Jump to content
Command & Conquer SAGA

[FIC] Le commando d'élite des scorpions pourpres.


darklurtz

Recommended Posts

Tout d'abord:

Cette fic est bien sure...Inventée^^.

Ce commando est sortie droit de mon imagination...

Ce commando prendras place lors de la seconde guerre du tibérium, et comme son nom l'indique, ils servirons la JUSTE CAUSE de Kane.

Je vous laisse avec mon RP.

CHAPITRE I

Le soleil chaud de l'Afrique du Nord avait laissé place depuis quelques heures déjà a la lune et sa fraicheur. Toute fois, la base du NOD restait en éveil, au moindre bruit. Plusieurs gardes en faction montaient la garde afin de garder la place forte.

Devant les majestueuses portes marquées du fameux scorpion rouge, une unité d'élite s'apprêtait à franchir les portes blindés et protégées par les lasers dévastateurs.

Cinq silhouettes quittèrent la base du NOD.

Ils étaient tous habillés de noir, ceci leur permettant de se fondre dans la noirceur de la nuit. L'un d'eux visiblement le chef, marchais en avant, une cigarette a la main.

"-Hey, chef, éteignez cette saloperie, le GDI va nous griller!

-Ecoutes Henrisson, tes commentaires bidons, tu te les gardes pour toi! Elle est presque finie de toute manière.

-Okey! Je disais juste ça, on sait jamais, un espion du GDI c'est vite arrivé, et dans le noir, un petit point rouge... Enfin...

-Fermes la!"

Le commando se dirigeait vers une immense dune au pas de course. Une fois arrivée en haut de celle-ci, deux des cinq membres de l'escouade sortirent leurs jumelles, dont le leader.

"-Chef, rapppelez moi ce qu'on doit faire? J'ai pas bien écouté le briefing! J'étais...Occupé

-Ouais, on a bien vu Garry, tu te rinçais l'œil sur la nouvelle recrue!

-Non...Non..Ahem! Je crois avoir vu un truc bouger par la!

-Ouais, nous aussi Garry on l'as vu! Bien sur!

-Henrisson, fermes la, passe moi les jumelles!"

Le second de l'escouade, Backers, munit désormais des jumelles, scrute l'horizon. Il s'arrête sur une forme de vie en train de courrir.

"-Merde! Ce gars porte l'écusson du GDi, Henrisson, plombe le avec ton snip!

-Okay!"

Ce dernier, sniper en main, vise calmement la cible paniquée, il pointe son viseur sur la tête de leur ennemi. Une pression sur la gâchette. Un petit bruit étouffé par le silencieux du fusil de précision, et le partisan du GD gisant sur le sol.

"-Bien joué sergent!

-Merci chef

-Allez, on bouge! Allez Garry, bouges toi le train!

-Ouais Ouais, ça va!"

Après une brève pause, le chef sort une carte d'une de ses poches.

"-Bon, d'après les services de renseignements, notamment ceux fournis par la nouvelle recrue qui a visiblement tapé dans l'œil de notre cher Garry, la base ennemie se trouves a environ un kilomètre au sud ouest, visiblement, juste derrière cette falaise. Allez, en route. Et faîtes gaffe, on marche en étant écartés, a cinq metres l'un de l'autre."

Voila pour mon premier RP c&c!

Dîtes moi ce que vous en pensez!

Edited by darklurtz
Link to comment
Share on other sites

Voici la seconde partie.

CHAPITRE II

Le commando d'élite toujours en vadrouille a la recherche de la base du GDI s'arrête subitement après un geste de la main de “ chef ” qui signifiait sûrement quelque chose du genre “ a terre bande de larves! ”

“ -Y'a un problème chef?

-Si tu savais te taire...Tu pourrais sentir ces petites secousses.

-Un titan?

-Plusieurs, on fait profil bas, ils ne devraient pas nous voir dans la nuit.

-Ok, on se couche les gars. ”

L'intuition du chef de l'escouade avait vu juste, a peine couchés et après avoir entamé un semblant de terrier dont leur unité avait le secret, un pied de Titan vint se poser a quelques mètres devant eux.

“ -Waw, sa c'est de l'empreinte!

-Fermes la Garry! ”

Ils patientèrent pendant quelques minutes, le temps que les machines s'éloignent. Ils se relevèrent, se saisirent de leurs armes et poursuivirent leur chemin, toujours en formation.

De nouvelles secousses se firent sentir. Ils se remirent a couvert.

“ -Chef, vous pensez pas qu'on devrait contacter la base, sa me semble suspect tous ces mouvements de troupe.

