Jump to content
Command & Conquer SAGA

Les héros du Peuple !


Yury_300

Recommended Posts

Voilà, je vais faire une fic qui va être (et j'espère !) épique racontant alors la vie du valeureux soldat et du célèbre Ours soviétique mangeur d'hommes qui vont... Vous l'avez devinez, je parle de la célèbre mission soviet avec nos 2 braves guerriers en territoire Japonais, tout seul, ayant comme mission de TUER L'EMPEUREUR ! Alors, je vais commencer :

-" Mais c'est pas vraaaaaaaaaiiiiii !!!! AAAAAAAAHHHHHHHH !!!!!!!!!!!"

Je cri comme un malade, en tombant d'un avion en parachute, en plein territoire ennemi avec un Ours !!! Je n'ai même pas pris une goutte de Vodka depuis le départ, et même avant... Bon, d'accord, j'ai pris une gorgée la veille avant de dormir, mais je l'ai cuvée. Je ne rêve pas, je me drogue pas, je suis bien éveillé et je vis un CAUCHEMAR !!!

Tout à commencé quand je me suis engagé dans l'Armée pour pouvoir dire à ma mère que je suis un homme, un vrai ! Je voulais lui montrer que, malgré le fait que je n'ai pas de succès auprès des filles, je serais capable de montrer de quoi je suis capable ! Je voulais montrer qui je suis réellement, et la seule façon de la montrer était de me valoriser dans une chose qu'elle ne peut pas dénigrer, et c'était bien ça ! Moi qui croyait que l'armée était quelque chose de vraiment cool, ou enfin comme le dit les américains... Ben, je m'étais trompé et voilà comment ça s'était déroulé au jour du recrutement; J'allais au siège social du recrutement de l'Armée Soviétique à Moscou, je rentrais dans la bâtisse et je vis devant moi une jolie femme qui était la secrétaire. J'allais vers elle et lui dit:

-" Bonjour, je viens pour le recrutement..."

-" Oui, alors, vous devez aller derrière vous, à cette porte et vous attendez avec les autres en ligne. Merci d'être venu, j'espère que vous passerez une excellente journée et à bientôt !"

À ces mots, elle me fit un petit sourire,et subtilement un clin d'oeil. Déjà ça, je trouvais ça étrange car je n'avais pas de charisme du tout. Je me demandais alors si je faisais le bon choix. Mais, il était trop tard pour se dérober, il fallait que je le fasse pour la Patrie, pour notre vénérable Premier Cherkendo et surtout pour ma moman ! Je passais cette porte où il y avait une affiche du Premier qui a recopié cette célèbre affiche de propagande Amerloque (C'est comme ça qu'on les surnomme ici...) de Uncle Sam avec le "We want you" mais en Russe évidemment ! Ahhhh, comme j'enviais le Premier ! Y'était chanceux lui ! Il a toute les femmes à sa disposition et moi je suis là, comme un con, même pas capable de me faire une amie avec une vieille grand-mère !!! J'avais honte de moi, mais quand je passerais cet porte, quand je porterais cette uniforme, je serais le meilleur et on me devra respect ! Lorsque je passais la porte, j'ai vu une ligne à gauche de moi assez longue, merci ! Je me plaçais alors derrière un gars et je lui demandais :

-" Eh, toi aussi, t'es venu t'engager ?

-" Non, j'suis venu me faire chauffer des blinis !

-" Hein ? Mais on est pas venu pour des blinis ?! À quoi penses-tu ?

-" T'sais que t'es con toi... Fout-moi la paix !

-" Eh oh, je te demandais la question... et j'suis pas con, j'suis spécial !

-" Mais ouais, c'est ça... Tu penses qu'on est venu pour quoi à ton avis ?!

-" Euh... À être engager ?

-" En tous cas, c'est mal parti pour toi ! T'es con comme ça se peut pas ! Mais c'est pas moi qui décide ça... T'es chanceux qu'ils engagent le monde là.

-" J'ai entendu dire qu'il manquait du monde, alors, j'suis venu...

-" On recrute pas des mauviettes, je te préviens ! On va servir l'Armée, alors, prépare-toi à du vrai gueulage mon gas, parce que ca va chauffer de la patate !

-" On va chauffer des patates ?! On m'a pas dit ça !!

-" Mais t'es con toi, c'est incroyable... Va retourner chez ta mère prendre un biberon !

