Yury_300

Member
  • Content count

    2160
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Reputation Activity

  1. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in EA annule le MOBA "Dawngate"...   
    Pendant ce temps, chez Earth Apocalypse.
     
    - Mein Fuhrer Monsieur le CEO, j'ai d'excellentes nouvelles pour nous !
    - Qu'y a t-il, mon cher ami ?
    - D'après les testeurs et l'opinion des reviews, nous tenons enfin un excellent jeu, potentiellement très prometteur !
    - Est-ce vrai ?
    - Oui et d'après-moi il a de bonnes chances par rapport à la compétition dans sa catégorie. Il n'est pas encore fini, qu'il montre déjà beaucoup d'intérêt. Les joueurs l'adorent !
    - Les joueurs... Wow... Je vois... Combien nous a t-il couté jusqu'à date ?
    - Une fortune, monsieur. Nous avons même créé un studio de développement complet et engagé une équipe énorme pour le développer.
    - Et les études de marché ?
    - Tout pointe vers un succès assuré !
    - Et vous dites que les joueurs aiment jouer à ce jeu... qu'en est-il du gameplay et des graphismes ?
    - Ils sont awesome !
    - Alors nous l'avons fait. Nous avons créé un bon jeu ? C'est bien ce que je craignais. Annulez tout et virez toute l'équipe de production.
    - P... Pardon, chef ?
    - Annoncez que le jeu est annulé sur tous les réseau sociaux et assurez-vous que tout ce qui a été créé soit détruit au plus vite. 
    - Mais... mais... Et pour les développeurs, on leur dit quoi ?
    - La bullshit habituelle de "EA no longer requires your services". Assurez-vous qu'ils n'aient droit à aucune prime de départ et ne puissent pas aller travailler chez un compétiteur. Nous aurons peut-être besoin d'eux pour développer un autre jeu d'ici un an ou deux et il faudra qu'ils soient sans emploi.
    - Mais pourquoi annuler le jeu ?
    - Un jeu que les joueurs vont aimer, vous voulez rire ? Chez EA, on a nos standards, tenez-vous le pour dit !
     
     
  2. Like
    Yury_300 got a reaction from MartinMb in EA annule le MOBA "Dawngate"...   
    http://massively.joystiq.com/2014/11/04/dawngate-shutting-down-in-90-days/
     
    Je tiens à préciser plusieurs choses...
     
    1- Je ne suivais pas l'actualité de ce jeu, n'étant pas intéressé par le genre, ni même par le fait que ça soit un jeu PUBLIÉ par EA...
     
    2- La dernière fois que ce jeu a été annoncé, ce fut au dernier E3... Vous savez, cette fameuse convention dont on parle avant chaque Juin qui arrive par année et que tout gamer suit, peu importe qu'ils aiment ou pas, car il s'agit peut-être de LA convention la plus importante du jeu vidéo au monde... Rien que ça.
     
    3- Donc, annoncé durant la conférence EA, comme étant "le prochain MOBA a percer le marché dominé par Dota 2 et League of Legends"... Rien que ça...
     
    4- Cela ne fait pas encore 6 mois à peine, qu'il vient tout bonnement d'être annulé par EA, tout simplement par un manque de confiance de leur part, ne croyant pas "percer sur le marché du MOBA"...
     
    5- Et en dernier... Juste en lisant les commentaires sur le lien, ce jeu AVAIT du potentiel... Les gens le trouvaient bon, et donc, il aurait PU avoir une chance dans son genre, à savoir, le MOBA.
     
    Je résume... Un jeu que EA avait placé une grande confiance sur ce jeu, pour se faire annoncer durant le E3 2014, qui est la plus grosse convention du jeu vidéo au monde, et à peine 6 mois plus tard, décide de l'annuler purement et simplement, pour des raisons monétaires, à savoir, que ce jeu serait un FREE-2-PLAY...
     
    Cela ne vous rappelle rien ??? Voyons voir... si ma mémoire est bonne...
     
    AH OUI ! ÇA Y'EST, ÇA ME REVIENT ! GENERALS 2 QUI A ÉTÉ ANNULÉ ! Eh bien, eh bien... Je ne veux pas faire du "anti-EA", mais là... LÀ, on peut clairement voir qu'ils en ont RIEN-À-FOUTRE ! Mais juste RIEN ! NADA !
     
