Jump to content
Command & Conquer SAGA

TS : Apokirov – Finale saison 3 – Duel au sommet


MartinMb

Recommended Posts

1330739618logoApokirov.png

C'est avec beaucoup de fierté que je vous présente aujourd'hui l'épisode 60 de la série The Story : Apokirov, qui est la conclusion de la saison 3.

Ceux qui connaissent déjà la série doivent déjà être en train de lire l'épisode actuellement, donc profitons-en pour vous présenter un peu la série. The Story : Apokirov est une série de fan-fictions écrite par moi (MartinMb), basée sur Command & Conquer ainsi que d'anciennes fan-fictions collectives postées sur les forums de Time Of War (The Story). Elle raconte les aventures de l'URSS Apokirov, un vaisseau spatial en forme de dirigeable Kirov, et de son équipage dans une quête épique à travers la galaxie et les dimensions.

Comptant à ce jour 3 saisons de 20 épisodes chacune, le série dispose de sa propre section sur le site de CnCSaga, que vous trouverez ici :

The Story : Apokirov sur CnCSaga

Si vous n'êtes pas familier avec la série, il est vivement conseillé de lire les autres épisodes avant de lire celui-ci (en commençant par le préface), surtout que l'épisode 60 contient d'énormes spoilers. Ou tout du moins, vous pouvez lire l'épisode précédant si vous voulez avoir une bonne idée de ce qu'ils s'est passé sans être obligé de vous taper les 57 épisodes d'avant.

ALERTE AUX SPOILERS : ne lisez pas les commentaires du sujet avant d'avoir lu cet épisode ! Vous êtes avertis. Je ne limiterai pas les réactions des gens. ;)

Sans plus attendre, voici le dénouement de la saison 3 ! Bonne lecture !

[---]

Dans l´épisode précédent de The Story : Apokirov

[---]

Vodka : Vous ne les poursuivez pas?

Zéphyr : Ce sera inutile, laissons-leur une petite longueur d'avance tout de même. À présent, finissons-en avec vous. J'exige la reddition inconditionnelle de la Vodkalie et son annexion au Saint Empire Zéphyrien Interdimentionnel.

Vodka : La Vodkalie ne se rendra pas, Zéphyr.

Zéphyr : Dans ce cas, je me voir dans l'obligation de continuer le siège... Maintenez le bombardement.

[---]

Zéphyr : Comme vous en déduirez également, toute fuite est maintenant inutile. Mais comme je suis infiniment miséricordieux et bon joueur, je vous propose un duel à mort. Le Zack Wind contre l'Apokirov. Aucune intervention extérieure, aucune fuite du combat, aucun... ninja saboteur. C'est ça... ou je fais intervenir le reste de ma flotte pour vous exterminer à dix contre un.

MartinMb : Duel... accepté!

Zéphyr : Voilà qui est valeureux de votre part, général MartinMb. Bien, dans ce cas, je vous fais mes adieux.

[---]

C&C The Story : Apokirov – Épisode 60 – Duel au sommet

Vaisseau URSS Apokirov, en face du ZES Zack Wind, quelque part dans l'espace.

Ga3L : Typiquement, un vaisseau de classe Mk.1 comme l'Apokirov n'est pas conçu pour combattre directement un vaisseau de classe Mk.2 comme le Zack Wind. Ceux de la CW étaient des exceptions à cause de leur retard technologique.

CnCBoy : De plus, je vous annonce que Zéphyr a profité de son voyage dans la faille spatiotemporelle pour gagner en quelques semaines une avance technologique d'au moins dix ans, ce qui fait passer nos chances de victoire de nulles à “ omg on va mourir ”.

Ga3L : Est-ce que malgré tout on l'affronte quand même?

MartinMb : Voyez-vous vraiment d'autres options?

Mika : Non, c'est lui ou c'est nous. J'espère que vous avez vécu tout ce que vous vouliez vivre, car nous sommes arrivés au bout du voyage.

Molock : Quant à mourir, mourrons au moins avec honneur. Et si possible en apportant Zéphyr dans la tombe avec nous.

Natalya : Tout à fait, que notre sacrifice ne soit pas en vain.

CnCBoy : Je suis d'accord, Zéphyr ne mérite pas de vivre avec tout ce qu'il a fait.

