Jump to content
Command & Conquer SAGA

La Croisade Rouge


MartinMb

Recommended Posts

Chapitre 1 – 2062 – Le crépuscule

Qu'est-ce que la paix ? Est-ce ce silence mortel parsemé de craquements cristallins venus des abysses apocalyptiques ? Est-ce le bruit rauque des malades qui attendent désespérément à l'infirmerie de la base que l'on soigne leurs poumons condamnés, prisonniers des spores de la mort verte ? Est-ce les centaines de bâtiments, de cadavres de véhicules, de carcasses, de bases et de villes tous en ruines, parcourus par le sinistre cristal ?

Par delà la route dévastée qui serpente devant moi se trouve la réponse. Une tour. Un temple. La nouvelle terre sacrée est elle-même une hérésie, construite par des monstres. Mon second, Shadow, m'a bien conseillé de ne pas allez le voir. “ Pas encore, tu ne devrais pas désobéir aux ordres ”... Il a toujours eu l'air d'en savoir plus que moi depuis notre dernière vrai mission. Je ne suis pas dupe à propos de ce qui s'est passé. En tant que psyker, probablement un des seuls de l'humanité d'ailleurs, je peux lire dans les pensées et je ne m'en gêne pas. C'est normal que Kane ait fait confiance à Shadow plutôt qu'à moi, je suis quelqu'un d'assez instable par nature et c'est ce qui fait mon pouvoir.

Aujourd'hui pourtant, il devra me faire confiance. Si je n'étais pas immunisé au tibérium, je serais mort depuis longtemps. Cet endroit est tellement contaminée que par endroits les radiations passent à travers le blindage des véhicules... Appelez-moi simplement Mika ou Frère, je n'aime pas les titres de noblesse.

Le Banshee personnel de Mika se posa près de la tour de Kane, en bordure de ce qu'on appelait autrefois l'Italie. C'est ici où, il y a quatre ans, les Liberators ont tenté une action désespérée pour détruire le tibérium ainsi que la Tour de Kane et ont échoués. Après avoir perdu la moitié de leurs forces dans cette manœuvre qui faillit coûter la vie au général Rage et le blessa gravement, ils se retirèrent dans l'arctique pour échapper au tibérium. Cet événement avait déçu Mika qui les considérait comme des alliés potentiels et compétents. Le moral du GDI en avait aussi été grandement affecté, car cette expérience avait démontré qu'il serait impossible d'éradiquer définitivement le tibérium avec les méthodes connues. Mika utilisa sa télécommande à distance pour activer la Chronosphère de l'Apokirov qui créa un vortex au pied de la tour alien gigantesque. Le vortex était fait de pure énergie, un trou de ver dans le temps de l'espace qui émettait une singulière lumière bleutée. Le psyker entra sans hésiter par le portail temporel.

La lumière dans la tour était éblouissante, d'une nette blancheur angélique, il faisait beaucoup plus clair que la dernière fois que Mika était venu. Seul un grand homme encapuchonné dans une tunique noire accueillit le nouveau visiteur dans cette immensité blanche lumineuse, mais il semblait y avoir plus d'activité dans la tour qu'en temps normal à en juger par les bruits lointains qui résonnaient avec écho. Kane était étonné de voir son “ fils ” revenir après tant de temps.

Kane : Mika ? Que me vaut ta visite ?

Mika : La désolation de l'humanité et le désespoir de mes Frères ainsi que de mes Camarades face au cristal vert. Il y a des années tu nous a fait éliminer la menace Scrin, mais leur virus nous avait déjà atteint. Le tibérium continue de se répandre, tuant chaque jour des milliers de personnes. Les scientifiques estiment que dans six ans, la Terre sera devenue inhabitable. Où est ta solution pour enrayer ce fléau ?

Kane : Le tibérium n'est pas un fléau ! C'est un cadeau ! Tu n'aurais pas dû retourner avec le GDI, car leurs mensonges ont filtrés dans tes pensée...

Mika : Ce ne sont pas des mensonges. Je ne suis pas retourné avec le GDI, mais avec mes Frères ! Ce sont eux qui meurent chaque jour. Je connais ton avis sur le tibérium, j'étais gosse lors de la seconde guerre du tibérium, j'ai gobé toutes ces conneries. La divination, l'ascension... J'ai foi en toi en tant qu'homme, en tant que leader et non en tant que messie !

Il y eut un assez long silence. Kane et Mika se regardaient fixement, tous les deux l'air sévère.

Kane : Ma philosophie a changé depuis la seconde guerre du tibérium. Le tibérium n'est devenu qu'un instrument...

Mika : Un instrument ne terraforme pas une planète en quelque chose de monstrueux, sauf s'il est l'outil d'aliens.

Kane : Si j'ai laissé le tibérium prendre autant d'expansion, il y a une raison, Frère Mika !

C'était la première fois que Kane appelait Mika “ Frère ”, comme le faisaient ses hommes, et par son prénom ou par le l'usage du terme “ Fils ”. Kane marcha vers une console qui était sortie du plancher comme par magie. Un hologramme illustrant un autre étage de la Tour apparut.

Kane : Depuis notre capture de cette tour, nous l'avons transformée pour développer son plein potentiel. Les premières modifications servirent à immuniser cette tour au contrôle Scrin. Comme tu as pu le découvrir, ce fut un échec. Nous avons été isolés dans une pièce pour se protéger le temps de l'invasion, sans ne rien pouvoir faire. Suite à ton intervention, j'ai modifié mes plans. La tour a été transformée en un laboratoire et en un complexe militaire géant.

L'hologramme montra plusieurs plans d'usines d'armement et de technologies étranges, dérivées du savoir alien.

Kane : Nous sommes parvenus, grâce à LEGION, à créer plusieurs copies du Tacitus qui servent maintenant à la recherche ainsi qu'à sa sauvegarde. Pour construire tout cela, il nous faut du tibérium en grande quantité...

Mika : Tout cela ?

Kane : Une armée, basée sur les technologies du Tacitus.

Mika : Mais pourquoi une armée, vous avez... nous ! L'armée Soviet-Nod, les Space Marines... Pourquoi ne pas éradiquer ensemble le tibérium et le GDI ?

Kane : Il ne faut pas éradiquer le tibérium ! Pas maintenant !

Mika : C'est de la folie...

Kane : Tu parles comme un hérétique, n'as tu pas confiance en moi ?

Mika : Je n'ai confiance en personne, sauf en mes amis.

Kane esquissa un rictus à peine visible, trahissant une désapprobation. Mika n'arrivait pas à lire dans ses pensée, ce qui le frustrait un peu. Le messie se retourna vers la console.

Kane : Je pense avoir trouvé un compromis, mais il va falloir coopérer avec le GDI.

Mika faillit perdre l'équilibre et tomber par terre en entendant cela.

Mika : Quoi ?

Kane : Oui, cela peut paraître étonnant !

Mika : Alors on ne peut pas éradiquer le tibérium, mais on peut s'allier avec le GDI ?

Kane : Ne t'en fais pas, l'alliance ne sera que temporaire, Frère Mika. J'ai aussi un plan pour rendre le tibérium inoffensif, mais il demande que le cristal soit entré dans sa seconde phase ainsi que l'aide du GDI.

Mika : On entend par là leur technologie ?

Kane : En quelque sorte... Il faut que le GDI soit en position de faiblesse pour que nous les assimilions.

Mika : Mais ils sont en position de faiblesse... ils sont à genoux tout comme nous !

Kane : Je parle de faiblesse administrative. En ce moment le GDI est plus uni que jamais, totalement axé vers l'élimination du tibérium ! C'est le moment de les appâter. Il faut créer un système indépendant à la Tour de l'Ascension pour lui fournir l'énergie nécessaire à sa fonction ultime. Le GDI va créer ce système, grâce au Tacitus et à notre aide, qui canalisera le tibérium sous terre, gardant ainsi son plein potentiel et permettant à la vie sur Terre de reprendre son cours normal.

Mika : Pourquoi ne pas avoir proposer ça avant et à nous ?

Kane : Le GDI aurait été un obstacle. S'ils créent la moitié du système, vous en aurez moins à faire et pourrez garder plus de ressources pour les besoins du Peuple. De plus, pour le faire, il faut que le tibérium soit assez profondément enraciné. Il l'est presque assez pour effectuer l'opération... Les glaciers de tibérium se sont répandus partout sur Terre, ce sont eux, la clé de la canalisation.

Mika : Je vois...

Kane : J'aurai besoin de toi très bientôt, mais à présent tu peux quitter ces lieux et rejoindre tes Frères. Aussi, tu dois savoir que...

Mika : Le Frère Shadow est déjà informé de tout ça ? Oui, je le sais.

Kane : Tu as trouvé la vrai voie Frère. Il y a des choses que je n'ai su prédire...

Mika : Au revoir, Kane.

Mika quitta lentement la tour, sous le regard sévère de Kane qui tolérait très peu l'insubordination, même s'il comprenait sa source. Au vu des défis qui allaient venir, le monde aurait besoin de deux guides, mais à la fin, il ne pourrait y avoir qu'un seul chef...

Le monde était tombé dans un état apocalyptique depuis l'Opération Étoile Rouge. L'humanité, divisée en deux grands camps, n'avait pas su s'adapter au tibérium ni l'éradiquer. Les zones bleues du GDI et les établissements Soviet-Nod luttaient avec peine pour repousser le cristal vert, sans parler des barbares, mutants, traîtres et hérétiques qui rôdaient dans les terres désolées, attaquant sans cesse ces refuges auxquels ils n'avaient pas droit.

Le régime Soviet-Nod s'était endurci pour résister à la crise et aux menaces de guerres civiles. La Garde Rouge avait été créée. Composée de tous les soldats Soviet et Nod ainsi que de nombreuses recrues fraîches, elle protégeait les Établissements Rouges avec fureur, recrutant parmi les masses de ces anciennes zones jaunes. Les civils avaient trois choix : l'armée, le prolétariat ou les sciences. Les traîtres et autres rebelles ennemis du Peuple ou hérétiques étaient exécutés ou déportés. C'était des temps durs.

Les Space Marines, eux, avaient pour la plupart trouvés refuge dans l'espace. Ces soldats d'élite génétiquement modifiés et dirigés par Mika formaient le marteau de l'Alliance Soviet-Nod. Habitant leurs colonies spatiales, ils ne venaient sur Terre que pour évacuer des civils Soviet-Nod en danger, purger des hérétiques ou se ravitailler. Recrutant parmi les soldats d'élite de la Garde, les Space Marines Soviet-Nod étaient très repliés sur leur communauté et suivaient un entraînement rigoureux très avancé. Grâce à un nouveau procédé génétique, la durée de vie de ces humains avait été longuement augmentée de même que leur résistance physique. Bien que Mika avait maintenant près de 42 ans, il paraissait encore en avoir 20. Cependant ce procédé avait un prix : la plupart des recrues n'y survivaient pas, ce qui ne laissait le titre de Space Marines qu'aux humains les plus forts et les plus rigoureux.

L'Apokirov avait subi de nombreuses transformations. Il servait maintenant de base spatiale permanente qui accueillait les nombreux vaisseaux Soviet-Nod construits grâce à la récolte du tibérium. Base centrale des Space Marines Soviet-Nod, il était réputé invincible et servait maintenant de quartiers d'habitation temporaire aux civils Soviet-Nod les plus dévoués. Le GDI, de son coté, n'avait guerre plus de flotte spatiale et se contentait de quelques vaisseaux et canons à ions qui n'étaient gardés en service qu'en cas de nouvelle invasion Scrin.

Le GDI et l'empire Soviet-Nod en décrépitude n'arrivaient plus à tenir contre un tibérium de plus en plus imposant. Heureusement, le plan de Kane viendrait tout changer...

>>>Intels<<<

Link to comment
Share on other sites

Mission 1 - Opération gardiens rouges

Colonie de Bagdad, Zone Jaune R1

Confesseur : Les usurpateurs communistes nous ont assez imposé leurs lois ridicules et inapplicables ! Ils ne croient pas en Kane ! Chassons-les de nos terres en Son nom et rétablissons la vrai Confrérie !

Soldats Soviet-Nod : Gloire à Kane ! Mort aux communistes !

Confesseur : Le tibérium est le futur ! Ne croyez pas aux fausses paroles de Mika...

Tout à coup, des coups de feu retentirent à l'arrière de la foule de soldats, plus loin sur la place publique. Un véhicule blindé Soviet-Nod arriva escorté par quelques chars et un commissaire en sortit. C'était le gouverneur de la colonie.

Gouverneur : Qu'est-ce que ce rassemblement !

Confesseur : Cette situation a assez duré, gouverneur ! Le Peuple de Kane crie à la vengeance et vous ignorez sa volonté !

Gouverneur : Cette fois vous allez trop loin, Nodiste ! Vous compromettez notre paix avec le GDI et tentez de soulever mes propres hommes contre moi !

Confesseur : Toute paix avec le GDI n'est que pure hérésie ! Kane n'aurait jamais voulu ça, mais vous les communistes n'en avez rien à faire. Vous avez bien établi votre dictature, mais c'est fini, l'heure de la révolution est arrivée ! Renoncez à votre titre de gouverneur, si vous tenez à vos idéaux populaires...

Gouverneur : Assez ! Vous êtes en état d'arrestation, Confesseur !

Confesseur : Faire arrêter un prêtre sacré de Kane qui ne fait que réciter sa Sainte Parole est une hérésie totale. Frères du Nod, nous ne nous laisserons pas faire !

La foule en colère commença à brasser vivement le véhicules du Gouverneur qui fut obligé de virer de bord et de s'en aller. Quelques secondes plus tard, la tête du Confesseur vola en éclat sous le tir précis d'un sniper embusqué et les coups de feu commencèrent à retentir dans la ville. Ce qui allait être la Révolte de Bagdad, le premier affrontement armé d'ampleur au sein de l'armée Soviet-Nod, commençait.

Zone fortifiée de Nancy, quartier général des forces armées européennes Soviet-Nod.

Le général Ga3L se leva à l'arrivée de MartinMb et le salua. MartinMb referma la porte derrière lui et jeta un coup d'œil par la baie vitrée derrière son meilleur général.

MartinMb : Camarade-Frère, c'est l'urgence qui m'a amené ici.

Ga3L : Que se passe t-il ?

MartinMb : Bagdad est à feu et à sang.

Ga3L : Attaque de rebelles ?

MartinMb : Non... nos propres forces s'entre tuent ! Ces cons refusent tout ordre du haut commandement, d'un coté comme de l'autre, jugeant que nous sommes corrompus par l'idéologie adverse.

Ga3L : Encore ces histoires de pro-Nod contre pro-Soviet ?

MartinMb : En effet, les tensions étaient trop fortes et la violence a explosé. Il te faut aller en Irak, maintenant.

Ga3L : Quel est le protocole à suivre ?

MartinMb : Purge. Tues tout ce qui n'est pas sous tes ordres.

Ga3L : Attend... je les tues sans tenter de faire la paix ?

MartinMb : Ce sont des traîtres à l'idéologie Soviet-Nod. Renier Kane ou l'Union est un crime contre le Peuple et se doit d'être puni. Il faut montrer l'exemple pour mettre fin aux rébellions. Nous ne sommes pas comme les autres armées du Nod, nous ne tolérons pas les divisions internes ! Nous sommes les Rouges unis, des camarade-frères. Les déviants sont des traîtres et méritent le sort des traîtres, la mort.

Ga3L : … Bien... bien... À vos ordres, Camarade-Frère. Les traîtres seront neutralisés !

MartinMb : En route à présent. J'irai personnellement sur le champs de bataille pour régler ce problème.

Ga3L : Personnellement ?

MartinMb : Personnellement.

Ga3L : Mais, attend, c'est trop dangereux...

MartinMb : Il s'agit d'un acte de propagande, Ga3L ! Le GDI pourra dire ce qu'il veut, mais mes hommes verront que je me préoccupe du sort de mon armée. Je ne serai pas vu comme un peureux qui commande tout à partir de l'espace, sans jamais participer aux combats !

Ga3L : C'est pourtant le rôle d'un généralissime...

MartinMb : À une époque oui... plus maintenant. Et puis je ne suis pas ce type de généralissime, jamais je n'accepterai que mon armée ne soit divisée, aussi en décrépitude soit-elle !

Ga3L : Je vois...

MartinMb : Tu n'as pas à faire ce genre de choses, ta popularité dépasse la mienne. Tu es un héros de l'armée Soviet-Nod et du Peuple. Tout ce que je te demande, c'est de protéger mes arrières.

Ga3L : Ce sera fait, chef. Sois-prudent quand même.

MartinMb : Oui, je serai prudent.

Bagdad, 16h plus tard.

Une escouades de militants du Nod arriva à un coin de rue dévasté où reposaient plusieurs carcasses de véhicules en flammes ainsi qu'une grande quantité de débris et de cadavres. Ils se planquèrent derrière une voiture en flammes et un Confesseur sortit du bâtiment le plus près pour rejoindre son escouade.

Confesseur : Mes Frères, voyez les actions hérétiques des incroyants ! Les assassins communistes se sont réfugiés vers le nord de la ville, pour être plus près de leurs amis oppresseurs soviétiques. Nous allons sécuriser le centre-ville pour la gloire de Kane et...

Tout à coup, des transports Juges Mk3 débouchèrent au coin opposé de l'intersection, écrasant les carcasses en flamme qui bloquaient le chemin. Le convoi s'arrêta en face du groupe surpris de militants et le généralissime MartinMb en personne sortit par l'écoutille du toit du second véhicule.

MartinMb : Qu'est-ce que cette insurrection, Confesseur ?

Confesseur : F... Frère MartinMb, c'est un honneur de...

MartinMb : Passez-moi le protocole !

Confesseur : Les hérétiques ont mis cette ville à feu et à sang, nous sommes en guerre contre eux maintenant !

MartinMb : Le GDI ? Avec qui nous avons d'ailleurs un traité de paix...

Confesseur : Non, frère-général, leurs laquais communistes ! Par respect pour la Confrérie et pour Kane, nous avons refusé de suivre leurs commandements et la répression s'en est suivie !

MartinMb : Frère Confesseur, ces “ laquais communistes ” sont en faite MES forces et leurs commandement les miens. Dois-je en conclure que vous m'avez trahi ?

Confesseur : Ho... non, non frère ! Ces communistes refusent de suivre les enseignements de Kane, ce sont des hérétiques et des blasphémateurs ! Ils ne suivent pas votre parole...

MartinMb : Ma parole est celle du Peuple, Confesseur.

Confesseur : Le vrai Peuple, celui de Kane est oppressé par les soviétiques, il est de notre devoir de nous ériger contre eux !

MartinMb : Vous ériger contre eux revient à vous ériger contre moi. Par conséquent, cette insurrection est une trahison et une hérésie. Vous êtes en état d'arrestation !

Confesseur : Le communisme vous a corrompu frère !

MartinMb : Je n'ai été corrompu par personne... Mon but est le même depuis que j'ai rejoins la Confrérie et que j'ai fondé cette armée. Ma cause était la même que la vôtre avant que votre esprit ne soit embrouillé. Maintenant je vous offre la rédemption qui est le sort des traîtres.

MartinMb sortit un pistolet et tira en plein dans le “ troisième œil ” du casque du Confesseur qui tomba raide mort. Il balaya ensuite les militants terrorisés du regard.

MartinMb : Vous êtres maintenant sous MON commandement en tant que Gardes Rouges de l'armée Soviet-Nod ! Voyez ce qui arrive aux traîtres et aux dissidents et vous éviterez de faire un pas de travers en trop... Tous à bord du transport, immédiatement.

Deux Gardes Rouges ouvrirent la trappe arrière du premier Juge et firent signe aux militants de procéder. Ces derniers ne se firent pas attendre pour entrer et bientôt le convoi redémarra, suivit par plusieurs Mygales Mk2 et motos d'attaque.

MartinMb : Général Ga3L, quelle est la situation dans le nord ?

Ga3L : Les pro-soviétiques se sont réfugiés dans une zone fortifiée. Ils essuient des attaques répétées des pro-Nod et refusent nos ordres.

MartinMb : Je devine qu'il n'y a donc pas de passage terrestre pour entrer dans le secteur ?

Ga3L : Non, mais lorsque vous y serez arrivés, j'utiliserai l'armement orbital pour en ouvrir un.

MartinMb : Parfait ! Il me faudra aussi un Crawler de disponible le plus tôt possible. Une fois ce secteur capturé, nous nous occuperons des attaquants. Terminé.

Ga3L : Bien reçu.

Le convoi arriva bientôt à une ligne de défense fortifiée. Des forces du Nod attaquaient les défenseurs qui s'étaient réfugiés derrière bunkers, murs et barricades diverses. Quelques V4 faisaient feu sur les attaquants en guide de représailles, bien que les motos et unités à pied étaient souvent assez rapides pour éviter les tirs.

MartinMb : Ici le généralissime MartinMb, j'appelle les forces du gouvernement local, que le plus haut officier disponible me réponde !

Officier Soviet : Généralissime ? Quel est votre localisation ?

MartinMb : Mes troupes se trouvent au sud de votre position, elles ont composées de trois Juges, de deux motos d'attaque et de deux Mygales. Les voyez-vous ?

Officier Soviet : Affirmatif !

MartinMb : Cessez immédiatement votre barrage d'artillerie que nous puissions passer !

Officier Soviet : Qu'on cesse les tirs de V4 ! … La voie est libre, généralissime.

MartinMb : Bien, couvrez mes arrières. Allons-y !

Le convoi du généralissime MartinMb traversa la ligne défensive qui continuait d'essuyer des attaques isolées. Aussitôt de l'autre coté des lignes, ils furent accueillis par plusieurs chars Tesla et Gardes Rouges.

Officier Soviet : Je vais devoir vous demander de descendre afin de m'assurer que vous êtes bien le général MartinMb !

MartinMb : Oui, me voilà !

Officier Soviet : C'est un honneur de...

MartinMb : Nous n'avons pas le temps pour ce genre de protocoles, capitaine. Cette insurrection est une hérésie contre le peuple et contre Kane ! Je demande à parler au commandement local sur le champs.

Officier Soviet : Mais...

MartinMb : Vous avez le choix. Soit vous acceptez une fois pour toute que le Nod est partie prenante de notre organisation, soit vous devenez un ennemi.

Officier Soviet : Le Nod nous attaque depuis deux jours ! Je n'ai fait que défendre notre gouvernement. Accepter qu'ils soient partie prenante de nous revient à dire que nous sommes en guerre civile...

MartinMb : Exactement. Je suis ici pour tuer les traîtres qui ont lancé cette révolte contre mon autorité et enquêter sur la nature de cette insurrection. C'est d'ailleurs pour cela que je souhaite parler au gouverneur de la ville.

Officier Soviet : Je vous met en communication avec lui, généralissime.

Un autre soldat arriva avec un système radio assez imposant. Après quelques essais, le communication fut établie et l'officier demanda qu'on lui passe de tout urgence le gouverneur. Ce dernier apparut sur l'écran de l'unité Vorikopa du généralissime MartinMb.

MartinMb : Gouverneur, je réclame votre démission immédiate.

Gouverneur : Pour que cette ville passe une fois de plus sous le contrôle de charlatans religieux complètement fanatisés ? Jamais ! Kane nous a menti, il a tué des milliers d'innocents pour son profit personnel et provoqué trois conflits sanglants sans jamais que le peuple ne lui serve à autre chose que de chair à canon. Cet homme ne veut pas le bien du Peuple. C'est un dictateur cruel et fasciste ainsi que le gourou d'une secte. Vous avez été assez aveugle pour suivre cet homme, mais je ne le serai pas.

MartinMb : Kane est mort. Le Nod sert d'élément rassembleur pour le peuple depuis 50 ans. Comment osez-vous dire que j'ai eu tort de suivre Kane et la Confrérie alors que sans eux l'Union n'aurait jamais vécu sa renaissance !

Gouverneur : Le Nod a aidé l'Union à renaitre, effectivement. Mais aujourd'hui il est devenu une nuisance à notre glorieux régime, menaçant notre alliance avec le GDI et la paix mondiale ! Il n'y a pas de place pour la religion et le fanatisme dans notre pays. Je ne démissionnerai pas ! Pas pour suivre un homme comme vous...

MartinMb : Vous allez regretter ces dernières paroles... Vous êtes un traître et un hérétique, préparez-vous à mourir.

Vorikopa : Communication interrompue. Un vaisseau de commandement Space Marines est arrivé en orbite, réclamation des droits de commandement du champs bataille en cours...

MartinMb : Qu'on me fasse livrer un Crawler, je ne commanderai pas à partir de...

Vorikopa : Attention, tirs orbitaux détectés.

Des colonnes de feu s'abattirent sur le nord de la ville, faisant sauter plusieurs bâtiments du coté pro-Soviet. MartinMb se retourna sidéré vers son officier de communications.

Officier de communications : Chef je...

Vorikopa : Communication avec le gouvernement local perdues. Le Frère Shadow est sur la ligne 2.

MartinMb : Camarade-Frère, content de vous voir ici.

Shadow (par radio) : Frère MartinMb ? J'ignorais que vous étiez en personne sur le champs de bataille...

MartinMb : Vous avez tué un traître, je vous félicite. Maintenant nous devons mettre fin à cette insurrection... nous devons contacter le chef de la résistance Nod pour lui demander de déposer les armes.

Shadow (par radio) : Je l'ai déjà fait. Nous venons lui prêter main forte, Frère ! Le gouvernement local a été accusé d'hérésie contre Kane, nous allons le purger comme il se doit !

MartinMb : Comment lui prêter main forte ? Le Grand Confesseur de cette ville est lui-même un hérétique, il n'a pas suivi mes commandements...

Shadow (par radio) : Mais, il ne peut être un hérétique, je l'ai déjà entendu prêcher ! Il suit à la lettre les enseignements de Kane...

MartinMb : Peut-être, mais il refuse de suivre l'Alliance Soviet-Nod !

Shadow (par radio) : Suivre les Soviets n'est pas nécessaire ! Ce sont des oppresseurs ! Ils ne suivent pas la vraie parole de Kane...

MartinMb : Camarade-Frère Shadow... qu'est-ce que cette trahison ? Nous sommes tous les deux des Soviet-Nod, depuis des années, nous combattons pour le Peuple et pour Kane ! Je croyais que Mika...

Shadow (par radio) : Pas moi ! Je ne combat que pour Kane... SA volonté ne sera jamais supplantée par celle de communistes dictateurs... J'envoie mes hommes au sol purger toute hérésie !

Vorikopa : Communication coupée.

MartinMb : Mais qu'est-ce qui se passe ici...

Officier Soviet : Chef, le vaisseau Space Marines a commencé à nous bombarder, ils envoient leurs troupes, quelles sont les ordres ?

MartinMb : Contactez l'Apokirov... et tenez jusqu'à l'arrivée des renforts Soviet-Nod !

Une pluie de capsules orbitales tomba sur la ville en même temps que plusieurs missiles et tirs du vaisseau Space Marines. Les troupes de MartinMb remontèrent à bord des véhicules de transport.

Vorikopa : Nouvel objectif de mission, tenez le nord de la ville contre les rebelles du Nod et les Space Marines du Frère Shadow.

MartinMb : Général Ga3L, me recevez-vous ?

Ga3L : Affirmatif !

MartinMb : Déclarez l'état d'urgence ! Vous allez me mettre la paix dans cette ville à tout prix, que l'on me ramène toute les ressources militaires disponibles !

Ga3L : À vos ordres...

MartinMb : Ça ne pourrait pas plus mal tomber...

Toutes les troupes du coté Soviet passèrent sous contrôle Soviet-Nod, mais à présent plusieurs escouades de puissants Space Marines sous les ordres de Shadow et combattant uniquement pour le Nod arpentaient la ville. Un Crawler Défensif de la Garde Rouge arriva et se déploya dans l'avant-poste Soviet.

MartinMb : Camarades-frères, il nous revient la très lourde tâche de tuer nos propres frères d'arme en ce jour. Les Space Marines de Shadow n'ont pas choisi la voie de la trahison aujourd'hui, mais l'ont emprunté malgré eux, aussi nous leurs offrirons une mort honorable ! Aujourd'hui nous combattons au nom de l'Armée Rouge Unie du Peuple et de Kane et nous ne faillirons pas !

Troupes Soviet-Nod : Gloire à l'Armée Rouge Soviet-Nod !

MartinMb : Espérons qu'ils trouveront la voie de la raison avant qu'il ne soit trop tard...

Vorikopa : Contrôle du champs de bataille activé.

Le général Ga3L obtient alors de contrôle du Crawler de la Garde Rouge qui permet de construire des défenses et de l'infanterie de base. Ce matériel combiné aux bunkers et instruments défensifs déjà en place permet à peine de tenir contre les bombardements orbitaux intensifs, les assauts du Nod et les raids des Space Marines du Frère Shadow. Défendre le secteur deviendra de plus en plus difficile jusqu'à l'arrivée de l'Apokirov.

Le général Ga3L réussit à tenir sa position en défendant le véhicule de commandement de MartinMb, grâce à ses tactiques légendaires. L'Apokirov arriva alors au dessus du secteur et commença à bombarder systématiquement toute troupe non-loyale restante. Le Frère Mika et le Frère Shadow apparurent alors sur l'écran de communication.

Mika : Qu'est-ce que cette hérésie ?

Shadow : Frère Mika, nous avons restauré l'honneur de Kane !