    Cela m'enrage... Ce jeu avait du potentiel, selon ceux qu'ils l'ont essayé, le studio en soi me rappelait Victory Games, à savoir, qu'ils étaient motivés à faire le meilleur jeu possible sur un marché largement dominé par 2 titans. Et d'un coup, EA décide de l'annuler, APRÈS s'être rendu compte de l'absurdité de faire compétition contre ces 2 titans... Franchement, le foutage de gueule n'aura jamais été aussi flagrant ! Je veux bien croire que ce jeu avaient peu de chances contre Dota 2 et LoL, mais de là à faire marche arrière aussi brusquement, sans même en voir les résultats...
     
    Cela ne présume qu'une chose... Il n'y aura PAS de Command and Conquer dans le futur. Ma raison ? Je viens de vous montrer un exemple, d'un jeu qui aurait PU prouver le contraire... La raison pour laquelle j'ai créé ce sujet ? Pour en discuter... Car ceci implique également CnC... On se rappelle tous de son annulation brusque, pour les raisons données, MONEY. Et là, pareil... SAUF QUE,
     
    Là, le jeu a été présenté durant le E3 !!! LE F***ING E3 !!! ON NE PRÉSENTE PAS UN JEU AU HASARD DURANT LE E3 !!!
     
    Bref, discutons sereinement, et réfléchissons à l'avenir de CnC... Il est clair que son avenir devient de plus en plus obscure, surtout après cette annonce...
     
    J'espère sincèrement que les gens verront ce sujet, et qu'ils se joindront à cette discussion. Je ne veux pas partir un trend " **** EA ", je veux juste établir des faits sur leur politique. Je peux tolérer certaines de leurs pratiques, aussi répugnantes qu'elles soient, cela ne peut pas excuser leur manière d'agir arbitraire et froide.
  3. Like
    Yury_300 got a reaction from fafel in Commandant Yury_300   
    MON DIEU, qui eut cru que des gens puissent me souhaiter joyeux anniversaire ici... Mon dieu, merci les gars ! XD
     
    Sinon, en relisant mes vieux postes... HOLY SHIT, AS I WAS SO DUMB ! Merde, j'ai pris un sacré coup de vieux... Mais là, fuck quoi ! XD
     
    Putain, quand tu prends du recul, tu peux voir à quel point on peut mûrir en quelques années sur Internet, et encore, c'est pas aussi pire que lors de mes 13 ans... XD
     
    Sinon, merci encore, les gars... Grâce à Fafel, on a pu déduire que c'était ma fête le 29 Avril xD, qui l'eut crût... xD
    Et aussi, merci beaucoup à MartinMB de m'avoir montré The Story épisode 70, j'ai été très surpris, et je te la rendrais, sois en sûr ! Aussi, je peux vous assurer que cet épisode est d'une qualité uber épique, au vu d'un duel trop BADASS ! D:
  4. Like
    Yury_300 reacted to CnCBoy in The Story : Apokirov Saison 5   
    Heureusement tout finira bien à la fin lorsque Evil Martin sera stopper par le vrai MartinMB venant d'un passé lointain.
    Et Natalya épousera Molock, dégouté par la brutalité de Mikakiller.
    Mikakiller de son coté tuera CnCboy et portera sa peau pour diriger la confrérie vers un monde meilleur.
    CnCBoy survivra sans sa peau et tuera le gentil MartinMb du passé avant qu'il revienne dans son présent. Puis il portera sa peau.
  5. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in The Story : Apokirov - Commentaires   
    La bataille ultime va commencer...

     



     

    28/03/2014

     

     

     

    Dessin ultra-ultra épique par Divadawm.

  6. Like
    Yury_300 got a reaction from fafel in The Story : Apokirov - Commentaires   
    Bon, je sais que je suis pas bien placé pour dire ça, mais OÙ QU'EST L'EST, LA SUITE ? D:
     
    Sérieux, ça fait un méchant p'tit bout qu'on a pas eu de nouvelles sur The Story lol... Dis moi pas que ton serveur te prends tout ton temps XD
  7. Like
    Yury_300 reacted to odd in Renegade X enfin disponible   
    Après des années de développement sur l'Unreal Engine 3, l'équipe de Totem Arts vient de mettre en ligne le tant attendu Renegade X. Pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, il s'agit d'une reprise du jeu de Westwood Studio, sorti il y a 12 ans, C&C Renegade. L'ancienne équipe de Westwood studio (dont Frank Klepacki) ont tenu à féliciter Totem Arts pour leur travail sur Renegade X. 
     