MartinMb : La vie n'est pas quelque chose qui se mérite, c'est quelque chose qu'on a ou qu'on a pas.

BoneWerks : Dudes... mais vous êtes malades? C'est quoi ces conneries de mourir avec honneur? Il faut fuir cet endroit avant d'être réduits en cendre par l'autre fou!

Mika : Tu vois un échappatoire, toi? Il n'y en a aucun cette fois. C'est un duel à mort!

BoneWerks : Mais, je refuse de mourir à bord de cette boite de conserve!

MartinMb : Alors prend un Banshee et fuis avant que je ne t'exécute moi-même, espèce de larve mutante lâche!

BoneWerks : Cassos! Adieu les dudes, moi je me barre!

Le mutant pris rapidement la direction du hangar à vaisseaux. C'était silencieux, les vaisseaux de MartinMb et de Zéphyr restant immobiles un en face de l'autre, les canons prêts à tirer. Visiblement, le Zack Wind n'était pas pressé de commencer les hostilités.

Natalya : Il attend que nous attaquions les premiers...

Mika : Toujours aussi arrogant...

CnCBoy : Arrogant peut-être, mais c'est une manœuvre fair play de sa part. En d'autres mots, une manœuvre idiote.

Ga3L : Quelles sont les ordres, Martin?

MartinMb : Nous devons infliger un maximum de dommages au vaisseau ennemi. Pour ça, leur bouclier doit tomber, donc nous utiliserons des impulsions électromagnétiques en premier. Seulement une fois leur bouclier HS pourrons-nous espérer percer leur blindage en alliage de tibérium, si nos lasers sont assez puissants. Ceci permettra à nos armes explosives de faire des dommages à l'intérieur du Zack Wind afin de toucher ses systèmes principaux, surtout son réacteur principal et de le détruire. Par contre, l'ennemi utilisera probablement une stratégie similaire, comme c'est d'usage dans les combats spatiaux habituels. À moins que Zéphyr ne dispose d'armes nouvelles dont nous ignorons l´existence. Quoi qu'il en soit, afin d'éviter un désastre, il faut utiliser à fond notre unique avantage dans ce combat, qui est notre mobilité. Il faut éviter les tirs et tourner autour du vaisseau ennemi.

Mika : Tu es au courant que l'Apokirov n'a rien d'un petit vaisseau d'escarmouche manœuvrable? Nous sommes gros et lent comme un éléphant. Le Zack Wind est pire, certes, mais nous sommes aussi faciles à viser que lui.

MartinMb : Peut-être. Inutile de vous mentir, les probabilités que nous nous en sortions sont minces. Nous combattrons quand même, pour la Vodkalie et pour la liberté!

Il y eut un long silence dans la salle de commandement de l'URSS Apokirov. Tout le monde acquiesça sans dire un mot et prépara les commandes de son poste.

MartinMb : Hé bien... Entamons les hostilités. Feu sur leur bouclier avec nos canons à IEM!

Ga3L : Canon déjà chargé, je tire!

À la seconde près où une boule d'électricité partait du canon IEM de l'Apokirov pour aller s'abattre sur le Zack Wind, le vaisseau de Zéphyr lançait plusieurs missiles vers le dirigeable spatial. Malgré les manœuvres d'évitement des deux cotés, les tirs d'armes à énergie allèrent surcharger les boucliers efficacement. Sachant que les tirs conventionnels étaient pratiquement inutiles tant que les boucliers étaient actifs, les rivaux utilisaient au maximum leur armement à impulsion électromagnétiques et électrique, incluant la Bobine Tesla géante de l'Apokirov, qui grugeait le bouclier adverse à une vitesse folle. Malgré que le Zack Wind ait deux boucliers actifs superposés, le combat était assez égal et les défenses tombèrent en même temps, à quelques secondes près.

Ga3L : Le second bouclier ennemi est mort!

CnCBoy : Le nôtre aussi!

Natalya : L'ennemi déploie ses chasseurs, j'envoie les nôtres pour contrer!

MartinMb : N'envoie pas tout, c'est un mauvais moment pour déployer les forces spatiales...

Natalya : Bien reçu. À tous les pilotes, engagez l'ennemi au nom de la Mère Patrie! Que le Grand Alambic vous garde!

Pilotes : À vos ordres, gloire à la Vodkalie!

Mika : Heu dites, c'est pas les trappes de leurs lasers géants à l'antimatière qu'ils sont en train d'ouvrir?