-" T'as quelque chose contre ma mère ?!

Je lui montrais mon poing, et je me mettais en défense pour pouvoir recevoir ses coups si jamais il allait m'attaquer. Il répliquait :

-" Eh oh, calme-toi ! J'ai pas envie de me battre là ! Et j'ai rien contre ta mère.

-" Tant mieux, je t'en aurais fait manger une sinon !

-" T'as du cran, pour un con comme toi... J'aime bien ton style. Tu te fais passer pour un con, mais tu veux défendre le peu d'honneur que t'as. c'est sympa da ta part ! Cest quoi ton nom ?

-" Alexei Mourakov. Mais on me surnomme Alex !

-" Moi, c'est Fédor Likidjenrsky ! Tope-là Alex !

À ce moment, on était devenu ami, et assez rapidement en plus. Dans cette longue file d'attente, je vis alors qu'il y avait une porte devant nous maintenue fermé jusqu'à ce qu'elle ouvre et qu'on vit une assez jolie femme, portant un bel uniforme (une jolie mini-jupe !!!) et un petit chapeau sur sa tête. Elle avancait avec tant de grâçe devant nous, ébahis de voir qu'il y avait une beauté aux cheveux bruns juste devant nous. Elle s'arrêta devant nous et nous dit :

-" Bonjour, Messieurs ! Je me présente, Officier Dasha. Je tiens à vous présenter votre prochain supérieur, le responsable du recrutement dans notre siège social, le très cher Mikhail Domisovicht !

On vit alors un vieil homme barbu avec des lunettes, assez corpulent du ventre, avec son veston vert avec toutes les médailles et tout et tout... qui me faisait penser à un espèce d'énergumaine venant d'un pays Occidentale. Il nous regardait tous avec ses grand yeux clairs derrière ses lunettes rondes. Il se mettait devant nous et nous faisions notre garde-à-vous ! Il dit :

-" Messieurs, soyez le bienvenue dans notre humble bureau ! Vous êtes tous l'avenir de notre Patrie, et vous allez nous présenter dans le monde entier ! Il sera alors temps de vous montrer digne de nous puisque nous allons nous attaquer à quelque chose de gros, assez gros même !"

On le regardait, et ça me faisait rire ce qu'il venait de dire. C'était un bon jeu de mots que je ne pouvais me retenir de pouffait à peine qu'il dirigea mon regard vers moi rapidement avec ses yeux colériques. Je me remis au garde-à-vous, car l'Armée, c'est la discipline ! Il continuait de parler :

-" Avant tout, vous devez savoir que certains d'entre vous ne reviendront peut-être pas vivants... Vous pourriez même également tous mourir, au champs de batailles, comme bon nombreux de mes anciens Camarades..."

À ces mots, il fit un léger soupir et nous demandait :

-" Je veux savoir : Voulez-vous vraiment risquez votre vie de petit sloldat pour combattre pour une noble cause qu'est la nôtre afin de purifier le monde de 2 dangers nous menacants nous tous ? Vous-vous mourir avec honneur au lieu de fuir cette destinée qui vous attends ? Si ce n'est pas le cas, la sortie est à votre droite !

Il s'arrêta, pour attendre notre réponse. Évidemment, je ne voulais pas m'en aller, je voulais en effet prouver à ma mère que je serais capable d'être un homme, comme mon père. Je regardais alors les autres, pour voir leurs réactions, et j'en vis un qui hésita longuement, pour ensuite quitter la salle hâtivement. Le supposé Général ou je ne sais quoi qui parlait si bien mais qui avait l'air d'un vieux pervers pédophile fit un petit hochement de la tête en faisant non, et nous regardait nous.

-" Alors, disait-il, vous êtes prêts à mourir pour votre Patrie ? Vous en êtes sûr ?!

Nous criâmes tous ensembles : "Da, Général !"

-" Bien, très bien, vous êtes des hommes vous, et non des mauviettes ! En passant, je ne suis pas Général mais Colonel en chef de la garde du Premier Cherkendo. Puisque vous le voulez, venez inscrirez votre nom à notre gauche et vous irez à la Caserne qui est situez à l'extérieur où vous subirez un entrainement de base avant d'aller à votre première mission ! Rompez, soldats !

