Jump to content
Command & Conquer SAGA

Fanfic - Commentaires


Yssan

Recommended Posts

Voilà j'avais il y a longtemps parlé d'écrire quelque chose sur CnC et je pense m'y mettre pour de bon. Plutôt que me coltiner à faire le récit de combats entre joueurs je pense carrément créer une histoire utilisant la guerre du tiberium.

Avant d'écrire quoi que ce soit je préfère demander votre avis, savoir par exemple si une telle chose vous intéresserait (j'adore écrire mais c'est quand même mieux quand c'est lu.)

Si vous voulez avoir une idée de quoi je suis capable allez voir mon site.

Je pense que ce projet pourrait être intéressant, d'une part cela donnerait une autre "dimension" à cet univers formidable et également, si ça plait suffisament ça ferait un autre argument publicitaire pour ce cher Tchutch :lol:

Link to comment
Share on other sites

Je pense que ce projet pourrait être intéressant, d'une part cela donnerait une autre "dimension" à cet univers formidable et également, si ça plait suffisament ça ferait un autre argument publicitaire pour ce cher Tchutch :lol:

OUI! De l'audience ! De l'audience ! :lol:

Link to comment
Share on other sites

L'adresse du site est :

http://yssan.deviantart.com

Suffisait de cliquer sur le "site" mais visiblement tout le monde n'a pas vu.

D'ailleurs je viens de finir la première version de mon roman (vive moi).

Je pense diffuser un premier essai de la fanfict demain, ça dépendra de ma gueule de bois.

Heu pour ceux qui auraient la flem de se perdre sur ce site de chtarbés, voilà un tout petit extrait de mon roman...

Elidya ouvrit les yeux mais ne vit rien hormis un soleil éblouissant. Le bruit assourdissant de l´explosion l´avait rendu sourde. Privée de ces deux sens elle se sentait perdue, isolée. Un lourd bloc de pierre l´empêchait de se relever, l´empêchait de respirer. La jeune femme voulut appeler à l´aide mais manqua de peu de s´étouffer, la bouche remplie d´une poussière mêlée de sang humain. Le goût âpre provoqua en elle une vive nausée, sa gorge s´emplie de vomi. Un hoquet douloureux ébranla sa poitrine blessée. Une douleur fulgurante traversa son corps, des larmes se déversèrent sur ses joues salies. Elidya sentit la vie la quitter, au loin la faucheuse l´attendait avec la promesse de repos éternel, la jeune femme se calma, se laissa aller, doucement.

Une violente claque la ramena dans le monde des vivants. Le poids insupportable qui l´écrasait disparut soudainement, une bouffée d´air pénétra ses poumons et la vie reprit sa place en son coeur. Un bras secourable l´aida à s´asseoir, un nouveau coup atteignit son dos et Elidya crut recracher son estomac. Elle tenta de se débarrasser de l´infâme poussière qui dévorait son corps. Une main velue se referma sur sa mâchoire et la contraignit à ouvrir la bouche. Un liquide froid envahit sa gorge, emportant tout sur son passage. Elidya vomit de nouveau et but une grande gorgée d´eau. La main caressa tendrement sa joue et la jeune femme se sentit soulevée doucement par de puissants bras. Sa tête bascula en arrière, son esprit s´envola vers un sommeil sans rêve.

Link to comment
Share on other sites

attend...si c'est toi qu'il l'a fait...commend tu peut etre détersté des profs? :shock: (a moin que je me trompe de personne :rolleyes: ) chapeau bas!

Si non moi aussi j'ai quelque projet d'histoire mais bon j'ai pas trop l'temps en ce moment...

Link to comment
Share on other sites

attend...si c'est toi qu'il l'a fait...commend tu peut etre détersté des profs? :shock: (a moin que je me trompe de personne :rolleyes: ) chapeau bas!

Justement le fait d'écrire bien ça aggrave mon cas... Quand les profs voient un élève doué pour l'écriture, intelligent mais aussi branleur de première ça énerve, surtout ma prof de philo...