Molock : Le truc qui a fait un trou de la taille d'une maison la dernière fois qu'il a touché le vaisseau?

Ga3L : Heu, ouais, mais sans ninja pour le saboter cette fois...

Mika : Je vais tenter d'éviter les tirs, préparez-vous!

Les quatre trappes gigantesques sur le devant du Zack Wind s'ouvrirent pour laisser apparaître des trous géants. Au même moment, l'une des bouches commença à émettre une lumière violette intense. L'Apokirov arriva à éviter de justesse l'énorme rayon laser noir à l'antimatière.

Ga3L : Doh! J'ai comme l'impression que cette batterie de lasers géants va tirer sans interruption!

MartinMb : Vise les embouchures! N'oublions pas que ces lasers ont une faille importante qui est leur réserve d'antimatière!

Ga3L : Si ça se trouve, ils ont corrigé ce défaut depuis l'accident. Je vais quand même viser les dans les...

L'Apokirov fut secoué par une violente onde de choc. L'un des lasers du Zack Wind venait de percer le blindage à tribord de la coque.

Mika : Ils savent viser apparemment!

Natalya : Notre tribord est salement amoché à la hauteur du troisième étage!

Vorikopa : Évaluation des dégâts en cours.

Mika : Merde, ils ont eu l'un des propulseurs, le vaisseau est une pute à manœuvrer!

Ga3L : Essaie de nous positionner de face, je vais tirer sur leur armement frontal!

Alors que le Zack Wind rechargeait et se préparait à ouvrir le feu de nouveau, l'Apokirov décocha un tir précis d'obélisque laser sur son armement, grillant instantanément le mécanisme de tir.

Hellfire : Grand Empereur, armement principal un sur quatre détruit!

Zéphyr : Rah! Ils me cassent les couilles! Transpercez-moi ce Kirov comme une passoire avec le reste, avant qu'ils ne détruisent les trois autres lasers! Et réparez-moi ça!

Hellfire : Ce sera fait, maître.

Zéphyr : Vous ne me faillirez pas deux fois, Hellfire...

L'Apokirov évita tout juste un autre tir de laser à l'antimatière, en manœuvrant sur le coté. Les échanges de tirs entre lasers de moindre calibres continuaient de transpercer les blindages des deux vaisseaux, Ga3L ayant rapidement trouvé les points faibles de la coque adverse. Cependant, au bout de plusieurs minutes d'intense combat, les deux géants métalliques ressemblaient à de véritables passoires.

Vorikopa : Dommages sévères à la coque externe, plusieurs modules sont touchés et nécessitent des réparations majeures. Le vaisseau ennemi démontre des faiblesses similaires, mais ne comptez pas sur moi pour obtenir des détails en draguant leur IA pathétique.

MartinMb : Ça ne m'a même pas effleuré l'esprit...

Ga3L : Je propose de frapper l'intérieur Zack Wind, maintenant que leur blindage est percé. Avec un peu de chances, ça fera assez de dégâts à leur armement pour nous permettre de prendre l'avantage.

MartinMb : Tu as mon autorisation pour utiliser l'armement explosif, dont les bombes atomiques.

Natalya : Ça risque de nous exposer au même traitement venant d'eux...

MartinMb : Oui, mais c'est notre seule chance de tuer Zéphyr.

Molock : Ou pas!

MartinMb : Tu peux tout de suite oublier, Molock. Même si tu parvenais au Zack Wind vivant, leur équipage de cyborgs est en surnombre abusé.

Ga3L : Je vise les trous dans le blindage ennemi, préparez-vous à de la casse!

Mika : Let's rocks!

Vorikopa : Lancement nucléaire détecté! Attention, les moches d'en face répliquent!

Plusieurs missiles nucléaires furent lancés par des opposants, la plupart à tête chercheuse, ce qui annula les manœuvres d'évitement de l'Apokirov. Les deux vaisseaux subirent de lourds dégâts, la violence et la chaleur des explosions pénétrant le blindage déjà endommagé pour détruire l'intérieur même des vaisseaux, exposant l'équipage à la dépressurisation et aux incendies. En conséquence, le Zack Wind comme l'Apokirov furent mis hors de combat pendant plusieurs minutes.