Nous nous dirigâmes ensuite vers le petit bureau dans cette petite salle blanche muni d'une porte à la gauche. Au bureau, il y avait une lampe qui éclairait une feuille blanche avec plusieurs lignes vides sur celle-ci. Chacun d'entre nous écrivait son som et allait à cette porte en attendant le reste du groupe. Lorsque vint mon tour, je regardais les noms des autres et je vis que je ne reconnus aucun d'entre eux à part Fédor, et je mis le mien sans trop perdre de temps. Je me dirigeais vers la porte lorsqu'on m'interpella :

-" Un instant !

Je me retourna pour voir et l'homme qui était assis devant le bureau me demandait :

-" Tu es le fils de Dragomir Mourakov ?

-" Euh, oui, vous le connaissiez ?

-" Et comment que je le connais, ce veinard ! Cet homme était un vrai soldat pas comme les autres, et savait manier une Kalashnikov comme personne ! Et alors, qu'est devenu ton père ?!

-" Il est mort au combat, en défendant sa Patrie quand j'étais gamin...

-" Ahhh... Je suis désolé pour toi... Je ne savais pas... J'étais sûr qu'il se reposait chez lui, depuis la dernière fois qu'on s'est vu...

-" Je suis désolé, je dois y aller..."

Je m'en allais, en mettant fin a`cette discussion qui me mettait mal à l'aise. Les autres me regardaient, d'un oeil perplexe et d'autres comme Fédor qui me regardaient, hallucinés par l'affaire.

-" QUOI ?! T'es le fils de Dragomir Mourakov ??? Bordel, pourquoi tu m'as rien dit ?! Tu sais que ton père, c'est un légende ! À ce qui parait, il a été l'un des seuls qui a pu détruire 5 tanks avc un simple AK-47 à lui tout seul !!!

-" C'était de la chance, c'est tout...

-" De la chance ?! T'es fou, y'a eu des témoins qui l'ont vu, et ...

-" Écoute, je veux pas en parler, d'accord ? Ça me rapelle que de douloureux souvenirs, alors, on arrête d'en parler !

-" D'accord, comme tu veux. En passant, je t'avais pas reconnu...

-" C'est cool, c'est cool..."

On s'était en allé alors vers une autre salle, où on nous prit en photo pour nous identifier au cas où y'aurait de la désertion et des trucs comme ça... Et on allait alors à la rencontre d'un nouveau destin qui, parait-il, est déjà tracée...

Je vais m'arrêter là, et je continurais prochainement. j'essayerais de m'améliorer the next time ! Allez, faisons là à l'anglaise : See you later !

Edited by Yury_300
Link to comment
Share on other sites

Y'a quelques fautes qui m'ont donné envie de faire "aaaaargh ! C'est tropatrossorib', je change de page...!", mais comme j'aimais bien l'idée (franchement, partir de cette mission pour faire une fic', c'est géant !), j'ai persevéré. Du coup, j'me suis rendu compte que le début (après l'intro') est moins bon que la fin.

Ton perso' principal fait très anti-héros ; j'aime bien aussi, ça.

Par contre, le dézinguage de tanks au AK, ça marche dans APB si t'es balèze, mais dans la réalité ça doit être moins possible. ^^'

Link to comment
Share on other sites

Ai-je dis que c'était vrai dans la fic ? Je ne crois pas... C'est une rumeur, et non une réalité.

Au temps pour moi. De toute façon, c'était pas forcément une critique : les exagérations font les réputations, les réputations font les héros.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Y a un temps, où c'était possible de détruire un abrams avec une AK mais maintenant, ce n'est plus possible vu que les ricains ont pris les mesures adéquates.

Ils avaient aussi remarqué ça après des destructions fratricides contre des chars iraquiens. Les chars abrams étaient devant et les bradley derrière à combler les trous. Vu que le blindage des abrams résistaient aisément au tir des bradley, ça ne causait pas de problèmes... Jusqu'aux jours, où l'un des bradleu a tiré sur les "bidons" d'essence d'un des chars abrams. L'essence, c'est écoulé et c'est enflammé. Vu qu'il y a une cage d'aération pour les obus stocké pour évité qu'ils pètent, l'essence enflammé est rentré par là. Ca a fait une surchauffe et BOUM. Et des iraquiens avec des AK avait répété le phénomène...

Maintenant la cage d'aération est renforcé et je crois que "l'essence de secours" a été enlevé ou mis autre part...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...