Link to comment
Share on other sites

Bon euh ok je suis en retard mais je suis extrêmement débordé ces temps ci...

Ca n'a pas beaucoup avancé depuis mais en attendant je poste le tout tout début. Rien de bien interessant pour le moment désolé.

"Un vent violent soufflait sans relâche sur les collines arides de Hammerfest. Le soleil semblait ne jamais vouloir se lever et laissait ces terres mourir peu à peu sous les assauts des éléments. Quelques étincelles vinrent perturber l´obscurité, suivis d´une avalanche de jurons. Jim secoua frénétiquement son briquet sans cesser de rouspéter.

“ Saloperie, comme si me geler les couilles sur ce morceau de caillasse suffisait pas, je peux même pas fumer une clope peinard. ”

Après un nouvel effort il parvint à produire une flamme suffisamment grande pour embraser son tabac. Le soldat soupira de soulagement et reprit sa ronde à l´intérieur des murs délabrés de la base. Jim s´arrêta quelques instants à l´abri des longues jambes d´un Titan.

Cela faisait à peine quelques semaines qu´il avait rejoint Hammerfest mais ce soldat endurci était depuis longtemps arrivé à la conclusion que s´il mourrait, ce serait par un cancer des poumons. Jim passait ses journées à assurer la maintenance d´un matériel vieillissant et surveiller cette base ignorée de tous.

“ Y a un autre flingue qui aurait besoin d´être astiqué. ” marmonna-t-il avant d´écraser un mégot avec dédain.

Il continua sa lente ronde et vint se réfugier dans la douce chaleur caserne. Plusieurs soldats jouaient aux cartes dans un concert de rire et d´insultes. Jim voulut les rejoindre lorsqu´une main dure se posa sur son épaule.

“ Pas la peine de nous faire un strip-tease, on va dans la vieille ville. ”

Le soldat jaugea brièvement du regard l´homme qui se tenait devant lui. Durant un instant il avait espéré entendre son camarade s´esclaffer mais celui-ci restait désespérément sérieux.

“ C´est une blague Scott ? ” demanda-t-il tout de même.

“ Je crains que non, le commandement nous ordonne d´y aller, une patrouille de routine selon leurs propres termes. ”

Jim parvint à retenir in extremis sa colère et suivit l´homme à l´extérieur.

"

Link to comment
Share on other sites

Bon allez la suite ^^

"Scott et son coéquipier pénétrèrent dans un véhicule de transport blindé de type amphibie déjà occupé par trois soldats armés de fusils mitrailleurs.

“ Vaut mieux que tu conduises, cette ruine sur roues refuse de m´obéir. Quand ces enfoirés de gradés se décideront-ils à nous envoyer du matos ?” maugréa Jim qui ne prenait pas la peine de cacher ce qu´il pensait de cette mission et ses supérieurs.

Après quelques essais infructueux le moteur produisit un faible grondement et démarra enfin. Le VTB passa à côté des hautes tours de garde et s´engagea sur une route en piteux état. Jim lança un dernier regard empreint d´amertume au drapeau du GDI flottant paresseusement au dessus de leur tête.

La base trônait au sommet d´une colline et surplombait la ville de Hammerfest, au du moins ce qu´il en restait. Les habitants avaient désertés la ville lors de la précédente guerre du Tiberium, laissant derrière eux un champ de ruine habité à jamais par les âmes des soldats morts au combat.

Le véhicule passa à côté d´un immeuble effondré et pénétra dans les vestiges de la ville. Ca et là des carcasses de Titans et autres Scarabées disparaissaient au fil des ans, lentement dévoré par la rouille et l´oubli. Jim observait ces débris d´un œil vide d´émotion. Jamais il n´avait participé à un combat direct contre les forces du Nod. Ce soldat à l´aube de la trentaine avait, comme la majorité des hommes de sa génération, suivit les terribles affrontements sur CNN et n´en gardait qu´un souvenir flou.