Mika : Restauré l'honneur de Kane ? PAR UNE TRAHISON DE PLUS ? MAIS QU'EST-CE QUI T'AS PRIS DE VENIR ICI, RUINER DES DÉCÉNIES D'EFFORTS POUR ATTAQUER TON PROPRE CHEF !

Shadow : Frère...

Mika : Rappelle toutes tes forces...

Shadow : Mais...

Mika : RAPPELLE TES FORCES !

Shadow : Non... Nous défendons ce qu'il reste du Nod...

Mika : Nous défendons ce qu'il reste DE L'HUMANITÉ ! Ici le Camarade-Frère Mika, j'appelle toutes les forces des Space Marines Soviet-Nod, cessez immédiatement vos assauts contre les troupes du généralissime MartinMb ! Votre commandant, le Frère Shadow, est accusé de haute trahison...

Shadow : Mais... je n'ai fait que servir Kane ! Ça ne se passera pas comme ça... je ne te laisserai pas me détruire !

Le vaisseau de Shadow commença à tirer sur l'Apokirov, mais ce dernier lui retourna l'attaque. En orbite, les deux mastodontes d'acier se tirèrent dessus dans une pluie de lumière étourdissante. Il ne fallu pas longtemps à l'Apokirov, en tout points supérieur, pour prendre les devants sur le cuirassé de commandement secondaire de Shadow, qui dût bientôt être évacué. Les capsules filèrent vers l'atmosphère avant que les dommages ne soient trop critiques et que le réacteur au tibérium liquide n'explose...

L'explosion gigantesque propulsa des morceaux du vaisseau dans l'atmosphère et une pluie dévastatrice de météores métalliques s'abattit sur Bagdad. Plusieurs débris étaient trop gros pour efficacement s'en protéger et les troupes qui n'avaient pas trouvé de couverture se retrouvèrent condamnées. Un énorme débris se dirigeait tout droit vers la base Soviet-Nod, mais il était trop tard.

MartinMb : À COUVERT !

Mika : MARTIN !

Dans une déflagration gigantesque qui retourna le sol et fit voler la poussière, le débris de vaisseau alla s'écraser en plein sur les troupes de MartinMb, déchiquetant l'infanterie et faisant voler au loin les véhicules comme des brindilles. Lorsque la poussière se dissipa, le Juge Mk2 du général MartinMb était en pièces...

Ga3L : J'ai perdu le contact avec Martin... ainsi que toutes les troupes au sol, je...

Mika : Chronoportez son véhicule sur l'Apokirov... tout de suite. Et qu'on me prépare une capsule.

Une bulle Chrono d'énergie bleue se forma autour du Juge de MartinMb qui disparut. Plus loin, Shadow sortait d'une capsule orbitale avec quelques Space Marines pendant que les derniers débris de son vaisseau autrefois glorieux continuaient de pleuvoir. La capsule de Mika arriva juste à coté de la sienne et son mentor en sortit. Mika portait son armure de Space Marine ainsi que son imposant marteau énergétique tout comme son apprenti. Son regard noir ainsi que ses yeux exorbités en disaient long sur la fureur incroyable qui le consumait et les Space Marines préférèrent tous s'éloigner pour observer la scène à distance.

Mika : Shadow... mais qu'est-ce que tu as fait...

Shadow : Mika, nous servons Kane, tu es un traître...

Mika : Moi un traître ? REGARDE TOI UN PEU ! Tu t'es attaqué à Martin, tu as lancé une opération militaire sans mon autorisation et tu as causé la mort de nos propres soldats, de nos camarade-frères !

Shadow : Ils avaient nié la volonté de Kane ! Renié son nom ! Je n'ai fait que mon devoir !

Mika : Ton devoir était de rester fidèle à Martin et non de le trahir !

Shadow : C'est lui qui m'a trahi... et à présent toi aussi... je te croyais fort, mais non... toi aussi tu t'es laissé corrompre par la dictature abrutissante soviétique... Alors soit, tu n'es pas digne de Kane, prépares-toi à subir son courroux comme tous les ennemis que nous avons détruits ensemble par le passé !

Mika : Es-tu devenu fou mon Frère ?

Shadow : Non, je suis devenu fort, plus fort que toi !

Le combat s'engagea entre les deux Space Marines. Les marteaux énergétiques s'entrechoquèrent violemment alors que les anciens Frères déversaient toute leur rage dans chaque coup porté. Autour d'eux, leurs frères Marines assistaient au combat à mort de leurs chefs, impuissants et choqués. Shadow avait l'avantage physique de taille, de force et de vigueur, mais son mentor avait plus d'expérience ainsi que des capacité psychique supérieures. Après plusieurs minutes de combat intensif, Mika recula, ses yeux remplis de rage et son marteau en position défensive.

Mika : Pourquoi Shadow, pourquoi toi ?

Shadow : Car je n'ai pas succombé, après toutes ces années, au mensonge, au blasphème et à l'hérésie !

Mika : Au contraire, tu as trahi tout ce pourquoi nous nous sommes battus ensemble pendant des années ! Tu as trahi tes amis, tes camarades, tes Frères ! TU M'AS TRAHI !

Shadow : Et toi tu as trahi Kane !

Le combat continuait férocement. Plusieurs coups touchaient, affaiblissant les deux adversaires et causant des dommages à leurs énormes armures énergétiques. N'importe quel humain normal serait mort depuis bien longtemps dans un combat aussi rude, mais les deux tenaient bon. Contre toute attente, c'est Mika qui parvint à prendre le dessus sans même utiliser d'attaque psychique. Il attendit que la garde de Shadow soit baissée avant de porter un violent coup au visage de ce dernier. La vague d'énergie brisa les os de Shadow et le défigura. Son marteau tomba sur le sol, faisant voler un nuage de poussière. Lentement il vacilla avant de s'effondrer sur le dos. Mika jeta un regard dégoutté vers son apprenti puis leva son marteau énergétique au dessus de sa tête prêt à porter le coup de grâce. Shadow le regarda dans les yeux et leva son bras pour implorer la pitié dans ce qui semblait un acte des plus pénibles.

Shadow : Mika... attend... ce... ce n'est... ce n'est pas moi... il... dans... ma tête.

Mika : Qu'est-ce que tu essaies de me dire...

Shadow : Il... est... dans ma tête...

Mika : …

Shadow : Tout près d'ici...

Mika : Oui... il a dissimulé sa présence... je le sens à présent, il y a un autre psyker...

Shadow : Je... je n'ai pas voulu... voulu te trahir... ni Martin...

Mika : Mais comment ? Comment as-tu pu te laisser manipuler ? Toi qui est fort !

Shadow : Il... il est... trop puissant...

Mika : Je sens votre lien mental... il essaie de reprendre le dessus... j'arrive à le voir...

Mika se retourna rapidement pour fixer droit dans les yeux le psyker. Ce dernier était à au moins un kilomètre, en haut d'un immeuble, mais il avait été trahi par sa force mentale. Mika se serait attendu à voir un Maître Scrin, mais c'était un humain. Le Psyker regarda Mika à son tour puis se concentra à nouveau.

Shadow : Aaaa... aaa...

Shadow leva lentement son pistolet Bolter vers Mika en émettant quelques gémissements, mais ce dernier réalisa ce qui était en train de se passer et abaissa son marteau énergétique qui alla s'écraser sur le torse de Shadow dans un tonnerre d'énergie.

Shadow : Arg !

Mika : Désolé mon frère... je suis désolé...

Il se retourna vers le psyker le regard rempli de haine, mais ce dernier était parti. Le visage rouge de colère et les yeux remplis de larmes, il se mit à genoux à coté du corps de Shadow.

Mika : Je te vengerai... JE TE VENGERAI !

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

>>> Nouvelles technologies militaires détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

Plusieurs jours plus tard, sur l'URSS Apokirov 04.

Infirmière : Son état est stable, camarade-frère. Mais j'ai bien peur qu'il ne sorte pas de ce coma avant un certain temps...

Mika : Merci camarade-sœur. Vous pouvez disposer.

Ga3L : Martin...

Mika : Il ne peut pas t'entendre mon ami...

Ga3L : Il aurait dû aller dans le Crawler... j'aurais dû lui proposer...

Mika : Ne te reproche rien... S'il y a quelqu'un ici qui n'a pas su remplir son devoir, c'est moi. En tant que psyker, je devrais savoir si un de mes amis est en danger... J'ai échoué de voir un nouvel ennemi s'emparer de l'esprit de MON PROPRE FRÈRE ! J'ai échoué de le voir monter nos troupes les unes contre les autres pour nous affaiblir... Moi, un Space Marine je n'ai pas vu l'ennemi nous injecter son poison, empoisonner le scorpion avec son propre venin... je n'ai même pas su voir le coup venir, mais encore pire, je n'ai même pas su voir et je ne vois pas encore qui est notre ennemi...

Ga3L : Il me semblait que les Space Marines étaient immunisés au contrôle de pensées ?

Mika : Oui... en théorie, mais ce psyker est extrêmement puissant et il s'est servi des points vulnérables de Shadow contre lui. La mort de Mayuki et sa rencontre avec Kane ont rendu Shadow fanatique et obstiné. Il s'est isolé pendant des semaines et n'est revenu de son exil que plus dévasté... Le psyker a utilisé tout ce qu'il lui restait, sa foi, pour le manipuler et le monter contre ses propres frères avant de dominer son esprit obscurci par le doute... Il est dans un état pire que celui de Martin maintenant, lui qui était si fort. Détruit mentalement et physiquement... il avait un brillant avenir, comme tant d'autres, avant que le tibérium ne dévaste sa vie en enlevant celle de Mayuki...

La porte de la chambre s'ouvrit et quelqu'un que Mika et Ga3L connaissaient bien entra.

Vodka : Bien le bonsoir messieurs.

Mika : Camarade !

Ga3L : Président Vodka !

Vodka : Ex-président Vodka. J'ai passé le flambeau. Mes craintes se concrétisent... Martin, mon ami... qui a osé te faire ça...

Ga3L : Les traîtres...

Vodka : J'ai entendu parlé de la révolte de Bagdad. Il n'a pas accepté la dissidence, jamais. Ce qu'il a fait est héroïque, y aller lui-même, mais oh combien dangereux. Peut-il nous entendre ?

Mika : Je ne sais pas...

Vodka : Martin, tu es un héros, tu m'entends ? Je boirai en ton honneur ! Le GDI va encore dire que c'est un boucher et le Nod que c'est un hérétique... nous vivons dans un monde bipolaire, mais avec des mauvais pôles ! Je suppose que vous dirigez l'armée Soviet-Nod depuis qu'il est allongé là ?

Ga3L : J'ai pris le relais comme généralissime de la Garde Rouge.

Vodka : Il n'y a personne de plus qualifié. Tu sais Ga3L, si Martin est un héros de guerre, toi aussi, au moins autant.

Ga3L : Merci.

Mika : Nous serons de vrais héros si nous parvenons à venger son honneur, ainsi que celui de nos camarades-frères morts dans cette mascarade ! Vodka, nous avons besoin de tes services de renseignements.

Vodka : L'information est le pouvoir. Pourquoi faire ?

Mika : Chercher qui est le psyker.

Vodka : Ça revient un peu à chercher qui est le Vengeur Rouge...

Mika : Non. Trouver qui est le Vengeur Rouge est plus facile, car il se manifeste physiquement. Le psyker ne se manifeste que par les conséquences de ses actions. Il ressemble à n'importe quel être humain, mais il a largement les pouvoirs d'un Maître Scrin... Nous devons trouver qui il est.

Vodka regardait le corps inerte MartinMb fixement. Il sortit sa fiole de vodka, prit une gorgée, puis après quelques longues secondes de réflexion se tourna vers Mika.

Vodka : Je pense avoir une piste. Il y a quelques années, pendant l'Opération Étoile Rouge, peu après la seconde invasion Scrin. Certains officiers de la Nouvelle URSS à l'époque ont rapporté des anomalies physiques et mentales assez surprenantes chez leurs soldats. Les rapports sur ces anomalies ont été gardés secrètes pour la sécurité des hommes et des femmes concernés.

Mika : Quel genre d'anomalies ?

Vodka : Télékinésie, immunité au tibérium, télépathie, cicatrisation quasi instantanée, régénération dans le tibérium. Plusieurs avaient des dons qui n'ont été vus que chez les mutants et les Space Marines, mais la transformation était plus profonde que cela. Certains pouvaient en effet comprendre le langage Scrin.

Mika : …

Vodka : Je savais que tu ferais cette tête, c'est pour ça que tout a été gardé secret jusqu'à aujourd'hui. Ce sont bien des dons aliens, Mika. Les études ont montrées que c'est en étant en contact avec eux qu'ils les ont acquis. Tous rapportaient avoir touché des carcasses Scrins dès leur enfance, lors de la première invasion, ou avoir carrément touché à des Scrins vivants lors de leur affrontement récent avec eux.

Mika : Des mutations aliens...

Ga3L : Comment expliquer ça ?

Mika : Il n'y a rien à expliquer. C'est une autre hérésie des aliens qui a corrompu l'humanité...

Vodka : Ta haine des aliens te perdra Mika... Nous avons essayé de comprendre au moins, mais nous sommes arrivés à la conclusion qu'il s'agissait d'une légère transformation génétique, semblable, même si tu me diras le contraire, au processus de création des Space Marines.

Mika : Nous ne subissons pas de mutations ! Ce ne sont que des augmentations bioniques !

Vodka : Eh bien vois les transformations subies par mes hommes comme des augmentations également !

Ga3L : Tu crois que le psyker fait partie de ces “ mutants ” ?

Vodka : Évidemment. Je n'ai vu ces particularités que chez les Maîtres Scrins et chez Mika qui les a acquises après être lui-même devenu un Space Marines.

Mika : Ça veut dire que notre ennemi est un mutant et encore pire un alien... Je préfère ça à un adversaire humain, de cette façon je n'aurai aucune pitié quand viendra le temps de le tuer...

Vodka : C'est tout ce que je sais. Ma base de données complète pourra peut-être t'aider à trouver celui que tu cherches. À toi de te débrouiller avec ça. Je vous quitte messieurs, le voyage jusqu'ici est long. Espérons que notre camarade Martin s'en remettra au plus vite...

Vodka sortit de la chambre, croisant l'infirmière qui venait prendre les signes vitaux du comateux. Mika s'accota contre un mur pour réfléchir pendant que Ga3L faisait tourner sa casquette de général dans ses mains.

Mika : J'ai un plan, mais il requiert l'aide de notre IA.

Ga3L : Vorikopa ?

Mika : Oui, en effet. Elle va nous permettre de détecter résonance énergétique des Scrins qui est proche de celle du Tacitus. Logiquement, les mutants ayant acquis des dons aliens ont acquis une partie de leur vibration énergétique, aussi infime soit-elle.

Ga3L : C'est à tester alors...

Quelques heures plus tard, sur le vaisseau de commandement URSS-N Apokirov 04.

Mika marchait en cercle dans la grande salle de commandement, entouré de quelques Space Marines Soviet-Nod. La porte s'ouvrit pour laisser entrer le général Ga3L entouré de quelques Gardes Rouges d'élite qui faisaient pâle figure à coté de leur Frères Marines géants.

Ga3L : Alors ?

Mika : Nos Frères Techmarines sont en train de rechercher le signal correspondant à l'aide des données de Vorikopa. Pour le moment, aucun résultat.

Ga3L : On m'a dit de vous faire la nouvelle, le Frère Shadow a été...

Mika : Oui, je sais. Je lui ai donné sa chance, mais je réfléchis encore à s'il est prêt au combat ou non.

Ga3L : La ville de Bagdad a été évacuée... encore une perte massive pour nous. Les affaires vont mal au sol, encore plus sans Martin aux commandes. Le GDI n'est pas très fier que nous ayons dévasté puis abandonné une ville valide au tibérium. Il faut dire que la baisse de la population mondiale fait qu'il est plus facile de trouver des habitations pour tout le monde.

Mika : Condamnée est notre espèce si nous ne trouvons pas vite un remède au fléau qu'est le tibérium.

Ga3L : Beaucoup prônent la fusion avec le GDI comme solution. Mais je crois que la compétition entre les deux blocs nous a plus aidée que nuit et...

Techmarine : Désolé de vous interrompre Frère, mais nous tenons un signal.

Mika : Affichez le sur la carte.

Vorikopa : Génération de la carte en cours...

Le projecteur holographique afficha le globe terrestre sur lequel on pouvait voir plusieurs points violets.

Mika : Infection d'aliens...

Ga3L : Ce point est de loin le plus gros, donc le lieu où on trouve le plus de mutants dérivés des aliens. Pouvez-vous zoomer sur cet endroit ?

Techmarine : Oui camarade-frère.

L'hologramme zooma vers un point de la carte, une zone rouge assez dévastée. On pouvait y avoir plusieurs installations de grande taille qui semblaient d'origine humaines.

Vorikopa : Plusieurs formes de vie humaines sont présentes dans le secteur. Leur signature énergétique est confuse à cause du tibérium présent dans la zone, mais elle ne correspond pas à celle d'humains normaux ni à celle de mutants normaux.

Mika : Utilisent-ils de la technologie alien ?

Vorikopa : Impossible de donner une réponse juste. Certains équipements répondent également à la même signature énergétique.

Ga3L : Nous ne sommes pas certains qu'il s'agit de ceux du type dont nous parlait Vodka et encore moins qu'ils ont rapport avec le psyker qui s'est attaqué à Shadow...

Mika : Vorikopa, est-il possible de hacker leurs communication ?

Vorikopa : Détection des réseaux en cours... réseau trouvé... infiltration de la base de données...

Techmarine : Par Kane...

Mika : Que se passe t-il Frère ?

Techmarine : Cette base de données... elle contient une quantité incroyable d'informations !

Mika : Montrez-moi.

Techmarine : Il... il y a de nos technologies là dedans et celle du GDI !

Vorikopa : Alerte, attaque informatique détectée...

Techmarine : Impossible, le firewall est levé !

Vorikopa : Attention, blocage de l'attaque informatique impossible ! Mise en marche des mesures d'urgence, coupure des liens avec le noyau informatique. Coupure des connexions réseau en cours...

Mika : Mais qu'est-ce que c'est que ça ! Il me semblait que Vorikopa était impossible à hacker !

Techmarine : Nous avons affaire à un ordinateur encore plus puissant ! Mais c'est un monstre... il a accès à nos données et je ne peux rien faire !

Vorikopa : Impossible de couper des connexions réseau !

Mika : Alors coupez-les manuellement ! Qu'on me débranche tout !

Techmarine : J'applique le procédé de dernier recours...

Des lumières rouges de la salle de commandement se mise à clignoter et on entendit un bruit d'explosion dans l'une des consoles.

Techmarine : J'ai fait sauter le disjoncteur d'alimentation du système réseau... mais cette chose déjà vu et téléchargé plusieurs informations...

Mika : À quoi on a affaire ?

Techmarine : Je ne sais pas, Frère, mais je n'ai jamais vu ça !

Vorikopa : Ils savent que nous arrivons.

Mika : Alors nous n'allons pas les faire attendre. Tous aux postes de combat ! Je veux l'Apokirov au dessus de cette zone pour l'attaque dans moins de trente minutes ! Tenez-vous prêts, mes Frères, à détruire ces hérétiques !

Ga3L : Je peux faire quelque chose, Frère ?

Mika : Commande... j'irai sur le champs de bataille avec tous mes frères Marines... c'est une vengeance personnelle...

Quartier général des Tacitus Children, cinq minutes plus tard.

Aura : Données sur la faction Space Marines Soviet-Nod recueillies, affichage en cours.

Logue : Ça n'augure rien de bon... ils nous ont découvert.

Cly : Au contraire, c'est une occasion de monter encore une fois nos ennemis les uns contre les autres ! Les autres fous du GDI...

Logue : Je doute qu'ils ne se tapent dessus, ils se sont déjà entraidés par le passé. Qui plus est, pour eux nous sommes des monstres dérivés des aliens, ces fanatiques vont mettre notre destruction au sommet de leurs priorités. Surtout Mika...

Cly : Ouais, après tout, tu as eu la brillante idée de monter son propre apprenti contre lui, il a beaucoup apprécié... Je sens qu'on va vraiment passé un sale quart d'heure finalement...

Logue : Il faut déguerpir d'ici.

Cly : Ils nous retrouverons ! Ils nous pourchassent comme des sorcières. D'ailleurs j'ai bien peur qu'on va finir comme Anailco...

Logue : Elle n'a pas mérité ça.

Cly : Justement, battons-nous pour la venger ! Combattons jusqu'à la fin pour tenir cet endroit, quitte à devoir activer ton machin débile !

Logue : Mon machin débile ?

Cly : L'amplificateur.

Logue : Il n'est pas terminé, il nous manque de la technologie.

Aura : Négatif... la technologie manquante a été collectée. Envoie à l'équipe d'assemblage.

Logue : Ha... L'IA Soviet-Nod contenait plusieurs données du Tacitus... ce qu'il me manquait...

Cly : Alors je te conseille d'aller achever ton œuvre, car tu n'auras pas la chance de la tester !

Logue : Nous devons protéger l'Amplificateur à tout prix, il est l'aboutissement d'années de combat et de recherche ! Une fois terminé, soumettre les forces ennemies à notre volonté sera un jeu d'enfant... et rien ne pourra s'opposer à nous, pas même les Space Marines.

Cly : Alors ça veut dire combattre. Je vais préparer nos hommes. Nous ne laisserons pas une seule parcelle de terrain à l'ennemi... Occupe-toi de terminer l'amplificateur, on a pas beaucoup de temps.

Logue : Ne t'inquiète pas pour moi, mais inquiète toi pour la bataille à venir... je sens la fureur du général Mika d'ici tellement elle est grande, il n'aura aucune pitié...

Cly : Alors moi non plus !

Le frère de sang de Logue quitta la pièce, laissant ce dernier avec les plans de l'Amplificateur.

Link to comment
Share on other sites

Mission 2 – Les faux enfants

Capsule orbitale de l'URSS-N Apokirov, phase de lancement, peu de temps après.

Vorikopa : Veuillez boucler nos harnais de sécurité et vous tenir prêts au lancement.

Mika : Allez mes Frères, tous en place !

Space Marines : Pour Kane et pour l'Honneur !

Mika : Pour le Frère Shadow !

Sergent Space Marines : Frère Mika, faites-nous la prière.

Vorikopa : Trente secondes avant lancement...

Mika : Laissez-moi réfléchir...

Vorikopa : Vingt secondes avant lancement...

Mika : Faites le vide dans votre esprit mes Frères. Il nous faut être capables de résister au psyker ennemi...

Vorikopa : 10... 9... 8... 7... 6... 5... 4... 3... 2... 1... lancement des capsules !

L'ensemble des capsules Space Marines se lancèrent vers l'atmosphère toutes remplies de soldats. Par dizaines, elles filèrent vers la Terre, traversant les couches d'air dans une pluie de feu. Le choc fut brutal et créa plusieurs cratères profonds dans le sol déjà ravagé par le tibérium de la zone rouge. Alors les portes des capsules s'ouvrirent.

Mika : En avant mes Frères ! Laissez la musique des explosions bercer vos oreilles, la fureur des combats vous envahir et la mort de nos ennemis hérétiques vous inspirer ! Pas de pitié, pas de quartiers, tuez tout ce qui de trouve sur votre chemin pour que justice soit faite ! Tuez les mutants au nom de l'humanité !

Space Marines : CHARGEZ !

Les capsules étaient tombées près d'une petites base qui semblait déserte. Ce furent les quelques Eyeslink towers présentes à l'entrée qui tombèrent en premier sous la fureur des Space Marines. Pour cette mission, Mika avait mobilisé des effectifs assez variés, mais n'avait déployé que des unités de base pour explorer le terrain avec lui. Sa présence était tout de même très inspirante et mettait le moral de ses troupes dans le plafond. Plusieurs soldats éclaireurs ennemis arrivèrent, mais tombèrent sous le feu intense des Bolters et snipers Space Marines.

Scout : Frère Mika, les forces ennemies semblent avoir abandonné cette base pour se concentrer sur un autre attaquant.

Mika : Probablement le groupe du Capitaine Lied.

Scout : Le groupe de Frère Lied est à l'Est, alors que les combats sont visibles au Nord. Nous ne sommes pas seuls.

Mika : Alors ouvrez l'œil...

Vorikopa : Communication entrante.

Mika : Accepte.

L'écran dans le casque de Mika afficha un visage calme, mais sévère.

Logue : Je savais que vous viendriez ici vous venger. Savez-vous seulement qui vous combattez ?

Mika : Des mutants ?

Logue : Plus que des mutants. Nous sommes les enfants du Tacitus, les Tacitus Children. Il y a des années, les envahisseurs sont venus sur notre planète et nous ont donné leurs dons. Pourquoi ? La destinée en a voulu ainsi... Les fanatiques tels que vous ont dès lors voulu notre destruction et nous avons été obligé de nous cacher, de nous isoler. Le Nod et la GDI nous rejettent ou veulent nous étudier comme des sujets de laboratoire... ils nous considèrent comme des monstres ! Entre mourir, vénérer un faux messie ou être fait prisonniers, j'ai décidé de résister.

Mika : Des hérétiques en plus.

Logue : Si vous voulez. Mon but est de découvrir pouvoir nous avons reçu ces pouvoirs. Je n'ai pas choisi de les avoir, je n'ai pas choisi que l'ADN alien circule en moi... Mais nous existons maintenant, c'est une réalité, même si elle ne vous convient pas. Et j'essaie de façonner le monde avec mes dons, car je n'ai d'autre choix ! Tu sais qui je suis...

Mika : Le Psyker.

Logue : Oui, mon nom est Logue. Tu me déteste, Mika, car j'ai mené ton ami et apprenti à sa perte, n'est-ce pas ?

Mika : Tout à fait, Logue. Je suis ici pour te tuer et détruire les tiens, car tu t'es attaqué aux miens.

Logue : Je comprend tout ça. Vous n'êtes pas les seuls à être venus pour nous détruire en ce jour. Sache au moins à qui tu as affaire. Je crois que votre IA a déjà fait connaissance avec Aura. Elle est notre super ordinateur...

Mika : Faite de technologie volée ? Cabaal, Legion, EVA, voir d'autres...

Logue : Tout à fait, mais améliorée également. Aura sait voler toutes les technologies contenues dans les bases de données informatique, d'ailleurs merci pour les vôtres, mais elle peut également les retourner contre nos ennemis. Comme j'apprête à le faire dans un instant...

Vorikopa : Alerte, système de brouillage ennemi détecté.

Logue : Inutile d'essayer de lever le brouillage. Il empêchera tout renfort orbital de votre part...

Mika : Je n'ai besoin que de mon arme et de ma foi pour te tuer.

Logue : Nous verrons bien.

Vorikopa : Communication coupée. Vue du champs de bataille perdue... le système de ciblage orbital est dans l'impossibilité de fonctionner correctement. Le lancement de capsules orbitales sera aléatoire est et déconseillée pour la sécurité des troupes.

Mika : Est-il possible d'envoyer des Thunderhawks ?

Vorikopa : Envoie de véhicules par Thunderhawks possible.

Mika : Bien... Nous ferons sans soutien orbital direct, le temps de détruire ce qui bloque nos communications. Suivez-moi Frères, nous continuons la route.

Le groupe d'infanterie Space Marines était maintenant pris sans soutien orbital, mis à part des véhicules qui mettraient du temps à arriver à cause des mauvaise conditions de vol. La plupart des bâtiments de la base abandonnée étaient grugés par des nanites qui récupéraient les précieuses ressources avant qu'elles ne soient détruite par les guerriers Soviet-Nod. Mika ne se fit pas attendre pour purger ces saletés aliens dérivées des buzzeurs. Son groupe pris rendez-vous avec celui du capitaine Lied quelques centaines de mètres plus loin.

Lied : Frère Mika, nous sommes tombés sur plusieurs véhicules marcheurs semblables aux Mygales de la Garde que Vorikopa a identifiés comme étant des Reborns. Ils se sont repliés lorsque nous avons commencé à leur tirer dessus. Sinon le secteur exploré était relativement vide, mais moi et plusieurs de nos hommes nous sommes sentis observés tout au long de notre trajet jusqu'à notre rencontre avec les véhicules ennemis.

Mika : Ce n'est pas un hasard, gardez l'œil ouvert mes Frères. Nous allons vers le nord, les forces ennemies sont en plein affrontement avec un autre camps que nous devons identifier. Restez groupés et vigilants !

Lied : À vos ordres Frère !

Le groupe de Space Marines monta donc vers le nord. En chemin, ils rencontrèrent plusieurs Reborns et escouades d'infanterie ennemies qui auraient préférées ne pas se trouver là... Après quelques minutes à arpenter un terrain dévasté par le tiberium, le groupe arriva nez à nez avec plusieurs soldats du GDI qui levèrent immédiatement leurs armes.

Soldats GDI : STOP !

Space Marines : JETEZ VOS ARMES !

Soldats GDI : Ne tirez pas !

Space Marines : Ne tirez pas !

Soldat GDI : Les Space Marines Soviet-Nod ?

Mika : Quittez cet endroit GDI... le psyker est à moi... mais, vous êtes...

Lentement, un homme mi-humain mi-machine sortit de derrière les soldats du GDI en exo-armures. L'homme portait des habits de général, mais par dessus un corps de cyborg dont seule la tête était encore humaine. Il portait un uniquement un masque respirateur, ce qui laissait voir un crâne défiguré en partie caché par une épaisse chevelure noire. Mika reconnut tout de suite de qui il s'agissait.