-Bonne idée Henrisson. ”

Le leader de l'escouade sortis sa radio de sa poche.

“ -Base...Base, ici Scorpions pourpres... … De nombreuses troupes se dirigent vers vous, nous ne connaissons pas leur nombre exact, mais préparez vous au combat! Terminé! ”

La base leur répondit dès le message passé.

“ -*grésillements* Reçu, nous … *grésillements* au combat! *Volume élevé* RENTREZ ESCOUADE REVENEZ A LA BASE

-Bordel, sa bug, éteignez cette saloperie Chef, on va se faire repérer!

-Je sais Garry, je sais! ”

Le soldat concerné se saisit de son couteau, et plante celui-ci dans la radio. Elle finit par rendre l'âme au bout de quelques grésillements.

“ -C'était un peu téléphoné chef...Mais c'était dans l'esprit. ”

Chef intima l'Ordre de se mettre a couvert, une patrouille à pied se rapprochais d'eux. Le leader ordonna de commencer a creuser des terrier pour se mettre a l'abri. Les membres du commando se mirent à l'ouvrage avec leurs pelles, qui faisait partie de leur matériel réglementaire dans l'équipement des scorpions pourpres.

“ -Chef, on va pas y arriver, ils approchent trop vite!

-Ok, ne bougez plus... On improvise, ils ne sont que trois. Sa devrais aller...

-Ok ”

L'improvisation était souvent de rigueur dans leur unité.

Les trois soldats du GDI s'approchèrent, stoppèrent devant le trou des troupes d'élite du NOD. Ils examinèrent le creux quelques secondes. Puis, en repartant. L'un d'eux se vit attrapé par la cheville, chef l'égorgea vif, la victime laissa échapper un râle bref. Ce qui fit se retourner ces deux camarades.

Garry et Henrisson leur mirent plusieurs salves de fusil de précision.

“ -Ok, bien joué les gars, on les entèrent, et on continue!

-On rentre pas? La radio nous demandais pourtant de revenir...

-Quelle radio? ”

Après leur besogne, les troupes d'élite se remirent en route, ils parvinrent finalement a la fameuse falaise.

Ils montèrent au sommet de la dune. Un spectacle hallucinant s'offrit a eux. Le GDI avait installé une immense base.

“ -Les renseignements n'avaient pas dit “ Un avant poste? ”

-On a pas le temps pour les commentaires pourris Garry, on se bouge.

-On fait quoi? On va voir ce qui se passe dans ces belles usines?!

-Bien sur Henrisson...On y va! ”

Ils bougèrent de leur position dans un geste bref et discret, ils s'approchèrent a bonne distance de la base du GDI.

“ -Attention aux tours de guet, si on se fait griller, on est morts! Il doit y avoir une bonne centaine de soldats rien que dans le grand bâtiment la bas!

-Okay chef, bon, on entre comment?

-Je pense avoir trouvé! Tu vois le camion qui revient la bas, on va profiter qu'il entre pour entrer en même temps.

-Euh..Et les tours de garde avec les jolies sulfateuses dessus...On les passes comment?

-Ouais, sa c'est clair, sa va pas être simple...

-Si on stop le camion un peu plus loin, on vire le conducteur, on le plombe, on le cache dans un coin, et on entre ni vu ni connu!

-Ok chef, on fait comme ça. ”

Ils s'éloignèrent de la base, se mirent a couvert derrière un rocher de taille modeste. Le camion se rapprochait de plus en plus vite.

“ -Ok, on y va! ”

Les membres sortirent en même temps de leur cachette. Garry s'occupa de loger une balle entre les yeux du chauffeur. Celui-ci s'affala sur le siège passager sans vie.

“ -Garry, tu prend le volant, tu enlèves ton équipement, tu garde le stricte minimum. Nous, on monte dans la remorque.

-Reçu cinq sur cinq ”

voilà pour la deuxième partie!

Link to comment
Share on other sites

CHAPITRE III

L'escouade ayant pris possession du camion, et après avoir pris soin du pauvre conducteur de celui-ci même, s'approchait de plus en plus des portes du GDI. Le stress pouvait se faire ressentir dans l'escouade, mais majoritairement sur le soldat Garry, qui avait prit le volant.

“ -Okay les gars, on arrive devant leurs portes.

-Reçu Garry, chef, terminé, silence radio. ”

Le soldat de garde de la porte se dirigea vers le camion, lui fit signe de stopper, et prit la direction du côté du volant.

“ -Allan? C'est toi?

-Euh...Ouais..Ouais, quelle question?!

-Tu va bien? T'as l'air stressé!

-Ouais tout baigne Euh... Je peux passer?