    Vous pouvez le télécharger le jeu en cliquant sur le lien ci-contre : http://renegade-x.com/download
  8. Like
    Yury_300 got a reaction from Paillette in Renegade X - Date de Sortie   
    Sérieux, c'est peut-être le Command and Conquer le plus abouti que j'ai pu voir récemment... On voit que le jeu, conçu depuis des années dans le BÉNÉVOLAT (important à préciser), n'a pas vieilli comme Reborn, qui était resté avec le moteur de jeu de Renegade, qui a quand même vieilli durant ces 10 dernières années...
     
    En gros, je suis content de voir que la communauté de la série est encore active, on peut au moins se compter sur soi pour avoir les jeux qu'on désire. Je suis plus excité à jouer à Renegade X que si Generals 2 serait encore en production.
  9. Like
    Yury_300 reacted to Alex06 in Renegade X - Date de Sortie   
    La tant-attendue sortie de la version standalone multijoueur de Renegade X approche. La date de sortie est officielle : Le 26 Février 2014. Cette date de sortie pourrait semblait familière, car c'était la date de sortie du prochain C&C avant son annulation. De plus, une news est sortie sur les forums officiels de Renegade X, nous dévoilant 2 nouveaux personnages jouables du Nod, de nouvelles armes, ainsi qu'une nouvelle carte.
     
    Voici le trailer annoncant la date de sortie:
     


     
    Vous pouvez lire cette news au complet par ici (Page en anglais).
     
     
  10. Like
    Yury_300 reacted to Maximus in Pour qu´EA cède la licence à un vrai éditeur de RTS !   
    Petit éclairage : Ce dont tu parles, le capitalisme entrepreneurial (ou fordiste) est mort depuis longtemps en ce qui concerne les multinationales et à dire vrai, toutes les entreprises cotées en bourses !!! Il n'y a plus que les TPE voire un certain nombre de PME qui pratiquent encore ce genre de philosophie.
     
    Aujourd'hui ce qui domine c'est le capitalisme financier sauvage dans lequel on attend un Return (retour sur investissement) à court terme et dont les principaux actionnaires sont souvent des institutions financières toutes plus vautours les unes que les autres.  Leur seul objectif est d'empocher une plus-value, même si cela nécessite de bazarder des emplois, des projets ou encore de favoriser les organisation de travail néo-tayloriennes abrutissantes, y compris dans le tertiaire !
     
    Donc clairement il faut arrêter de croire que ces actionnaires en ont quelque chose à foutre du projet, des moyens ou des travailleurs (et dans notre cas des clients) comme c'était encore le cas 100 ans plus tôt ; ils s'en tapent complètement ! Une fois de plus les actionnaires qui se soucient un minimum (du projet) on les retrouve dans le petites structures, plus les grosses !
  11. Like
    Yury_300 reacted to Tehnloss in Le jeu est annulé ! (MAJ)   
    Chaud pour un kickstarter à quelques dizaines de millions de dollars ?
  12. Like
    Yury_300 reacted to CnCBoy in Le jeu est annulé ! (MAJ)   
  13. Like
    Yury_300 reacted to odd in The Four Mad Gaming   
    Je vous propose de jeter Hamachi à la poubelle et de passer à Tunngle !
    C'est à peu près comme Hamachi mais dédié aux jeux vidéos et plus performant !
    http://www.tunngle.net/index.php?l=en
  14. Like
    Yury_300 reacted to tchutch in 6 clés à gagner pour l'alpha de CnC !   
    A l'occasion de la semaine des 17 ans de CnCSaga (oui, votre site préféré sur Command & Conquer a 17 ans la semaine prochaine !), nous vous proposons de gagner 6 clés pour l'alpha privée de Command & Conquer (activables dès réception sur Origin) et 18 écussons de l'APA, de la GLA et de l'Europe !
     

     
    Ces lots seront répartis en 5 concours avec tirage au sort parmi les bonnes réponses :
    jeudi 12 septembre - 1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson vendredi 13 septembre - 1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson lundi 16 septembre - 1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson mardi 17 septembre - 1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson mercredi 18 septembre - 1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson Les liens vers les concours seront publiés ici à partir de demain. Les gagnants sont communiqués au lancement du concours suivant et le 19 pour le dernier concours.
     
