Jump to content
Command & Conquer SAGA

Fiche Unité : Le Kodiak


Recommended Posts

[large]LE KODIAK[/large]

• Désignation : Croiseur de bataille de classe Kodiak

• Affiliation : GDI

• Rôle : Croiseur de bataille lourd

• Date de lancement : 2068

• Classe : Soutien

• Armement : 9 canons 24 pouces, six canons Vulcain

• Type : Vaisseau amiral lourd

• Vitesse : Lent

[dlm]

[/dlm]

Background

12718458671mini.jpg

[justify]Pendant la Seconde Guerre du Tiberium, le vaisseau amiral principal des commandants du GDI était le Véhicule de Commandement Orca, ou VCO, un immense vaisseau ADAV capable de stationner en orbite autour de la Terre ; le plus célèbre était le Kodiak, dirigé par le légendaire commandant Michael McNeil. Bien qu'étant très efficace, le VCO était aussi incroyablement cher à produire & à entretenir. A ce propos, le GDI a opté l'arrêt du développement de vaisseaux à grande échelle à la suite de la Seconde Guerre, mettant au placard le VCO et se concentrant sur le vaisseau de combat Orca et sur l'avion Firehawk.

Ce n'est qu'après la Troisième Guerre du Tiberium que le Conseil du GDI a repensé cette suggestion. les vaisseau Dévastateurs & les unités d'Assaut Planétaires des Scrins étaient assez puissants pour annihiler les installations du GDI les plus lourdement défendues et étaient capables de résister au feu antiaérien nourri. Une fois la menace alien matée, le besoin d'une supériorité aérienne à grande échelle est devenu évident en soi, le célèbre Char Mammouth du GDI étant moins capable de se défendre contre un adversaire aérien lourdement blindé. Avec la construction initiale du Réseau de Contrôle du Tiberium déjà en voie de réalisation, le Conseil du GDI a pu libérer assez de ressources pour ordonner le développement d'un nouvel appareil aérien assez compétent pour égaler (voire plus) leurs homologues Scrins.

Cette entreprise prit six ans de développement, mais le GDI dévoila finalement le nouveau fondement de leur flotte en 2068, le croiseur de bataille de classe Kodiak ; ainsi nommé en raison de sa ressemblance avec le célèbre vaisseau de McNeil. À la différence de son prédécesseur, le Kodiak a été principalement conçu pour être un navire de guerre - dans ce but, il est équipé de 9 canons 24 pouces groupés dans trois tourelles, évocatrices des premiers cuirassés du XXème siècle. De plus, le Kodiak peut contrer l'aviation avec une panoplie de canons Vulcain.

Le Kodiak a d'abord vu le combat en 2069, quand le GDIS Michael McNeil détruisit le réseau d'Obélisques laser fortifié entourant une base séparatiste clé en Afrique, permettant aux forces terrestres du GDI de sécuriser la zone avec des pertes humaines minimales. Depuis son introduction, le Kodiak a joui de son énorme succès, inspirant la crainte dans le cœur des Séparatistes & stoppant ceux qui ébranleraient l'Alliance GDI-Nod.[/justify]

Spécifications du Champ de Bataille

[justify]Tire un bord

Le Kodiak est armé de 9 canons 24 pouces, capables d'effacer toute opposition au sol. Chaque arme tire à tour de rôle et les obus sont accélérés par la gravité, créant un énorme cratère sur le site d'impact. Installés sous le Kodiak, ces canons peuvent rapidement pivoter pour faire feu sur les ennemis présents en-dessous, mais ne peuvent pas engager l'aviation. De plus, les tourelles avants ne peuvent pas faire tourner de 360 degrés, les escortes sont donc indispensables pour couvrir l'arrière du Kodiak.

Armes supérieures

Trois tourelles Vulcain sont présentes sur le toit du Kodiak, comportant deux canons chacune. Bien que n'étant techniquement pas un navire de supériorité aérien, le Kodiak peut se défendre face aux assaillants aériens, mais ces étant installées sur le toit du vaisseau, il est impossible que ces armes soient utilisées contre des cibles terrestres. Combiné avec son blindage et d'autres armements, le Kodiak possède un dispositif complet, capable de résister aux attaques ennemies les plus féroces.

Manœuvres défensives

Récemment, les Kodiaks ont été améliorés avec des circuits de redirection du courant & d'un blindage "Éclair" pour les augmenter leur taux de survie face aux armes laser. Le blindage Éclair, comme son nom l'indique, se renforce par rapport au courant électrique qui le traverse ; le timonier peut engager des circuits de redirection du courant électrique pour activer le blindage en déviant le courant principal des systèmes d'armes. Une partie de ce pouvoir est aussi acheminée vers les moteurs pour accorder au Kodiak une augmentation de sa vitesse, les timoniers étant formés dans des manœuvres défensives pour profiter de la vitesse accrue et du blindage.[/justify]

12718458892mini.jpg

[---]

Source :

Site Officiel

Link to comment
Share on other sites

J'ai jamais vraiment pu tester le Kodiak, les parties ce finissent bien avant l'arriver au T3 de mon coter, en plus sur les 3/4 des parties, personne ne ramasse le tib' et campe au spawn avec leur crawler de défense. du coup, je suis le seul a me bouger pour les TSN et le tib'. Vive la défaite...

Link to comment
Share on other sites

Le Kodiak, c'est un gros rigolo a coté de son équivalent noddie : la soucoupe volante qui détruit tout ce qui se trouve au sol, même quelques scorpions peuvent mettre des Kodiaks a terre par contre va mettre des Leviathans et leurs saletés de drones HS avec un GDI offensif.

Etant donc parfois obligé de passer en Crawler support, j'ai pu tester le Kodiak : suis je le seul a penser qu'il manque un peu d'efficacité (en le comparant au Leviathan ou au Mastodonte) ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...