-Je suis désolé...Mais je me doit de te demander tes papiers, c'est la règle.

-Euh..Okay, attend, je...Je cherche. ”

Il hésita entre prendre son pistolet, ou dire un mensonge, mais il n'eut pas a le faire. Chef avait déjà prit le soin de faire “ disparaître ” le soldat de faction;

“ -Ok, je prend son badge, et je nous fait entrer! ”

Il fit passer le badge dans un appareil, la voix d'EVA se fit entendre.

“ Commande acceptée, entrez ”

Le camion entra dans la base, pendant que Chef retournais a l'arrière de celui-ci dans un geste vif. En effet, son uniforme de soldat du NOD n'aurais surement pas fait sensation en pleine base du GDI.

Le soldat Garry se gara au beau milieu de la base.

“ -La garnison a du être réduite, ils sont surement en pleine marche sur notre base...Il faudrait faire en sorte de faire péter quelques trucs par ici afin de faire revenir toutes les troupes du GDI dans notre position.

-Ok chef, mais comment on fait pour se tirer...Parce que le jour va pas tarder a se lever, et une unité du NOD dans un désert, sa passe pas inaperçu...

-Tu vois les orca la bas?

-Oui

-Ok, alors tu sais comment on va s'en aller... ”

L'escouade se mit a couvert derrière un muret de sable.

“ -Mon système de détection de radiation s'affole vers cette grosse usine la bas, c'est surement une raffinerie, soyez prudent, un tir mal placé, et on explose tous...

Mettez vos casques. ”

Ils s'approchèrent de l'immense battisse.

“ -Comment on entre?

-On peut utiliser le badge de Allan... En espérant que ça passe. ”

Ils firent passer la carte magnétique du défunt soldat, de nouveau la voix d'EVA se fit entendre, prononçant le même discourt que devant l'entrée.

“ -Pas très varié cette EVA... hein chef?

-En effet, bon, en formation, j'ouvre! ”

Ils ouvrirent la porte de métal, celle-ci donnait sur un vaste couloir sombre, se dirigeant vers une immense vitrine. Ils entrèrent dans la raffinerie. Ils parvinrent a la vitrine.

“ -C'est...C'est?

-Un champ de tibérium.

-C'est hyper dangereux ce truc.

-Mouais... Ouvrez cette porte, on va voir ce qu'on peux faire ”

Cette porte menait a un nouveau couloir, éclairé cette fois ci, il l'empruntèrent, et tombèrent sur un laboratoire géant.

“ -Qu'est ce que c'est que ce bordel?!

-C'est un labo!

-Merci Garry, remarque très pertinente...Je voulais surtout savoir ce qu'il font la. J'ai pas l'impression qu'ils étudient du tibérium...

-Oui c'est vrai... On pourrait toujours se “ renseigner ”

-Ok, trouvons un ordinateur, on pourras peut être se procurer des plans de la zone.

-Faîtes gaffe! Un des chercheurs se pointe! On se retire de là les gars, allez allez! ”

Dans un mouvement plus improvisé qu'autre chose,l'escouade se retrouve dans un immense corridor rempli de portes.

“ -Euh...On fait quoi?

-On entre dans chacune des pièces, jusqu'à ce qu'on trouves ce qu'on cherche. ”

Ils ouvrirent la première porte. Un chercheur paniqué s'y trouvait, Billy, le génie en explosif s'empoigna de lui. Il ne se manifestait pas souvent, mais il ne valait mieux pas qu'il le fasse. C'était un peu de le gros bourrin de l'équipe.

“ -Qu'est ce que vous foutez ici, pourritures du GDI!

-Je..Je ne suis pas autorisé a vous le dire ”

Billy s'empara de son couteau, celui-ci avait la forme d'une queue de scorpion. Il la pointa sous la gorge du GDIste.

“ -Tu n'es toujours pas autorisé?

-Non... Désolé.

-Bon... Tu salueras TON dieu de notre part. ”

Il égorgea le scientifique. Ils s'approchèrent de l'établi du chercheur. [/i]

“ -Alors chef, c'est quoi?

-Je ne sais pas...C'est un cristal de tibérium bleu... Pourtant, leur champ de tibérium est vert. Je suis persuadé que si l'on trouve une console, on pourras savoir ce qui se passe ici.

-Bonne idée chef. Allez, on continue. ”

Ils sortirent de la pièce, prirent soin de refermer, ils se dirigèrent vers une autre pièce, ils ne s'aperçurent pas qu'une flaque de sang, émanant du cadavre du chercheur, coulait en dessous de la porte.

Ils ouvrirent une autre porte, enfin celle-ci menait a une console de commande.