    + chance bonus facebook une photo à liker (tirage au sort) avant le 22 septembre 2013 23h59 (heure de Paris)
    1er : 1 clé pour l'alpha / du 2ème au 4ème : 1 écusson
    lien vers la photo : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151834487567290
  15. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in steam vs origin ??   
    C'est quoi ce sujet "hautement détaillé" ?
  16. Like
    Yury_300 reacted to Geantvert in Victory Games doit raviver l'intérêt pour CnC   
    Et c'est affligeant.
  17. Like
    Yury_300 reacted to CnCBoy in Commandant Zéphyr   
    Approuvé par Zéphyr

  18. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in The Four Mad Gaming   
    Toi c'est fini. DUEL, fucking bitch !
     
    Le dernier à oser venir me provoquer dans ce sujet s'en est pris cher.
  19. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in 3 ans du Crépuscule...   
    Arrêtez de chialer et voyez les bons cotés des choses :
     
    1- La musique était vraiment bien. C'était la seule chose de bien dans ce jeu très honnêtement et à mon humble avis.
     
    2- CnCSaga est encore en vie et meilleur que jamais, 3 ans après cette catastrophe qui a failli tuer la série C&C et faire éclater la communauté des fans. Respect à nous ! Franchement, rien que pour ça, mes camarade, je nous lève mon verre bien haut ! C'est notre site qu'on devrait célébrer, car on a la peau dure et les nerfs solides, mes amis. Santé !
  20. Like
    Yury_300 reacted to Voltigore in Toi aussi fait de la recherche theorique. Avec 20% de science en plus.   
    Parce qu'il n'avait pas envie de l'écrire en rouge puis en bleu puis en vert ça prend trop de place :troll:
  21. Like
    Yury_300 reacted to MartinMb in Le froid c'est relatif...   
    Très, très pathétique...
    Voitures japonnaises FTW. J'ai une Mazda vieille de 12 ans et ça démarre encore sans problème l'hiver (à condition d'avoir mis de l'huile synthétique dedans, c'est le truc).
    Au Québec, on mesure le niveau de chaleur avec l'échelle suivante :
    - Fâ chaud en tabarnak = canicule
    - Chaud
    - Froid
    - Frette = froid canadien
    - Calisse que c'est frette esti (à prononcer avec les lèvres qui bougent pas parce que vous avez la face gelée) = froid canadien hardcore
  22. Like
    Yury_300 got a reaction from MartinMb in The Story : Apokirov - Commentaires   
    Et personne pour souliner la badasserie de Ga3l ? D:
    Allons, pour une fois qu'il change de caractère, c'est du neuf ça ! GA3L FOR THE LULZ ! YEAH !
  23. Like
    Yury_300 got a reaction from MartinMb in Molock et Shadow: Les secrets du passé - Commentaires   
    BOOOOON ! ENFIN ! Je vous poste le chapitre 6... avec deux semaines de retard ! XD
    Je suis sincèrement désolé pour ce retard, j'avais dit que je prendrais qu'une semaine pour les faire, mais celui-ci avait trop de choses à dire pour être écrit en une semaine. Aussi, je voudrais doublement m´excuser, car j'ai dû raccourcir la longueur de ce chapitre ! Et oui, je ne l'ai pas terminé ! Alors, pour compenser, je vais écrire la suite dans le prochain chapitre ! Je vous promet que cette fois, je ferais de mon mieux pour respecter mes délais ! Des imprévus, ça arrive ! Allez, j'arrête le blabla, PLACE À LA LECTURE !
    Chapitre 6: Mc Neil
    Les guerres amènent toujours ses lots de héros, ces individus hors nomes qui font toujours la différence pour la victoire. Parmi ceux-ci, il y avait Mc Neil, héros de la Seconde Guerre du Tibérium, qui a pu favoriser la victoire au GDI. Néanmoins, même un héros pouvait se heurter à des obstacles qui dépassent leur entendement… Alors que Mc Neil croyait avoir vaincu le Nod pour de bon, il ne savait pas qu´en fait, il n´a fait que le rendre plus fort, comme l´avait souligné Kane… Et il l´apprendra à ses dépens.
    Quelques heures avant l´incident du MK2…