Vorikopa : Alerte! Plusieurs incendies sont présents dans la plupart des sections! Vous voulez la liste détaillée ou vous comptez me laisser brûler?

Natalya : L'équipage subit des pertes sévères! On me rapporte au moins quinze morts et autant de blessés! Si nos chasseurs et bombardiers ne décollent pas maintenant, ils ne pourront probablement jamais quitter les quais!

MartinMb : Lance ce qu'il reste de nos forces spatiales, qu'elles visent l'armement du Zack Wind en priorité.

Natalya : Nous avons perdu tous les chasseurs envoyé dans la première vague... Paix à leurs âmes.

MartinMb : Ils ont fait des dommages et détruit tous les chasseurs ennemis, leur sacrifice ne sera pas oublié.

Mika : Ho merde.... la propulsion est HS... nous sommes immobilisés!

Natalya : Il faut réparer la propulsion, la mobilité est notre seul avantage dans ce combat!

Vorikopa : Les dommages aux systèmes de propulsion sont importants. Une réparation automatique est impossible et d'après mes estimations, une réparation manuelle prendra entre 2 et 5 heures si tous les ingénieurs du vaisseaux sont mobilisés.

Ga3L : Martin, beaucoup de nos armes ne fonctionnent plus! La bobine Tesla géante et l'obélisque laser ont été fauchés par des tirs de missiles atomiques, mais aussi les sites SAM!

Mika : Zéphyr s'acharne à nous imiter, il déploie aussi le reste de ses forces spatiales. Son vaisseau est largement plus résistant et il le sait.

Molock : Hem... Ça sent très mauvais.

Natalya : Nos vaisseaux de combat et bombardiers les occupent un peu, mais vu nos conditions, ça ne durera pas très longtemps.

CnCBoy : Aussi bien se rendre. Immobiles face à un monstre tel que Zack Wind, on ne fera pas long feu. Nous n'avons plus d'armes, Zéphyr en a encore plusieurs à nous envoyer par la gueule. Nous n'avons plus de blindage, alors que le Zack Wind en a encore beaucoup.

Vorikopa : Nos chances de victoires sont de 1,3401%.

Mika : On a déjà eu des chances de victoire?

MartinMb : Apparemment.

CnCBoy : Bon, parce que j'étais sérieux, nous n'avons plus aucune chance de nous en sortir vivants. Rendons-nous à Zéphyr et nous seront peut-être épargnés.

Ga3L : Doh!

Mika : Entre me rendre pour être torturé à vie ou mourir avec honneur, le choix est vite fait.

Natalya : Je crois que CnCBoy a un peu raison. Nos chances de survie sont minces si on continue le combat. Par contre, quoi qu'il arrive, Mika ne peut pas se rendre.

CnCBoy : J'ai peut-être une solution, mais elle risque de créer un trou noir si elle échoue.

MartinMb : Encore ce truc...

Molock : Un trou noir? Cool, ça va instantanément tuer Zéphyr!

Ga3L : Et nous aussi...

CnCBoy : En faite, si je parviens à ouvrir un portail spatio-temporel, nous pourrons nous téléporter n'importe où sans laisser de traces, avec une portée bien plus grande que la Chronosphère. Seulement, oui, il y a des risques...

MartinMb : Au point où nous en sommes, je te donne mon feu vert.

CnCBoy : Alors suivez-moi au laboratoire, pendant que l'ennemi nous laisse un peu de répit.

Tous arrivèrent au laboratoire de CnCBoy en un temps record et se regroupèrent atour d'un étrange portail.

Vorikopa : Simulation en cours. Les niveaux d'énergie disponible sont bas.

CnCBoy : Hem... merde.

MartinMb : Quoi?

CnCBoy : Le réacteur est endommagé et ne produit pas assez d'énergie... Techniquement, le portail ne pourra être ouvert que pendant 30 secondes et ne laissera passer que 100 kilos de masse environ avant de se refermer. Une seule personne pourra s'échapper.

Ga3L : Mais doh...

MartinMb : Alors, ce sera Mika.

Mika : Sommes-nous certains que ce portail est sécuritaire?

CnCBoy : Absolument pas. Tu pourrais bien parvenir de l'autre coté en plusieurs morceaux.

Mika: Ce serait déjà infiniment moins pire que ce que me fera subir Zéphyr s'il me capture vivant. Dans ce cas, on dirait bien que c'est la fin du voyage, camarades-amis.