Mika : Général Lex Rage.

Lex Rage : Frère Mika.

Mika : Heureux de voir que vous êtes encore en vie... du moins, en partie.

Lex Rage : Ma propre technologie m'a sauvé, comme la vôtre vous maintient en vie... et a maintenu votre ami Shadow en vie également.

Mika : … Qu'est-ce que les Liberators font ici ?

Lex Rage : Nous ne sommes plus les Liberators, mais la Legio Liberatoris désormais. Je suis venu purger une nuisance de plus, éradiquer ce cancer pour l'humanité que sont les “ Enfants du Tacitus ”. Des enfants d'aliens...

Mika : Des faux enfants. Comment se fait-il que nous ne vous aillons pas détectés avant ?

Lex Rage : La Legio Liberatoris a beaucoup changé depuis notre dernière rencontre, Frère Mika. Contrairement à vous, nous pensons que la technologie est notre seul espoir contre le tibérium, aussi l'avons-nous développée au maximum. Grâce à notre IA, EVAngile, nous avons découvert les possibilités du cyberespace ! Grâce à lui, nous avons pu construire de nouvelles technologies pour contrer le tibérium, dématérialiser jusqu'à nos âmes, découvrir beaucoup d'information sur les ennemis de l'humanité tels que ceux que nous combattons actuellement, venir ici sans que personne ne nous détecte sauf leur pacotille d'ordinateur volé et faire revenir de la mort nos meilleurs combattants pour les détruire !

Un autre être cybernétique apparut derrière Lex Rage, une femme à la chevelure rousse que Mika reconnut aussitôt. Elle n'était pas défigurée comme Lex, mais son corps était un mélange de chair d'une blancheur artificielle et de métal.

Lex Rage : Sainte Sarah...

Sarah : Je suis désolée pour ce qui est arrivé à Mayuki. Nous aurions pu la ramener.

Mika : Mayuki n'aurait pas voulu être une machine ! Si elle a échappé à ce monde de souffrance, ce n'est pas pour y revenir...

Lex Rage : Puisque vous détestez tant les machines, Frère Mika, pourquoi faire revenir vos hommes au combat dans des machines de guerre ?

Mika : Ils le demandent ainsi ! Les machines doivent rester au service de l'humanité, or vous vous êtes mis à leur service... Jamais une machine ne devrait avoir d'âme...

Tout à coup, plusieurs véhicules marcheurs des Tacitus Children apparurent et attaquèrent le groupe de Space Marines et de Legio Liberatoris. Certains marcheurs tiraient des rayons laser très puissants qui eurent tôt fait de détruire les quelques véhicules du GDI. Ils se retirèrent ensuite très rapidement, après avoir perdu un seul Reborn de l'escorte et détruit l'ensemble des véhicules de la Legio Liberatoris, ce qui fit pester Lex Rage.

Lex Rage : Saletés d'aliens ! Qu'on m'appelle des renforts immédiatement !

Mika : Vaudrait mieux se concentrer sur notre ennemi commun que de rester ici à discuter.

Lex Rage : Hors de question que je coopère encore avec vous ! La dernière fois, nous avons eut droit à une expulsion express de votre “ tour sacrée ”... Vous êtes des Nodistes et resterez des Nodistes, alors travaillez seuls.

Mika : Parfait ! Nous verrons lequel de nous deux atteindra son but ! Et restez loin de mes troupes... ils essaieront de nous monter les uns contre les autre.

Lex Rage : EVAngile guidera notre avancée...

Les Space Marines et les Legio Liberatoris s'éloignèrent donc les uns des autre, le groupe de Mika prenant le chemin sud et le groupe de Lex le chemin est. Des renforts de véhicules arrivèrent peu après : un Land Speeder ainsi que deux motos d'attaque montées par Marines. Il serait cependant difficile de les garder intacts face aux Arpenteurs ennemis et à leurs redoutables lasers. Rapidement les Space Marines tombèrent sur une farouche résistance ennemie. Plusieurs Reborns et Arpenteurs, mais également de l'infanterie ennemie, dont un soldat qui était capable de détruire le moral de ses ennemis à l'aide de ses dons psychiques. Il mourut par le Bolter de Mika, mais le groupe fut forcé de s'arrêter le temps que les Marines touchés reprennent leurs esprits.

Après encore plusieurs intenses minutes de combat et d'embuscades, les Space Marines Soviet-Nod trouvèrent une base fortement gardée contenant plusieurs structures importantes.

Scout : Frère Mika, l'ennemi dispose de tours de garde, deux, mais assez grandes et contenant possiblement des snipers. Il dispose également de Eyeslink Towers sur les collines environnantes qui nous feront repérer immédiatement si on tente un contournement.

Mika : Disposent-ils de troupes dans la base ?

Scout : Plusieurs dizaines d'hommes, peut-être plus dans les bâtiments. Des Arpenteurs et des Reborns également. Il y a deux bâtiment très bien gardés, un espèce de poste radar ainsi qu'un autre de forme étrange loin au sud-est.

Mika : Le radar abrite probablement le dispositif de brouillage orbital... si nous parvenons à le détruire, nous aurons accès aux renforts et au soutien direct de l'Apokirov qui pourra réduire cette base hérétique en cendre. C'est notre objectif principal, avec le chantier. Quant à l'autre bâtiment, nous verrons une fois le soutien orbital rétabli. En avant !

Space Marines : À vos ordres Frère !

Plus loin, dans la base des Tacitus Children.

Cly : J'ai tout fait pour les éloigner, mais ils nous ont découvert. Ils se rapprochent dangereusement, chacun de leur coté !

Aura : Stratégie inférieure détectée.

Cly : Oh toi la ferme !

Logue : J'ai besoin de plus de temps ! Encore une heure et l'amplificateur sera opérationnel !

Cly : On a pas une heure... nos hommes se font décimer, Logue, autant par les Space Marines que par les nouvelles troupes du GDI !

Logue : As-tu déployé nos Prophétesses et nos Sharks ?

Cly : Tu crois que les conditions de vol sont optimales peut-être ?

Logue : Nous n'avons pas le choix, les pilotes n'ont qu'à faire preuve d'autant de compétences que ceux des Marines ou du GDI !

Cly : Tu es bien placé pour parler, ici, dans ta machine à rester cacher...

Logue : L'amplificateur est notre seul espoir, Cly !

Cly : Si tu le dis...

Logue : J'ai vu dans le futur, que sans l'Amplificateur nous irions vers notre perte ! Nous pouvons changer ce futur et terminer l'Amplificateur, mais il me faut du temps et de la concentration !

Cly : Alors je vais t'en donner. Je vais combattre sur le terrain, avec les hommes. Je ne laisserai pas le Nod et le GDI ruiner nos plans une fois de plus et détruire nos vies ! Ils vont en baver...

Logue : Alors bonne chance.

Cly : Toi aussi frère.

Logue : Cly...

Cly : Quoi ?

Logue : N'affronte pas Mika, il est trop puissant. Détruit l'autre.

Cly : Détruire le GDI c'est toute ma vie, Logue.

Logue : Et fais attention.

Cly : Je tâcherai.

Quelques minutes plus tard, sur la crête entourant la base TC.

Éclaireur : Ils étaient dans le secteur... ils ne se sont tout de même pas volatilisés.

Gardien : Ce sont des Noddies, ils sont probablement furtifs...

Éclaireur : Ah, très drôle, tu crois que je ne sais pas repérer les unités furtives ?

Gardien : Désolé, j'avais oublié que monsieur avait été dans le rangs ennemis.

Éclaireur : Ennemis à l'époque où les Tacitus Children n'existaient même pas ? Fais pas chier, notre général est Noddie et ça lui empêche pas d'être un bon leader !

Gardien : Cly ? Ça paraît dans ses tactiques... cheap et cruel, je reste loin de cet... arg !

Éclaireur : Qu'est... arg !

Scout : Les cibles ont été éliminées, la voie est libre.

Mika : Excellent travail mes Frères. Lied, c'est à ton groupe.

Lied : Bien reçu Frère Mika.

Plusieurs tirs de missiles arrivèrent des collines sur les Eyeslink Towers et les Miradors de la base, faisant s'effondrer l'une des tours et mobilisant un grand nombre de troupes des Tacitus Children qui se manièrent pour aller attaquer les Space Marines responsables de cet assaut surprise. Ils furent accueillis par une pluie de balles de Bolters en provenance des motos d'attaque tendis que les lance-roquettes faisaient tomber les Arpenteurs un par un et endommageaient les Reborns au sol. Cependant, plus loin dans la base, Mika et le capitaine Lied à la tête d'une escouade de Space Marines firent irruption, tuant par surprise toutes troupes ennemies en chemin vers le radar.

Lied : Unité volante droit devant !

Mika : À COUVERT !

Une prophétesse arriva à toute vitesse puis fit voler un Space Marines au loin à l'aide d'une puissante charge au corps à corps. Lied tenta de l'engager, mais elle fut assez rapide pour sortir ses lames et voler plus loin pour empaler l'un des malheureux Marines dans le dos. Furieux, le Capitaine Lied fit un bond en avant avec sa propre épée énergétique pour engager la femme aux pouvoirs surnaturels qui lui laissa à peine le temps de monter sa garde. La Prophétesse était trop rapide et le désarma en quelques coups, le laissant vulnérable, mais au moment où elle allait l'empaler lui aussi, une balle de Bolter alla se planter dans son corps frêle. Lied se retourna pour voir Mika, l'arme levée vers sa cible qui lui fit un signe de tête. Plusieurs autre Prophétesses arrivèrent par les cieux mais furent mises en pièces par les tirs précis des Space Marines Soviet-Nod. Le groupe arriva bientôt au radar qui ne fit pas long feu face aux charges M.A.D., mais étrangement, détruire le radar ne mit pas fin au brouillage orbital. Ce fut un coup d'œil de Mika sur le chantier de construction qui lui indiqua une coupole probablement responsable des transmission. Dans une course héroïque suivie d'un saut vertigineux digne de sa force supérieure, il sauta assez haut pour abattre l'antenne d'un coup bien placé de marteau énergétique.

Vorikopa : Vue du champs de bataille initialisée... veuillez patienter... renforts orbitaux et pouvoirs de commandement fonctionnels.

Mika : Que l'enfer pleuve sur cette base hérétique !

Vorikopa : Activation des canon électromagnétiques. Tir en cours.

Mika : Tous à couvert !

Une frappe orbitale Dévastation s'abattit sur la base des Tacitus Children dont le moral tomba à zéro. Plusieurs prirent la fuite au lieu de rester à essuyer les tirs orbitaux désormais inévitables et d'affronter des soldats d'une puissance innommable... Mais beaucoup se replièrent plutôt vers le sud-est, formant une puissante ligne de défense dans le goulot d'étranglement situé entre la base principale et l'Amplificateur entouré de centrales. Mika et ses hommes entamèrent le nettoyage systématique de tout ce qui restait dans la base avant de se regrouper pour la charge finale pendant que des renforts supplémentaires arrivaient de l'espace.

Vorikopa : La structure inconnue ennemie commence à émettre une forte résonance énergétique. Il s'agit de signaux psychique et génétiques.

Mika : C'est une super-arme... Nous devons les empêcher de l'activer, peu importe le rôle de cette hérésie ! Que tous se tiennent prêts à attaquer !

Les Marines se mirent en formation en face de la brèche fortifiée par des Tactitus Children.

Vorikopa : Communication entrante.

Mika : J'écoute ?

Shadow : Je suis prêt Frère...

Mika : Shadow ?

Le Frère Shadow avait une voix métallique et lointaine qui semblait venir d'outre tombe.

Shadow : Je veux accomplir ma rédemption ! Pitié Frère, laisses-moi accomplir ma vengeance...

Mika : Tu es certain de pouvoir combattre efficacement ?

Shadow : Oui ! Je veux regagner mon honneur et mon pardon ! S'il te plait mon Frère !

Mika : Es-tu capable de résister aux pouvoirs du psyker à présent ?

Shadow : Oui, j'en suis convaincu...

Mika : Alors soit... Viens accomplir ta vengeance.

Une capsule partit de l'Apokirov puis tomba droit dans la base dévastée et en flammes des Tacitus Children. La capsule orbitale s'ouvrit et laissa sortir un marcheur lourd Space Marines de type Dreadnought. C'était le Frère Shadow, à qui Mika avait offert la Rédemption et le grand honneur de revenir sur le champs de bataille dans un corps de machine éternelle. C'est à présent ce cercueil de métal qui permettait à Shadow de survivre et de poursuivre sa destinée qu'on avait tenté de lui enlever.

Shadow : Je suis de retour... la foi est éternelle...

Mika : Oui, aujourd'hui nous te vengerons mon Frère ! TOUS EN AVANT, CHARGEZ MOI CES MUTANTS AU NOM DE KANE, DE L'HUMANITÉ ET DU FRÈRE SHADOW ! À L'ATTAAAAQUE !

Dans un cri de guerre à glacer le sang, l'armée Space Marines fonça sur les lignes ennemies. Une pluie de balles et d'obus déferla sur eux, mais déjà le groupe fondait sur les soldats TC au corps à corps. Les Tacitus Children combattirent fermement et jusqu'à la fin avec un zèle admirable. Cependant, les guerriers ultimes de Mika vinrent à bout de l'armée trois fois plus nombreuse qu'eux... Le Dreadnought de Shadow combattait avec une fureur qui n'était égalée que par Mika lui-même ainsi que son acolyte le capitaine Lied. Bientôt il ne resta plus que des cadavres et des carcasses de véhicules brûlantes de ce qui avaient été des Reborns et des Arpenteurs.

Mika s'approcha de l'Amplificateur qui semblait émettre de plus en plus de signaux psychiques. Des voix commençaient à filtrer dans sa tête, lui disant de se retourner, de partir parce qu'il mettait en danger ses hommes... Mais Mika fit le vide dans son esprit en entra dans le bâtiment. À l'intérieur, il n'avait d'une seule grande pièce presque vide où se tenait un seul homme en habits de soldat TC qui attendait Mika.

Logue : C'est trop tard, l'Amplificateur est achevé maintenant. Me tuer n'empêchera pas la domination psychique de toute cette planète !

Mika : Alors c'est ton but? Assouvir l'humanité à des aliens ?

Logue : Non, mon but est l'UNIR l'humanité contre les aliens ! Mais vous refusez de le voir, ne me jugeant qu'à mon ADN et à mes origines... Je n'ai pas choisi de devenir ce que je suis devenu, mais en revanche j'ai choisi de faire le bien pour l'humanité ! Pas au nom de Kane ou du GDI, mais pour détruire les Scrins !

Mika : Hé bien ils sont détruits. Tout ce que tu fais ne sert à rien. À rien sauf à retirer tout ce qui a fait survivre l'humanité depuis toujours, sa raison et sa foi !

Logue : Non... la raison et la foi n'ont fait que s'affronter puis des centaines d'années... ça ne change rien, car vous continuerez à vous entre détruire après ma mort, jusqu'à ce que le tibérium nous aient tous tués ! Le Nod et le GDI n'ont pas de raison d'exister sauf la guerre, alors aujourd'hui je vais mettre fin à leur existence. Et je ne te laisserai pas me détruire...

Mika sentit une fulgurante douleur dans sa tête. Il tomba à genoux lorsque la douleur le frappa à nouveau et attrapa son crâne avec ses mains. On aurait dit que Logue allait faire exploser son cerveau.

Mika : Arg !

Logue : Tu es fort... mais ton pouvoir ne repose que sur la foi...

Mika : Pour... Kane...

Logue : Pourquoi Mika ? Pourquoi suivre un faux messie qui a trois fois lancé un bain de sang pour son profit personnel ?

Mika : Vaut... vaut mieux ôter... la vie aux gens... que leur esprit....

Mika se releva sous les yeux horrifiés de Logue qui tentait désespérément de stopper son adversaire, beaucoup plus puissant physiquement que lui, en détruisant son esprit.

Logue : Je ne veux que la paix ! Kane ne voudra jamais la paix, il ne fait que la prétendre dans ses mensonges !

Logue reprenait le dessus, mais n'arrivait pas à écraser l'esprit du psyker Space Marines. Il allait devoir le convaincre de le suivre.

Logue : Je sais que tu es quelqu'un de bon, tu vaux mieux que Kane ! Rejoins-nous et ensemble nous unirons l'humanité ! Nous la sauverons du tibérium, c'est ce que tu as toujours voulu !

Mika : Pas... toi...

Logue : Le tibérium a détruit ma vie... mais il m'a donné un don comme il nous a mené à vivre le présent d'aujourd'hui.

Mika : Tu n'as jamais... voulu le détruire... tu viens de me mentir tout comme Kane !

Mika pris son énorme marteau énergétique. Logue était pétrifié par la peur et sentit qu'il n'étais plus seul dans sa tête. Mika se rapprocha, leva le marteau et frappa. La console de contrôle de l'Amplificateur, située juste derrière Logue, reçut le choc énergétique et rendit l'âme quelques secondes plus tard, désactivant la super arme.

Mika : C'est fini, Logue.

Logue : Oui... Tu peux me tuer maintenant.

Mika : Mais avant, je veux savoir.

Mika entra dans les pensées de Logue en le regardant dans les yeux... il vit la vie de Logue, son enfance, l'époque où il était dans le GDI, sa rencontre avec le Maître Scrin, son don, sa vie de paria, son passage dans le Nod et avec les mutants, la création des Tacitus Children et il comprit...

Mika : Mais comprendre n'excuse pas...

Logue : Ce que j'ai fait à ton ami...

Mika : Oui, adieu Logue.

Et Mika tira une balle de son pistolet Bolter dans le cœur de son adversaire. Pour lui c'était la mort la plus digne. Des bruits de pas se firent entendre tout près, mais Mika n'eut pas besoin de se retourner pour savoir qu'il s'agissait du général Rage qui avait observé la scène de loin.

Lex Rage : Félicitation, Frère Mika. Vous avez débarrassé l'humanité d'une menace de plus...

Kane : Oui, toutes mes félicitations, mon Frère, tu as su te montrer à la hauteur de ce défi !

Lex et Mika sursautèrent. Devant les regards stupéfaits de tous, le messie en personne arriva dans la pièce en passant par la porte principale. Kane était bien là, longeant les murs comme à son habitude dans sa longue toge noire de messie, regardant fixement les deux généraux légendaires avec un sourire en coin. Instinctivement, le général Rage porta sa main à son pistolet, mais la présence du maître de la Death Confessor Division, Apolyon en personne, dans l'encadrement de la porte le dissuada de toute action supplémentaire.

Mika : Kane ?

Kane : Il est temps ! L'heure de mettre fin à des années de souffrance est arrivée !

Lex Rage : Que savez-vous de la souffrance...

Kane dévisagea le général Rage qui resta de marbre derrière son respirateur. Apolyon eu un rictus de colère, mais se contenta de suivre les ordres de son messie.

Kane : Montre un peu de respect, GDIste, pour ton sauveur ! Je vous apporte aujourd'hui la chance d'acheter votre rédemption en échange de tout ce que vous avez toujours souhaité, la disparition du tibérium !

Lex Rage : Pourquoi croirais-je à ces mensonges ?

Kane : Car j'ai la clé !

Kane sortit de sa poche une sphère lumineuse transparente blanche et magnifique où virevoltait une lueur de brume entourée de symboles.

Lex Rage : Le Tacitus...

Kane : Oui, il faut être bien présomptueux pour prétendre être l'enfant de cet artéfact divin ! Logue a refusé de voir la véritable signification de son don, il aurait dû me rentre allégeance au lieu de me renier... Mais il est trop tard pour lui, le futur vous appartient désormais. Aidez-moi à construire ce dont j'ai besoin grâce au Tacitus et je vous débarrasserai du tibérium.

Mika : Je ne demande rien d'autre depuis des années.

Lex Rage : Même si je sens que je vais regretter de vous avoir fait confiance encore une fois, je n'ai pas d'autre choix. J'accepte.

Kane : Excellent... Vous ferez passer le message aux autorités du GDI, j'ai pour ma part beaucoup à discuter avec le général Mika et ses Frères.

Lex Rage : Entendu...

Kane : C'est le début d'un nouvel ère, Frère Mika, dont vous serez le responsable. Le général MartinMb devait avoir ce rôle, mais vu son état, il en sera autrement.

Mika : Vous savez ?

Kane : Je sais beaucoup sur les actions hérétiques de Logue. Maintenant viens mon Frère, viens avec moi et Apolyon annoncer à tous la bonne nouvelle !

Ils sortirent du désormais désuet Amplificateur pour dire à tous que le Messie était revenu et qu'une nouvelle ère allait commencer. C'était le crépuscule du tibérium...

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

>>> Nouvelles technologies militaires détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

Chapitre 2 – 2077 – La nuit

Journal du généralissime Ga3L, 22 février 2077.

Aujourd'hui c'est mon anniversaire ! Je n'ai dit mon âge à personne... 57 ans ça commence à faire vieux, même si je sais que Mika et Martin ont le même âge... enfin, Mika on dirait pas, mais c'est un Space Marines alors ça compte pas.

30 ans déjà depuis le début de la Troisième Guerre du Tibérium, 20 ans depuis la glorieuse Opération Étoile Rouge et 15 ans depuis le grand retour de Kane... J'ai passé ma vie dans un monde en guerre, mais l'espoir renaît avec le Réseau de Contrôle du Tibérium et l'ère de paix qu'il apporte. Je suis aujourd'hui heureux de voir que l'humanité va s'épanouir en étant enfin débarrassée du fléau tibérien. J'ai encore du travail à faire cependant, car aussi stupide que cela puisse sembler, tous ne sont pas pour le contrôle du tibérium...

Vorikopa : Le commandant Phil sur la ligne 2.

Dans le bureau de Ga3L, éclairé uniquement par la lueur encore blafarde du soleil levant, l'écran géant affichant l'interface de Vorikopa s'alluma. La zone fortifiée de Nancy était devenue le pilier militaire de la nouvelle Union des Républiques Socialistes Soviet-Nod. Lentement mais surement avec la disparition du tibérium, la ville s'était reconstruite plus grande que jamais et avait prospéré. La France ainsi que la plupart des pays d'Europe étaient redevenus ce qu'ils étaient autrefois. Tant dans le monde GDI que Soviet-Nod, les sociétés se réorganisaient comme elle pouvaient et reprenaient des terres depuis tant d'années perdus au tibérium. Ga3L cliqua sur un des boutons de sa console et un commandant Soviet-Nod portant une barbe ainsi qu'un béret noir apparut sur son écran.

Phil : Camarade-Frère Phil au rapport chef !

Ga3L : Repos, Camarade-Frère. Que se passe t-il.

Phil : Nous avons détectés plusieurs forces inconnues se dirigeant vers le nœud du RCT #950. Elles émettent une forte signature énergétique à base de tibérium.

Ga3L : Mutants ?

Phil : Négatif, nous avons les Oubliés sous surveillance. Ces forces disposent en tout cas de technologies furtives, nous avons perdu leur trace peu après la détection initiale. Ce nœud est dans une zone grise entre nous de le GDI, nous n'avons pas osé intervenir...

Ga3L : Vous avez bien fait. Merci pour l'info, le système de gestion nous gardera informé s'il tentent de s'emparer du nœud. Vous pouvez disposer.

Phil : Merci chef.

Vorikopa : Fin de la communication.

Ga3L : Bon, où en étais-je... Oui, tous ne sont pas pour le contrôle du tibérium, c'est pour cela que la Garde Rouge continue à veiller. J'aurai aimé que Martin soit au commandement pour voir la grandeur de son armée et de la nation Soviet-Nod, mais depuis 15 ans il est toujours dans ce coma. Nous lui avons rendu visite de nombreuses fois, mais c'est plus décourageant que d'autre chose, car les médecins ne savent pas quand ou même s'il sortira du coma un jour.

Vorikopa : Alerte, nœud RCT #950 attaqué !

Ga3L : Informez le commandant Phil sur la situation, si ce n'est déjà fait...

Vorikopa : Noeud RCT #950 détruit.

Ga3L : …

Vorikopa : Contrôle du tibérium interrompu pour le secteur #950.

Ga3L : Quelle est la base la plus proche ?

Vorikopa : Base militaire Steel Talons 125 du GDI.

Ga3L : Doh... On laisse tomber, le GDI s'en chargera, surtout qu'ils ont le matériel pour.

Vorikopa : Attention, infection du système de contrôle du tibérium ! Arrêt du système pour les secteurs #950, 951, 952, 947, 948 et 949, fermeture des conduits et déploiement des drones de réparation. Forme de tibérium inconnue détectée...

Ga3L : Mais qu'est-ce que c'est que ça !

Vorikopa : Impossible de trouver une similarité dans les archives de la base de données. Extrapolation des composantes chimiques en cours... moyens insuffisant.

Ga3L : À quoi a t-on affaire ?

Vorikopa : Une nouvelle variété de tibérium a été propagée dans le système. Les senseurs révèlent que plusieurs forces inconnues se trouvent près du nœud #950 et sont probablement responsables de cette infection. Plusieurs formes de vies mutantes ont été détectées.

Ga3L : J'ai déjà vu ça quelque part... Nous devons envoyer des hommes là bas pour enquêter et nettoyer le réseau. J'espère que le GDI aura le bon sens de faire pareil.

Vorikopa : Veuillez sélectionner un commandant pour cette opération.

Ga3L : Le commandant Phil se trouve déjà dans le secteur, mais il est assigné à une autre opération. Je commanderai moi-même pour cette fois. Qu'on me déploie un Crawler le plus rapidement possible.

Vorikopa : Déploiement du Crawler en cours...

Ga3L : Je veux des hommes sur le secteur d'ici 30 minutes !

Plusieurs écrans et consoles de commandement sortirent sur le bureau de Ga3L. C'était une journée comme les autres, puisque c'était son métier de gérer ce genre d'incidents, cependant aujourd'hui quelque chose ne tournait pas rond...

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

Mission 3 – Vertigo

Trente minutes plus tard, secteur du nœud #950

Officier Soviet-Nod : Ici patrouille Alpha, nous n'avons pas encore de visuel sur l'ennemi. Impossible de dire quel Crawler déployer en priorité...

Ga3L : Bien reçu, rendez-vous à la zone de largage.

Vorikopa : Toutes les unités de niveau technologique T1 sont disponibles pour cette opération.

Ga3L : Comment ça que T1 ?

Vorikopa : Le budget alloué à la défense de ce secteur ne permet pas le déploiement de matériel avancé pour sa défense.

Ga3L : Hem... Pas assez d'habitants pour avoir un budget convenable dans la région... Que l'on m'obtienne des troupes de T2 au cas où les choses se gâtent, je vais quand même essayer de faire avec ce qu'on a.

Vorikopa : Ordre reçue. Contrôle du champs de bataille opérationnel.

Cette mission donne dès le début le choix du Crawler qui sera employé. Les unités de niveau T1 sont toutes disponibles également. Les premières explorations ne montrent pas grand chose, sauf que le Noeud RTC #950 est englouti par une sorte de peau, un amalgame biologique étrange.

Garde Rouge : C'est quoi ce machin, un bâtiment Zerg ?

Ga3L : Hein ?

Garde Rouge : Une race alien dans un vieux jeu vidéo...

Ga3L : Ha... je n'ai jamais vu rien de tel, Vorikopa...

Vorikopa : Analyse de la composition organique en cours... la structure moléculaire semble être à base de tibérium.

Ga3L : Il y en a à l'intérieur du réseau ?

Vorikopa : Affirmatif, l'infestation semble s'être propagée. L'envoi d'un Prolétaire à l'intérieur du nœud de contrôle permettrait de meilleures analyses du matériel inconnu.

Ga3L : C'est dangereux ?

Vorikopa : Estimation du taux de danger potentiel... les radiations à base de tibérium sont élevées, mais non mortelles.

Ga3L : Qu'on se rende à l'intérieur de la structure.

Prolétaire : À vos ordre, je crée une brèche dans la chair de cette chose... La voie est libre. Il y a des traces de chalumeau, quelqu'un à forcé des portes blindées. Plusieurs espèces de veines partent vers l'intérieur du réseau. On dirait ces machins mutants de la seconde GT.

Ga3L : Des veines de tibérium ?

Prolétaire : Ouais et je vous jure, ce truc est vivant, il bouge et je l'entend respirer. Et merde, l'ordinateur de contrôle interne est HS. Je prend un échantillon de la veine et je fous le camps.

Ga3L : Qu'en est-il de...

Prolétaire : Désolé de vous interrompre chef, mais je suis pas seul là dedans... quelque chose se rapproche...

Ga3L : Quelque chose ?

Prolétaire : HO MON DIEU !

On entendit un rugissement terrifiant dans la radio du pauvre ingénieur avant que le signal de ce dernier ne soit perdu subitement. Ga3L surpris se redressa sur son siège.

Vorikopa : Unité perdue. Vérification de l'enregistrement de la caméra personnelle du Prolétaire...

La vidéo montra les images de l'intérieur du RCT complètement envahi par la forme de vie tibérienne. Les consoles avaient été sabotées et affichaient un écran bleu clignotant, alors que les murs suintants de tibérium étaient également pleins de “ peau ” comme celle qui entourait le nœud à l'extérieur. Le Prolétaire s'était retourné rapidement avant d'être attaqué par une créature gigantesque munie de crocs énormes et visiblement mutante.

Ga3L : Isole l'image de la créature... extrapole les données manquantes.

Vorikopa : En cours...

