gentils et les Américains les méchants. Histoire de changer.

Un jeu russe ?

Le premier jeu produit en Iran était un Counter-Strike-like où l'on devait libérer des prisonniers (iraniens je crois) en Israël. Devinez d'où venait le financement ?

Le Belarus dans la coalition mais pas la Géorgie... ho ho ho je me marre...

La carte est assez étrange, ainsi le Japon est rouge.

Surtout quand tu regardes, l'équipe Red Star est cernée par la Coalition.

C'était pareil dans la Guerre Froide. Donc pareil dans FFOW.

Il y a des moments intenses dans la campagne de FFOW, comme dans la mission "le Cimetière" ou "le Roi de la Montagne". Surtout "le Cimetière", en elle-même elle est pas si terrible que ça mais les premiers moments sont grandioses.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...