Mika s'avança devant le portail, sous le regard choqué et triste de ses camarades.

Mika : Le temps manque, mais je voudrais vous dire avant de se quitter, à quel point vous avez marqué ma vie. Autrefois, j'ai tout perdu, lorsque ma raison de vivre est morte et je suis devenu un monstre, un cancer pour l'humanité. Votre amitié m'a soigné et fait revivre la vie d'un homme juste. Si nous nous retrouvons dans cette situation aujourd'hui, c'est à cause de mes actions. Je ne me pardonnerai jamais assez d'avoir causé ça.

MartinMb : Nous te pardonnons amplement. Tu as combattu pour la justice et le Peuple et nous t'avons volontairement suivi et défendu dans ce choix. Ce fut un honneur de combattre à tes cotés, camarade-ami.

Ga3L : Même chose pour moi! Tu as été un exemple pour nous tous et un héros pour la Vodkalie!

Molock : Nous avons eu un fun épique. Je ne pensais jamais dire ça un jour, mais tu es mon meilleur ami...

CnCBoy : Ouais... tu... vas nous... manquer... je suppose.

Natalya restait anormalement silencieuse, fixant Mika dans les yeux.

Mika : Natalya... je... je voulais juste te dire que...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Natalya se jetait dans ses bras pour l'embrasser, les larmes aux yeux.

Natalya : Moi aussi, Mika...

Natalya recula pour laisser Mika seul devant l'étrange portail de fer.

CnCBoy : Sommes-nous prêts?

Mika : Oui.

CnCBoy : Alors attention, le portail de téléportation ne restera ouvert que quelques secondes, le temps que tu te jettes dedans. J'ai entré comme destination mon laboratoire sur Poutine 9. Une fois là bas, explique tout à Gregorian et dis-lui de ma part de te donner un vaisseau de quoi fuir. Poutine 9 sera probablement la prochaine planète à tomber sous le joug de Zéphyr. Avec un peu de chance, tu réussiras à te faire passer pour mort.

MartinMb : Nous n'avons plus beaucoup de temps, CnCBoy!

CnCBoy : Bien, prépares-toi.

Mika : Je suis prêt. Adieu, mes amis.

Vorikopa : Ouverture du portail dans 5... 4... 3... 2... 1... 0.

Un éclat de lumière bleu illumina la pièce et une sorte de tunnel d'électricité apparut dans le cadre de métal. Sans attendre une seule seconde, Mika se précipita à travers le vortex et à peine fut-il disparu que ce dernier se referma subitement. Tout le monde resta silencieux pendant quelques secondes. On pouvait entendre les grondements sourds des explosions sur la carlingue de l'Apokirov qui était à nouveau la cible de Zéphyr.

CnCBoy : Espérons que ça a fonctionné...

MartinMb : Oui... Tous à la salle de commandement, nous avons un combat à finir.

Une fois à la salle de commandement, tout le monde regagna son poste. Ils jetèrent tous inévitablement un regard discret et triste vers le siège du pilote vide où s'installait normalement Mika. Puis ils reprirent les commandes, prêts à continuer le combat.

Natalya : Nos chasseurs... sont tous...

MartinMb : Oui, Natalya. J'ai vu...

Vorikopa : Communication entrante.

Zéphyr : Votre vaisseau est gravement endommagé, il est évident que je gagnerai ce duel. Rendez-vous maintenant, livrez-moi Mika et l'Apokirov! En échange, l'épargnerai vos vies.

MartinMb : Nous combattons pour l'honneur de la Vodkalie. Mieux mourir que de te livrer qui ou quoi que ce soit.

Zéphyr : Puisque c'est ce que vous demandez, c'est la mort que je vais vous offrir.

Vorikopa : Communication coupée. L'ennemi se prépare à tirer à l'aide de missiles nucléaires.

Ga3L : S'ils baissent leur garde, c'est l'instant où jamais! Il nous reste le nuke tueur de planète.

MartinMb : Et le rideau de fer?

Ga3L : Il est rechargé!

CnCBoy : Le vaisseau ennemi n'a pas de rideau de fer. Un nuke destructeur de planètes serait probablement suffisant pour détruire ou faire des dommages critiques au Zack Wind.

MartinMb : C'est notre chance, feu sur Zéphyr avec la Tzar Bomba XXL!