    Ça y´est ! Solomon avait enfin trouvé la menace ! C´était le seul danger qui avait été rapporté par les éclaireurs du GDI depuis la mort de Kane et de la dissolution du Nod. Cette menace ne ferait pas long feu contre le Mammouth MK2, ça il en était certain ! Il ne comprenait pas bien l´origine de ce danger, mais il n´y accordait pas d´importance. Le Nod était vaincu, c´était ce qui comptait. Pour lui, c´était seulement une dissidence d´un pseudo-groupuscule qui s´était libéré des ordres de Kane, pour former une nouvelle faction du Nod. Il allait s´en débarrasser pour de bon, sans laisser le temps de les laisser former quoi que ce soit. En détruisant cette quelconque menace, il apporterait un message clair à la Confrérie : Le GDI était toujours actif ! Peu importe leurs actes, le GDI ne les laisserait pas faire. C´était ce qu´il croyait au début…
    Pour ce faire, Solomon allait faire appel à son meilleur élément, le commandant Mc Neil. Celui-ci était capitaine du vaisseau spatial principal du GDI, le Kodiak. Il devait assurer le transport du Mammouth MK2, étant donné que le véhicule de combat était beaucoup trop imposant pour être transporté par les transports Orcas. De plus, le Kodiak était le seul vaisseau du GDI à pouvoir se déplacer d´un bout du monde à l´autre en quelques heures sur Terre. À ce moment-là, il n´y avait qu´un Mammouth MK2 déployé en Amérique du Nord, situé à la frontière américano-canadienne. Cette base frontalière servait de repaire pour le GDI afin de suivre le déroulement des opérations effectués au sein des deux pays, régis par leur gouvernement en collaboration avec le GDI. Mc Neil fut lui-même amené à déployer son Kodiak vers cette base afin d´acheminer le transport du MK2 vers les Laurentides au Québec. Pendant que son équipage organisait la montée du MK2 à l´intérieur du Kodiak, Mc Neil reçut un message provenant du général Solomon.
    Solomon : “ Mc Neil, ici le général Solomon. Est-ce que vous me recevez ? ”
    Mc Neil : “ Cinq sur cinq, général ! Alors, comment ça va là-bas ? Ils tiennent bien le coup ? ”
    Solomon : “ Pas pour très longtemps… J´ai bien peur qu´il leur manque du temps pour qu´ils puissent fuir, mais on a plus le choix. Est-ce que le MK2 est à bord du Kodiak ? ”
    Mc Neil : “ Il est pratiquement rentré, c´était plus long que prévu, au vu de sa grosse taille, mais on y est arrivé ! Il manque plus que votre signal, et on est parti ! ”
    Solomon : “ Très bien. Dès que vous serez prêt, vous allez immédiatement décoller pour vous diriger vers la zone de largage. Faites en sorte que vous ne soyez pas à découvert, il nous faut l´élément de surprise intact ! ”
    Mc Neil : “ Pas de souci, général ! ”
    Solomon : “ Bien. Solomon, terminé. ”
    L´écran principal se remit à afficher les fenêtres principales de l´ordinateur de bord du Kodiak. Pour Mc Neil, cela lui donnait une chance de résoudre les énigmes suite à la mort de Kane. Depuis que son corps fut introuvable, il était anxieux d´avoir à nouveau faire face à Kane et à une autre de ses machinations, alors qu´il croyait en avoir fini avec le Nod pour de bon. Personnellement, il aurait voulu enquêter un peu plus sur le sujet et arrêter par lui-même cette soi-disant “ menace ” avec le Kodiak. Solomon, de son côté, voulait débarrasser au plus vite toute trace restante de la Confrérie, quel qui soit. Mc Neil suivi les ordres sans discuter, malgré son mécontentement. Chendra, son bras droit, l´extirpa de ses pensées, pour lui annoncer que le MK2 fut complétement introduit à l´intérieur du Kodiak.
    Chendra : “ On peut partir, Mickael. Le MK2 est à bord. On est prêt pour le décollage. ”
    Mc Neil : “ Enfin, pas trop tôt ! Allez, on dégage d´ici, Solomon veut pas qu´on traine ici trop longtemps, ou nos troupes vont se faire décimer ! ”
    Chendra : “ Ok, boss ! Et c´est parti ! ”