Ga3L : Je ne connais qu'une seule personne assez tarée pour être derrière ça... BoneWerks...

Vorikopa : Professeur BoneWerks, division de la recherche du DarkGDI, présumé mort suite à l'assaut de son quartier général par la Division N. pendant la suite de l'Opération Étoile Rouge. Créateur du projet Hélice visant à mettre au point des créatures tibériennes mutantes capables de combattre efficacement sur un champs de bataille dans le but de détruire la Confrérie du Nod ainsi que l'Alliance Soviet-Nod.

Ga3L : Exactement, mais je le pensais mort... visiblement il est coriace. Je n'enverrai pas mes troupes à l'abattoir si ces souterrains sont remplis de monstres dans le genre. Il faut à tout prix empêcher Bone et ses troupes de capturer les autres nœuds de contrôle, sinon ce sera la catastrophe... Vorikopa, utilise le signal émanant de la souche Vertigo pour repérer le reste de ces monstres.

Vorikopa : Scan du secteur en cours... signal correspondant à la souche Vertigo trouvé près des nœuds RCT #951 et #949.

Ga3L : Ils ont déjà commencé à contaminer les autres... on doit se dépêcher ! Que toutes les forces se bougent ! Rendez-vous aux objectifs ! Vorikopa je veux des renforts T2 immédiatement de l'Apokirov. Ils vont brûler !

Vorikopa : En cours de déploiement...

Après une course folle à travers un terrain désolé de collines arides, les troupes de la Garde eurent droit à un joli comité d'accueil. Plusieurs monstres tibériens se jetèrent sur eux, mais également quelques chars furtifs de la troisième Guerre du Tibérium ainsi que des cyborgs.

Garde Rouge : Des traîtres ! Tuez les hérétiques ennemis du Peuple !

Vorikopa : Communication entrante.

Un visage familier apparut sur l'écran de commandement du généralissime Ga3L qui sembla stupéfait. Il s'agissait de CnCBoy. Le scientifique semblait plus vieux que jamais, son visage ridé était couvert par de longs cheveux blancs laissant à peine deviner ses pupilles vertes éclatantes et son habituelle blouse blanche souillée.

CnCBoy : Ga3L... après toutes ces années nous nous revoyons enfin...

Ga3L : Professeur CnCBoy ?

CnCBoy : Je suis venu ici accomplir ma vengeance sur votre organisation pathétique et sur le traître à sa propres idéologie, Kane... C'est dommage que tu viennes encore interférer avec mes plans, mais je n'ai pas oublié la façon dont tu m'as trahi. Prépares-toi à souffrir.

Ga3L : La façon dont je t'ai trahi ?

CnCBoy : Je t'ai aidé ! À obtenir ta propre armée, à mener tes recherches sur les technologies ennemies, à vaincre au nom de Kane et du Nod... en échange j'ai eu droit à mon arrestation et à ma déportation, alors que je ne voulais qu'une fois de plus le bien de l'armée Soviet-Nod ! Vous avez détruit tous mes espoirs, toi et Martin, vous avez détruit ma foi dans le Nod et mes démarches pour faire arriver la Divination ! Tout ce que je voulais, c'était de réaliser la volonté de Kane, du moins celle qu'il avait avant de s'allier au GDI et de renier tout ce pourquoi le Nod avait combattu... Comme tu peux le voir, ta trahison ne m'a pas empêché d'obtenir la souche Vertigo ! Prépares-toi maintenant à voir le futur, votre réseau de contrôle du tibérium me sera très utile une fois ses effets renversés...

Ga3L : Tu es complètement fou ! Si Kane a décidé que la Divination était quelque chose du passé et que tu ne l'accepte pas, aussi folle l'idée même de condamner l'humanité au tibérium soit-être, alors c'est toi le traître !

CnCBoy : Pour moi un traître est celui qui trahi ses principes. Kane a trahi les siens, pas moi.

Ga3L : Nous verrons ce que Kane aura à dire là dessus...

CnCBoy : Ça m'est égal. Même mes pires ennemis ne m'ont pas rejetés comme vous l'avez fait. Pendant des années vous avez tenté comme le GDI de combattre le tibérium, mais aujourd'hui cela touche à sa fin. Préparez-vous à une mort douloureuse... et un conseil, ne tentez pas de détruire mes créatures, j'ai placé une bombe catalytique dans votre réseau qui pourrait avoir des effets catastrophiques si activée...

Vorikopa : Communication interrompue. Attention, Crawler ennemi repéré !

Ga3L : Et merde, CnCBoy qui se retourne contre nous ! Ce Crawler ressemble à ce que BoneWerks utilisait pour transporter ses prototypes de créatures, ça ne présage rien de bon.

Vorikopa : Les renforts sont arrivés.

Deux chars lance-flammes, deux Dévastateurs vétérans et un vaisseau blindé Salamandre arrivèrent sur le champs de bataille pour assister les troupes de la Garde déjà présentes. Le Crawler ennemi se déploya et laissa sortir une horde de monstres tibériens gigantesques. Plusieurs chars furtifs de CnCBoy tendirent une embuscade aux troupes Soviet-Nod avant l'arrivée des créatures assoiffées de sang.

Ga3L : Il y a un Crawler ou une base invisible dans ce secteur... ces chars furtifs ne sortent pas de nulle part. Il nous faut la trouver et la détruire à tout prix !

Vorikopa : Commandant Phil sur la ligne 2.

Ga3L : J'écoute ?

Phil : Chef, vous avez besoin d'aide dans votre secteur, je détecte plusieurs forces mutantes...

Ga3L : Occupez-vous de surveiller les environs de la zone, commandant, il ne faudrait pas que l'infection se repende. Je m'occupe déjà de cette hérésie !

Phil : À vos ordres... faites attention quand même.

Vorikopa : Contrôle du champs de bataille rétabli. Nouveaux objectifs de mission : détruire toutes les forces ennemies, désamorcer la bombe catalytique, entamer le nettoyage du réseau de contrôle du tibérium.

Ga3L : Pendant que le groupe principal s'occupe de détruire ces hérésies de monstres, cherchez-moi la provenance des forces furtives !

Garde Rouge : Affirmatif camarade-général !

Le gros des forces de la Garde fut donc chargé de tenir contre les gigantesques créatures qui déboulaient autour du nœud de contrôle #951 aidées par les forces traîtres de CnCBoy. Pendant ce temps quelques scouts commencèrent à explorer la région pour tomber sur les autres nœuds également contaminés, mais aussi sur une base furtive caché non loin.

Recon : Nous avons découvert une base furtive, impossible de l'approcher, car elle compte plusieurs défenses, mais il s'agit de bâtiments de la Second Guerre du Tibérium !

Ga3L : La base furtive ?

Recon : Oui, même les générateurs furtifs datent de cette époque... je ne savais même pas que cette technologie avait été retrouvée...

Ga3L : Dès que nous aurons éliminé le Crawler ennemi, nous nous concentrons sur cette base.

Recon : Bien reçu... faites attention, on est pas seuls ici...

Le combat continua jusqu'à ce que le Crawler contenant les créatures soit détruit. Un nouveau arriva, mais il était assez éloigné pour permettre aux troupes Soviet-Nod d'attaquer la base de CnCBoy. Tout à coup, alors que le siège de la base furtive commençait, plusieurs chars se téléportèrent dans un halo de lumière bleutée derrière les forces de la Garde Rouge et ouvrirent le feu, les prenant en tenaille. Ga3L grinça des dents.

Ga3L : Mais qu'est-ce que...

Vorikopa : Communication entrante.

Ga3L : …

Un commandant du GDI apparut sur l'écran radar. Son visage était plus que familier... Paillette.

Paillette : Général Ga3L... le fou nucléaire. Comme on se retrouve...

Ga3L : C'est un repaire de traîtres ici ?

Paillette : Très drôle. Encore au service de votre chef comateux ? Je n'ai pas oublié tout ce que vous avez fait, toi et Mika, à mon armée. Vous avez tout détruit ! Mes Knight Eagles ! Une armée si noble...

Ga3L : Noble ? Des traîtres ?

Paillette : Je resterai toujours un traître à vos yeux, alors inutile de discuter. J'ai trouvé en CnCBoy quelqu'un de hautement utile qui a su me créer de nouvelles forces encore plus destructrices. J'espère que vous les apprécierez pendant votre défaite !

Vorikopa : Communication coupée. Formes de vie tibériennes détectées.

Ga3L : Mais merde !

Plusieurs humains mutants arrivèrent, plusieurs étaient à peine reconnaissables. Des mutants aux formes féminines lançaient des dards de tibérium bleu hautement destructeurs alors que le reste des forces ressemblait à des vicéroides sur pattes. Le Crawler rempli des monstres de BoneWerks approchait également pour prendre les forces Soviet-Nod en étau.

Ga3L : C'est du trois contre un !

Vorikopa : Le GDI semble avoir repéré la téléportation des Chronotanks Mk2 et envoie des forces de reconnaissance.

Ga3L : Ben ce sera pas de trop... Il est con Paillette ou quoi ? CnCBoy était son ennemi juré et m'a fait détruire un de ses labos du temps de la Division N.

Vorikopa : Communication entrante.

Ga3L : Quoi encore ?

Kane : Que se passe t-il ici, mon fils ?

Ga3L : Oh, Kane, je... des hérétiques attaquent le RCT, maître !

Kane : Inutile d'employer ces termes, vous êtes un héros de guerre et un de mes plus fidèles sujets. Le jugement attend les hérétiques, tuez-les ! Qu'ils paient pour avoir oser me défier... Vous êtes à la hauteur de ce défi, généralissime.

Ga3L : Nous sommes en sous-nombre ! Je ne peux pas déployer davantage de troupes.

Kane : Alors je vous envoie quelqu'un de particulièrement compétent pour vous aider. En attendant son arrivée, utilisez le GDI à votre avantage. La paix par le pouvoir, Ga3L !

Ga3L : La paix par le pouvoir !

Vorikopa : Communication interrompue. Les troupes ennemies ont commencées à nous entourer. Il vous est suggéré de battre en retraite au nœud le plus proche pour le fortifier avec un Crawler défensif en attendant les renforts du Nod. Le GDI est en route vers notre position et devrait arriver dans quelques minutes.

Ga3L : Battez tous en retraite vers le nœud RTC ! On ne peut pas se permettre de perdre le contrôle de ce secteur, ce serais-ce que pendant une heure ! Qu'en est-il de la bombe catalytique ?

Prolétaire : Camarade-frère, nous avons repéré plusieurs dispositifs explosifs sous terre qui pourraient s´apparenter à ce type de bombe. Si nous arrivons à couper la région du reste du réseau en sectionnant les câbles, l'explosion des dispositifs détruira presque instantanément toute forme de vie tibérienne présente ! J'ai bien peur par contre que le réseau du secteur sera lui aussi détruit...

Ga3L : C'est un risque à prendre pour éliminer les prototypes de plantes mutantes. Nous allons avoir besoin de plus de renforts T2 pour sectionner les conduits, Vorikopa.

Vorikopa : Envoie des renforts en cours...

Plusieurs capsules orbitales tombèrent au sol contenant chars furtifs nouvelle génération ainsi que des transports Juges Mk3 et plusieurs troupes Tesla. Un Twinblade arriva aussi près du Nœud #951. Les forces de Paillette arrivaient à grands coups de Chronosphère et d'unités inhumaines. Le Crawler contenant les monstres de BoneWerks était également revenu assister ce qui restait des troupes de CnCBoy contre la Garde Rouge. Ga3L devait donc tenir sa position contre une armée ennemie trois fois plus grosse que la sienne pendant qu'il s'occupait en même temps de détruire les sections du Réseau de Contrôle du Tibérium reliant le secteur au reste du monde. Entre temps, des forces du GDI arrivèrent dans le secteur. Elles étaient composées principalement de Mammouths, de Titans, de Mastodontes et de Réfracteurs.

Ga3L : C'est pas trop tôt... bourrin le GDI, d'où ils sortent autant de véhicules lourds ?

Vorikopa : Communication entrante.

Un général du GDI apparut à l'écran, assez âgé, mais costaud et sans finesse.

Général GDI : Salut les rouges, on s'amuse ? Moi c'est Atlantis, je suis venu pour buter du Noddie, vous êtes chanceux que ce soit pas vous.

Ga3L : Le général Atlantis ?

Atlantis : Ouais. Hey, mais j'te reconnais toi, t'es Ga3L, le généralissime machin des Soviet-Noddies. J'ai eu l'honneur de combattre ton supérieur comateux pendant sa p'tite vendetta personnelle contre le GDI. Je vous écraserais bien aussi si ça dépendait que de moi... Réjouissez-vous vos ennemis vont finir sous les chenilles de mes tanks.

Vorikopa : Communication interrompue.

Ga3L : Ouais... tant qu'il occupe les traîtres et les mutants...

Vorikopa : La moitié des liens avec l'extérieur du secteur ont été rompus. D'après les données ennemies, les bombes catalytiques seront activées dans 5 minutes.

Ga3L : DOH !

Vorikopa : Il est impératif de sectionner les derniers liens avec l'extérieur du réseau pour éviter la destruction automatique des nœuds RTC proches par l'onde de choc.

Ga3L : Vous avez entendu ? Détruisez les objectifs immédiatement !

Il restait à peine quelques minutes pour couper l'autre moitié des liens extérieurs au réseau de contrôle du tibérium. Les forces Soviet-Nod furent en partie libérées par l'arrivée des renforts GDI, mais compléter l'objectif principal fut difficile. Une fois tous les liens avec l'extérieur coupés, le général Ga3L donna l'ordre à ses troupes de battre en retraite.

Ga3L : Éloignez-vous du RTC, ça va péter !

Garde Rouge : À couvert !

Les bombes catalytiques placées dans le réseau explosèrent alors, faisant trembler la terre violemment et désolant le secteur en entier. Tous les nœuds de contrôle sautèrent en plus des conduites souterraines. Une fine poussière de tibérium remplit l'air puis se dissipa rapidement au vent. Toutes les créatures mutantes étaient mortes, de même que les veines de tibérium et que le Crawler transportant les créatures de BoneWerks.

Ga3L : Des dommages sur le réseau à l'extérieur de la zone ?

Vorikopa : Négatif.

Ga3L : Excellent travail camarades-frères ! Concentrez-vous sur les forces restantes.

Vorikopa : Communication entrante.

Le général Paillette réapparut sur l'écran de commandement.

Paillette : Préparez-vous à mourir !

Ga3L : C'est le sort d'un traître comme toi, pas le miens !

Paillette : Vous pensez que je suis impressionné par vos débilités ? Mes troupes ont des dizaines d'années d'avance technologique sur les vôtres et utilisent des stratégies que vous n'être même pas apte à comprendre. Aujourd'hui je vais restaurer l'honneur des Knight Eagles !

Vorikopa : Communication coupée.

Ga3L : Quel honneur ?

Vorikopa : Plusieurs forces ennemies vont pénétrer le secteur. Il s'agit de troupes des Knight Eagles. Les renforts du Nod devraient arriver d'une minute à l'autre.

Ga3L : Tous en formation, il va y avoir de la casse !

Atlantis : Tant mieux, Noddie ! J'aime ça !

Ga3L : Doh...

Plusieurs Chronotanks Mk2 se téléportèrent derrière les lignes GDI et Soviet-Nod, visant en priorité les Crawlers. Des transports Chrono arrivèrent également remplis de commandos qui se chargèrent des véhicules lourds.

Atlantis : MES TANKS ! Bande de larves ! Attaquez comme des hommes !

Ga3L : Ils ne savent pas comment !

Atlantis : Haha ! J't'aime bien toi le Soviet-Noddie ! Qu'est-ce que je dis moi... j'aime personne, que mes tanks...

Vorikopa : Les renforts sont arrivés.

Alors que des pièces d'artillerie des Knight Eagles arrivaient pour aider les forces principales, plusieurs vaisseaux arrivèrent et les firent sauter à grands coups de lasers. Plusieurs unités d'infanterie des K.E. escortaient les pièces d'artillerie et commencèrent à tirer sur les vaisseaux, mais ils furent brûlés sur place par les boules de feu des Léviathans. Un jeune général du Nod très élégant apparut sur l'écran de commandement de Ga3L.

Killian : Ici le Grand Confesseur Killian, Kane m'envoie purger ce secteur des hérétiques. Réjouissez-vous mes Frères, l'hérésie et le mensonge a assez importuné les vrais croyants et aujourd'hui ces terres désolés seront leur tombeau !

Ga3L : Commandant Killian ? Vous étiez disparu depuis la guerre contre le GDI...

Killian : Kane m'a offert l'Ascension mon Frère ! Il l'offrira à toi et à tes hommes très bientôt, mais en attendant nous devons continuer de faire notre devoir.

Atlantis : C'est quoi ce bordel ? Il était temps que le Chauve les envoie ses ptit soldats, on se fait canarder ici !

Killian : Porte du respect pour ton Sauveur, GDIste !

Atlantis : Je respecte que la puissance, fanatique !

Ga3L : On pourrait se concentrer sur l'ennemi ?

Le combat continua. Cette fois c'était les forces des Knight Eagles qui étaient en sous-nombre. Ce ne fut pas très long avant que leur Crawler du secteur ne soit découvert et éliminé. Une fois cela fait, leurs dernières forces se firent rapidement submerger par l'alliance.

Paillette : Battez en retraite ! Je ne perdrai pas plus de temps, d'hommes et de matériel dans ce trou paumé ! On se reverra, général Ga3L !

Atlantis : Hey, mes tanks ont encore faim ! Tu vas quand même pas partir sans leur donner d'autres victimes à écraser ?

Paillette : Pffff !

Killian : Laissez l'hérétique partir. Son heure viendra.

Atlantis : Ouais... bon, moi j'en ai fini ici. Bonne chance pour expliquer au reste du GDI comment vous avez fait pour exploser dix nœuds de contrôle du tibérium et tout le réseau souterrain du secteur.

Ga3L : Encore heureux ! Si ça n'avait pas sauté, tout le réseau aurait été contaminé !

Atlantis : Ça aurait fait encore plus de trucs à buter ! Moi je me tire d'ici, le secteur est nettoyé. On se reverra un de ces quatres, Noddies.

Vorikopa : Communication coupée. Nous avons isolé la provenance des communications du professeur CnCBoy et du général Paillette. Elles proviennent toutes les deux d'une ile isolée du désert Méditerranéen.

Ga3L : Une île ? Ils avaient prévu qu'on allait renflouer cette mer.

Killian : Ce sont des hérétiques et des traîtres à la parole de Kane. Nous devons les pourchasser jusque dans ces lieux déchus.

Ga3L : En effet. Surtout qu'ils prévoient surement un autre coup foireux impliquant des créatures mutantes, s'ils n'en ont pas déjà un en marche...

Vorikopa : Communication entrante. Le Frère Mika sur la ligne 1.

Ga3L : J'écoute.

Mika : Ga3L, quand j'ai entendu ce qui se passait dans ton secteur j'ai tout de suite mobilisé mes forces... Visiblement j'arrive après la bataille.

Ga3L : Oui et je n'ai pas besoin de votre aide. C'est une affaire personnelle.

Mika : Hé oh, comment ça une affaire personnelle ? Le GDI s'affole, on perd un secteur entier du RTC et Kane envoie même des troupes sécuriser le secteur ! Ceux qui ont fait ça doivent être neutralisés au plus vite !

Ga3L : Oui et par moi uniquement ! Paillette est un ennemi de longue date et CnCBoy un traître. C'est après moi qu'ils en ont ! Je ne laisserai pas tes Space Marines aller se faire tuer là bas pour leur simple plaisir !

Mika : Mes Space Marines, se faire tuer ? Non... Nous vivons et ils meurent, c'est comme ça que cela fonctionne ! Nous avons toujours purgé les hérétiques et les ennemis de l'humanité ensemble, alors n'est pas aujourd'hui que nous ferons exception ! Je suis avec toi mon Frère et je le resterai !

Ga3L : Alors soit, mais CnCBoy est à moi. Leur base se trouve sur une île dans le désert Méditerranéen. Chargeons nos forces à bord de l'Apokirov et allons-y.

Killian : Le traître CnCBoy devrait être porté devant Kane pour son Jugement ! Sa vision n'est plus celle du Nod, nous devons lui ouvrir les yeux avant sa fin.

Mika : Alors faisons cela. Contactez Kane, je me charge de préparer les forces pour l'assaut final.

Ga3L : Je vais... tenter d'expliquer la situation du GDI.

Les troupes de la Garde Rouge et du Nod quittèrent un terrain dévasté et en ruines.

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

>>> Nouvelles technologies militaires détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

Je suis enfin à jour dans la lecture de la fiction.

J'aime particulièrement les 2 derniers épisodes.

Prépares-toi maintenant à voir le futur, votre réseau de contrôle du tibérium me sera très utile une fois ses effets renversés...

Vola un plan interressant. J'avais espèré que Kane inverserait le TNC pour diviniser la terre à la fin de CnC4. Il ne l'a pas fait.

Link to comment
Share on other sites

Base militaire de Genomex Corporation, désert Méditerranéen.

Paillette : Ils ont repéré cette base. Bientôt toutes les armées de la Garde Rouge, du Nod, du GDI et des Space Marines déferleront ici ! Ils ne feront qu'une bouchée de vos installations !

CnCBoy : Tu sous-estime la défense naturelle de cette île. Ne pas renflouer la mer Méditerranée était une grande erreur... Au lieu de simplement débarquer sur des plages sablonneuses, ils auront droit à des pentes ascendantes piégées au maximum et remplies d'obstacles.

Paillette : Tu crois que je n'y connais rien coté stratégie ? Biensur que cette ile est une forteresse, mais ça ne les empêchera pas de bombarder la zone avec l'Apokirov et les canons à ions ! Le ciel va nos tomber sur la tête et croyez-moi, je sais de quoi je parle !

CnCBoy : N'as-tu donc rien compris ? C'est en plein ce que je veux... Kane va goûter à son propre plan... J'ai placé dans mon principal laboratoire une bombe au tibérium liquide d'une puissance inimaginable, bien plus puissante que celle qui a explosé à Sarajevo pendant la troisième Guerre du Tibérium ! Tout ce dont nous avons besoin c'est d'un détonateur, un Nuke. Ga3L dans son état de rage va nous livrer ce détonateur dès qu'il fondra sur cette base. Sauf que cette fois ci, il n'y aura pas qu'une seule détonation. J'ai placé assez de bombes au tibérium dans le désert méditerranéen pour faire revenir le tibérium à son avancement d'il y a 15 ans. Leur explosion en chaîne créera un hiver nucléaire de tibérium qui terraformera toute la planète !

Paillette : Tu oublies le RTC...

CnCBoy : La seconde phase de mon plan inclus sa contamination. L'opération d'aujourd'hui n'était qu'un test !

Paillette : Parce que tu crois que nous serons encore en vie pour la seconde phase de ton plan... la dernière fois qu'une bombe au tibérium liquide a explosé sur Terre, les Scrins sont venus nous rendre visite ! Tu rends-tu compte de ce que tu te prépares à faire ?

CnCBoy : Oui, je me prépare à accomplir la Divination. Elle est déjà commencée. Les créatures qui arpentent cette île sont parmi les plus puissantes formes de vie tibériennes qu'il m'ait été donné de créer ! Bientôt l'humanité vivra sa destinée malgré elle, elle deviendra tout aussi puissante que mes créations ! Nous deviendrons divins !

L'expression sur le visage de CnCBoy à ce moment là était complètement démente. Le général Paillette recula de quelques pas.

Paillette : Ça ne change rien au fait que si les Scrins reviennent, vous leur aurez donné un environnement parfait pour continuer leur conquête !

CnCBoy : Les Scrins sont déjà divinisés ! Les combattre est une erreur, même Kane savait cela...

Paillette : Kane est complètement fou, tout comme vous d'ailleurs ! Je ne sais pas ce qui me retient de vous tuer pour empêcher un plan aussi taré de se produire !

CnCBoy : Ce qui vous retiens... Je crois avoir la réponse. Professeur BoneWerks, sortez de votre cachette et venez faire comprendre au général Paillette pourquoi notre plan ne doit pas être stoppé !

On entendit un grognement dans le noir à coté des deux hommes. Paillette sentit un frisson de peur l'envahir et porta la main à son pistolet laser. Quelque chose d'énorme sortit lentement de la pénombre et se montra devant eux. Un monstre mutant possédant une énorme carapace et des “ mains ” armées de longues griffes pointues. Malgré ses mutations horrible, le visage de la créature restait reconnaissable.

BoneWerks : On m'appelle, maître...

Paillette : Ho mon dieu, c'est... vous...

BoneWerks : Allons dude, je fais si peur que ça ? Puis-je le dévorer, maître ?

CnCBoy : Pas encore. Il va falloir coopérer avec nous, général Paillette, sinon j'ai bien peur que vous ne voyez pas la Divination lorsqu'elle arrivera.

Paillette : Je... je vais obéir...

CnCBoy : Bien...

BoneWerks : Et mon diner ?

CnCBoy : Il reste de la pizza dans le frigo.

BoneWerks : Je veux de la chair fraîche...

CnCBoy : Il y en aura bientôt, l'armée Soviet-Nod et le GDI devraient arriver prochainement pour servir de nourriture à toi et tes semblables. Et alors la Divination sera sur nous...

Paillette mort de peur quitta lentement la pièce, laissant CnCBoy et la créature qu'était devenu BoneWerks préparer la défense de la base.

Vaisseau de commandement URSS-N Apokirov 04, quelques heures plus tard.

Ga3L : Nous attaquerons par ce coté, c'est le terrain le moins incliné. Les Space Marines auront pour mission de paralyser le système défensif en effectuant une frappe éclair sur les centrales ennemies. Une fois les centrales détruites, non-seulement le brouillage radar sera levé et nous pourrons bombarder leur base, mais en plus les défenses automatisées seront vulnérables. Un commando passera devant le reste des troupes pour repérer les menaces potentielles.

Mika : Je propose d'envoyer Molock. Il est plus que qualifié pour ce travail.

Ga3L : En effet. Il faudra également une diversion, c'est là que vos forces, Frère Killian, entrent en jeu. Vous enverrez vos vaisseau et vos Mains Noires débarquer de l'autre coté de l'île pour prendre la base à revers et ainsi diviser leurs forces. Si jamais ils ne réagissent pas, vous serez chargé de détruire les laboratoires produisant la souche Vertigo.

Killian : Ils brûleront en enfer.

Mika : Les scans par résonance du secteur ont permis de découvrir qu'un réseau de souterrains assez important parcourait l'île. Il faudra faire attention à ne pas se faire piéger par des sorties cachées ou par des explosifs souterrains, dont je soupçonne que cette île est truffée.

Ga3L : Tout à fait, je propose...

Un officier Soviet-Nod entra dans la pièce et se mis au garde à vous.

Officier : Chef, désolé de vous déranger, mais on demande à vous voir. Il s'agit de...

Kane en personne entra par la porte, ne laissant pas le temps à l'officier de terminer sa phase. Killian se mis au garde à vous dans une posture des plus solennelles.

Kane : Mes Frères, nous voici réunis !

Ga3L : C'est un honneur !

Killian : Nous avons mis au point un plan pour purger les hérétiques !

Kane : CnCBoy, un homme pourtant fidèle. Nous devons lui ouvrir les yeux à la vérité.

Mika : En effet, il croit que la divination est toujours d'actualité.

Ga3L : Il y a aussi Paillette, le traître ! Mais je crois savoir comment le faire revenir de notre coté.

Kane : Par quel plan ingénieux, Frère Ga3L ?

Ga3L : Pendant l'Opération Étoile Rouge, CnCBoy m'a demandé de détruire une de ses installations avec la Division N. pour le profit de Genomex. Visiblement, Paillette ne sait pas que CnCBoy est derrière tout ça. J'ai demandé à Vorikopa de lui envoyer les archives sur cette opération tout à l'heure. Connaissant son goût pour le changement d'allégeance, il retournera surement sa veste contre CnCBoy lors de la bataille à venir.

Kane : Excellent plan, mais n'oubliez pas qu'un traître reste un traître ! Il n'hésitera pas à se retourner à nouveau contre nous une fois la bataille terminée.

Mika : Nous nous ferons un plaisir de le tuer si cette idée lui vient.

Kane : Vous le ferez, car je n'ai aucune volonté de pardonner à Paillette... Par ailleurs, le GDI a refusé de participer à cette opération. Il ne veut pas se salir les mains ! L'Ascension sera pour ceux qui sont prêts à se sacrifier et non pour les hérétiques, ainsi seuls vous mes Frères accèderez à la récompense finale. Montrez-leur que vous êtes les vrais défenseurs de l'humanité en étant ceux qui éliminent une fois de plus ce cancer qui nous ronge !

Mika : Content de te l'entendre dire, mais nous sommes déjà les vrais défenseurs de l'humanité. Qu'a fait le GDI contre la seconde invasion Scrin ? Qu'a t-il fait pendant des années à part protéger les riches et les vieilles idéologies ? Nous sommes les guerriers de l'humanité, ceux qui ont éradiqué la menace des Scrins jusque sur leurs terres ! Nous sommes les défenseurs du Peuple opprimé et des humains qui vivent pour une cause commune ! Les traîtres mourront une fois de plus comme c'est leur destinée... Ton jugement attend, Caïn.

Kane : Mon jugement n'attend pas, Frère, c'est pourquoi vous devez agir maintenant ! Purgez ces apostats et ramenez-moi CnCBoy.