Chef s'approcha de celle-ci.

“ -C'est bourré de codes en tous genre, Grives, tu peux voir ce que tu peux faire?

-Reçu. ”

Le hacker de l'équipe se mit au boulot.

“ -Alors?

-Une minu...Wooaw, merde!

-Quoi? Quoi?! ”

Edited by darklurtz
Link to comment
Share on other sites

CHAPITRE IV

“ -Alors?! Quoi? Tu nous dit ce qu'il se passe ou quoi?!

-Il y a une usine à MK II dans le coin... Et les recherches sur le tibérium semblent avoir un lien avec eux, probablement le développement d'une nouvelle arme au laser.

-Ça annonce rien de bon...

-Non chef, on pourrais essayer d'arrêter la production?

-Bonne idée, Grives, tu peux nous avoir les plans des lieux?

-C'est bon.

-Bien, où se trouves l'usine?

-Euh... En dessous de nous.

-Pardon?! Comment ça en dessous?

-Je penses que la raffinerie ne sert qu'a camoufler leur usine.

-Oui, mais rappelez moi une chose? Le tibérium, sa explose? Non?

-Héhé! Du calme Billy. Si tu fait péter ça, tu va nous créer une autre zone contaminée par les radiations du tibérium. On va trouver un moyen. ”

L'escouade sortis de la pièce, cherchant l'issue permettant de pénétrer dans la fabrique de Mammouth.

Ils arrivèrent devant une porte blindée. Dessus, les inscriptions “ MK II factory door ” en couleur or y étaient peintes.

“ -Je crois qu'on a trouvé... Allez Billy, fait nous entrer. ”

L'expert en explosif posa une charge de C4 sur la porte. Celle-ci ne résista pas. Désormais, au lieu des inscriptions du GDI, il y avait un trou énorme.

Une alarme se fit retentir dans l'ensemble de la base.

La douce et virtuelle voix d'EVA se fit entendre.

“ -Alerte, base attaquée, secteur de l'usine MK II enfoncée par des forces armées du NOD, système de défense activé. ”

Plusieurs tours sortirent des toit du bâtiment et se mirent a faire feu sur l'escouade.

“ -Bordel, pourquoi c'est toujours à nous que sa arrive ce genre de conneries?!

-Parce que peut être...On est dans leur base, et que le GDI aime pas trop que le NOD joue avec ces jouets? ”

Ils se mirent à couvert derrière un mur. Devant eux, le corridor bourré de ports qu'ils avaient emprunté auparavant duquel on pouvait entendre plusieurs troupes du GDI arriver.

“ -Chef, si on se barre pas rapidement, on auras plus de balle dans nos cadavre que dans nos chargeurs!

-Je sais Garry, je sais, mais tu veux aller ou? Les tourelles nous coupent la route!

-On peux rien faire?!

-Il faut trouver un bon angle de tir... ”

Garry se décala légèrement sur le côté, il avait une bonne ligne de mir sur l'une des deux tourelles.

Ils envoya une salve sur l'une des deux. Celle-ci explosa rapidement.

“ -Je pense pas qu'on puisse avoir la deuxième d'ici, le problème, c'est que si je me met au beau milieu du couloir, leurs troupes pourront me tirer dessus quand elles seront la...

-Alors il faut faire vite! ”

Ils se déplacèrent tous, envoyèrent chacun une salve et détruisant ainsi la deuxième tourelle.

Les soldats du GDI venaient d'arriver, ils ouvrirent tout de suite le feu sur les forces du NOD, blessant l'un d'eux.

“ -Henrisson! Merde, Chef, ils ont touché Henrisson!

-Garry, porte le, on entre! ”

Billy lança une grenade en direction des unités ennemies, tandis que chef, et Grives tiraient sur les troupes du GDI. Ils entrèrent dans l'usine, dans laquelle cinq MK II étaient immobiles.

“ -C'est une usine! C'est un garage!

-Non Garry, c'est notre ticket de sortie! Billy, pose de quoi faire péter quatre des cinq Mammouth, Grives, pirate moi ce terminal, et arrête la production!

-Reçu!

-Cinq sur Cinq

-Garry, fait les premiers soin sur Henrisson, stop l'hémorragie, et file moi un coup de main pour repousser les soldats du GDI le temps que Billy et Grives s'occupent de foutre en l'air cette usine.

-Ok ”

L'escouade se mit tout de suite au travail. Chef se mit a couvert derrière une caisse de métal pendant que le reste s'occupait des taches confiées plus tôt.

“ -Premiers soins administrés, je me met a couvert chef! ”

Tandis que chef et Garry tentaient de repousser les troupes du GDI, ceux-ci se retirent du couloir.