    Brink : “ Paré au décollage. ”
    Pendant que Brink, pilote du Kodiak, s´apprêta à diriger le Kodiak en hauteur, Chendra se retourna pour demander à Mc Neil si tout allait bien de son bord.
    Chendra : “ Est-ce que tout va bien, Mickael ? ”
    Mc Neil : “ Ouais… C´est juste que… Siiigh… ”
    Mc Neil soupira. Il n´était pas confiant au vu de cette opération. Pourquoi déployer le Mammouth MK2 pour “ un seul type ” ? C´était ce que les rapports ont établis : Un individu agissant seul ayant décimé 3 bataillons entiers sans assistance. À présent, il allait faire du 33e régiment des Griffes d´Acier le quatrième de sa liste. Comment cela pouvait être possible ? Personne n´a su le repérer, ni retrouver sa trace. La dernière fois qu´on a pu identifier sa position, c´était au Québec, après s´être débarrassé d´éclaireurs qui patrouillaient une zone démilitarisée à la recherche d´éventuelle trace de la Confrérie au Canada. Pour couronner le tout, il faut que le Kodiak se mobilise pour transporter le Mammouth MK2 vers cette zone pour éliminer UN SEUL individu. Pour Mc Neil, c´était totalement absurde !
    Mc Neil : “ Tout ça n´a aucun sens ! Le MK2 déployé pour s´occuper d´un seul type ?! Et nos bataillons qui se font décimer les uns après les autres par ce même type ?! Mais enfin, comment c´est possible, tout ça ? ”
    Chendra : “ Faut pas chercher la logique, mon vieux… On a eu le Tibérium avec ses mutants et on a découvert un vaisseau alien qui s´est écrasé ici y´a pas mal de temps… En bonus, on a eu Kane. Alors, tu sais, un type bizarre de plus, moi, je suis plus étonné du tout… ”
    Mc Neil : “ Oui, mais là, c´est pas pareil ! On a affaire à UN TYPE ! UN HOMME ! Il arrive à foutre la raclée du siècle à nos meilleures troupes, et il se montre APRÈS avoir vaincu la Confrérie. Y´a rien de normal dans tout ça… J´ai un mauvais pressentiment… ”
    Chendra : “ Bof, tu te fais du souci pour rien… Depuis que cette sale météorite a percuté la Terre, y´a plus rien de pareil ici… Alors, faisons ce que nous savons le mieux à faire ! ”
    Mc Neil : “ C´est-à-dire ? ”
    Chendra : “ Buter du Noddie ! ”
    Mc Neil souri après l´affirmation de son compagnon. Il est vrai qu´il s´inquiétait beaucoup trop pour rien, après tous ces événements surnaturels… Néanmoins, il ne pouvait retirer l´inquiétude qui pesait dans son cœur. Kane était une menace considérable, auquel il l´avait tué pour mettre fin à la guerre. Puis, con corps disparait après l´avoir embarqué dans le Kodiak, et là, comme par hasard, un drôle d´individu apparait pour mettre le chaos au sein des troupes du GDI, sans qu´on puisse l´arrêter. Il espérait tant bien que mal que le MK2 pourra l´arrêter définitivement. Le Kodiak avait fait une bonne distance depuis la base frontalière et arriva aux abords de Montréal. Il fallait que Mc Neil et son équipage puissent garder l´effet de surprise pour que l´ennemi ne se doute pas de ce qu´il pourrait arriver. C´est là qu´ils allaient rentrer en action.
    Mc Neil : “ OK, Brink. Il faut qu´on survole la zone en basse altitude à partir de cet instant. On va y aller doucement, il ne faut pas que notre “ colis ” puisse s´endommager à l´atterrissage. ”
    Brink : “ Oui, chef ! ”
    Brink se mit alors à diriger le Kodiak en basse altitude, en s´approchant progressivement du sol et à une vitesse modérée. Il restait une dizaine de minute de vol avant de pouvoir larguer en douceur le MK2, et il était crucial que ces 10 minutes puissent favoriser la retraite des unités dans la zone de combat. Mc Neil communiqua avec l´équipage du MK2 pour leur tenir informé de la situation.
    Mc Neil : “ OK, unité MK2, ici le commandant Mc Neil. Préparez-vous, nous arrivons à la zone dans moins de dix minutes. Vous êtes prêts ? ”
    Unité MK2 : “ Ici le capitaine Henry Granger du tank Mammouth MK2, nous sommes prêts, commandant Mc Neil. ”