Le messie quitta la pièce, laissant ses apôtres préparer le plan d'attaque de la bataille à venir.

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Mission 4 – Le Jugement de Kane

Désert Méditerranéen

Les légères boules de brindilles mortes poussiéreuses roulaient lentement le long des collines dévastées de ce qu'était autrefois une île paradisiaque au climat si parfait. Une fine poussière flottant dans l'air brouillait la vue sur les étendues désolées du désert environnant, rappelant la tempête de sable qui avait eut lieu le jour même et cachant la lumière ardente du soleil. Dans la brume des sables une créature difforme prit place près d'un minuscule champs de tibérium et s'enterra jusqu'à ce qu'on ne la voit plus à la surface. Non loin, un crabe mutant avançait à la recherche de nourriture, retournant les cailloux à l'aide de ses pinces. Rien ici n'annonçait la terrible bataille qui se préparait.

Tout à coup, le sol se mit à trembler violemment. Les énormes silhouettes des chars Apocalypses se dessinèrent dans le brouillard et les rotors des Twinblades firent voler le sable sur leur chemin. Plusieurs vaisseaux Soviet-Nod passèrent devant les troupes roulantes et volantes pour venir se poser au pied de la pente ascendante de cette ancienne ile. Rapidement, des dizaines d'autres vinrent larguer des troupes ainsi que du matériel de combat avant de repartir. Derrière ce grand nombre de soldats de l'Armée Rouge se profila l'énorme profil d'un Crawler Offensif de Siège, une machine de guerre redoutable armée de multiples canons et possédant l'habileté nettement plus redoutable de produire encore plus de troupes. Le Crawler Soviet-Nod se déploya et laissa sortir quelques drones de terreur fraîchement fabriqués qui allèrent se placer entre les motos d'attaque et les chars Tesla.

Ga3L : Ici le général Ga3L, je suis en place.

Killian : Je lance la diversion, Frère.

Ga3L : Ouvrez l´œil, c'est beaucoup trop calme. Ils ne nous attendent que trop ici.

Killian : Je tâcherai de faire attention !

Vorikopa : Contrôle du champs de bataille opérationnel.

Les nombreuses troupes de la Garde Rouge étaient alignées autour du Crawler Offensif de Siège qui s'était relevé en position d'assaut. Pendant ce temps, plusieurs énormes vaisseaux du Nod apparaissaient à l'autre bout de l'île, prêts à purifier les hérétiques.

Ga3L : Camarade-Frères, écoutez-moi bien. Les traîtres Paillette et CnCBoy se sont réfugiés sur cette île pour lancer leurs plans hérétiques, dignes des ennemis du Peuple qu'ils sont, en pensant fuir notre courroux. Aujourd'hui nous leur ferons réaliser qu'ils ont eu tort de trahir Kane, la Confrérie ainsi que tous leurs Frères et Sœurs en plus de sous estimer le pouvoir du Prolétariat Uni ! Cette bataille cependant sera difficile... les horreurs génétiques de l'infâme professeur BoneWerks sont maintenant entre les mains des traîtres et CnCBoy n'hésitera pas à les lancer contre nous au lieu de se battre avec honneur. Le GDI n'a pas osé se montrer en ce jour pour mettre fin à cette menace, alors prouvons leur notre valeur en réduisant ce repaire de monstres en cendres ! En avant, au nom de Kane et du Peuple Libre !

Gardes Rouge : POUR KANE ET LE PEUPLE !

Ga3L : N'épargnez personne !

Les innombrables troupes de la Garde se lancèrent à l'assaut des pentes de la plage, suivant les drones de terreur, motos et autres véhicules rapides lancés en éclaireurs. Ils ne tombèrent que sur quelques sentinelles en habits du Nod, des soldats de Paillette ou de CnCBoy, qui eurent tôt fait d'être déchiquetés ou irradiés à mort. Peu après l'arrivée des troupes de l'Alliance, Paillette contacta le généralissime Ga3L.

Vorikopa : Communication entrante.

Ga3L : Que veux-tu, traître ?

Paillette : Je demande un cessez le feu entre nos soldats.

Ga3L : Et pourquoi tomberais-je dans ce piège évident ?

Paillette : CnCBoy est... complètement fou. Il a un plan pour nous détruire tous ! Je veux prouver que je ne suis pas un traître, aussi je le combattrai à vos cotés si vous acceptez le cessez-le-feu.

Ga3L : Un plan pour nous tuer tous ?

Paillette : CnCBoy a ressuscité le projet de la souche Vertigo inventé par le professeur BoneWerks et créé une armée de monstres tibériens qui circulent librement sous cette île ! Plusieurs trous camouflés sortent à la surface, ils seront utilisés pour piéger vos troupes lors de leur avancée. Mais c'est de loin notre problème le moins pressant. Il a installé plusieurs bombes au tibérium liquide d'un puissance démesurée dans le bassin Méditerranéen, assez pour créer une nouvelle catastrophe écologique !

Ga3L : C'est pour ça qu'il essayait d'infecter le TNC ?

Paillette : Oui, lorsque son réseau de bombe aura explosé, il le contaminera à nouveau, mais cette fois vous ne serez pas là pour l'arrêter étant donné que l'explosion de la bombe située sous l'île nous tuera tous !

Ga3L : Bon sang, il est taré...

Paillette : Oui, pas mal plus que je ne le croyais. C'est pourquoi je ne veux plus rester son allié pour assister à son plan débile, mais plutôt vous rejoindre.

Ga3L : J'accepte à condition de ne pas me faire poignarder dans le dos... il faudra aussi passer devant Kane pour te faire pardonner !

Paillette : Entendu. En échange de votre promesse de ne pas me faire de mal, je vous livrerai les plans de la défense de cette île et je vous aiderai pour l'invasion.

Ga3L : J'accepte le marché dans ce cas. Sabotez ce que vous pouvez des installations et amenez-vous à la rencontre de mes troupes, je ne veux pas de mauvaises surprises.

Paillette : Je le ferai, mais surtout, quoi qu'il arrive, ne lancez pas de Nukes, ce serait un déclencheur parfait pour la bombe de CnCBoy !

Ga3L : J'avais deviné, merci du conseil.

Vorikopa : Communication coupée. Alliance forgée.

Ga3L : Tâchons de suivre le conseil de Kane...

Les forces de Paillettes présentes derrière les lignes ennemies s'affichèrent sur les écrans Soviet-Nod. Elles commencèrent à tirer sur les laboratoires et troupes diverses de CnCBoy, mais ce dernier semblait préparé et avait équipé les laboratoires de puissants boucliers. Plusieurs monstres mutants sortirent par des tunnels pour attaquer les forces des Knight Eagles et l'intégralité des tunnels cachés de l'île fut révélée aux troupes de Ga3L et de Killian.

Vorikopa : Communication entrante.

Killian : Vous vous êtes allié avec ce traître ?

Ga3L : Oui, il veut la rédemption de Kane et a prouvé sa bonne volonté en nous révélant les plans de l'ennemi.

Killian : Pour lui il ne s'agit que d'une trahison de plus, je ne lui fait pas confiance du tout !

Ga3L : Moi non-plus, mais cette alliance pourrait nous éviter beaucoup de pertes ici.

Killian : Je suis d'accord. Je ne parlerai pas à cet hérétique par contre, dites-lui de détruire les centrales en priorité.

Ga3L : Doh... d'accord.

Vorikopa : Communication coupée. Marquage des cibles...

Ga3L : Dès que la défense sera désactivée, nous pourrons faire arriver les Anges de la Mort !

Le combat se continua de façon féroce, même si les Knight Eagles commençaient à essuyer de lourdes pertes en combattant les créatures de CnCBoy et de BoneWerks. Les centrales furent cependant détruites par l'infanterie K.E. qui battit vite en retraite vers les Chrono-Transports.

Paillette : Foutez-le camps d'ici et vite ! Rendez-vous à l'ouest des lignes de la Garde.

Killian : Oui, partez, car mes vaisseaux se préparent à faire de cet endroit un enfer.

Paillette : Quoi qu'il advienne, ne tirez pas sur le laboratoire principal ! CnCBoy ainsi que la bombe au tibérium liquide s'y trouvent !

Killian : CnCBoy sera pour Kane, tout comme toi, traître.

Paillette : Je ne suis pas un traître !

Ga3L : Arrêtez ça et rassemblez vos forces, je détecte une vague importante de créatures se dirigeant vers mes lignes !

Paillette : Nous arrivons, terminé.

Un nombre considérable de créatures mutantes dévalait en effet les pentes dans un magnifique Zergling rush vers dans forces de la Garde. Plusieurs Chrono-Tanks et Chrono-Transports se téléportèrent près des lignes Soviet-Nod en renforts.

Ga3L : Les défenses orbitales sont désactivées, c'est le moment. Frère Mika, vous avez votre signal !

Mika : Bien reçu, Camarade-Frère. SPACE MARINES ! PLEUVEZ SUR L'ENNEMI, MAINTENANT !

Des dizaines de capsules orbitales tombèrent des cieux pour aller s'écraser droit dans la vague de monstres mutants, dont des meutes entières volèrent au loin ou furent écrabouillées par les engins brûlants. Les Anges de la Mort sortirent des capsules, les Space Marines Soviet-Nod et un combat épique s'engagea. Le Dreadnought Vénérable Shadow lui-même guidait ses Frères au combat.

Shadow : POUR L'HONNEUR ET POUR KANE MES FRÈRES, PURGEZ LES HÉRÉTIQUES !

Space Marines : Pour l'humanité !

Ga3L : À toutes les troupes, CHARGEZ !

L'énorme armée de la Garde Rouge se mobilisa pour aider les Space Marines dans leur combat épique, mais alors qu'ils avançaient, le sol se mit à trembler.

Sergent Garde Rouge : La vague de monstres s'est arrêtée... mais qu'est-ce qui...

Confesseur-Commissaire : … BATTEZ EN RETRAITE, MAITENANT !

Ga3L : Que tout le monde se regroupe ! Regroupement !

À peine les troupes Soviet-Nod venaient-elles de charger les monstruosités au sol qu'un énorme Crawler souterrain sortit derrière leur lignes, broyant quelques pièces d'artillerie au passage. Il se déploya pour laisser sortir plusieurs monstres beaucoup plus gros, dont un particulièrement reconnaissable.

BoneWerks : À l'attaque mes enfants ! Le diner est servi !

Ga3L : BoneWerks ?

BoneWerks : Hé ouais dude, il en faut plus que ça pour me tuer.

Les forces de l'Alliance étaient prises en étau entre les deux groupes de monstres tibériens colossaux. BoneWerks semblait de loin le plus puissant de tous et résistait à un obus de char en plein front. Cependant les monstres de sa “ garde personnelle ” mettaient en pièces dangereusement rapidement n'importe quel tank, même un Apocalypse. Alors qu'un combat plus sauvage que jamais avait lieu entre les troupes Soviet-Nod et les monstruosités du professeur BoneWerks, une ombre arborait les bords du champs de bataille à la recherche de proies. Tout à coup, une créature arrivant de derrière les lignes Soviet-Nod s'effondra d'un tir de sniper EM.

Ga3L : Merci pour le coup Paillette.

Paillette : Ce n'était pas un de mes snipers...

Killian : Ni les miens...

Ga3L : Je n'ai aucun Assassin dans mes troupes et je croyais que le GDI n'était pas présent dans le secteur...

Mika : Il ne l'est pas... Je crois savoir de qui il s'agit.

Un second tir de sniper toucha la carapace de BoneWerks qui ne sembla pas très amusé. Alors que la Garde Rouge, les K.E. et les Space Marines commençaient à reprendre le dessus, le sniper inconnu apparut armé d'un lance-flammes et fit rôtir une des créatures mutantes. Bien que subjugués, tout le monde su de qui il s'agissait immédiatement.

Vengeur Rouge : Vous avez assez menacé le Peuple, créatures !

BoneWerks : Toi ! Tu oses encore une fois massacrer sans aucun scrupule mes enfants !

Délaissant son combat en cours contre un char Apocalypse, BoneWerks fonça vers le Vengeur qui s'empara de son épée énergétique. Une douzaine de monstres arrivèrent pour remplacer BoneWerks et créer un mur entre l'armée Soviet-Nod et le duel. BoneWerks chargea le Vengeur Rouge qui vola quelques mètres plus loin avant de se relever péniblement.

BoneWerks : Puisque tu es ni honorable, j'imagine que tu accepte ce duel, dude !

Vengeur Rouge : Bien entendu, monstre !

BoneWerks : Sois pas raciste dude, ce sont juste des mutations superficielles.

Le duel s'engagea alors. Le Vengeur arrivait à contrer les coups de la créature énorme, mais BoneWerks en revanche attaquait bien plus rapidement et semblait immunisé aux flammes de l'arme du Vengeur. La résistance du Vengeur Rouge fut héroïque, mais visiblement, il perdait repidement ce combat sous les coups puissants de BoneWerks. De plus en plus blessé, il peinait à riposter et à contrer à temps, en plus d'être très essoufflé. Finalement, BoneWerks lui assena un coups au visage qui fit voler son casque au loin et le Vengeur tomba a genoux son épée toujours en garde.

BoneWerks : Mais tu es vieux dude... Au moins autant que CnCBoy c'est pour dire...

Vengeur Rouge : Si mon heure est venue, alors je mourrai pour le Peuple...

Ga3L : Vengeur ! NON !

Le Vengeur Rouge fonça tête baissée vers BoneWerks et lui planta son épée énergétique en plein milieu du torse. Cela ne blessa pas la créature et ne fit qu'ouvrir le devant de sa carapace. En revanche, BoneWerks avait planté l'une de ses énormes griffes dans l'armure du Vengeur Rouge, l'empalant de bord en bord et lui infligeant une blessure fatale. Alors que Bone retirait sa griffe, une légende tombait. Le Vengeur Rouge s´effondra face contre terre et la vie quitta son corps amaigri par des années de combat.

Ga3L : NOOOOOOON !

BoneWerks : Que c'est malheureux, votre légende vivante est morte ! Alors, à qui le tour ?

Voix : Toi.

BoneWerks se retourna étonné vers la voix qui provenait de derrière lui. Il aperçut un Commando Cyborg du Nod assez étrange. Il disposait d'un canon au plasma comme ceux de la Seconde Guerre du Tibérium, mais aussi de plusieurs pieux sur ses épaules, d'une arme de corps à corps munie d'une scie ronde ainsi que de longues lames et de ce qui semblait être un canon à radiations mêlé à un lance-flammes. Il était également couvert de sang.

BoneWerks : À qui ais-je affaire ?

Cyborg : Je crois que tu devrais le savoir. J'ai rasé ton laboratoire en Afrique et massacré tes monstres pathétiques, de même que tes troupes incompétentes. Et maintenant je vais te tuer.

BoneWerks : Ha, le Molock, un adversaire à ma hauteur...

Molock : On m'appelle aussi “ ho mon dieu, pitié ne me tuez pas ” ou encore “ fuyez, il va tous nous tuer ”.

BoneWerks : De l'humour, j'adore ça !

Molock : Oui, dommage que je doive te détruire maintenant.

Le combat s'engagea, à coté du Vengeur Rouge déchu, entre le Cyborg Molock et le monstre BoneWerks. Molock était beaucoup plus puissant que le Vengeur à cause de sa nature de cyborg et donnait du fil à retordre à BoneWerks qui se fit trancher rapidement une griffe à la scie. Il utilisa cependant son avantage de taille pour charger Molock qui tomba sur le dos plusieurs fois et BoneWerks en profitait ensuite pour bombarder son adversaire de coups de pieux tibériens. Cependant, la mort du Vengeur n'avait pas été vaine et Molock repéra rapidement le trou qu'il avait creusé dans la carapace de Bone lors de son dernier coup d'épée. Alors qu'il était au sol, à la merci des griffes de BoneWerks, Molock leva son arme au plasma et tira droit dans la fente de son torse. L'explosion fit voler un nuage de chair brulée et BoneWerks recula brutalement.

BoneWerks : ARG !

Molock : Ta structure physique interne est substantiellement endommagée, cette blessure était mortelle.

BoneWerks : Dude...

En effet, le tir de plasma explosif avait creusé un trou béant dans les entrailles maintenant ensanglantées de BoneWerks. Molock ne se fit pas attendre pour se relever et finir son adversaire. Il planta sa double épée dans le torse de la créature puis alluma sa scie qui ouvrit encore plus la blessure. BoneWerks se débattait en vain et sentait la vie fuir son corps muté. Molock l'acheva en lui enfonçant ses longs pieux métalliques dans le crâne.

BoneWerks : AAAAARG !

Molock : Cible exterminée.

Ga3L : Excellent travail, Frère Molock. Que toutes les troupes vengent la mort du Vengeur Rouge ! Brûlez ce qui reste de ces monstres et des troupes hérétiques de CnCBoy !

Molock : Ils vont connaître la peur... c'est à dire moi !

Paillette : Oui, détruisons tout !

Killian : J'ai déjà partiellement détruit la base de l'hérétique CnCBoy, son jugement l'attend !

Mika : À tous les Marines, protocole de capture enclenchée, largage de l'escouade Alpha !

Des capsules orbitales tombèrent devant le laboratoire principal de CnCBoy. Plusieurs Space Marines Soviet-Nod Vétérans, dont Mika et quelques Terminators, en sortirent et commencèrent à massacrer tout ce qui était à leur portée avant d'infiltrer de façon brutale le dit laboratoire. Les forces de CnCBoy commençaient à faiblir, tant à cause des bombardements effectués par les vaisseaux de Killian que par les raids de Mains Noires ou de Space Marines Soviet-Nod, ainsi que par l'offensive principale de la Garde et des Knight Eagles. Ces derniers se tenaient d'ailleurs un peu trop à l'arrière du front au goût de Ga3L.

Ga3L : Ouais...

Mika : Nous sommes dans le complexe pour neutraliser CnCBoy, il semble s'être enfui vers les souterrains d'après les ennemis interrogés, je crains qu'il ne tente de fuir le secteur.

Ga3L : Je vais déployer des chars M.A.D. dans le secteur, comme ça si jamais il tente de fuir par transport souterrain, il sera automatiquement stoppé sous terre.

Mika : Excellente idée. Je continue les recherches, terminé.

Killian : Ici le Frère Killian, nous achevons la base des hérétiques. Les flammes brûlent lentement ce qui reste de leurs impuretés...

Ga3L : Excellent, je me prépare à détruire les dernières défenses retranchées.

Vorikopa : Attention, les forces des Knight Eagles ont brisé l'alliance. Crawler attaqué.

Ga3L : Paillette...

Paillette : Désolé, mais j'ai de bonnes raisons de croire que vous n'aurez pas la stupidité de me laisser en vie. Je quitte ce secteur désormais, merci pour votre confiance !

Vorikopa : Communication coupée. Le général Paillette tente de fuir la région à bord d'un transport aérien sous le couvert de ses chars Chrono.

Ga3L : Abattez cette navette et tuez-le !

Molock : Il est à moi...

Ga3L : Tant qu'il meurt !

Killian : Kane n'a pas à perdre son précieux temps pour exécuter une telle pourriture de toute façon !

La navette de Paillette décolla et fonça à vive allure vers le le sud, mais elle fut vite rattrapée par des MiGs de la Garde Rouge. Des Chrono-Tanks tentèrent d'abattre les aéronefs, mais déjà la navette fut obligée de se poser. Paillette en sortit avec une escorte de commandos.

Paillette : Jamais vous ne m'aurez !

Molock : Ce sont de bien vaine parole...

Commando K.E. : Ho mon dieu ! C'est le Molock !

Molock : Oui et je suis venu pour vous tuer !

Commando K.E. : FUYEZ !

Paillette : Non ! Vous ne voyez pas que nous sommes bien plus nombreux et mieux armés que lui ? Abattez-le !

Commando K.E. : Mais chef...

Paillette : Vite, il est presque à portée !

Molock : Je peux sentir votre peur...

Commando K.E. : Il... il va tous nous tuer...

Paillette : Non ! Non ! Donnez moi cette arme pauvre imbécile, rien ne peut résister à un tir de canon EM, pas même un Commando Cyborg !

Commando K.E. : Alors butez-le vous même !

Les commandos des Knight Eagles jetèrent leurs armes aux pieds de Paillette et prirent la fuite à l'arrivée de Molock qui avait allumé sa scie rotative et marchait d'un pas lourd et mécanique tout droit vers sa cible. Paillette s'empara de l'arme et tira sur Molock, mais il manqua son coup à cause du stress.

Paillette : Merde !

Molock : HAHAHAHAHA !

Pailette : Non, pitié !

Molock : Cible à portée, activation des vecteurs de combat au corps à corps.

Paillette : Je... me rend ! Ne me tuez pas ! Je vais purger ma peine de prison et livrer mes armées à Kane... J'implore la pitié !

Molock : Pas de pitié pour les hérétiques sans honneur !

Molock empala le pauvre général Paillette qui se débattit légèrement avec de voir ses entrailles tomber sur le sol à travers son torse scié en deux. Le cyborg empala ensuite son cadavre sans vie sur ses pieux dorsaux en guise de trophée de guerre.

Ga3L : Heu... c'est vraiment nécessaire ?

Molock : Oui.

Ga3L : Au moins ça montrera le sort des traîtres...

Molock : Il lui est arrivé le même sort que sa pute finalement.

Ga3L : Ouais...

Mika : Ici Mika, le groupe de capture est arrivé à une sorte de port souterrain, il y a plusieurs tunnels quittant l'île. Je pense que CnCBoy a dû emprunter l'un de ces chemins.

Ga3L : Bien reçu...

Vorikopa : Communication entrante.

CnCBoy : Excellent, tout se déroule selon mon plan...

Ga3L : Tes troupes se sont fait massacrer et tes laboratoires brûlés, tu appelles ça un plan ?

CnCBoy : Oui, j'avais prévu que Paillette retourne sa veste, c'est pour cela que je lui ai donné toute cette fausse information que je suis sûr, il vous a refilé. Quant à BoneWerks, merci de m'avoir débarrassé de cette nuisance.

Ga3L : Tu n'iras nulle part.

CnCBoy : Vraiment ? Mon transport souterrain est immunisé aux impulsions électromagnétiques, vos chars M.A.D. ne m'arrêteront pas.

Ga3L : Et le choc sismique ?

Vorikopa : Attention, char M.A.D. activé.

CnCBoy : Le choc sismique ? Non... comment ai-je pu négliger un facteur scientifique important... L'élément humain est faible, c'est pour cela que nous devons l'éliminer. L'heure de la Divination approche, d'ici quelques minutes elle sera sur nous. J'ai bien fait de ne pas dévoiler tout mon plan à ce traître de Paillette, ainsi il ne vous en a révélé qu'une infime partie.

Mika : Je te conseille de mettre ce plan en veilleuse, car dans quelques minutes tu seras capturé et torturé jusqu'à ce que tu craches le morceau !

CnCBoy : De la torture ? Je souffre déjà sur une base régulière bien plus que vous ne pourriez me faire souffrir en me torturant. Le procédé que j'emploie pour me garder en vie après tant d'années est...

Vorikopa : Communication interrompue !

Les chars M.A.D. disposés tout autour du champs de bataille explosèrent en relâchant une vague d'énergie grandiose qui fait trembler le sol et désactiva toutes les unités mécaniques présentes. Le transport de CnCBoy fut obligé de faire surface et se retrouva rapidement entouré de Space Marines Soviet-Nod tombés du ciel.

Space Marines : Dehors les mains en l'air ! Tout de suite !

Pilote : Ne tirez pas !

CnCBoy : C'est trop tard, la Divination est arrivée ! J'ai construit à travers le désert Méditerranéen plusieurs silos à missiles transportant des bombes au tibérium liquide d'une puissance colossale ! Leur explosions en haute atmosphère terraformera cette planète une fois pour toute ! Plus rien désormais ne peut arrêter l'inévitable !

Space Marines : Désactivez ce truc ou vous mourrez !

CnCBoy : Vous pouvez me tuez, mais mon plan est déjà en marche !

Vorikopa : Lancements de missiles détectés. Attention, danger, plusieurs missiles intercontinentaux à forte signature énergétique ont été lancés, procédures d'urgence enclenchés. Le GDI active ses canons à ions orbitaux.

Ga3L : NON ! Dites leur de ne surtout pas tirer ! Les missiles contiennent du tibérium liquide qui réagira encore plus violemment à un tir ionique ! Nous ne les laisserons pas faire deux fois la même erreur !

Vorikopa : Requête envoyé... le GDI a décliné la requête.

Ga3L : Nous ne pouvons pas permettre ça...

Vorikopa : Le canons à ions du GDI se préparent à tirer.

Ga3L : Abattez-les !

Vorikopa : Missiles lancés à partir de l'Apokirov, premier impact dans 30 secondes. Communication entrante.

Un général du GDI apparut sur l'écran, apparemment paniqué. C'était le commandant Heart, désormais un élément important du Groupement de Défense International, réputé pour son caractère rebelle.

Heart : Mais qu'est-ce que vous faites ? Nous tentons stopper ces missiles qui sont une menace pour la planète entière et vous nous poignardez dans le dos ?

Ga3L : Désactivez vos canons à ions, général ! Vous savez ce qui s'est passé la dernière fois qu'un tir de cette arme est arrivé sur du tibérium liquide !

Heart : Nous n'avons pas le choix ! Si nous ne détruisons pas ces missiles, ils transformeront la planète ! Est-ce donc ce que vous voulez ?

Ga3L : Je suis parfaitement au courant des risques encourus, général, et je sais que votre armement risque de faire plus de dommages que ces missiles eux-même en tirant sur eux !

Vorikopa : Canons à ions détruits. Les missiles intercontinentaux sont presque arrivés en haute atmosphère, danger de contamination imminent.

Heart : … Je prendrai ceci comme une déclaration de guerre. J'espère que vous vous rendez compte de ce que vous venez de faire !

Vorikopa : Communication coupée. Explosion imminente, devons-nous abattre les engins ?

Ga3L : Attendez, ne tirez pas sur les missiles...

Sur le terrain désertique, CnCBoy regardait vers le ciel attendant l'heure de la Divination, mais elle ne vint pas. Il sentit une main sur son épaule et se retourna.

CnCBoy : …

Kane : Mon fils, qu'as-tu fait ?

CnCBoy : Ka... Kane...

Kane : La Divination n'est pas la voie, l'échec de ton plan vient de le prouver.

CnCBoy : Mais... je l'ai fait, pour toi !

Kane : Je sais, mais tu dois avoir confiance en moi maintenant ! Accepter que la Divination est du passé pour ouvrir tes bras à l'Ascension !

CnCBoy : Tu... nous as dit que la Divination était la voie et la vie ! Je me suis dévoué à la faire arriver, je me suis sacrifié corps et âme pour ce futur divin...

Kane : Et ton sacrifice n'a pas été vain ! Je t'offre aujourd'hui la rédemption et l'Ascension. Suis-moi maintenant, vois la lumière, ton errance qui se termine !

CnCBoy regarda le ciel et au lieu de voir des explosions se dessiner, aperçut plusieurs vaisseaux de taille gigantesque apparaître. Tous portaient l'insigne et les couleurs du Nod. Magnifiques, ils semblaient sortir tout droit d'un autre univers et flottaient dans l'air sans aucun bruit à la manière des vaisseaux Scrins ou des Banshees Mk3. Kane ouvrit les bras en signe d'accueil, puis lui et CnCBoy furent téléportés à bord de l'un des merveilleux vaisseaux.

CnCBoy : Où sommes-nous ?

Kane : Dans l'un des vaisseaux qui représente le futur de la Confrérie, Frère. C'est aujourd'hui que l'Ascension commence. La Tour des Visiteurs que nous avons capturé a terminé la Genèse de mon plan et s'apprête à livrer son Testament. Aujourd'hui est un grand jour !

Mika et Ga3L furent également téléportés dans le vaisseau avec plusieurs Space Marines Soviet-Nod. Le Frère Mika rangea son arme et marcha d'un pas souple vers Kane.

Mika : Alors, cette promesse ?

Kane : Elle va se réaliser aujourd'hui, mais avant il faudra défendre la justesse de mon plan.

Mika : C'est à dire ?

Kane : Le GDI n'acceptera pas l'Ascension Finale ! Il n'est pas prêt à voir la vérité et ne l'a jamais été, c'est pourquoi aujourd'hui je vous donne cet honneur, Frère Mika et Frère Ga3L, d'accomplir votre destinée qui est de faire régner votre peuple sur l'Humanité !

Mika : Détruire le GDI...

Ga3L : Alors c'est l'heure ?

Kane : Oui Frères, il est l'heure... Que l'on active la Tour de l'Ascension !

Partout dans le monde, les nœuds RTC se mirent à émettre une lumière étrange. La Tour de Kane l'illumina elle aussi et se mit à trembler.

Kane : La Tour de l'Ascension a maintenant besoin de toute l'énergie du tibérium contenu dans le réseau de contrôle, ce qui signifie tout le tibérium restant sur Terre. Une fois la tour activée, le tibérium ne sera plus présent sur cette planète, puisqu'il sera entièrement consumé. J'ai tenu parole Frère Mika, maintenant c'est à vous de livrer la marchandise ! Il est évident que le GDI, dans son ignorance, refusera de nous laisser le contrôle de leur partie du réseau, vous devrez donc le capturer par la force !

Ga3L : Le GDI nous a déjà déclaré la guerre de toute façon, à ce que j'ai compris, ou s'apprête à le faire pour notre rupture de l'alliance. Les troupes de la Garde Rouge sont prêtes à être mobilisées pour sécuriser le RTC !