“ -Chef? Pourquoi ils se tirent?

-Je ne sais pas...Mais on ne va pas tarder a le savoir. ”

En effet, un Lycaon s'approchait de leur position.

“ -Et meerde! On a quoi en réserve pour la shooter cette saloperie?!

-Euh..Des grenades...Billy, t'as rien pour nous dans tes sacs?!

-Nop, désolé! ”

Les deux membres qui couvraient la zone lancèrent des grenades sur la machine. Cela servait seulement a casser son blindage.

Chef retourna prêt de Henrisson.

“ -Mon gars, j'ai besoin de ton sniper. ”

Celui-ci avait perdu connaissance.

“ -Il va falloir se tirer vite d'ici! Où vous en êtes?!

-Les charges sont en place, je règle le détonateur sur cinq minutes!

-Grives?! T'en est où?!

-J'y suis presque, encore deux secondes! C'est bon!

-Ok, on récupère Henrisson et on se barre dans ce MK II!

-Euh...Il doit y avoir une sorte de trappe, parce que nous sommes sous terre!

-A ouais...Bien vu Billy, trouvez la, moi et Henrisson, on continue de vous couvrir. ”

Chef visa dans le cockpit du Lycaon, brisant la vitre, le pilote de la machine se prit des éclats de verre dans les yeux.

“ -Bien vu chef!

-Alors cette trappe?!

-Grives, tu peux voir ce que tu peux faire avec la console?

-Je suis dessus! C'est bon, trappe ouverte!

-On a encore combien de temps avant que tout ne pète Billy?!

-Trois minutes! Il reste environ trois minutes!

-Allez, on embarque! ”

Garry porta Henrisson, toujours inconscient, ils ouvrirent la trappe du MK II et entrèrent dans celui-ci.

“ -Chef, vous savez piloter ce truc?

-C'est comme un char scorpion nan?

-Euh..J'ai des doutes! ”

Ils allumèrent l'immense machine de guerre.

“ -Grives, tu te met aux commandes des canons lasers, moi je conduit!

-Ok chef! ”

Le mammouth se dirigea vers l'ascenseur, une fois le MK II dessus, le monte charge s'éleva, passa devant la raffinerie, pour déboucher sur la terre ferme.

“ -Yeah: Allez, on commence la fête! ”

Grives fit le feu sur les orcas, puis sur l'enceinte de la base.

“ -Allez chef, faîtes nous rentrer!

-Ouaip, Ouaip

-Au faîte, nos gars vont nous tirer dessus si ils ne savent pas que c'est nous qui pilotons le MK II.

-Bien vu, euh... Garry, prend les commandes de la radio, et prévient la base!

-Okay...Base NOD, Bas NOD, ici escouade des scorpions rouges, vous nous recevez?!

-*radio* Oui, mais nous avons du mal, de plus les forces du Gdi nous attaquent, nous avons une bonne vingtaine de titans sur le dos, et on ne compte même plus les Lycaons!

-Reçu, nous arrivons, nous pilotons un MK II du Gdi, donc ne tirez pas sur celui-ci, de plus nous pourrons tirer sur les forces du Gdi, elles ne s'attendront pas a cela.

-Reçu, je préviens les troupes de ne pas ouvrir le feu sur votre MK II. ”

Il ne restait plus que mille cinq cent mètres a parcourir avant de rentrer dans le un autre des innombrables conflits qui déchirait les deux factions.

Edited by darklurtz
Link to comment
Share on other sites

CHAPITRE V

“ -Comment va Henrisson?!

-Il est mal en point chef, il faut le ramener a la base au plus vite, sinon il va pas s'en remettre!

-J'ai jamais perdu un homme, c'est pas aujourd'hui que ça va se passer! ”

La marche du mammouth dans le désert semblais interminable pour le soldat Henrissson couché sur le sol de métal froid du MK II. Ils finirent par s'approcher du camp du NOD, lequel était actuellement assiégé par de nombreux Titans du GDI.

Un signal radio fut envoyé par l'un des pilotes de titan.

“ -MK II, il me semblais que la base ne devait pas envoyer de renforts, et encore moins de Mammouth.

-Nous..Nous sommes venus montrer la grande puissance du GDI face a cette vermine du NOD!

-Bien, rejoignez le combat, notre position est juste au Nord Est de l'endroit où vous vous trouvez.

-Reçu! ”

Le MK II s'approchait du conflit peu à peu.

“ -Chef, j'ai un titan en ligne de mir..Je fait quoi?

