Jump to content
Command & Conquer SAGA

Soviétiques - Dreadnought


Recommended Posts

align=chttp://www.cnc-addict.com/pixaddict/122479328401.png[/img]

Aussi puissant que le Shogun Impérial et le Porte-Avions Allié, voici le Navire de Bombardement Soviétique Dreadnought !

http://www.ea.com/redalert/factions-soviets.jsp?id=Dreadnought

align=chttp://images.ea.com/games/redalert3/Units/Dreadnought/RA3_Dreadnought_bg.jpg[/img]

unit-head-dreadnought.png

Désignation : Navire Lourd de Bombardement

Fabricant : Chantier naval des Citoyens

Pays d´origine : U.R.S.S

Fabriqué en série au : Chantier Naval soviétique

Caractéristiques clés :

- Tableau de missiles V4 "Molot"

- Tir outrepassant en cas d'urgence

- Bibliothèque d'équipage avec des textes stimulants

- Triples lits superposés fumigés

- Système de sonorisation électronique

122479332104.png

[dlm]

[/dlm]

Métrage de surveillance des fonctions primaires et secondaires du Dreadnought.

122479333705.png

[justify]Quand la première roquette V4 Molot a fusé à travers le ciel gris Sibérien et a anéanti sa cible - une maquette de contre-plaqué brute d'un patrouilleur de taille moyenne incongrument assemblés à des centaines de kilomètres de l'océan le plus proche - les leaders militaires présents ont vu les éclats brûlants avec la fierté d'un parent observant son enfant gagner un championnat d'échecs. Parmi le cercle de visages rayonnants, cependant, une sévère protestation a grandi sur des séries de tests supplémentaires qui ont été effectuées. Pour le Maître Constructeur Naval Sergei Kondakov, le succès déchaîné du V4 a signifié que la direction militaire supérieure frapperait bientôt à sa porte, demandant l'évolution suivante de l'arme et il déjà sait ce qu'ils demanderaient. Tirer ces béhémoths de la roche sur une cible stationnaire était une chose. En compensant leur portée sur une plate-forme instable à la merci de l'océan, il savait à ce moment, que ce serait le défi technique le plus grand de sa carrière. C'était le moment pour lequel le Dreadnought moderne a été conçu.[/justify]

align=chttp://images.ea.com/games/redalert3/Units/Dreadnought/RA3_Dreadnought1sm.jpg[/img]

Le Ministère de la Guerre de l'Union Soviétique souhaite à tout le monde de venir à la célébration du Dreadnought, indéniablement l'un des navires les plus puissants jamais utilisés pour naviguer sur les mers.

[justify]Imposant mastodonte des mers, le Dreadnought s'est déjà fait un nom dans des engagements divers en s'avérant être pratiquement insubmersible lorsqu'il est assorti avec d'autres vaisseaux de guerre. S'associer avec les Sous-Marins Soviétiques de classe Akula a fourni une protection contre les attaques sournoises, assurant la réputation du Dreadnought comme une des forces les plus formidables sur l'eau. Tandis qu'il est dévastateur en combat naval, cependant, on peut toujours penser au temps où il a manqué de capacité de frapper des cibles à l'intérieur des terres. Cependant, les Dreadnoughts tournant sur le côté avec leurs canons sont partis depuis longtemps grâce au travail de Kondakov.[/justify]

[justify]La sélection des châssis de bateau standards les plus larges dans la Marine Soviétique était la décision la plus facile du processus pour Kondakov. Aucun autre navire n'était capable de manipuler la puissance du V4 Molot. Cependant, adapter le mécanisme de lancement sur le bateau était une tâche herculéenne. En prenant en compte la ligne de provision de roquettes stockées en-dessous du mécanisme, Kondakov et son équipe a dû complètement reconfigurer chaque pont. À la fin ils ont réussi à rendre l'impossible une réalité. Encore les sacrifices qu'ils ont faits, comme la réduction du logement de l'équipage et l'élimination de toilettes auxiliaires, ont donnés quelques malheureux surnoms au Dreadnought parmi les militaires enrôlés. Néanmoins, les officiers de Dreadnought sont connus pour être extrêmement fiers de leur service à l'Union.[/justify]

align=chttp://images.ea.com/games/redalert3/Units/Dreadnought/RA3_Dreadnought2sm.jpg[/img]

Maintes et maintes fois, les Soviets ont prouvé que rien ne peut résister à l'assaut direct des lanceurs de roquette balistiques du Dreadnought.