    Mc Neil : “ Très bien, capitaine Granger. Tenez-vous prêt pour l´atterrissage. ”
    Le Kodiak arriva sans encombre vers la zone de largage sans se faire repérer. Brink entama un atterrissage en douceur, qui dura au moins une minute pour que le Kodiak puisse toucher le sol le plus délicatement possible. Une fois au sol, Brink se mit à enclencher l´ouverture de l´énorme trappe situé à l´arrière du vaisseau pour laisser la voie ouverte au MK2. Dès que la trappe se mit à toucher le sol, Mc Neil donna l´ordre au MK2 d´évacuer le Kodiak sans plus tarder, afin de rejoindre la zone de combat situé non loin de la zone de largage.
    Mc Neil : “ OK, unité MK2, vous avez la permission de sortir du Kodiak. Allez me buter le cul de ce salopard ! ”
    Capitaine Granger : “ Avec grand plaisir, commandant Mc Neil. Ici capitaine Granger, terminé. ”
    Mc Neil : “ Ici Mc Neil, terminé. ”
    L´énorme Mammouth MK2 sortit du Kodiak, se dirigeant vers la direction donnée par E.V.A, l´I.A du GDI qui assiste les commandants au combat. Personne ne soupçonna alors qu´une personne dans l´ombre s´était placée exactement au lieu où le Kodiak s´était déposé, et attendit le moment propice pour passer à l´action. Shadow s´était couché sur le sol, en mode furtif, attendant patiemment qu´une ouverture puisse se montrer. Il devait attendre en premier que le Kodiak reparte vers le ciel, pour qu´il puisse retirer sa furtivité et atteindre le MK2 sans le moindre soupçon. Avec Cabaal à ses côtés, ce n´était qu´une simple formalité, mais il devait être prudent malgré tout. La vie d´un vieil ami était en jeu et il devait s´assurer qu´il pour effectuer l´opération sans souci. Le sol trembla suite à l´imposante posture du MK2 qui avança lentement avec un poids qui faisait vaciller les roches et les arbustes jonchant le sol, ainsi que Shadow qui ressentait les vibrations du sol au sein de son corps. Malgré tout, cela ne l´impressionnai pas, à la suite d´un entrainement rigoureux avec son ancien mentor, Mikakiller. La peur lui était étrangère pour lui, ne ressentant que haine et tristesse depuis la disparition de son mentor. Ce mélange d´émotion lui forgea un caractère cynique, mais efficace face à n´importe quel situation. Cette fois, il allait prouver au GDI et à Zéphyr qu´il n´est pas qu´un simple commando comme les autres. Pendant ce temps, le capitaine Granger confirma au commandant Mc Neil la sortie complète du MK2, qui allait maintenant reprendre la suite des opérations.
    Capitaine Granger : “ Commandant Mc Neil, nous sommes à l´extérieur du Kodiak. Vous pouvez nous laisser à présent, nous allons nous charger du reste. Essayez de repêcher nos troupes si possibles, pendant qu´on s´occupe de ce sale vaurien ! ”
    Mc Neil : “ Bien reçu, unité MK2. Bonne chance, vous en aurez sûrement besoin. ”
    Capitaine Granger : “ Ahhh, nul besoin de chance, nous allons montrer la véritable puissance du GDI à ce scélérat ! Le Nod verra une fois de plus qu´ils se sont frottés aux mauvaises personnes durant cette guerre ! ”
    Mc Neil : “ Je ne vous le fais pas dire, capitaine ! Très bien, dans ce cas-là, on décolle. Ici, Mc Neil, terminé. Brink, faites-moi décoller ce vaisseau le plus loin d´ici possible. ”
    Brink : “ Vous ne voulez pas que nous nous occupons de nos troupes en fuite ? ”
    Mc Neil : “ Plus tard, il faut d´abord s´assurer que la menace soit complétement annihilée. On ne peut pas risquer de faire face à quelque chose qui peut se charger d´abattre nos troupes à lui-seul. On reviendra quand la voie sera libre. ”
    Brink : “ Comme vous voulez, chef. ”
    Chendra : “ Hum, Mickael, tu penses vraiment que le MK2 peut pas se débarrasser de ce type ? ”
    Mc Neil : “ Je prends mes précautions… Pour qu´on fasse appel au MK2 face à UNE personne, c´est que ce type doit vraiment être dangereux… Je ne prends aucun risque inutile. On va juste prendre de l´altitude, au cas où ça dégénère en bas. ”