-Vas y, ouvre le feu, plus tôt cette bataille sera terminée, plus tôt on pourras soigner Henrisson ”

Les canons du MK II ouvrirent le feu dès l'ordre passé, le titan visé ne put tenir bien longtemps face a la puissance de feu du Mark II.

Dans le camp de la GDI, la confusion était totale, les titans ne savaient plus sur qui tirer.

Le MK II essuya quelques tirs, endommageant son blindage.

Les forces du NOD profitèrent de la diversion pour refaire surface, de nombreuses unités lance roquettes sortirent de leurs couvertures pour faire feu sur le titans. Les chars scorpions se mirent a pilonner les forces du GDI encore présentes dans le secteur.

“ -Chef, on prend trop de dégâts, le mark II va rendre l'âme si on ne fait rien!

-Que veux tu qu'on fasse Garry? On peux rien y faire!

-On peux sortir du Mark pour aller se réfugier dans la base avec les autres.

-On est trop loin de la base, le temps qu'on sorte, le Mk II sera mort, et de toute façon, on pourrais pas transporter Henrisson...

-Vous avez raison. ”

Un tir de titan fit mouche sur l'une des articulations du Mammouth, l'obligeant a se mettre a terre.

L'escouade, secouée par le tir, du se résoudre a sortir du Mark II afin de se protéger dans sa cosse.

“ -Vite, on sort de ce truc, il va finir par exploser de l'intérieur!

-Ok, je prend Henrisson sur mon dos.

-Allez, on se tire! ”

L'équipe sortit du Mk II, et se retrouva plongée au milieu d'une bataille intense entre les deux camps.

“ -On va se faire taille en pièce si on ne fait rien! Il faut se débrouiller pour trouver un autre abri!

-On ne peux rien faire a part creuser...

-C'est déjà ça les gars, tous à vos pelles. ”

Tandis que l'escouade commençait à s'enterrer, plusieurs transporteurs des deux factions envoyaient des renforts.

Du côté du GDI, les renforts étaient composés de Titan, et de Lycaons, alors que du côté du NOD, c'était tout un bataillon d'artilleries qui rejoignirent le conflit.

La bataille battait son plein, les tirs fusaient de partout. La tranquillité de l'Afrique du nord avait laissé place aux cris d'agonie et aux explosions.

L'issu de la bataille n'était pas encore déterminé. Les deux camps s'opposaient mutuellement une résistance acharnée.

Les artilleries, une fois positionnées sur une position de laquelle elles avaient une vue parfaite de la bataille, ouvrirent le feu sur les unités du GDI.

“ -Ouais! Des artilleries, le Gdi va pas s'en remettre!

-Sauf si ils nous envoient des firehawks!

-On a bousillé leurs avions de la base qu'on a visité tout a l'heure, leur base aérienne la plus proche doit se trouver a des centaine de kilomètre, d'ailleurs, ces renforts ont du mettre du temps à arriver. ”

Un obus d'artillerie vint exploser à quelques mètres d'eux.

“ -Il est pas passé loin...

-Ouais, en effet... ”

De nombreuses unités du GDI s'approchaient de la cosse du Mammouth.

“ -Hey, chef, on va avoir de la visite!

-Ok, allez les gars, on arrose!

-Attendez, j'ai vu un truc tout à l'heure dans le mammouth, si c'est bien ce que je pense...On va s'amuser.

-Ok, grouilles toi! ”

Garry quitta sa position et entra dans le MK II. Il farfouilla dans les décombres, il trouva ce qu'il était venu chercher.

C'était une caisse a munition marquée du sceau du GDI, il la traina en dehors de la machine.

Il l'ouvrit et en étala le contenue sur le sable.

“ -Magnes toi! Alors, il y a quoi dedans?

-Euh... Des grenades, des chargeurs, et...

-Et?

-Une magnifique MG 450 mieux connu sous le nom de mitrailleuse.

-Ok, vas y déploie là! ”

Il ne se fit pas attendre, et en quelques seconde, le tri-pied de la machinegun était posé dans le sable.

Il envoya plusieurs rafales en direction des troupes du GDI. Il toucha un grand nombre d'homme du groupement de défense.

“ -Haha! Celui-là a perdu sa tête!

-Très drôle Garry... ”

Les troupes du Gdi se mirent a couvert elles aussi.

Elles avaient réussi a avancer vers le commando, elles n'étaient qu'à quelques mètres.

Les soldats d'élite reçurent un projectile...

“ -Hey ho! Une grenade!

-Renvoyez la! Renvoyez cette saloperie!

-Ouais, c'est bon, je suis dessus! ”

Chef renvoya l'objet explosif sur une des position du GDI.