Kane : Vous vous chargerez de protéger les nœuds actuellement en notre possession, général Ga3L. Le processus de réclamation ne doit en aucun cas être interrompu... Mes fidèles ont été confinés pendant des années dans la Tour de l'Ascension, affamés de vengeance, ils se feront un plaisir de fondre sur les troupes du GDI avec les Space Marines du Frère Mika.

Mika : Bien entendu, mes hommes sont prêts pour cette mission. Détruire le GDI après toutes ces années à endurer leur stupidité et leur ignorance sera un plaisir. Nous écraserons leurs âmes et leur feront vivre toute l'humiliation qu'ils nous ont fait vivre après tant de défaites ! Leur mort sera rouge sang comme notre bannière et ce qu'ils chérissent brûlera de même feu qui anime notre foi, leur souffrance sera celle de ceux qu'ils ont opprimés pendant près d'un siècle ! Nous décrocherons l'aigle fasciste du ciel une fois pour toute, pour le Nod et l'honneur du Peuple...

Kane : Oui, maintenant allez et n'échouez pas si près du but !

Mika : Nous n'échouerons pas, car l'échec est une faiblesse de l'ennemi. En avant mes Frères et mes Sœurs ! À vos barges de batailles et à vos écrans tactiques, la mort du GDI attend !

>>> Nouvelles données historiques détectées ! <<<

>>> Nouvelles technologies militaires détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

NNNNNNOOOOOOOONNNNNNNNN!!!!!!!!!!Pourquoi une mort aussi stupide?!?

En plus je me suis fait empailler!

Owned :P

Une mort de traitre. Mais hey, tu as quand même été tué par Molock en personne et ton cadavre est empalé sur son armure, le prestige. ^^

Link to comment
Share on other sites

Owned :P

Une mort de traitre. Mais hey, tu as quand même été tué par Molock en personne et ton cadavre est empalé sur son armure, le prestige. ^^

Je me passerais bien du prestige moi. =D

OMAGAD mais c'est Molock en cyborg!Je suis sa première victime célèbre... :mad: *émotion*

Link to comment
Share on other sites

Mission 5 – Le Royaume de Nod

Camarade-Frère, il est l'heure. Ce que le monde nomme déjà la quatrième guerre du tibérium est en train de se produire. Pour la dernière fois, le Nod et le GDI vont s'entre déchirer dans un conflit sanglant et plusieurs mourront pour leur cause. Il est évident que le GDI ne se laissera pas faire et attendait cette occasion depuis longtemps, plusieurs de ses généraux sont déjà en train d'attaquer des territoires Soviet-Nod par soif de vengeance.

Toutes les technologies militaires de la Garde Rouge Soviet-Nod sont disponibles pour cette opération. Faites leur voir une fois pour toute la puissance de la Grande Armée Rouge du Peuple !

New London, Royaume Uni, quartier général du Groupement de Défense International.

Lentement le ciel de Londres se couvrait de lourds nuages pluvieux. L'ombre tombait sur les nombreux immeubles portant des drapeaux et insignes du GDI, les glorieux défenseurs de cette zone bleue et de l'ancien système. Ici on vivait habituellement comme au 20e siècle, avec des entreprises qui rendaient les gens prospères et donnaient du travail à la population. Le centre-ville était un endroit clé toujours rempli de monde, mais pas aujourd'hui, pas avec la menace qui planait sur la zone bleue. Un vaisseau de type Hammerhead passa rapidement au dessus du centre-ville, ses réacteurs provoquant un bruit sourd qui se dissipa pour faire place au silence inquiétant. Tout à coup, un éclair illumina le ciel. Mais ce n'était pas vraiment un éclair... c'était un tir de canon. Derrière l'épaisse couche de nuages, des vaisseaux Soviet-Nod et GDI avaient engagé un combat à mort pour la domination du ciel...

Plusieurs capsules rouges pénétrèrent alors l'atmosphère dans une pluie de feu pour aller s'écraser au sol dans un vacarme infernal. De ces capsules, des centaines de soldats de la Garde Rouge émergèrent pour se mettre à couvert dans un parc. Au milieu du groupe se tenait le Cyborg Molock.

Molock : Camarades-Frères, écoutez-moi bien ! Notre mission est de la plus haute importance, elle consiste en la première phase de l'opération qui nous mènera à la victoire sur les forces pathétiques du GDI ! Nous devons prendre d'assaut le parlement de Londres et le capturer au nom de Kane, cela permettra d'obtenir des informations sur les installations défensives de New London, qui protègent le siège central du GDI situé en banlieue. La capture de ce monument historique portera aussi un coup important au moral des civils pro-GDI qui ont encore foi en ce système ridicule qu'est le capitalisme. Nous devons cependant faire vite, avant que le GDI n'évacue les documents et les données que nous sommes venus chercher. L'ennemi dispose de nombreuses troupes en garnison dans la ville... nous massacrerons ces imbéciles avec joie grâce à notre armement supérieur et à mes talents légendaires. Maintenant en avant ! Mort aux ennemis hérétiques du Peuple et de Kane !

Garde Rouges : POUR L'ALLIANCE !

Déjà plusieurs troupes du GDI arrivaient pour encercler les Gardes Rouges. Ces derniers furent plus rapide cependant et utilisèrent leur nombre pour massacrer l'ennemi. La garnison des nombreux bâtiments civils et surtout l'utilisation des grenades incendiaires pour déloger l'ennemi étaient la clé, puisqu'il n'y avait pratiquement que des rues parsemées d'immeubles entre ce parc et le parlement.

Le groupe avança vers son objectif, sous constante attaques des troupes d'infanterie du GDI qui se faisaient décimer par les nombreux Garde Rouges, Cyborgs et Dévastateurs. Au bout de quelque temps cependant, un commandant du GDI apparut sur l'écran de commandement, furieux, et plusieurs véhicules blindés anti-infanterie arrivèrent en renforts.

Commandant GDI : Vous avez du culot après toutes ces années d'alliances, de nous attaquer ainsi, mais je ne m'attendais pas à plus de la part de noddies. Je suis le commandant Cyann, chef de la 7th S.D., affecté à la défense de cette ville. Vous pouvez également m'appeler Black Dawn, car c'est comme ça que me surnomment ceux que j'extermine... Je crois que vous ne ferez pas longtemps contre mon régiment, pas avec ces tactiques de chair à canon. C'est dommage, vos hommes sont pourtant valeureux, ils ont du courage dans le sang pour s'opposer à nous !

Molock : Le sang de vos hommes est aussi de qualité, d'ailleurs il décore très bien mon armure.

Cyann : … Monstre, vous mourrez comme votre pathétique général fanatique !

Molock : Martin est vivant !

Vorikopa : Communication coupée. Plusieurs renforts du GDI ont été repérés, ils incluent des VBT modifiés de type Guardian, des Pitbulls IFV ainsi que des Orcas Mk3 armés de gattlings.

Molock : Ils vont tous mourir. Tenez-vous prêts à accueillir les véhicules ! Que chaque escouade de tienne avec une unité d'infanterie avancée ! Défendez les lance-missiles et restez à couvert dans les bâtiments !

Garde Rouge Vétéran : Après moi mes Camarades-Frères ! Pour Kane et le Peuple !

Les combats devinrent beaucoup plus ardus et rapidement toute l'infanterie qui n'était pas à couvert se fit décimer par les Orcas, escadrons balistiques et les Guardians du GDI. Cependant la Garde continuait d'avancer grâce au soutien des escouades de conscrits ainsi qu'à l'infanterie lourde qui décimait les véhicules du GDI. Bientôt, le groupe arriva à portée du parlement qui était entouré de défenses, dont plusieurs murs et garnisons. On attendait les troupes Soviet-Nod.

Molock : Vorikopa, cherche une brèche dans la défense...

Vorikopa : En cours... Communication entrante.

Le commandant Heart apparut sur l'écran de commandement, visiblement contrarié de voir les progrès de ses ennemis.

Heart : Vos troupes inhumaines ne feront pas le poids contre mes Marines surentraînés, Noddies, je vous conseille de battre en retraite pendant qu'il en est encore temps.

Molock : Inhumaines ? Pourtant la moitié de mon corps est toujours organique... bon, peut-être le quart. Vos pathétiques Marines “ surentraînés ” ne seront que plus amusant à massacrer, GDIste, mais ne vous en faites pas, vous avez encore une chance de vous rendre, même si cela m'épargnerait le plaisir de vous tuer.

Heart : Mes snipers vous ont à l´œil, Cyborg Molock, je n'ai qu'à donner l'ordre de vous abattre et ils le feront sur-le-champs, alors à votre place je surveillerais mes paroles.

Molock : Alors pourquoi ne pas déjà leur avoir demandé de tirer ?

Vorikopa : Communication coupée. Nous avons repéré plusieurs aéronefs en route vers votre localisation, principalement des hélicoptères lourds et des chasseurs-bombardiers. L'ennemi dispose également d'un char, dans la défense du parlement, appelé le Devil Tank. Approcher ce char serait très dangereux pour votre infanterie, étant donné ses lasers dévastateurs.

Molock : Joli nom, mais JE suis plus dangereux. Qu'en est-il de la défense ?

Vorikopa : Il n'y a aucune faille visible, il semble que vos troupes vont devoir employer la force pour cet assaut.

Molock : Hem, alors soit, je m'occuperai personnellement de ce Devil Tank. Vous avez tous entendus ? Il n'y a pas d'issue ici devant le combat. Vous attaquerez le GDI, vous tuerez chaque homme et chaque femme sans aucune pitié et vous gagnerez cette bataille au nom de Kane ! Vous ferez ceci, ou ce n'est pas du sang hérétique qui couvrira mon arme en ce jour !

Garde Rouge : CHEF OUI CHEF !

Molock : À mon commandement, que chaque unité engage sa cible la plus favorable ! Je veux ces garnisons vidées à coup de radiations et ces avions abattues comme nous abattrons l'infâme aigle stupide du GDI ! CHARGEZ !

Les Gardes Rouges sortirent de leurs garnisons et chargèrent les lignes fortifiées en poussant un cris de guerre monstrueux. Les premières secondes de cette manœuvre furent sanglantes pour l'Armée Rouge, dont de nombreux soldats tombèrent victimes de snipers ou des tirs précis de Marines du GDI. Les tourelles automatisées commencèrent à canarder les lignes d'infanterie Soviet-Nod alors que les centaines de soldats du Peuple fonçaient vers les fortifications. Lorsque les Dévastateurs arrivèrent à portée des bunkers, ce fut au tour du GDI de perdre un grand nombre de troupes sous la pluie de douloureuses radiations mortelles. Le Devil Tank méritait bien son nom pour le chaos qu'il causait dans les lignes Soviet-Nod et Molock évita un tir de justesse grâce à son bouclier personnel. Dès qu'il fut à portée, il bombarda le char GDIste de boule de plasma, aidé par les nombreux Gardes Rouges vétérans. Malgré sa résistance grandiose, le Devil Tank explosa dans une boule de feu gigantesque, endommageant les véhicules proches. Les tourelles furent bientôt à portée des Ravageurs Soviet-Nod qui les firent fondre en quelques instants grâce à leurs puissants fuseurs, bien que la plupart de ces soldats ne survécurent pas bien longtemps après, accueillis par des Marines vétérans du GDI. Molock et les quelques hommes qui lui restaient durent s'occuper seuls de ces quelques durs à cuire, pendant que les derniers Marines du GDI battaient en retraite dans le parlement derrière les carcasses fumantes de leurs véhicules. La mort du dernier Marines vétéran empalé par Molock mis fin à ce qui avait été une boucherie, tant dans un camps que comme dans l'autre. Des centaines de cadavres jonchaient l'asphalte, le béton et l'herbe devant le parlement de Londres, entre les carcasses des différents véhicules que le GDI avait envoyé pour retenir le flot de soldats de la Garde Rouge.

Molock : Ici Molock, le parlement est ouvert à nos troupes de choc.

Vorikopa : Envoi des renforts en cours.

Plusieurs capsules orbitales tombèrent vers le champs de bataille, dont une fut fauchée en vol par un chasseur de la 66th TFU du GDI qui passait au dessus de la ville. Les capsules qui atterrirent contenaient quelques Prolétaires escortés par des cyborgs qui se regroupèrent devant la porte principale du parlement.

Vorikopa : Les troupes de choc sont en place. Le cyborg Molock guidera cette offensive.

Molock : Quoi ? Ho vraiment... Je m'occupe du corps à corps avec ceux qui seront trop stupides pour ne pas fuir, que tous les cyborgs couvrent les ingénieurs et nettoient les salles.

Cyborg : Affirmatif.

Vorikopa : Votre objectif est la salle de commandement centrale, située comme son nom l'indique au centre du Parlement. La chance n'est pas un élément décisif ici, seule l´exécution est la clé.

Molock : L´exécution ? Chose que je connais bien... Allez, en avant !

Le groupe commando entra dans le parlement, évitant de feu nourri de grenades que les Marines du GDI balancèrent dans le hall. Une grenade fumigène remplit la pièce de fumée, pendant que les cyborgs équipés de vision infrarouge ripostaient avec leurs mitrailleuses lourdes. Il fallut quelques précieuses minutes pour entièrement sécuriser le hall, ce qui le plut pas à Molock.

Molock : Hem.. ils doivent avoir fortifié les corridors. Nous allons devoir user de méthodes plus brutales. L'élément humain est faible, l'utilisation des radiations permettrait d'exterminer toute forme de vie sans endommager la structure interne du bâtiment.

Vorikopa : Envoie de Dévastateurs en renfort... Les renforts ne sont pas disponibles, vous avez subi trop de pertes.

Molock : Cette opération est vitale pour la suite de la mission, les pertes humaines n'ont pas à être prises en considération !

MartinMb : Hé bien maintenant, elle le sont.

Molock : … Mar...martin ?

MartinMb : Par millions ils ont rejoint nos rangs et ce que tu trouves de mieux à faire, c'est de les envoyer à l´abattoir. Tu n'as pas changé après toutes ces années, Molock, mais moi non plus. Je vais te donner accès à une unité plus appropriée pour mener cette mission à bien, mais tâche de ne plus servir mes hommes au GDI comme du pâté pour chien.

Vorikopa : Les drones de la terreur sont maintenant disponibles pour cette opération et ont été déployés dans le hall.

Molock : Ha, content de te revoir vivant et en santé après des années de coma ! ...Martin ? Martin ? … Bon, ben merci pour les drones.

Prolétaire : Voilà ce qu'il nous fallait ! Les drones de terreur peuvent faire un massacre dans les corridors !

Molock : Alors qu'on les lance sur l'ennemi tout de suite ! Nous avons assez perdu de temps !

Prolétaire : Programmez les drones, camarade-frères !

Le déploiement de drones de la terreur surprit complètement les Marines du GDI qui s'attendaient à voir arriver les cyborgs lents et lourdement blindés. À la place, plusieurs araignées métalliques rapides foncèrent dans leurs lignes, sautant facilement les barricades et déchiquetant à l'aide de lames les soldats paniqués. Après le passage sanglant des machines, la voie vers la salle de commandement était libre pour Molock et son groupe qui foncèrent vers l'objectif. La salle de commandement était parsemée de cadavres, tout comme les corridors et elle contenait plusieurs consoles de contrôle ainsi qu'un écran géant affichant le logo EVA... Devant lequel se tenait un commando du GDI en armure intégrale, canon EM à la main.

Molock : C'est bien courageux de ta part, GDIste, mais tu aurais dû fuir cet endroit comme l'on fait tes hommes...

Commando : Je ne fuis, devant rien, Noddie.

Le commando leva la visière. Il s'agissait du commandant Heart en personne.

Molock : Ho.

Heart : Voici mon armure personnelle Future Force G2 à blindage de céramique. Elle est capable de résister à un tir direct de char d'assaut.

Molock : Peut-être, mais le nom est merdique.

Heart : Cet arme est le fusil d'assaut modulable GDI-10-A22, il peut s'adapter très rapidement pour passer du mode canon électromagnétique au mode mitrailleuse automatique.

Le commandant Heart appuya sur un bouton situé en dessous de l'arme et cette dernière se transforma en un fusil mitrailleur d'assaut similaire à celui des commandos GDI. Tout à coup, Heart leva son arme et commença à tuer les cyborgs Soviet-Nod qui entouraient Molock les uns après les autres. Les balles des gattling de cyborgs fusèrent dans la pièce, allant s'écraser sur l'armure de Heart sans lui faire la moindre égratignure. Molock ne réagit pas, laissant ses hommes se faire descendre et se donnant ainsi l'opportunité d'un duel qu'il attendait depuis longtemps. Ayant anticipé cette réaction, Heart n'avait pas tiré une seule balle sur son principal ennemi. Les corps meurtris des cyborgs de la Garde tombèrent sur le plancher avec fracas, complètement transpercés par les tirs précis de Heart qui changea à nouveau son arme modulable en canon EM devant le regard de marbre de Molock.

Heart : Vous allez regretter la mort de mes hommes. J'avais bien anticipé que vous ne bougeriez pas d'un poil pour défendre les vôtres et je ne me suis pas trompé.

Molock : Ils sont morts pour Kane et pour la Mère Patrie, c'est la seule chose qui importe à mes supérieurs.

Heart : Les miens sont morts au nom de la liberté, cette même liberté que vous écrasez, que vous brûlez et que vous ridiculisez chaque jour un peu plus. Si ce sont les données sur notre base principale que vous êtes venus chercher ici, sachez que c'était un piège. Il y a longtemps que j'ai effacé toute trace de base de donnée dans ces ordinateurs.

Molock : Hahaha ! Un piège vraiment ? Très futé, pour un GDIste, dommage que vous ayez dû sacrifier des centaines de soldats dans ce pathétique plan...

Heart : Vous le saviez n'est-ce pas, lorsque vous êtes entré ici... et vous êtes venu quand même, pour ce duel ?

Molock : En effet. Je suis venu pour toi et tu m'attendais aussi.

Heart : C'est vrai, alors finissons-en tout de suite !

Molock : Oui !

Heart rabaissa sa visière et chargea son arme, puis eut tout juste le temps d'éviter l'énorme boule de plasma lancée par Molock, qui alla fracasser l'écran géant derrière lui, faisant voler des éclats coupants de vitre partout dans la pièce. Le commandant tira une balle magnétique qui manqua Molock de peu, puis alla se mettre à couvert derrière d'une des consoles. Il ne fallu pas long au commando cyborg pour recharger son arme et tirer une nouvelle décharge de plasma vert qui arracha un morceau de la dite console, ce qui obligea Heart à tenter un nouveau tir. Cette fois, le canon EM fit mouche, il alla arracher le bras mécanique de Molock qui tenait le puissant canon au plasma, au grand dam de ce dernier, qui décida de charger furieusement Heart pour le découper à l'aide de ses lames. Le commandant Heart ne se fit pas prier longtemps pour fuir, mais il fut rapidement rattrapé par le cyborg qui planta ses lames dans le mur à dix centimètres de son casque. Heart profita de ce coup raté de justesse pour recharger son arme une nouvelle fois pendant que Molock retirait ses épées du mur en pestant. Le nouveau tir de Heart toucha Molock directement dans le dos, mais à son grand étonnement, ne fit que le propulser contre terre, sans même faire de trou dans le blindage du cyborg. Un rire à glacer le sang se fit entendre dans le pièce.

Molock : HAHAHAHA !

Heart : Un bouclier ?

Molock : Tu crois vraiment que je suis assez stupide pour foncer sur des ennemis au corps à corps sans rien pour me protéger de leurs armes longue portée ? Ton pathétique canon EM n'a fait que désactiver mon champs de force personnel...

Heart : Alors maintenant qu'il est désactivé, je pourrai te tuer salopard !

Heart commença à recharger son fusil alors que Molock se relevait et fonçait à nouveau vers lui avec son unique bras fonctionnel. À peine le commandant eut-il le temps lever son arme que les lames du cyborg allaient se planter dans son torse... ou plutôt érafler son blindage ne faisant qu'en casser des morceaux. Le choc provoqué par la force mécanique pure de Molock le propulsa quand même contre le sol où il tomba sur le dos. Molock alluma sa scie et se prépara à porter le coup de grâce, mais avant qu'il ne puisse planter ses lames autour du cou de Heart pour le décapiter, un tir précis du canon EM de ce dernier transperça violemment le bas de son torse, brisant le colonne vertébrale artificielle du commando cyborg et le traversant de bord en bord. Incapable de se tenir debout ainsi mutilé, Molock tomba à son tour sur le dos... Heart se releva et rechargea son arme, satisfait du retournement de situation et motivé par l'adrénaline.

Heart : C'est fini, Molock.

Molock : Oui, c'est fini ! Je vais te confier quelque chose... Après des années à massacrer les troupes du GDI, mon unique vœu était de mourir en combat contre le plus puissant et le plus valeureux de leurs soldats. Je ne croyais que c'était impossible jusqu'à ce jour, mais tu es arrivé pour ce duel ! Il n'y aurait pas pour moi de fin plus honorable... et je pars en sachant que les miens ne t'épargneront pas.

Heart : Alors débarrasser l'humanité d'un monstre comme toi fut un plaisir. Tu seras oublié, comme tous les bouchers avant toi !

Molock : Non. On se souviendra de la terreur que j'ai inspiré, de la peur, de la mort et de la destruction dont j'ai été la source ! Molock, LE Molock... Tes hommes me connaissent en légende, ils craignent mon nom autant que la mort elle-même. Ceux que l'on oubliera, ce sont mes victimes au sang impure... MOUHAHAHAHA !

Heart : Adieu, on se verra en enfer...

Molock : Oui, adieu...

Le tir électromagnétique alla transpercer la visière, puis le crâne de Molock, mettant fin à son existence de guerre et de destruction. Ce qui lui restait de sang coula pour une dernière fois, la dernière goutte d'un parcours sanglant qui avait duré des décennies. Heart contempla pendant quelques secondes le corps meurtri de son ennemi déchu avant d'évacuer ces lieux souillés pour rejoindre le peu de troupes qui lui restait.

Vaisseau de commandement URSS-N Apokirov Mk.4, orbite terrestre.

Vorikopa : Échec de la phase 1 du plan, le commando cyborg Molock a été éliminé.

Ga3L : … Molock...

Vorikopa : Impossible de connaître avec exactitude la composition des troupes ennemies avant l'assaut frontal.

Ga3L : Des centaines de vies humaines gaspillées pour rien... Encore plus le seront si on ne connait pas la composition des forces ennemies !

Mika : Nous n'avons pas le choix, si nous voulons finir cette guerre au plus vite, il faut décapiter l'aigle. Je pourrais aider si leurs brouilleurs n´empêchaient pas tout renfort ou bombardement orbital sur le secteur...

Ga3L : Il ne nous reste qu'une solution, c'est de risquer le tout pour le tout. Je vais attaquer avec toute la puissance de la Garde Rouge Soviet-Nod, des milliers de troupes.

Mika : Le nombre ne fait pas de différence, Ga3L.

Ga3L : Pas seulement le nombre, grâce aux nouvelles armes de Kane, nous avons un avantage technologique.

Mika : Les vaisseaux ? Ce sera bien insuffisant...

Ga3L : Non, tout. Absolument tout ce que nous avons. Le prototype d'Apokirov Mk5 est opérationnel et prêt à servir en atmosphère, il pourra aisément servir de plateforme de soutien. C'est surtout la stratégie qui fera la différence.

Mika : Alors, va, mon Frère, si tu crois que nous pouvons vaincre ! Dans toute mon existence, jamais je n'ai vu de général d'armée aussi compétent et ayant accumulé autant de victoires que toi. De nous tous, tu es le héros, plus que moi, plus que Kane et même que Martin. Tu es celui qui a repoussé la seconde invasion Scrin, celui qui a planifié notre fuite d'une prison impossible à fuir, celui qui a tenu la ligne contre des milliers de monstres tibériens avec une poignée de troupes, le destructeur des Knight Eagles, le destructeur du DarkGDI et le généralissime de la glorieuse Garde Rouge Soviet-Nod ! Tu es le seul espoir du Peuple ! Tu es leur élu, celui qui a été choisi par Kane pour nous mener aujourd'hui à la victoire !

Ga3L : Merci, Camarade-Frère.

Mika : Fais ce que tu sais faire le mieux... vaincre.

Ga3L se tourna vers la console de commandement du vaisseau et appuya sur quelques boutons qui ouvrirent son interface Vorikopa. Il était temps de commander et de conquérir...

>>> Nouvelles technologies militaires détectées ! <<<

Link to comment
Share on other sites

OMG Cyann là-dedans ! Je suis pas mal... mais Heart est plus que badass, plus qu'épique... franchement, y'a même pas de mot pour le décrire.

Vraiment dommage que ma 7th S.D. n'aie pas été finie à temps pour cette apparition ! Ces unités de T1 font mesquin, je vais balancer le T3 pour que tu puisses remplacer ces Pitbulls et VBT par des unités dignes de ce nom.

Link to comment
Share on other sites

Ouais, je voulais ajouter ton armée à cette campagne pour souligner l'effort que tu as mis dedans, mais j'avais très peu d'unités. De toute façon, les sous-armées principales du GDI dans les années 2070 sont celles de Heart, Moody et Atlantis, car contrairement à dans la plupart des autre fictions, le DarkGDI était la faction rebelle lors de la "guerre de sécession" du GDI. D'ailleurs cette histoire était censé tourner autour des changements qu'ont provoqués les Soviet-Nod dans l'univers de la saga tibérium. Les 4 campagnes Soviet-Nod mènent à une fin qui vous vous en doutez est différente, bien que le plan de Kane est mieux expliqué que dans la série originale. Bref, je m'éloigne, mais merci pour vos commentaires !

Link to comment
Share on other sites

Quelques heures plus tard, en banlieue de New London.

Une magnifique base, le poste de commandement de la plus grande organisation militaire sur Terre, le Groupement de Défense International. Aujourd'hui cette base sera assiégée par le Nod dans ce qui serait le combat décisif de la quatrième Guerre du Tibérium. La Tour de Kane, gardée par les saintes forces du Grand Confesseur Killian et de la Death Confessor Division d'Apolyon, refusait de tomber malgré la pression de plus en plus forte. La destruction de la base de New London mettrait fin au GDI, alors que sa sauvegarde aurait de bonnes chances de lui faire gagner cette guerre, puisqu'elle contenait le commandement central de l'organisation, dont ses meilleurs généraux :

Le général Atlantis, fondateur de la Division Soleil Noir, héros de guerre légendaire et maître des blindés d'une brutalité inégalée.

Le général Moody, fondateur de la légendaire 4e Flottille, dirigeant de toute l'aviation du GDI et ayant entraîné les meilleurs pilotes au monde.

Le commandant Cyann, fondateur de la 7e S.D., maître stratège et expert en soutien.

Le commandant Heart, dirigeant de la 66th Task Force Unit composée de Marines d'élite.

Ces hommes étaient à la tête de centaines de troupes vétérans de décennies de guerre contre le Nod et les Scrins. Ils étaient équipés du meilleur matériel et du meilleur soutien disponible.

Face à eux, le généralissime Ga3L de la Garde Rouge Soviet-Nod, seul au commandement d'un millier de troupes. Il n'avait pas droit à l'échec et ses hommes non-plus, car Kane observait et MartinMb aussi...

Dans les rues désertes de New London, les Gardes Rouges Soviet-Nod avançaient, préparés au combat, mais pétrifiés par la peur... Plusieurs chasseurs MiG et Banshee passèrent dans le ciel au dessus de leurs têtes. Au loin, la muraille de pierre de l'énorme base GDI était visible, annonçant le combat à venir. Ils se placèrent à l'endroit qui leur avait été désigné et bientôt trois Crawlers gigantesques tombèrent du ciel, un de chaque type. Leur déploiement marqua le début du combat. Toutes les technologies de la Garde étaient disponibles, incluant les armes atomiques si craintes par le GDI et les armes fournies par Kane. Tout à coup, un rayon bleu jaillis du ciel et le tir du canon à ions alla fracasser l'un des Crawlers Soviet-Nod, l'endommageant sévèrement et faisant des dommages superficiels aux deux autres. Le commandant Cyann apparut sur l'écran radar de Ga3L.

Cyann : Meilleur qu'un Nuke ! ...Vous pensez nous faire peur, Noddie ? Vous êtes venus ici pour mourir et perdre selon votre habitude ! Le Nod ne peut pas gagner cette guerre... Moi et le commandant Heart vous avons préparé chaleureux accueil, nous espérons que vous l'aimerez.

Vorikopa : Communication coupée. Plusieurs divisions de Marines du GDI se dirigent vers votre localisation, incluant des forces terrestres et aériennes. Arrivée estimée dans 30 secondes.

Ga3L : Doh ! Déployez vite des forces pour leur tenir tête !

Les trois Crawlers commencèrent à produire le plus de véhicules et de défenses possibles, mais n'eurent pas le temps d'en déployer énormément. Des bombardiers lourds escortés de chasseurs arrivèrent en premier et balayèrent une grande partie des forces de Ga3L, juste avant l'arrivée de plusieurs transports et tanks du GDI remplis de Marines d'élite et de commandos. Inutile de dire qu'il ne fallut pas longtemps à ce qui restait des troupes de la Garde Rouge pour tomber... Dès lors, les Crawlers furent à la merci du GDI qui ne se gêna pas pour les arroser de balles et d'obus. Tout semblait déjà perdu pour les Soviet-Nod, mais au même moment, une armada de troupes géante fit son apparition derrière les lignes de la Garde Rouge. Des dizaines de Scalpels passèrent devant pour réparer les Crawlers endommagés, alors qu'un vaisseau de taille disproportionnée entouré d'escouades entières de Twinblades et de MiGs avançait lentement au dessus du champs de bataille. L'Apokirov Mk5. et son escorte annihilèrent toutes les forces du GDI avant que les Crawlers de la Garde ne puisent être détruits.