[justify]Malgré les triomphes réalisés par l'équipe d'ingénierie Soviétique, Kondakov a considéré que le Dreadnought était seulement une victoire partielle. Le recul puissant du V4 Molot a rendu un large degré de précision à des vitesses inaccessibles assez modestes. Ainsi, le Dreadnought a été forcé de se mettre au point mort avant le lancement d'une salve, une manœuvre qui pourrait exposer tant le bateau que l'équipage à un risque significatif pendant une situation de combat. La perte potentielle d'une telle plate-forme de siège et, à une mesure moindre, des hommes à bord, conduirait Kondakov à pousser les limites de l'innovation Soviétique encore plus loin. En incorporant la mécanique de propulsion par réaction de l'avion de chasse MiG Soviétique, reconçu pour utiliser un mécanisme de poussée à base de vapeur, l'équipe de Kondakov a développé un système d'absorption de choc précisément défini qui neutraliserait le contrecoup du V4 Molot.[/justify]

[justify]Avec des soucis budgétaires croissants et les leaders militaires le surveillant de très près, Kondakov a dévoilé le Dreadnought au monde dans une exposition spectaculaire de destruction dévergondée. Avant que les restes carbonisés d'un avant-poste côtier factice ne puissent même être rejetés sur le rivage, le Dreadnought était devenu une chose de légende. Ce nouveau modèle de Dreadnought pourrait tout à fait littéralement naviguer autour des défenses côtières en les martelant avec des roquettes balistiques.[/justify]

[justify]La légende se développerait seulement avec la performance du V4 Molot du Dreadnought dans la bataille. Les capitaines de tels navires ont rapidement gagné une réputation de patriote courageux, comme la pluie de bombes du Dreadnought a écrasé l'opposition Soviétique à travers le globe. La partie imposante du bateau pourrait à peine être manquée lorsqu'il se profile à l'horizon, ajoutant rapidement encore une autre arme à son arsenal déjà impressionnant : la peur. Dans les années à venir, observer une flotte entière s'enfuir à l'approche d'un Dreadnought deviendrait banal. Le puissant V4 Molot, cependant, a assuré que quelques cibles n'auraient jamais de chance de s'échapper. Les casernes, les centrales électriques, les raffineries, les murs fortifiés - tout qui ne peut pas bouger sont soumises à la pitié du capitaine du Dreadnought.[/justify]

122479347208.png

La reconnaissance sur le champ de bataille a au moins révélé ces faits sur les Dreadnoughts :

[justify]* Feu des cieux -Avec leurs trois lanceurs de roquettes balistiques à longue portée, les Dreadnoughts n'ont pas besoin d´être nombreux pour dévaster tout ce qui se trouve en mer ou sur la terre. Les lance-roquettes peuvent atteindre l'intérieur des terres, bien qu´ils ne puissent pas s´appliquer lors du tir, même s´ils réussissent d'une façon ou d'une autre à détruire les ennemis proches.[/justify]

[justify]* La colère du Capitaine – Dans leur empressement, les capitaines de Dreadnought étaient connus pour surcharger les machines de lancement de leurs roquettes V4 Molot pour détruire les ennemis de l´Union. Ainsi, ils augmentent considérablement leurs nombres de tirs, bien que les machines présentent des dommages mécaniques et électriques dans le processus. À ce moment-là, il y a habituellement aucun ennemi encore vivant pour résister. L"'indifférence noble" pour "des choses matérielles" des capitaines a seulement ajouté de la notoriété au Dreadnought.[/justify]

[justify]* Ferme, Camarades - Une série de dispositifs gyroscopique, d´absorption de chocs propulseurs massifs, et de déclencheurs pneumatiques compensent le recul des puissantes roquettes V4 Molot et permettent aux roquettes d´atteindre leurs cibles avec une précision impressionnante et une dévastation importante, même quand le vaisseau est à pleine vapeur. Les roquettes voyagent si rapidement qu´elles ne peuvent pas être touchées par des armes anti-aériennes pendant le vol.[/justify]

[justify]* Une Bête pesante - Le Dreadnought n'est pas le navire le plus rapide ou le plus manœuvrable sur l'océan. Sa taille massive le rend plus lent pour être à pleine puissance, pivoter et s'arrêter que des navires plus agiles et légers. Il est donc vulnérable dans les engagements navals frontaux malgré sa résistance et devrait être escorté par des sous-marines chaque fois que possible.[/justify]

Edited by Darkhand
Link to comment
Share on other sites

Sa capacité secondaire est juste de tirer plus vite et plus fort contre des dommages ? Un peu comme le Kirov qui va plus vite en s'endommageant ?

Sinon, c'est un beau bâteau. La Gloire de la Marine Soviétique, l'Etendard la Flotte Rouge, le Fleuron de l'Amirauté communiste...! Bref, il RoXX du boudin. (:P) CA, c'est du vaisseau amiral. :)

Link to comment
Share on other sites

Oui n'empêche que j'adorai déjà celui de red alert 2 mais celui ci tire plus vite donc c'est plus facile de détruire une cible quoi que dans mes souvenirs de red alert 2 il était très puissant.

J'adore les effet dans l'eau c'est vraiment réaliste par contre le style cartoon je l'aime un peu moin mais on s'habitue vite

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...