“ -Un petit coup de main serait pas de refus de la part de nos petits amis du NOD

-Ouais, mais ils doivent aussi être occupé!

-Je vais tenter de les contacter par radio.

-*A la radio* Ici scorpions pourpre! Demande d'extraction!

-*Radio* Reçu, on vous envoi cela, patientez!

-*A la radio* Merci, on est à couvert dans la cosse du MK II

-*Radio* Bien reçu, les jeeps devraient arriver dans peu de temps.

-Ouf, la base nous envoie des jeeps!

-Génial, comment va Henrisson?

-Mal, je pense pas qu'il va encore tenir le coup longtemps...

-Arg, j'espère que les renforts vont se manier! ”

Le combat s'éternisait... Mais dans le ciel... Venait d'apparaître de bien mauvais signes.

“ -Dîtes moi que je rêve?!

-Non...Le NOD va régler ce conflit à coup de missile...

-Et merde!

-Ouais, j'espère que le convoi va se grouiller... ”

Les premiers missiles éclatèrent sur des machines du GDI, transformants celles-ci en nuages de poussières et d'éclats de morceaux mécaniques de tout genre.

Le convoi finit par arriver.

“ -Enfin! C'est pas trop tôt!

-Si vous êtes pas contents, je vous laisse là..Kane a décidé de régler le conflit avec des jolis suppositoires... Alors je veux pas trop trainer par ici!

-Ça tombe bien, nous non plus!

-On a un blessé par contre...

-Ok mettez le dans la dernière jeep. Il faut se barre d'ici! ”

Ils chargèrent Henrisson dans la jeep qui fermait le convoi. Celui-ci prit a route de la base, de laquelle on pouvait déjà voir plusieurs transporteurs du NOD décoller.

“ -Hey, pilote, où vont ces transports?!

-Ils évacuent la zone, Kane va envoyer une petite ogive dans une demi heure.

-Euh...Vous n'auriez pas envoie d'accélérer? ”

Au bout de deux minutes, le convoi rentra dans la base. Celle-ci était en pleine activité, on chargeait tout le matériel dans des immenses cargos.

Le soldat Henrisson fut placé dans un avion médical. Qui décolla aussitôt.

Un quart d'heure plus tard, tous les avions du NOD décollèrent.

Des Juggernauts du GDI ouvrirent le feu. Plusieurs aéronefs furent touchés.

Parmi eux, celui d'Henrisson, qui s'écrasa sur le sable chaud.

Cinq minutes plus tard, les ogives du NOD réduirent à néant le reste du paysage que le conflit avait déjà cmmencé a détruire.

Après plusieurs heures de vol, les avions se posèrent sur le continent Européen...Plus précisement, en France, pret de Paris...

Link to comment
Share on other sites

CHAPITRE VI

Le transporteur du NOD venait de se poser sur une aire d'atterrissage de la base de située non loin de Paris.

Celle-ci était située dans les zones jaunes, c'est ainsi que l'on nommait les territoires dans lesquels le tibérium entamais ces ravages incontrôlables, et inévitables.

Le tibérium ne semblait pas avoir entamé son emprise sur cette zone contrôlée par la confrérie.

Ce campement semblait être là depuis des années, en effet, il semblait être un immense centre de collecte tiberien.

Une demi douzaine de raffineries se dressait dans le paysage ravagé par les tempêtes et le ciel couleur vert, une des création supplémentaire de l'arrivée du cristal dévastateur.

Le leader de l'escouade s'empressa de sortir de son cargo. Il cherchait du regard le MedEvac dans lequel avait été emmené le soldat Henrisson...Mais sans succès. Il fut rejoint rapidement par les membres de son équipe, qui eurent le même réflexe que lui.

Ils échangèrent un regard, l'air inquiet.

Chef réchauffa cette atmosphère glaciale.

“ -On l'as surement emmené dans une autre base...Une base spécialisée dans les soins. Allons nous renseigner. ”

Ils se dirigèrent vers le pilote de leur transport.

“ -Pilote, qu'est-il arrivé au MedEvac?

-Le MedEvac? Vous êtes pas au courant? Les juggernauts se sont amusés avec... Il s'est fait descendre, il avait à peine quitté le sol...Je vous laisse, j'ai un rapport à faire...

-M...Merci... ”

Le commando se dirigea vers une petite élévation. Il s'assirent afin de se remettre de ces funèbres émotions.

“ -Henrisson? Mort? J'arrive pas à y croire...Il avait toujours le chic pour se sortir des pires emmerdes ce gars... Il est encore en vie, c'est obligé!

-Arrête Garry, déconne pas...Personne ne peux survire au crash d'un avion, d'une ogive, et de ses radiations... Il est forcément mort.