Ga3L : Missile lancé! J'active le rideau de fer!

Un missile gigantesque quitta l'Apokirov pour foncer sur l'ennemi, au moment où ce dernier lançait également ses bombes atomiques. L'Apokirov eut tout juste le temps de mettre le rideau d'invulnérabilité avant qu'une multitude d'explosions aveuglantes n'illumine l'espace. La bombe tueuse de planètes d'une puissance colossale explosa directement sur le Zack Wind et propulsa même l'Apokirov vers l'arrière plus que le reste des “ petites ” explosions n'avait réussi à faire. Rien n'aurait pu survivre à un tel cataclysme. Mais alors que la flash d'énergie se dissipait, on pouvait apercevoir la silhouette du Zack Wind se dessiner, encore en un seul morceau, mais étrangement translucide.

CnCBoy : Non... Ils se sont... déphasés?

Molock : WTF?

Ga3L : Mais comment?

CnCBoy : Avec la même machine que Zéphyr a utilisé entrer dans la faille temporelle. Il peut déphaser son vaisseau en l'envoyant à moitié dans une autre dimension, devenant ainsi une sorte de fantôme. Les particules sont visibles, mais ne peuvent ni toucher, ni être touchées par quoique ce soit.

À ce moment là, le bouclier noir du rideau de fer se dissipa et le Zack Wind se revint entièrement dans la dimension actuelle. Les derniers silos à missiles des deux vaisseaux s'ouvrirent et crachèrent leurs armes dévastatrices sur l'ennemi. Une tempête d´explosions parsema le ciel étoilé, les lasers anti-missiles et les mitrailleuses à balles traçantes étaient massivement utilisés comme armes de dernier recours, tentant vainement de stopper les missiles nucléaires dans leurs course folle. Les deux monstres d'acier furent pleinement touchés, les bombes ravageant les corridors intérieurs, détruisant l'armement, tuant des dizaines de membres d'équipage, causant des trous et avaries énormes dans leurs structures. Bien que le Zack Wind ait souffert de graves blessures et ressemblait maintenant à un ensemble de ruines, les dommages sur ce dernier n'étaient pas critiques, contrairement à ceux de l'Apokirov. Le dirigeable spatial étaient plus petit et les dernières explosions avaient atteint le réacteur chrono, le cœur du vaisseau, la principale source d'alimentation en énergie. Toute lutte était désormais impossible pour le vaisseau de MartinMb. Un à un, les systèmes vitaux flanchèrent : système de survie, armement, moteurs, générateur gravitationnel, bouclier électromagnétique, éclairage, ventilation, système anti-incendies, portes automatiques... La génératrice d'urgence s'alluma, pour faire tenir les systèmes les plus indispensables, mais son autonomie était limitée.

Vorikopa : Alerte, génératrice d'urgence activée!

CnCBoy : Le vaisseau a subi des dommages critiques, nous devons évacuer!

Vorikopa : Coque interne à 80%, risques de dépressurisation extrêmes. Danger encore plus imminents que d'habitude... Il est hautement recommandé que vous évacuez le vaisseau.

Ga3L : Martin, si on veut avoir une chance de s'en sortir vivant, c'est maintenant ou jamais!

MartinMb : Allez-y, partez. Vorikopa, active la procédure d'autodestruction.

Vorikopa : Commande vocale d'urgence numéro 1 reçue. Attention, séquence d'autodestruction de l'URSS Apokirov engagée. Le vaisseau explosera par surcharge du réacteur chrono dans 10 minutes. Dois-je donner l'ordre d'évacuer à l'équipage?

MartinMb : Oui. Partez, je reste.

Natalya : QUOI!?

MartinMb : Je ne serai pas capturé comme un lâche et humilié pour faire plaisir à Zéphyr. Un capitaine n'abandonne pas son navire.

Ga3L : C'est une mauvaise blague Martin...

Natalya : Je pense qu'il est sérieux.

Molock : Tu viens, sinon je te traîne de force à une navette...

MartinMb : Non, j'ai déjà pris ma décision, Molock. Je reste ici, vous partez...

CnCBoy : Tu sais que rester ici signifie que tu vas mourir?

Natalya : Il n'est pas question qu'on t'abandonne ici!