Garde Rouge Vétéran : Nos Camarades-Frères sont là !

Pilote de l'Apokirov Mk5 : L'heure de gloire est arrivée, Camarades-Frères, les soldats du Peuple sont prêts à servir !

Ga3L : Excellent, juste à temps camarades. Que toutes les troupes convergent vers la base ennemie, nous avons un assaut à lancer ! Les Crawlers peuvent produire en chemin, alors nous utiliserons cette habileté à notre avantage. J'ai déverrouillé le niveau technologique T3 sur chaque Crawler, nous surprendrons l'ennemi avec un flot d'unités lourdes.

Vorikopa : Les véhicules de siège Canon Nucléaire, Apokirov Mk5 et Démolisseur Catalytique sont disponibles pour cette opération, de même que le silo à missiles nucléaires. Détruire les brouilleurs radar ennemis vous permettra d'utiliser les pouvoirs de commandement de l'Apokirov ainsi que de recevoir des renforts Space Marines depuis l'orbite.

Ga3L : Ce sera notre premier objectif secondaire à remplir, Vorikopa. Fais moi confiance, les troupes déployées sont efficaces pour cette opération. Maintenant en route, je veux un silo nucléaire et un rideau de fer opérationnels, mais surtout entourés de défenses lourdes pour efficacement soutenir cette offensive...

Pendant ce temps, dans le complexe militaire relié à la Tour de Kane.

Comme s'il s'y était couché la veille, MartinMb s'était levé de son lit d´hôpital, débranchant les instruments qui, quelques minutes auparavant, le maintenaient en vie. C'est avec horreur qu'il constata, en se regardant dans le miroir, à quel point il avait vieilli... En effet, le calendrier indiquait que 15 ans s'étaient écoulés depuis le jour où il s'était rendu en personne sur le champs de bataille pour affronter les troupes renégates de sa propre armée. Il marcha dans les corridors déserts du complexe, passant dans une salle de commandement où il en profita pour observer la situation pendant de longues minutes... Ils étaient une nouvelle fois en guerre avec le GDI, mais rien d'étonnant là dessus. Un écran de commandement affichait une bataille horrible, lourde en perte pour l'armée Soviet-Nod... MartinMb avait alors aperçu son vieil ami Molock et profité de l'occasion pour l'engueuler tout en lui envoyant ce qu'il lui fallait pour compléter sa mission sans plus de pertes humaines. Quelques heures passèrent pendant lesquelles MartinMb erra dans le complexe, sans y rencontrer personne, essayant de savoir où il était et ce qu'il s'était passé pendant les quinze dernières années. Alors, il fut saisi par des visions étranges de symboles aliens défilants devant ses yeux et de la tour Scrin brillant dans le lointain... il sut qu'il devait s'y rendre et il sut quel chemin suivre. Après quelques minutes de marche, il arriva devant le portail qui menait à la tour. Des Confesseur de la Death Confessor Division gardaient l'entrée, mais s'écartèrent du passage à son arrivée, lui faisant signe de passer. Les visions de MartinMb devinrent beaucoup plus violentes une fois à l'intérieur de la tour et plusieurs fois, il faillit tomber à cause de l'étourdissement. Son esprit le guida vers une des pièces centrales de la Tour, un endroit éclairé par une douce lumière rouge et remplie d'écrans de commandement. Là, au centre de la pièce, l'attendait une grand silhouette noire encapuchonné, qui n'eut pas besoin de s'identifier à lui, mais qui le surpris au plus haut point. Le messie était vivant.

MartinMb : Kane...

Kane : Général, vous êtes réveillé, selon mon plan. Rebienvenue dans le monde des vivants !

MartinMb : J'étais... mort ?

Kane : Non, seulement immobilisé, défait par la trahison de vos propres Frères et l'entêtement des hérétiques, chose qu'aucun de nous deux n'avait pu prévoir ! Aujourd'hui la Tour vous a appelé, l'Ascension finale est à portée et vous l'avez senti.

MartinMb : Qu'est-il arrivé à mes yeux, je vois... des codes... dans une langue étrange, ils défilent, devant mes yeux... Suis-je fou ?

Kane : Non, il s'agit de mon don, un implant qui nous permettra d'accomplir l'Ascension. C'est elle qui t'as sorti du coma, car je l'ai décidé. J'ai décidé que tu serais l'élu...

Kane marcha vers un écran de commandement où on pouvait voir un combat intense entre des vaisseaux du Nod et du GDI. Sans se laisser distraire par la scène, il fit afficher un autre écran, qui montra un pourcentage à coté de ce qui semblait être une carte du Réseau de Contrôle du Tibérium.

Kane : J'ai compris en voulant utiliser cette tour qu'il me fallait une clé plus puissante que le Tacitus, une clé vivante... J'ai cherché comment obtenir cette clé et je suis finalement tombé sur un moyen de la fabriquer. LÉGION et moi avons élaboré un plan pour obtenir les composantes, un plan humain pour une solution humaine. Son nom était Christian Pierce. Il a bien servi sa cause en me menant à ce que je voulais, en faisant de notre plan un succès, mais ne s'est pas montré assez... coopératif pour recevoir l'honneur de porter la clé en lui.

MartinMb : La clé, c'est l'implant ?

Kane : Oui, Martin, l'implant est la clé. LÉGION a construit cet implant à partir de la base de données que j'ai volée au GDI, grâce à l'aide de notre ami Christian. Deux ont été fabriquées dans le plus grand secret, chacune ayant le pouvoir de contrôler la Tour de l'Ascension... On m'a greffé la première, bien évidemment, mais pour la seconde, il fallait un hôte de confiance et une occasion qui n'attirerait pas l'attention du public. Ton cas s'est imposé de lui-même, sachant que tu me serais loyal et que l'implant ne te réveillerait qu'aujourd'hui, au jour le plus critique pour mon plan !

MartinMb : Je te pensais mort... je me pensais mort aussi... mon existence même semble irréelle...

Kane : Pourtant, elle est réelle, tout comme mon plan final.

MartinMb : Quel est ce plan ? Pourquoi avoir fait venir les Scrins ? Pourquoi l'Ascension et la Divination ? Pourquoi cette tour et les implants ?

Kane : Es-tu vraiment prêt à entendre la vérité, mon fils ?

MartinMb : Oui, je n'ai jamais été aussi prêt. C'est ma seule raison d'exister.

Kane : Alors allons au cœur de la Tour, le portail de l'Ascension nous attend et tu sauras.

Ils partirent vers l'étage la plus haute de la tour.

Banlieue de New London, près de la base de commandement centrale du GDI.

Ga3L : Cette forteresse n'a pas de point faible.

Vorikopa : Négatif, toute forteresse a un point faible.

Ga3L : Les défenses et le système de bouclier empêchent tout assaut direct et toute frappe aérienne, or la seule façon de désactiver ces systèmes est en coupant le courant. Sauf que le courant est généré par une centrale nucléaire souterraine, donc impossible de le couper. La base prend son argent des champs de tibérium situés à l'intérieur de son périmètre, près des raffineries, de même que ses matériaux qui sont assemblés dans les innombrables usines de nanotechnologie... Les murs mesurent des dizaines de mètres de hauteur et les entrées sont si défendues que même attaquer avec l'Apokirov Mk5 serait du suicide.

Vorikopa : Une opération commando pour couper le courant aux systèmes défensifs est plus que suggérée.

Ga3L : Opération commando, sans notre principal commando cyborg ? Molock est mort ! Comme le Vengeur Rouge et comme Mayuki ! Alors tu veux faire passer quoi, des chars furtifs ? Encore de l'infanterie, comme si on avait pas déjà assez gaspillé de vies ! Les Space Marines ne peuvent pas intervenir à cause de cette saleté de brouillage électronique...

Vorikopa : Le dispositif Rideau de Fer permettrait de rendre un groupe d'unités invulnérable pendant assez de temps pour causer de sérieux dommages sur l'infrastructure défensive ennemie.

Ga3L : Ça, j'y avais pensé figure toi. Sur un groupe de canons nucléaires ce serait peut-être et je dis bien peut-être suffisant pour ouvrir une brèche dans les défenses, mais ça n´empêcherait pas aux hordes de Firehawks ennemis de choper leur escorte puis les canon eux-mêmes une fois les effets dissipés. Si seulement on pouvait construire plusieurs de ces machins... Si seulement je pouvais construire une BASE comme avant.

Vorikopa : Techniquement, cette alternative serait possible.

Ga3L : Ha bon ?

Vorikopa : La communauté des commandants a très mal réagi à la mise à jour CNC04 limitant la construction de bases et il serait mal vu selon le général MartinMb de ne pas permettre cette éventualité dans une campagne comme la vôtre.

Ga3L : Le général MartinMb ? Mais il est dans le coma...

Vorikopa : Vous avez maintenant accès à la construction de murs, de portes défensives, d'usines de guerre, de centrales et de bâtiments de production additionnels pour cette opération.

Ga3L : …

Vorikopa : Nouvelles options de construction disponibles.

Ga3L : Épique...

Les trois Crawlers de la Garde Rouge se déployèrent. Rapidement, chacun d'eux devint un important centre de contrôle dans une base géante. Le VCM défensif construisait les bâtiments, alors que les VCM offensif et de soutien vomissaient des flots d'unités aidés par plusieurs bâtiments de production de la Troisième Guerre du Tibérium. Bientôt, une armée colossale s'était rassemblée devant la forteresse du GDI, mais ce dernier attendait le moment propice pour fondre sur sa proie. Plusieurs Firehawks harcelaient les défenses Soviet-Nod, aidés par des tirs de canons à ions et de Juggernauts. L'offensive décisive se rapprochait à chaque minute...

Centre de la Tour de l'Ascension.

Kane : Lorsque je suis arrivé, vous habitiez dans des cavernes... C'était il y a 10000 ans. J'ai dû forcer votre évolution, former et manipuler la société de l'époque, car je savais que tôt ou tard, mon outil pour repartir arriverait des cieux et que je ne pourrais pas utiliser le tibérium en étant le seul qui en connaitrait la valeur. J'ai formé la Confrérie, qui pendant des millénaires s'est cachée en attendant que ma prophétie ne se réalise... Le jour où le météore de tibérium s'est écrasé dans le Tibre, j'étais déjà prêt. Dans mon Temple de Sarajevo, j'ai commencé à assembler la bombe qui ferait venir les Visiteurs, mais un ennemi que je n'avais pas su prévoir mis alors une fin brutale à mon plan : le GDI !

MartinMb : Tu n'avais pas prévu la première guerre du tibérium ?

Kane : J'avais prévu qu'il me faudrait prendre beaucoup de pouvoir en peu de temps pour asseoir l'emprise de la Confrérie et que beaucoup s'opposeraient à cette domination, mais le GDI fut pour moi une surprise de taille ! On avait comploté contre moi et mon plan, ce que je n'acceptai pas lors de la destruction de mon Temple. Ils ne comprennent pourtant rien et ne comprendront jamais que le tibérium et que mon plan a plus aidé l'humanité qu'il ne leur a nuis ! Pendant 20 ans j'ai préparé ma vengeance qui serait la seconde guerre du tibérium, mais mon second plan a échoué au même point que le premier... Le GDI était devenu beaucoup plus puissant qu'avant, au point de me faire échec et de bloquer toute nouvelle tentative... Interné dans une cuve de régénération, j'ai observé impuissant mon dernier plan de vengeance se mettre en marche. Si l'humanité ne pouvait me faire arriver à l'ascension, alors les machines le feraient !

MartinMb : Cabaal ?

Kane : Oui, mais il était imparfait. À mon grand étonnement, l'humanité triompha sur ma machine et me montra qu'elle était toujours digne de servir à l'avènement de l'Ascension. L'alliance temporaire entre le Nod et le GDI me fit réaliser que la réalisation de mon but ne passerait qu'en utilisant mon ennemi, le GDI, comme principal rouage. Dès lors je savais que plus rien ne pourrait arrêter mon nouveau plan, car il était parfait comme l'a démontré le cours de l'histoire ! La Troisième Guerre du Tibérium servit à faire arriver les Visiteurs qui implantèrent leurs tours, puis je capturai l'une d'elle, une seule. C'est tout ce qu'il me fallait ! Grâce à mes armées de Cyborgs et à Légion, je récupérai le Tacitus et je fus capable d'utiliser la tour de l'Ascension.

MartinMb : Pourquoi ne pas avoir utilisé la tour tout de suite pour retourner d'où tu venais ?

Kane : La tour bénéficie habituellement d'une grande quantité d'énergie provenant du tibérium pour fonctionner. Cependant, seules les raffineries des Visiteurs sont capables de collecter et de mobiliser une quantité d'énergie suffisante pour voyager sur des mondes où il n'y a pas de tours... C'est là que le Réseau de Contrôle du Tibérium entre en jeu.

MartinMb : Qu'avez-vous fait pendant toutes ces années dans la tour ? Pourquoi ne pas nous avoir contacté ?

Kane : Frère Martin, sachez que j'ai remarqué vos exploits pendant mes années de recherche dans la tour. Je savais qu'après l'Ascension, le GDI aurait le champs libre pour dominer la Terre à nouveau. Lorsque je vous ai vu dresser une grande armée assez puissante pour empêcher cela et je vous ai laissé faire. Si jamais il me viendrait l'idée ou encore la nécessité de revenir un jour, vaut mieux que ce soit vous que le GDI qui domine cette planète.

MartinMb : Je vois.

Kane : Par contre, sachez qu'une fois tout le tibérium collecté par le RTC, dans approximativement 30 minutes, il ne sera possible d'utiliser la tour qu'une seule fois ! Ainsi l'Ascension est un procédé unique, vous devez prendre votre décision, tout comme votre Frère Mika qui a déjà pris la sienne.

MartinMb : Je resterai avec mes Frères.

Kane : Alors je ne sais pas si nous nous reverrons, mais sachez que vous m'avez été précieux.

Link to comment
Share on other sites

Base centrale du GDI, New London, bataille finale.

Ga3L : Que Kane soit avec nous...

Vorikopa : Ordre de l'offensive lancée. Le GDI lance également ses troupes principales dans la bataille.

Ga3L : Je veux que toute l'artillerie se concentre sur les défenses ! Les canons nucléaires, les Scorpions, les V5, les Démolisseurs, les Basilics, TOUT !

Vorikopa : Armada aérien ennemi détecté, communication entrante.

Le général Moody apparut sur l'écran de commandement, furieux et hors de lui.

Moody : Vous allez trop loin cette fois, sales noddies infâmes ! Mes avions décimeront vos forces, la terreur du ciel descendra sur vous et vous aurez enfin la mort de dictateur que vous méritez !

Ga3L : Jamais, l'aigle fasciste sera abattu !

Moody : Les meilleurs et plus valeureux soldats du GDI s'apprêtent à fondre sur vous, la résistance est futile...

Vorikopa : Communication coupée.

Ga3L : Très utile comme dialogue...

Vorikopa : Attention, armada blindés ennemi détecté, communication entrante.

Cette fois, c'est le général Atlantis, avec derrière lui les commandants Heart et Cyann qui apparurent sur l'écran de commandement.

Atlantis : Prêt à perdre ?

Ga3L : Cette provocation inutile ça commence à bien faire !

Atlantis : Vous n'avez pas l'air de comprendre dans quelle merde vous venez de placer vos forces, on va vous écraser et vous humilier comme jamais... Ensuite lorsque vous serez bien mort, votre messie et sa tour en carton vont aussi y passer. J'aime jouer cartes sur table, alors mettons les choses au clair : j'ai 150 tanks pilotés par des vétérans qui foncent vers vos lignes pour vous dérouiller, en plus des avions de Moody, alors vous êtes mort.

Ga3L : Doh !

Atlantis : En attendant qu'ils arrivent, on vous ionise la gueule, donc merci bonsoir.

Vorikopa : Communications coupée. Attention, tir de canon à ions détecté !

Tout à coup, un tir bleuté venant du ciel s'abattit de plein fouet sur l'énorme Apokirov Mk5. Le vaisseau de la Garde Rouge fut transpercé de bord en bord et vomit une pluie de flammes, sous les yeux horrifiés de Ga3L. Des légions de chars Mammouths sortirent de la base du GDI, escortés par des centaines de Firehawks et Orcas qui arrivèrent au devant des véhicules et de l'infanterie Soviet-Nod. Alors que, miraculeusement, l'Apokirov Mk5 vacillant avait survécu au tir et continuait de faire pleuvoir l'enfer sur ses ennemis, un combat épique s'engageait. Les Firehawks furent accueillis par les MiGs et Tunguska de la Garde, alors que les chars Apocalypses et les Avatars engageaient le nombre incroyable des chars légendaires à double canons du GDI.

Officier Garde Rouge : Chef, le GDI bourrine ! On ne va pas tenir face à autant de Mammouths !

Ga3L : Attirez-les hors de la portée de leur brouilleur radar ! Nous allons devons utiliser des pouvoirs de soutien ! Pour le Peuple et pour Kane, tenez la ligne de front !

Vorikopa : Distribution de propagande aux troupes en cours...

Ga3L : Vorikopa, à part le missile nucléaire, qui est toujours en chargement, on a quelque chose de susceptible de nous aider ici ?

Vorikopa : L'un des Destructeurs Catalytiques a été équipé avec la technologie top-secrète dont vous avez demandé le développement. Le projet U.N. est prêt au lancement.

Ga3L : Ouvre une fenêtre de communication avec l'artilleur responsable du véhicule.

Vorikopa : Unité sélectionnée...

Artilleur : Oui, camarade-général ?

Ga3L : L'un de vos obus est le projet U.N., artilleur. J'ordonne que vous l'utilisiez maintenant contre les troupes terrestres du GDI !

Artilleur : Vous... vous êtes sûr ? ...Obus chargé... ai-je l'autorisation finale de procéder au lancement ?

Ga3L : Absolument, veuillez procéder maintenant !

Artilleur : Mise à feu de l'obus U.N. !

L'un des Démolisseurs Catalytiques tira un obus de taille disproportionnée dans le sol. Lentement mais surement, l'obus se fraya un chemin en creusant dans le roc et alla se positionner juste en dessus des troupes du GDI. Cependant, au lieu de faire surface, comme les obus de Démolisseurs normales, elle plongea encore plus profondément. Quelques secondes plus tard, le sol commença à trembler violemment et de plus en plus fort. Des fentes gigantesques se taillèrent dans le sol tout autour des chars Mammouths et sans prévenir, des trous énormes apparurent un à un. Plusieurs des mastodontes du GDI furent alors engloutis dans les entrailles de la terre, trop lourds pour être supportés par la mince couche de sol qui restait entre la surface et le trou béant créé par l'explosion atomique souterraine.

Vorikopa : Le projet Under Nuke est une réussite.

Ga3L : Oui, on l'a échappé belle, mais attention pour ne pas tomber dans le cratère, le sol est hautement instable.

Vorikopa : Communication entrante.

Le général Atlantis n'avait pas du tout son air confiant et arrogant de l'habitude, il semblait totalement confus.

Atlantis : C'est... c'est vous qui avez fait ça ?

Ga3L : Heu ouais.

Atlantis : ESPÈCE DE... JE VAIS VOUS TUER ! VOUS CONSIDÉREZ LES HUMAINS COMME DE VULGUAIRES MORCEAUX DE VIANDE OU QUOI ?

Ga3L : On se calme, c'est la guerre, général. Vous n'avez pas plus des considération pour les “ Noddies ” pourtant...

Atlantis : VOUS NE CONNAISSEZ DONC PAS CE QU'EST L'HONNEUR ?

Ga3L : Je ne connais que celle de la victoire.

Atlantis : Puisque vous ne savez pas combattre avec honneur, alors c'est parfait. Ça se jouera en vies humaines...

Vorikopa : Attention, plusieurs canons à ions se positionnent en orbite au dessus du champs de bataille. Ils se rapprochent de l'Apokirov.

Ga3L : Vous savez très bien que mon vaisseau est équipé d'un bouclier ionique, vos canon à ions ne feront pas de dommages importants...

Atlantis : Ho, mais ce n'est pas votre tas de ferraille que je vise...

Vorikopa : Communication coupée. L'ensemble des canons à ions ennemis se sont rapprochés à pleine vitesse. Ils seront prêts à tirer dans approximativement 5 minutes.

Ga3L : ...Ils vont viser nos forces au sol... Décrochez-moi ces trucs du ciel !

Pilote de l'Apokirov : Vous avez entendu, camarades canonniers ? Balancez tout sur les satellites du GDI !

Vorikopa : Canons électromagnétiques activés. L'armement orbital a été réquisitionné pour le combat spatial, le soutien sur le champs de bataille est compromis.

Ga3L : Nous ferons sans ! De toute façon avec ses saloperies de brouilleurs orbitaux, impossible de pilonner la base ennemie.

Officier Soviet-Nod : Général, le ciel est nettoyé. L'ennemi a été surpris par le Under Nuke et la puissance de nos MiGs.

Ga3L : Que les forces terrestres se concentrent sur les défenses et les Mammouths restants ! On est un peu occupés ici en orbite !

Officier Soviet-Nod : À vos ordres !

Ga3L : Les canons à ions ont été détruits ?

Vorikopa : 2 restants, ils sont encore hors de portée.

Ga3L : Ne les oubliez surtout pas.

Les forces de la Garde Rouge éliminèrent les derniers chars Mammouths et pilonnèrent les défenses de la base GDI avec leur artillerie. La voie vers l'intérieur de la base centrale était libre et plusieurs véhicules d'exploration entrèrent en prenant soin d'éviter les environs du cratère hautement instable créé par le l'explosion nucléaire souterraine. À l'intérieur, quelques unités d'infanterie s'étaient fait des emplacement défensifs autour des bunkers improvisés et des véhicules de soutien étaient positionnés en grand nombre, bref, pas de quoi résister à un assaut de grande envergure avec artillerie lourde et blindés lourds. Rapidement, la bataille fit irruption entre les murs de la forteresse d'acier. Pendant les 15 premières minutes du combat, les pertes furent catastrophiques pour les deux camps. Les véhicules et aéronefs Soviet-Nod subissaient des tirs de missiles en provenance de l'infanterie et des véhicules légers tels que les Pitbulls qui allaient et venaient tout en faisant du hit and run. Quant aux positions défensives du GDI, elles fondaient sous les tirs des lance-flammes, des Maraudeurs, ainsi que de l'artillerie nucléaire et souterraine. Éventuellement, les quelques chars furtifs déployés par la Garde trouvèrent les brouilleurs de radar ennemis et les détruisirent, permettant à l'Apokirov de faire pleuvoir l'enfer sur toute la base ennemie. L'heure décisive approchait.

Ga3L : Nous les massacrons !

Vorikopa : Les pertes ennemies sont au dessus des niveaux normalement acceptables, leurs chances sont considérablement réduites. Notre victoire approche.

Ga3L : Mais pourquoi ils ne se rendent pas ?

Officier Soviet-Nod : Ils combattent peut-être jusqu'à la mort ?

Ga3L : Oui, mais encore... D'habitude, quant on sait que l'on va perdre, on évite les pertes, sauf si on doit tenir la ligne pour une raison...

Officier Soviet-Nod : Je croyais que si le GDI perdait ici, c'était fini pour eux ?

Ga3L : Sauf qu'ils pourraient évacuer ailleurs, battre en retraite pour rassembler leurs troupes, ce serait plus avantageux, mais ils ne le font pas. Ils attendent des renforts... Vorikopa, scanne le secteur.

Vorikopa : Scan du secteur en cours... recherche des fluctuations d'énergie potentielles.

Ga3L : Nous avons une bombe atomique prête à être utilisée, alors je vais leur demander de se rendre. Cette guerre n'a pas à aller plus loin, assez de sang a coulé pour le tibérium et plus tôt la paix sera sur nous, plus tôt l'Ascension pourra avoir lieu...

Tour de l'Ascension, au même moment.

Kane : Premier Apôtre, quelle est la situation extérieure ?

Apolyon : Le GDI continue de s'attaquer à notre tour sacrée, mais leur offensive ne viendra pas à bout notre volonté. Ils semblent désorganisés, probablement à cause de l'attaque du Frère Ga3L sur leur quartier général.

MartinMb : Les visions... elles deviennent de plus en plus fréquentes et intenses...

Kane : La Tour de l'Ascension arrive à son plein potentiel énergétique... Professeur CnCBoy, vous aurez la tâche d'activer le portail lorsque le temps viendra, d'ici quelques minutes. Nous ne devons pas retarder ce processus, ni l'interrompre sous aucun prétexte une fois que la Tour contiendra toute l'énergie du Tibérium en elle. LÉGION sera celui qui maintiendra le portail ouvert.

CnCBoy : Combien de temps est-ce que ce portail pourra tenir ?

Kane : Le temps de l'Ascension n'est pas déter...

LÉGION : Attention, fluctuation temporelle détectée.

Kane : … Que faites-vous ! L'utilisation d'une machine telle que la Chronosphère pourrait déstabiliser la Tour ! Dites à l'Apokirov de cesser cette manœuvre !

MartinMb : Ce n'est pas la chronosphère de l'Apokirov...

New London

Vorikopa : Attention, chronoportation ennemie détectée.

Ga3L : Des Chrono-Tanks ! Je croyais Paillette mort et son armée défaite !

Garde Rouge : Ce ne sont pas des Knight Eagles chef ! Ils utilisent des armes ioniques et leurs unités sont peintes en noir !

Vorikopa : Communication entrante.

Un général du GDI apparut sur l'écran, mais son visage était dans l'ombre et il était difficile de discerner ses traits. Derrière lui, il y avait un énorme logo noir du GDI faiblement éclairé.

Ga3L : Vous...

Voltigore : MOUHAHAHA !

Ga3L : Comment avez-vous obtenu la technologie Chrono ?

Voltigore : Les soldats désespérés de Paillette ont allègrement rejoint les glorieux rangs du DarkGDI après leur défaite face à vos forces. J'avais fait un pari avec le général Atlantis. Il a accepté de garder secrète l´existence du DarkGDI, si en échange j'acceptais de l'aider en cas de guerre contre vous. Ainsi, après des années à nous tapir dans l'ombre, nous sommes finalement de retour pour tuer tous les Noddies ! J'ai d'ailleurs d'excellentes nouvelles concernant la loyauté de vos hommes... excellente pour moi, devrais-je spécifier.

Ga3L : C'est à dire ?

Voltigore : Vous verrez dans quelques secondes, car il s'agit de ma surprise finale. J'ai d'autres surprises qui attendent depuis la dernière fois que nous nous sommes vus.

Plusieurs bombardiers Orca de la Seconde Guerre du Tibérium passèrent devant les Chrono-Tanks et Mammouths du DarkGDI puis lâchèrent des bombes fumigènes sur les forces Soviet-Nod. Les troupes de la garde commencèrent alors à s'entre tuer dans un chaos total, sous les yeux déconcertés de Ga3L.

Officier Soviet-Nod : Bordel ! Arg, cette saloperie de gaz, il me donne envie de renier tout ce pourquoi je me bat ! Chef, nous subissons des pertes !

Ga3L : Qu'est-ce que cette hérésie !

Votigore : Nukez donc votre propres forces, puisqu'elles sont si hérétiques, général ! Mes gênes de la corruption vous feront réaliser les mensonges de votre faux messie !

Ga3L : Kane est le VRAI MESSIE, hérétique ! Tu l'apprendras bien assez tôt !

Voltigore : J'ai bien peur que vous n'ayez rien à m'apprendre, zélote du Chauve. Prêt pour la seconde surprise ? Bien installé en orbite, vous pourrez admirer la fin de votre tas de ferraille de près.

Vorikopa : Attention, chronosphère activée !

Ga3L : Mais, combien avez-vous de chronosphères ?

Voltigore : Ho, mais plusieurs ! Assez pour ruiner votre journée, général.

Vorikopa : Charge nucléaire détectée à bord du vaisseau ! Évacuation de tout le personnel !

Ga3L : Qu'est-ce que c'est encore que...

Vorikopa : Attention, le dispositif nucléaire est armé !

Voltigore : C'est un Voltinuke que je vous avais emprunté, je vous le rend en bon état.

Ga3L : Je jure que si c'est une plaisanterie, Vorikopa...

Vorikopa : Ceci n'est pas un exercice, dispositif nucléaire repéré à bord du vaisseau, l'engin est armé et dangereux. Procédures d'urgence enclenchées !

Ga3L : TÉLÉPORTE CETTE BOMBE HORS DU...

Une explosion gigantesque ébranla l'Apokirov en orbite. L'engin atomique du DarkGDI explosa à bord, détruisant le vaisseau de l'intérieur et brûlant instantanément tout l'oxygène ambiant, transformant les corridors en véritables lance-flammes. Personne à bord ne survécu au souffle initial et la puissance de l'explosion dans un environnement aussi fermé fut fatale pour la structure métallique de l'Apokirov. En quelques secondes, le vaisseau le plus glorieux de l'histoire se désintégra, contenant l'un des héros les plus légendaires ayant existé. Ga3L. Il était mort pour la gloire du Peuple et de Kane dans cette attaque des plus sanglantes et des plus terrifiantes. Kane lui-même était sans voix à la vue de cet œuvre de terreur sans équivalent et MartinMb n'en croyait pas ses yeux.