-Ouais, arrête de déconner Garry... Il y a plus rien à faire. Il est mort pour la confrérie... Pour Kane.

-Tout ça j'en ai rien à foutre! Kane, c'est pas lui qui va le faire revenir!

-Arrêtes ça! Tu va avoir des emmerdes si tu continues...

-Ouais Garry, calmes toi!

-Non! Je me calmerai pas, si tu peux l'oublier en claquant des doigts Billy, c'est ton problème, va t'acheter des sentiments! ”

Billy, se leva, d'un geste vif, il avait une furieuse envie d'en découdre avec son coéquipier. Il aurait l'occasion de se défouler.

A sa grande surprise, Garry vint lui coller la première droite dans la mâchoire. Cela déclencha une rixe au sein du détachement.

Chef ne réagissait pas, pendant que ces deux la étaient occupés à s'entretuer, il avait le temps de repenser au bon temps, celui qu'il avait passé au côté de cet homme aux talents de guerriers supérieurs à la moyenne.

Grives quant à lui, dessinais le portrait de son défunt ami, il avait un talent pour le dessin prononcé, et n'avait pas peur de le cacher.

Les deux soldats continuaient de se battre comme deux chiens. Aucun des deux n'avait l'avantage, mais cela les calmaient tous deux.

Un officier, visiblement au gradé, du fait de toutes ces médailles, se rapprochait d'eux.

Chef intima l'ordre aux deux chiens de cesser le combat. Il n'avait rien contre une bonne bagarre, mais le fait de se battre comme des chiffonniers n'était jamais bien vu devant les supérieurs.

“ -Je suis le Major Enderson. J'ai reçu de nouveaux ordres pour vous. ”

Garry se retenait de frapper l'homme en face de lui, il se contenta de serrer le poing.

Ce détail ne manqua pas d'échapper a l'officier.

“ -Écoutez, je sais que vous souffrez de la perte de votre ami... Mais ces ordre viennent d'en Haut, si vous refusez de les exécuter, vous serrez portés comme déserteurs, et ça, c'est pas bon.. Croyez moi.

Au mieux, on vous tueras...J'ai essayé de faire envoyer une autre unité, un autre commando...Mais l'escouade des assassins du Messie se sont fait massacrer, on ne sait pas encore comment, mais un enregistrement bref les montre en train de se battre contre une force inconnue...

C'est justement la dessus que nous voulons vous voir enquêter.

-Sa à un tout petit peu l'air foireux votre plan...

-En effet, nous ne savons pas ce que vous allez devoir affronter dans cet environnement hostile

Vous aurez a disposition plusieurs jeeps.

-Nous ne sommes que quatre...Les scorpions pourpre sont cinq...Je refuse de partir sans un cinquième membre.

-La ferme Garry, t'as vraiment envie de mourir hein?!

-Nous n'avons pas d'effectif assez expérimenté pour vous rejoindre. Désolé, mais cette mission, vous la ferez à quatre. C'est un ordre. Vos jeeps seront là dans dix minutes, faîtes votre paquetage, et préparez vous au combat. ”

L'officier se dirigeait vers les quartiers réservés aux Hauts Gradés, d'ordinaire, l'escouade aurait droit a ces mêmes quartiers, mais le commando n'aimait pas se frotter à ces officiers qui n'avaient jamais connu une bataille, et qui parlaient sans connaître l'horreur de la guerre.

Le commando se dirigea vers l'armurerie. Chacun prit son paquetage, avec une bonne masse de munitions supplémentaires.

Après la brillante démonstration des effets d'une sulfateuse, les membres étaient unanimes pour en prendre une avec eux.

Ils optèrent pour le nouveau modèle de mitraillette, le modèle NM-49, qui avait une portée plus élevée, au détriment d'une précision réduite. La puissance de feu ne changeait pas beaucoup.

Ils sortirent du bâtiment; la Jeep venait d'arriver.

Un pilote en sortit. Il s'approcha d'eux.

“ -Bonne chance les gars, aller se battre, c'est une chose....Se battre en terrain inconnu, et conte des ennemis dont on ne sait absolument rien...C'en est une autre.

-Euh...Merci... ”

Ils montèrent tous les quatre dans le véhicule. Billly au volant, la balade risquait de devenir mouvementée. Chef a la mitrailleuse.

Il sortirent de la base, et se dirigèrent vers la capitale Française. Au loin, la tour Eiffel, penchée, et recouverte des cristaux du Tibre dominait le paysage. A la vue de celle-ci, chef ne put s'empêcher de lâcher quelques mots...

“ -Triste spectacle. ”

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...