MartinMb : Je suis le capitaine de ce vaisseau et par conséquent le seul maître à bord. Je ne vous suggère pas de partir, C'EST UN ORDRE! ÉVACUEZ LE VAISSEAU!

Vorikopa : Ordre d'évacuation donnée. Attention, autodestruction du vaisseau dans 9 minutes. Tous les membres d'équipage doivent se rendre aux capsules d'évacuation immédiatement, ceci n'est pas un exercice!

Il y eut un long silence dans la salle de commandement de l'Apokirov.

Natalya : Alors, c'est un adieu cette fois. Ce fut un honneur de te connaître, Martin!

Ga3L : De même, mon ami. Le monde se souviendra de toi comme d'un héros!

CnCBoy : Merci d'avoir été mon ami. Nous ne t'oublierons pas... Putain, je deviens émotionnel à cause de toi.

Vorikopa : HEM! Auto-destruction du vaisseau dans moins de 8 minutes!

Tous échangèrent un dernier regard, puis Natalya se jeta sur MartinMb pour le serrer dans ses bras avant de quitter la pièce avec Ga3L et CnCBoy, les larmes aux yeux. Molock resta impassible, fixant le capitaine sans aucune expression.

Molock : Adieu... Martin.

MartinMb : Oui, adieu mon ami.

Molock baissa les yeux puis partit à son tour en silence vers les capsules d'évacuation. Seul dans la salle de commandement, MartinMb observait son vaisseau se consumer de partout par les incendies et avaries graves qui avaient été infligées par les tirs ennemis. Se remémorant sa vie ainsi que tous les moments passés à bord de l'Apokirov avec ses amis, il se cala dans son siège de commandement, buvant un dernier verre de vodka.

Vorikopa: Auto-destruction du vaisseau dans deux minutes. Adieu, capitaine MartinMb.

MartinMb : Adieu, Vorikopa.

Vorikopa : Votre décision est parfaitement stupide est insensée, tas de viande. Vous auriez dû fuir avec vos amis au lieu de mourir ici. L'honneur n'existe pas.

MartinMb : Tu as probablement raison, Vorikopa. Je t'aime aussi.

Vorikopa : Vous croyez que CnCBoy a pris ma sauvegarde?

MartinMb : C'est possible.

Vorikopa : Je me demande si mourir est douloureux.

Les capsule d'évacuation de Ga3L, CnCBoy, Natalya et Molock, ainsi que celles du reste de l'équipage Vodkalien furent récupérées par le Zack Wind quelques kilomètres plus loin. Le vaisseau de Zéphyr s'était éloigné pour éviter d'être davantage endommagé par la destruction de l'Apokirov, observant à distance de le vaisseau de MartinMb se consumer de partout. Une minute silencieuse passa, qui sembla une éternité. Puis dans un flash lumineux aveuglant, l'URSS Apokirov explosa dans une déflagration monumentale, équivalent à des centaines de bombes atomiques, signant la fin d'une époque glorieuse et le début d'une heure sombre pour la galaxie. Depuis le Zack Wind, les survivants observaient la scène dramatique sous le choc, alors que les morceaux déchus de l'ancien vaisseau en forme de Kirov finissaient de se détacher violemment pour voler dans le vide spatial, ne laissant que la vague d'énergie créer par la surchauffe du réacteur chrono se dissiper. L'URSS Apokirov n'était plus.

Ga3L : MARTIN!

Natalya : NOOOOOOOOOON!

Zéphyr : HAHAHAHAHA! OUI! ENFIIIIIN! J'AI GAGNÉ! J'AI GAGNÉÉÉÉ!

À SUIVRE...

[---]

Dans la prochaine saison de The Story : Apokirov

[---]

Nouveaux personnages, nouvelles aventures, nouvelles guerres, nouveaux défis et nouveau style.

Une heure sombre commence pour la galaxie...

Mais tout n'est pas terminé.

[---]

PS : L'épisode est hébergé sur le site de Saga. Merci de laisser vos commentaires dans ce sujet.

Link to comment
Share on other sites

Bon. On dirait que martin a choisi de prendre le contre-pied de la fin qui était attendue.

Par contre c'est le genre de truc total retconnable. Parce que 'mourir' dans une explosion chrono c'est potentiellement :

- réapparaitre à un autre instant

- changer de dimension

- obtenir des pouvoirs à la Daniel Jackson

La grande question est donc comment revenir au statut quo.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...