LEGION : Perte de contact avec l'IA Vorikopa... Le vaisseau de commandement URSS-N Apokirov a été endommagé à 90% et les chances de survie de son équipage sont de 2%. Le haut commandement Soviet-Nod et le commandement central de la Garde Rouge sont passés au généralissime MartinMb, niveau d'alerte maximum enclenché. Devons-nous lancer l'ordre de retraite ?

MartinMb fixait toujours l'écran de commandement de la salle, ses yeux vides de toute expression. Kane s'approcha et lui mis la main sur l'épaule.

Kane : Mon frère, tu connais l'unique rédemption des hérétiques... regarde ce qu'ils ont commis au nom de leur haine envers moi ! Ils ont ruiné ton plan, mais vas-tu les laisser ruiner le miens également ? Non... le futur de la Confrérie est entre tes mains...

MartinMb : Pas de retraite. Massacrez le GDI pour la gloire du Peuple et de Kane. Lancez toutes les armes nucléaires sur leurs bases.

LEGION : Nous avons repéré plusieurs chronoportations au cœur même de la tour. Possible infiltration ennemie, analyse en cours...

Kane : Nous ne pouvons pas nous permettre de retarder l'Ascension plus longtemps. Que toutes les forces loyales se téléportent dans la salle du portail ! Frère CnCBoy, ouvrez le portail interstellaire immédiatement !

CnCBoy : Avez plaisir !

Tout à coup, le mystérieux portail alien s'ouvrit, révélant une lumière violette tournoyante qui plongeait vers l'infini. Mais au même moment, plusieurs soldats du DarkGDI furent chronoportés dans la pièce et massacrèrent les techniciens du Nod entourant MartinMb, Kane et CnCBoy. Ce dernier se leva pour aller se placer derrière l'un des soldats ennemis qui retira son masque. C'était Voltigore.

Voltigore : Votre merveilleux plan se déroule t-il comme prévu, ô grand chauve ?

Kane : Tu arrives trop tard, GDIste, l'Ascension est arrivée !

Voltigore : Je crois que tu dois parler de ce truc en papier mâché ?

Il pointa le portail Scrin.

Voltigore : Alors, CnCBoy, est-ce le plan que tu attendais de ton messie ?

CnCBoy : Non... j'ai tout donné pour toi Kane... ma VIE ENTIÈRE pour la perspective d'une évolution, pour la Divination par le Tibérium ! Et en échange... tu t'es servi de notre dévotion pour retourner chez toi, par ce minable portail et tu as retiré le tibérium, ton don à notre planète ! Tu nous laisse dans notre merde, sans nous avoir fait évoluer, sans... rien, sauf l'éternelle guerre entre Nod et GDI qui n'a été qu'une grande diversion. Tu as déjà été le messie, mais c'est fini. Pour moi tu n'es qu'un traitre...

Kane semblait sur le point d'exploser alors qu'il fixait CnCBoy. MartinMb, lui, se contentait d'observer la scène comme les soldats du DarkGDI le tenant en joue.

Voltigore : Notre ami CnCBoy a remplacé les codes de téléportation de vos valeureux fanatiques par ceux de ma Chronosphère, ce qui explique notre intrusion soudaine. Vu la situation actuelle, je crois que ce magnifique portail servira finalement au bien du GDI et de toute l'humanité plutôt qu'au vôtre, Noddie. Qu'en dites-vous ?

Kane observa Voltigore pendant quelques longues secondes avec une lueur inquiétante dans les yeux. Il commença à parler d'une voix tellement basse qu'il fallait tendre attentivement l'oreille pour entendre ses paroles.

Kane : Pendant des millénaires, j'ai observé votre espèce, analysé vos moindres mouvements et décortiqué la nature humaine mieux que quiconque ! Et aujourd'hui, encore, vous OSEZ affirmer que mon plan ne serait pas PARFAITEMENT au point ? Vous osez penser que vos actions auront un quelconque impact sur ma destinée ou qu'ils seront bénéfiques à l'humanité, mais j'ai VU LE FUTUR et je sais que pour vous il n'y aura que la mort ! Vous êtes l'homme le plus détesté au monde, Voltigore. Celui qui a tué le plus grand héros n'ayant jamais existé, pas moi, pas Kane ! Je suis le premier meurtrier, celui que tout le monde oubliera tôt ou tard, car j'ai aidé l'humanité trop indirectement ! Non, le plus grand héros de l'humanité est le généralissime Ga3L, le sauveur, VOTRE sauveur ! Jamais un... minable agitateur tel que vous, n'aura sa place. Quant à moi, j'ai su réussir mon plan, car aujourd'hui je traverserai ce portail... parce que j'ai su en qui faire confiance !

Au même moment, tous les soldats du DarkGDI à l'exception de Voltigore et de CnCBoy furent pulvérisés, explosant dans une avalanche de sang, sous les yeux horrifiés de leur leader, qui fut instantanément désarmé par MartinMb. Le Premier Apôtre Apolyon sortit de l'ombre, entouré de Mains Noires et des membres de la Death Confessor Division, tenant leurs armes à nanomachines pointées vers leurs infâmes ennemis.

Voltigore : Arg !

Kane : Il faut être bien... présomptueux. Mais sois sans crainte, tu vivras pour admirer ton plan s'écrouler, tout comme le GDI.

Voltigore : Jamais, car l'Apokirov est mort !

Ga3L : Ou pas.

Ga3L apparut à son tour, derrière Apolyon. L'un des écrans de commandement qui affichait en boucle la destruction de l'Apokirov changea pour montrer le magnifique vaisseau en orbite, parfaitement intact.

LEGION : Les vidéos de la simulation ainsi que de vos réactions envoyées au réseau de communication mondiale du GDI sont un succès. Le Contrôle des médias, c'est le contrôle des esprits.

Voltigore : Mais... mais... la bombe ?

Ga3L : Elle fut aussitôt téléportée dans l'espace où elle a explosé sans même faire une égratignure sur la peinture de l'Apokirov.

Kane : Le pourcentage d'échec de l'élément humain était trop important... Je savais que le professeur CnCBoy me trahirait.

CnCBoy : L'élément humain... voilà pourquoi j'ai échoué... je suis... un humain... je voulais être plus que ça !

Kane : Tu aurais été plus que ça, si tu m'avais suivi jusqu'au bout !

Le messie leva son arme qu'il pointa vers le cœur de CnCBoy avant de tirer. Un claquement sec de tir silencieux se fit entendre, puis le scientifique vacilla sur lui-même avant de s'effondrer face contre terre, sous la douce lumière violette du portail de l'Ascension. Ses implants de tibérium liquide se brisèrent et laissèrent couler leur contenu verdâtre sur le sol, mêlé au rouge du sang de CnCBoy.

Kane : Nous voici à présent réunis au point de non-retour, mes frères et sœurs.

Mika : C'est ainsi que tu nous quitte, Caïn ?

Le Frère Mika arriva entre MartinMb et Ga3L, vêtu de son armure de Space Marines.

Kane : Oui Frère. Je retourne d'où je suis venu avec ceux qui ont décidés de me suivre. C'est pour vous la fin d'une époque, mais je n'oublierai pas ceux qui m'ont servi et qui sont restés.

Il avança vers le portail, leva les bras en croix, puis se retourna vers ses disciples.

Kane : Que ceux qui ont accueilli le tibérium, l'ont chéri comme un don et ont cru en moi avec une foi inébranlable, malgré les épreuves que je vous ai fait réaliser, me suivent en ce jour glorieux, par ce portail divin ! La technologie de la paix est sur nous mes enfants, car vous avez triomphé sur les incroyants... un monde de paix repose maintenant ce chaque coté de ce portail, mais sachez que celui qui bravera l'inconnu aura beaucoup plus. Frère MartinMb, vous êtes le maître du portail de ce coté. En mon absence, cette tour vous revient de droit, à vous et à vos... camarades-frères.

MartinMb : Je la protègerai de ma vie.

Kane : Quant à mes frères du Nod... leur Ascension est arrivée.

Des centaines de soldats du Nod furent téléportés dans la tour. C'était tous ceux qui avaient gardé la foi en Kane et combattu pour lui, depuis la Quatrième ainsi que la Troisième Guerre du Tibérium et même avant. Tous se mirent en cercle autour du portail de l'Ascension.

Kane : Vous avez décidé de braver l'inconnu, de me suivre dans les confins étoilés d'où je viens et où je repars aujourd'hui. Chacun de vous en ce jour est mon disciple.... Ensemble, nous retournons sur Éden.

Kane se retourna pour faire face à l'infinité lumineuse du portail.

Kane : Adieu, Royaume de Nod. Sois gardé par mes descendants à jamais. Ils ont été valeureux...

Il traversa le portail de l'Ascension, bientôt suivi par Apolyon, Killian et tous les disciples du Nod qui avaient décidés de partir. MartinMb, Mika, Ga3L et Voltigore observaient sans bruit ce spectacle surnaturel, alors que la luminosité de la porte diminuait à chaque personne qui s´y engouffrait. Après plusieurs minutes, il ne resta plus bientôt qu'un seul soldat du Nod et aussitôt fut-il entré dans le portail que ce dernier se referma, faisant place à une quasi obscurité.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

>>> Il est conseillé de lire l'armée des Space Marines Soviet-Nod avant ceci. <<<

Chapitre 3 – Le nouvel aube

2099 – Épilogue

Mika : Tenez la ligne mes camarade-frères ! Au nom de l'humanité nous ne faillirons pas en ce jour !

Space Marines : Repli stratégique !

Shadow : Derrière moi Frères ! Je tiendrai face à ces vermines !

Le Dreadnought Shadow s'avança pour faire face à une monstruosité Scrin qui arrosait les Space Marines Soviet-Nod de dards en tibérium pur. Son canon EM pris rapidement soin de transpercer de bord en bord la créature bionique, qui s'effondra en poussant un dernier cri de sa voix extraterrestre. Rapidement, le groupe se retrouva face à de multiples autres créatures identiques qui arrivaient pour venger leur homologue.

Space Marines : Où sont ces renforts !?

Mika : Je les ai commandés il y a 15 minutes ! Le sort de la Terre dépend de notre progression, on ne peut pas se permettre de ralentir sous prétexte de manquer d'hommes !

Le commandant Mika fonça sur l'un des marcheurs à pointes, qui n'eut pas de temps de le mitrailler de tibérium, puis lui abattit son énorme marteau énergétique en plein sur la “ tête ”, avant de se mettre à couvert derrière la carcasse grouillante.

Mika : Abattez-moi ces hérésies ! TOUT DE SUITE !

SM Vétéran : Pour la gloire de l'humanité !

Une boule de plasma gigantesque partit de l'arme du Vétéran pour s'abattre dans les rangs Scrins, faisant exploser plusieurs des marcheurs légers et détruisant une horde de buzzers en approche. Tout à coup, une créature armée de pieux bondit en direction du Marines Vétéran et l'attaqua, mais elle fut fauchée par une pluie de balle provenant d'en arrière. Deux Space Marines Terminators accompagnant le Capitaine Lied s'étaient téléportés près du groupe de Mika pour faire pleuvoir la mort sur les aliens.

Lied : En avant, nous devons les repousser et poser cette charge !

Mika : Plus nous attendons et plus la progression sera difficile, Frères ! Ils ont le nombre, mais nous avons la foi et avec elle, nous vaincrons !

Space Marines : CHARGEEEEEEZ !

Le groupe de commandos d'élite se remit en route, éliminant plusieurs dizaines d'unités Scrins à chaque tronçon de corridor parcouru et encore plus aux intersections. N'ayant pour couvert que les carcasses brûlantes des véhicules ennemis, chaque véhicule arrivant en renfort était perçu comme un cadeau du ciel, même si les renforts n'avaient pas la tâche facile pour arriver jusqu'au groupe de tête. Bientôt, un hexapode monstrueux et armé jusqu'aux dents se profila à l'horizon.

SM Vétéran : On a de la compagnie !

Mika : Concentrez vos tirs sur cette hérésie d'alien mes Frères !

La créature sa rapprochait, ignorant les tirs des Marines ricochant sur son épais blindage. Arrivée à portée, elle poussa un cri à glacer la sang, puis cracha plusieurs boules de plasma hautement dévastatrices sur Mika et ses hommes. L'un des Space Marines Soviet-Nod fut touché et mourut sur le coup.

Space Marines : ARG !

Hexapode : SHRIIIIIIEK !

Lied : Abattez ce monstre !

SM Vétéran : Visez la tête !

Space Marine : Il nous faut un tank! On ne va pas tenir !

Terminator : Prenez les charges M.A.D. pour tuer la créature et évitez les tirs !

Apothicaire : Le Frère Mika a un lien psychique avec la créature !

Lied : Mika, NON !

Absorbé par le contact mental avec l'hexapode, Mika se leva et sorti du groupe pour foncer vers le monstre Scrin. Évidemment, c'est vers lui que la créature cracha son second jet de plasma, mais le psyker évita avec une précision surnaturelle chaque boule de plasma et chaque explosion tout en continuant de courir vers sa cible. Une fois arrivé en dessous de l'hexapode, Mika fut saisi par plusieurs tentacules qui tentèrent de le broyer, mais il savait exactement quoi faire. Il trancha plusieurs des membres de la créature à leur base grâce à des tirs précis de pistolet Bolter, puis donna un coup de marteau énergétique sur le torse du montre. L'hexapode lança un cri impressionnant, puis se courba vers l'avant, ce que Mika attendait. En s´agrippant aux “ cornes ” de la créature, il parvint à monter sur sa tête monstrueuse qui tenta de le découper à grands coups de mandibules, mais en vain. De toutes ses forces, Mika asséna un autre violent coup de marteau sur le crâne de l'Hexapode, qui poussa un long cri désespéré. Le second coup de marteau énergétique, plus puissant, envoya une vague pulsée qui fit voler la tête du monstres en morceaux et s'effondrer son corps énorme sur lequel Mika se tenait triomphant, mais vulnérable.

Sergent Terminator : Nul ne peut arrêter la croisade du Juste ! Pour l'humanité mes Frères, avancez !

Lied : Bien dit, Frère. Voyez la résolution de fer de notre Primarque ! Portez la même foi en vous !

Plusieurs unités d'infanterie Scrin étaient arrivées entre temps, mais elles furent rapidement décimés par les balles explosives des Bolters et des Bolters lourds. Mika se releva et observa silencieusement la situation chaotique dans laquelle son groupe se trouvait. Depuis plusieurs heures, lui et ses Frères traversaient ce boyau infernal menant au cœur même de la planète mère des Scrins, pour y placer un dispositif construit par Kane lui-même, dans le but d'exterminer une fois pour toute cette race hérétique. Pour venger la Terre de leur nouvelle tentative d'invasion, la plus grosse et la plus dévastatrice. Des millions d'humains s'étaient déjà sacrifiés pour tenir la ligne contre la flotte de guerre Scrin, en orbite de la Terre et des millions continuaient de se sacrifier pour tenir le Portail de l'Ascension ouvert, dans le seul but de soutenir cette avancée. Il était rapidement devenu évident que seul Mika et ses guerriers génétiquement supérieurs pourraient pourraient tenir face à l'horreur de ce combat. Dès les premières minutes, la Legio Liberatoris, les Marines du GDI et l'élite de la Garde Rouge avaient dû battre en retraite dans la Tour, face à des pertes incommensurables. Devant les monstres aliens, tout ce que les Scrins avaient pour défendre leur monde principal, Mika avait choisi de ne pas reculer.

Mika : Frères Techmarines, à quelle distance sommes-nous de l'objectif ?

Techmarine : Le Frère Lied et nos Frères Terminators sont à 6 kilomètres de la cible. Nous avons envoyé toutes les troupes disponibles pour couvrir le Saint Land Raider lors de l'avancée vers votre position et pour la percée sur la progression restante.

Mika : Excellent, Frère. Que tous les Terminators se téléportent avec moi, nous n'avons qu'une seule chance de percer le dernier bastion alien et la bête Scrin ne se laissera pas avoir aussi facilement.

Techmarine : Chaque Frère Marine a rejoint la force d'assaut, Primarque Mika. Nous sauverons l'humanité en détruisant les Scrins ou nous mourrons en essayant. Vous aurez dans quelques secondes le soutien du Thunderhawk #5.

Mika : C'est courageux de votre part, Frère Techmarine, mais un Thunderhawk sera difficile à faire voler dans un tunnel aussi étroit...

Techmarine : N'ayez crainte, Frère.

Le dit Thunderhawk passa rapidement au dessus de la tête de Mika, téléportant plusieurs Space Marines au passage, pendant que tous marchaient en direction du groupe de Lied, composé de très résistants Marines Terminators. À présent, c'était un flot constant de véhicules et d'infanterie Scrins qui arrivait en vagues face à cette poignée de guerriers d'élite humains. Chaque balle faisait un mort dans les rangs de l'ennemi tibérien, mais la pile de cadavres se faisait de plus en plus grosse en avançant. Bientôt les Space Marines seraient pris entre une pile de corps et une barrière d'unités ennemies... Tout à coup, alors qu'une dizaine de tripodes arrivait en poussant un cri de guerre terrifiant, un grondement sourd se fit entendre derrière les terriens. Le tas de cadavres mécanique des Scrins défaits vola en morceaux, laissant place à un véhicule rouge gigantesque, couvert de symboles inspirants, de reliques sacrées et d'armes en tout genre. Un Saint Land Raider, contenant la bombe catalytique qui allait mettre fin à la domination tyrannique des aliens en ce jour glorieux. Plusieurs dizaines de Space Marines, soutenus par des Techmarines et des Apothicaires, débouchèrent de derrière l'énorme véhicule blindé qui abattit de ses quatre canons lasers l'un des tripodes avant de lui-même encaisser quelques tirs sans broncher.

Mika : EN AVANT MES FRÈRES ! RIEN NE DOIT ARRÊTER CE LAND RAIDER ! NOUS TRANSPORTERONS LA BOMBE AU COEUR DU MONDE ALIEN ET LA FERONS SAUTER ! LA SORT DE L'HUMANITÉ REPOSE SUR CETTE MISSION, ALORS NOUS AVANCERONS TELS LES ANGES DE LA MORT ! NOUS N'AVONS PAS PEUR, CAR NOUS SOMMES LA PEUR INCARNÉE !

Plusieurs Marines d'Assaut sautèrent au milieu des Tripodes grâce à leurs jet-packs et firent sauter les montres mécaniques aliens grâce à des bombes Melta. Le groupe de Mika, appuyé par le Saint Land Raider, rejoignit les Terminators de Lied ainsi que le Dreadnought vénérable Shadow au front, alors qu'ils faisant face à trois Hexapodes à une intersection. Le sol souillé de tibérium devenait de plus en plus impraticable et n'offrait que très peu de couverture.

Shadow : Mourrez pour la mal que vous avez fait à mon peuple, créatures !

Terminator : Pour l'Humanité, chargez !

Évitant de justesse un jet de plasma brulant, qui toucha cependant l'un des malheureux Marines, Shadow se jeta sur l'un des Hexapodes et lui assenant un grand coup de sa pince métallique. Très peu amusée, la créature se cabra et saisit le Dreadnought vénérable avec ses tentacules, que Shadow carbonisa avec son lance-flammes lourd. Un nouveau jet de plasma alla s'abattre sur la façade du Dreadnought, faisant fondre une partie de son blindage frontal, mais laissant l'occasion à Shadow de tirer au canon EM en pleine tête de l'alien. La créature biomécanique s'écroula raide sur le sol, révélant une horde de Déchiqueteurs Scrins, qui se jetèrent sur Shadow, découpant avec une facilité déconcertante son blindage rendu vulnérable par le tir de plasma.

Mika : Frère Shadow ! NON !

Shadow : Jamais... ne... tomberai... face à... des... ALIENS !

La machine déchaînée martelait le sol de son bras mécanique, écrasant par poignées l'infanterie Scrins, mais succombant inévitablement au flot de lasers s'abattant sur son blindage transpercé de toutes part. Un groupe de troupes de choc Scrin, arrivé en renfort, brula par le lance-flammes de Shadow, alors que les derniers Déchiqueteurs mourraient écrabouillés par la pince métallique du Dreadnought. Au loin se dessina le contour d'un char Désintégrateur alien, qui chargeait son canon anti-blindage au tibérium, mais il était trop tard. Le cri de Mika résonna sur les parois tibériennes de ces cavernes maudites alors que le rayon létal s'abattait sur la façade déchue du Dreadnought de Shadow. Alors que la machine transportant son corps explosait, ce dernier était déjà mort depuis bien longtemps. Il était mort sur Terre, le jour de sa trahison involontaire ; le jour où cet engin était devenu son sarcophage. Sa vengeance était accomplie à présent et sa rédemption aussi... Le tank qui avait mis fin à Shadow était déjà détruit, fauché par un tir parfait du Land Raider, mais Mika maudit à cet instant l´existence même des aliens. En silence, il s'agenouilla et baissa la tête, ignorant pendant quelques instant le fracas des explosions, les cris, les bruits de tir, le sifflement des balles, le bouillonnement des flammes et le cliquetis métallique des armures comme des créatures Scrins. Lied jeta un œil inquiet vers son leader, entre deux enjambées de cadavres aliens et un tir précis dans la crâne d'un Maître. Un spectre étrange se forma autour de la tête de Mika, un éclat de lumière argenté qui ne semblait pas provenir de son Halo de Fer. Alors que le leader, Space Marines se relevait, on pouvait voir, à travers son casque, ses yeux briller d'un éclat surnaturel et la lumière autour de lui devenir de plus en plus aveuglante. Ignorant tous les projectiles qui fusaient autour de lui, Mika avança pour passer devant ses hommes, regardant intensément le milieu du corridor central, particulièrement les hordes de Scrins qui commençaient à le prendre pour cible. Tout à coup, il s'arrêta au milieu de ses ennemis et la lumière créa une bulle d'énergie autour de lui, une bulle qui commença à prendre de l'expansion, puis qui explosa sans prévenir, désintégrant sur place tous les Scrins sur le passages des terriens en un instant. Ceux qui résistèrent à l'attaque psychique initiale de Mika prirent soudainement en feu, comme torturés par la lumière d'or émanant du psyker. Lied, qui pendant quelques instants regarda vers le Dreadnought déchu de Shadow, crut y apercevoir le spectre souriant de son vieil ami, au dessus de la carcasse de fer, mais cette vision ne lui dura que quelques courtes secondes. Le corridor vers l'objectif était à présent libre, seul Mika, la source de lumière n'ayant pas complètement disparue d'autour de sa tête, se tenait devant le groupe de Marines dans le calme total de mort alors que les flammes finissaient de consumer les carcasses Scrins voisines. Une voix d'une puissance démesurée s'éleva de la bouche de Mika, à la fois physique et mentale, résonnant dans l'esprit de chaque être vivant présent à ce moment là.

Mika : NOUS SOMMES DES ÊTRES HUMAINS, VERMINES, QUE VOUS AVEZ OSÉ DÉRANGER, MASSACRER ET BAFOUER. LA PUNITION ULTIME ARRIVE À VOUS MAINTENANT, CAR LE JUGEMENT NE SAIT ATTENDRE. ALLEZ, MES FRÈRES, IL EST TEMPS. NUL NE PEUT ARRÊTER LES ANGES DE LA MORT ET LEUR DESTINÉE MANISFESTE, PUISQUE NOUS SOMMES LE POING DE L'HUMANITÉ ! EN CET INSTANT DÉCISIF, CE POING TIENT LA DAGUE QUI TRANSPERCERA INÉVITABLEMENT LE COEUR DU MONSTRE SCRIN. NOUS N'AVONS PAS LE DROIT À L'ÉCHEC. NOTRE MOUVEMENT SERA PRÉCIS, JUSTE ET MORTEL. CELUI QUE L'ON COMBAT EST NOMBREUX ET PUISSANT, MAIS LES ÂMES DE TOUS NOS FRÈRES HUMAINS TOMBÉS AVANT NOUS COMPTENT SUR NOTRE VICTOIRE DE CET INSTANT. MARCHEZ, MES FRÈRES, SOYEZ LA MORT INCARNÉE POUR LES ALIENS HÉRÉTIQUES. QUE NUL ICI NE SURVIVE À LA CROISADE ROUGE, MÊME SI ELLE DOIT ÊTRE NOTRE DERNIÈRE ACTION DANS LE MONDE DES VIVANTS ! NOUS PORTONS ENSEMBLE LA FLAMME DE L'HUMANITÉ ET JAMAIS NOUS NE LA LAISSERONS S'ÉTEINDRE !

Les Frères Marines, plus inspirés que jamais, s'enfoncèrent à nouveau dans les ténèbres suivant leur Primarque à la fureur indescriptible qui massacrait à présent sans effort le moindre ennemi arrivant à sa portée, d'un tir à la précision surnaturelle ou d'un coup de marteau énergétique à faire trembler le sol de par sa puissance. Ils étaient à une centaine de mètres d'arriver à l'objectif et un lueur violette était à présent visible au bout du corridor. Le noyau énergétique de la planète-ville et cœur de l'empire Scrin, dans lequel il fallait planter la dague qu'était la Bombe Catalytique.

Cette dernière centaine de mètres fut extrêmement lourde en pertes pour les deux camps. Des centaines de Scrins s'étaient précipités dans le tunnel, mettant un dernier effort pour arrêter les intrus, mais cela ne suffisait pas. Bientôt, il ne resta plus que les Terminators, le Land Raider, Lied et Mika, tous les autres Space Marines ayant été complètement submergés, victimes des innombrables tirs de plasma, de tibérium liquide, de dards en tibérium violet et de lasers chargés. À la sortie du tunnel, les Marines arrivèrent à une salle qui faisait des kilomètres de diamètre et où étaient connectés une grande quantité de veines. Un large réseau neuronal, au cœur duquel les observaient un être holographique, virtuel. La conscience commune des Scrins : leur Maître Suprême. Rapidement, plusieurs tourelles défensives s'éveillèrent et tirèrent sur les intrus, ne laissant aucune chances aux Marines. Les Terminators, Lied, le Land Raider, tout fut réduit en cendre dans l'espace de quelques secondes, découpé comme du papier par les puissants lasers. Tout sauf Mika, que les tourelles n'avaient volontairement pas visées, et la carcasse du Land Raider, trop résistante pour être complètement supprimée. Le Maître Suprême jeta son regard sur le dernier intrus encore en vie.

Maître Suprême : ALORS VOUS CROYEZ, VOUS OSEZ PENSER POUVOIR VENIR ICI ET NOUS DÉTRUIRE, ALIEN ! AVEZ-VOUS SEULEMENT UNE IDÉE DU NOMBRE DE MONDES QUE NOUS AVONS CONSOMMÉS ? IL FAUT UN ÊTRE D'UN PUISSANCE IMPRESSIONNANTE POUR PARVENIR JUSQU'ICI, ALORS VOTRE CAS INTRIGUE CEPENDANT L'INTELLIGENCE COLLECTIVE. QU'ÊTES-VOUS DONC ?

Mika : NOUS SOMMES HUMAINS. SOUVENEZ-VOUS DE NOTRE RACE POUR LES QUELQUES MINUTES RESTANTES DE VOTRE EXISTANCE, CAR NOUS SOMMES VENUS VOUS TUER.

Maître Suprême : NOUS ? TU LE SEUL DE TA RACE ENCORE EN VIE ICI, CAR LA CONSCIENCE A BIEN VOULU T'ENTENDRE ! TES SEMBLABLES SONT MORTS ! TA PLANÈTE LE SERA AUSSI BIENTÔT, LORSQUE L'ICHOR L'AURA CONSUMÉE ET QUE NOUS VIENDRONS RÉCOLTER SES FRUITS ! VOTRE FUTILE ASSAUT N'A FAIT QUE VOUS DONNER DAVANTAGE DE TEMPS ET VOUS FAIRE PERDRE VOS MEILLEURES FORCES, LES SEULES SUSCEPTIBLES DE NOUS COMBATTRE ! LA TERRE VA TOMBER.

Mika : JE MOURRAI POUR M'ASSURER QUE NON.

Un léger bruit provenant de la carcasse du Land Raider attira l'attention de la conscience Scrin. Les doigts de Mika s'étaient refermés sur la télécommande reliée à l'énorme charge atomique catalytique. Réalisant que l'intrus venait d'activer quelque chose, les centaines de tourelles laser Scrins firent feu sur Mika. Son corps ainsi que son armure furent instantanément carbonisés, traversés par les rayons de lumière pure qui le réduisirent en poussière, envoyant le Primarque rejoindre ses semblables dans le néant de l'éternité. Mais c'était trop tard. La charge catalytique s'activa, transformant rapidement la salle centrale du réseau de la conscience Scrin en une boule de feu géante et créant une réaction en chaîne avec le tibérium contenu partout sur cette planète. Bientôt, l'apocalypse s'abattit sur la planète mère des Scrins en entier, vengeant des millions d'humains à cet instant glorieux. Un signal de l'explosion traversa le portail de la Tour de Kane, avertissant l'humanité de son succès, de sa victoire sur les aliens, de sa dite vengeance, du sacrifice des plus grands guerriers de tous les temps et de la fin de sa Croisade Rouge. Le Sacrifice des plus courageux d'entre nous ne seraient jamais oubliés, car la mort est la seule chose laissant une trace éternelle dans les mémoires.

Fin.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...