Le VTB s´arrêta subitement, bloqué par un obstacle recouvert de neige. Jim quitta ses rêveries et tenta de percevoir l´objet à travers une véritable purée de pois. Un Désintégrateur gisait en plein milieux de la route.

“ C´était pas là la dernière fois.

- Te fous pas de moi, tu t´es simplement gouré de route, ton sens de l´orientation est légendaire.

Scott fusilla son coéquipier du regard mais n´eut pas le temps de répliquer, un sifflement strident venait d´attirer leur attention. Jim reconnu immédiatement le terrible bruit et d'un réflexe prodigieux se jeta dehors avant que la roquette n´explose au contact du VTB.

L´homme se releva péniblement, sonné par l´onde de choc. Le conducteur du véhicule parvint à s´extraire de la carcasse mais les autres soldats semblaient bloqués à l´intérieur. Jim s´apprêtait à les aider quand il aperçut un flot continu d´essence s´échappant du réservoir, à quelques centimètres des flammes.

Il poussa un juron et plongea dans la neige glaciale, le carburant s´enflamma en un instant, une nouvelle explosion retentit. Une pluie de métal et de morceaux de chair s´abattit sur les survivants déboussolés.

Scott rejoignit son ami malgré une jambe blessée.

“ Tu arriveras à rentrer à la base ?

- Heu oui je crois. ” répondit-il, surpris par le ton dur de son partenaire.

“ Très bien, alors dépêche toi, je vais jeter un coup d´œil.

- C´est de la folie ! On n´a aucune idée de ce qui nous a tiré dessus.

- Raison de plus pour aller jeter un coup d´œil, retourne alerter les autres avant que je t´amoche la deuxième jambe. ”

L´homme grimaça, Jim aurait été le premier à déguerpir en courant mais semblait pourtant fermement décidé à mener la mission jusqu´au bout. Scott acquiesça finalement et s´éloigna d´un pas claudiquant. Le soldat soupira et s´enfonça dans le brouillard de Hammerfest.

Il se mouvait en silence malgré le poids de son lourd équipement. La peur menaçait de s´emparer de lui à tout moment mais il ne devait pas faillir, pas maintenant. Il voyait en cet incident un moyen de quitter ce trou paumé et retourner enfin dans les zones bleues. Jim tentait de construire le portrait des agresseurs tout en avançant d´un pas de loup, ce ne pouvait être guère plus que des terroristes un peu farfelus, convaincus qu´un simple tir de roquette changerait leur misérable existence.

Le soldat arrêta de respirer, arrêta de penser, il apercevait une infime source de lumière au dernier étage d´un immeuble délabré. Intérieurement il éclata de rire, la mission s´annonçait plus facile que prévue, des débutants qui se croyaient invincibles éclairaient leur position. Il leva son arme et pénétra dans le bâtiment d´aspect sinistre, Jim enjamba la carcasse d´un Cyborg et grimpa un escalier qui menaçait à tout moment de s´écrouler.

Aucun son ne parvenait des étages supérieurs, avaient-ils remarqués sa présence ? Avec une résolution mêlée de crainte il entreprit de fouiller les pièces les unes après les autres. Par les trous béants creusés dans les murs il apercevait la ville en ruine, une position idéale pour tendre une embuscade. Jim s´arrêta un instant et s´approcha d´une fenêtre, un rictus déforma son visage, l´homme n´était pas superstitieux mais il trouvait cette ville malfaisante, tant de ses confrères étaient morts ici et il n´avait pas l´intention de les rejoindre, pas aujourd´hui.

Avec une précaution infinie le soldat entra dans la pièce illuminée, il fit rapidement le tour sans apercevoir âme qui vive. L´homme fronça les sourcils, il avait examiné l´immeuble de fond en comble sans trouver la moindre âme qui vive. Un bruit infime atteignit ses sens de guerriers.

Jim se retourna lentement vers un mur caché dans l´ombre et ne put retenir un odieux juron.

De lourdes gouttes rouge sang venaient s´écraser sur le sol. Un motif défigurait les blocs de béton, un triangle orné d´une queue de scorpion.

"

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...