    Chendra : “ D´accord, mon vieux. Allez, Brink, essaye de survoler la zone sans nous faire repérer. ”
    Brink : “ OK. E.V.A, fais nous monter en altitude jusqu´à 1000 mètres en hauteur. ”
    E.V.A : “ Entendu. Paré au décollage dans 15 secondes. ”
    Pendant ce temps, Shadow en profita pour ramper vers le MK2, qui se déplaça lentement au vu de son énorme poids. Arrivant près de la patte arrière gauche du MK2, il se leva et enclencha le mode vitesse de sa combinaison pour tenter de rejoindre le haut de la patte le plus rapidement possible. Aussitôt dit, aussitôt fait : Il escalada l´échelle de la patte en un temps record. Le Kodiak venait à peine de décoller vers les 300 mètres d´altitudes que Shadow enclencha le mode puissance de sa nano-combi pour retirer la trappe qui lui bloquait l´accès à l´intérieur du MK2. De toutes ses forces, il tira la trappe pour ensuite la jeter sur le sol. La trappe percuta la terre ferme avec un petit bruit assourdissant, camouflée par les enjambements du MK2. Shadow devait faire vite, il n´avait pas de temps à perdre.
    Shadow : “ Cabaal, pirate les commandes de leur I.A. Il faut absolument couvrir notre entrée. ”
    Cabaal : “ Affirmatif, piratage de l´intelligence artificielle “ E.V.A ” en cours. ”
    Cabaal détourna les paramètres de sécurité d´E.V.A pour accéder à son interface de contrôle, pour la paralyser avec un virus conçu par le plus grand scientifique de la Confrérie du Nod, le créateur de Cabaal. Son génie a permis de créer un virus suffisamment puissant pour bloquer les commandes d´E.V.A afin d´infiltrer n´importe quel bâtiment militaire tenu par le GDI. L´effet était temporaire, assez long pour permettre une attaque éclaire qui nécessita une rapidité de l´opération en cours. Ainsi, lorsque le virus infecta E.V.A, elle fut complétement paralysée sans montrer de signes visuels, ce qui augmenta les proportions de réussite des missions d´infiltration. Le MK2 marchait comme prévu, il était tout simplement “ désinformatisé ” pendant un court instant. Il reposait sur les commandes humaines, ce qui voulait dire que tant que l´équipage ne fait pas appel à E.V.A pour une action quelconque, ils ne suspecteraient rien du tout. Shadow pu monter sans trop de difficulté à l´intérieur du sas d´entrée, pendant que Cabaal court-circuita E.V.A de la charge du MK2. Tout se déroulait comme prévu selon son plan. Il devait maintenant rejoindre la salle de commande du MK2 pour éliminer l´équipage, et ainsi, détruire le MK2 de l´intérieur. Il remarqua cependant que sa vision était obscurcie par le manque de lumière, et il décida d´enclencher la vision nocturne de sa combinaison.
    Shadow : “ Cabaal, active-moi la vision nocturne, je vois rien dans ce couloir… ”
    Cabaal : “ Affirmatif. NANOVISION, ACTIVATE ! ”
    Shadow se mit à éblouir de ses yeux, par son casque où était projetée la visière. Sur un fond rouge, il put voir avec clarté ce qui se trouvait sur son chemin grâce à l´interface de commande de Cabaal, qui pouvait identifier les éléments dans son champ de vision. Ainsi, il put s´avancer vers l´embouchure du couloir, jusqu´à ce qu´il tombe sur une patrouille de techniciens et d´ingénieurs qui se dirigea dans sa direction. Il se cacha derrière une boite métallique, servant sûrement à entreposer les outils de l´équipe technique, pendant qu´il écoutait les dialogues de cette patrouille.
    Technicien : “ Je vous assure, chef ! J´ai entendu la trappe s´ouvrir ! ”
    Ingénieur : “ N´importe quoi ! E.V.A nous aurait avertis d´une telle anomalie ! Nous sommes à bord du Mammouth MK2, je vous rappelle ! Pas à bord d‘un rafiot de troisième classe… Mais que ? ”
    Arrivant au sas d´entrée, ils virent que la trappe était effectivement ouverte. E.V.A ne les avait pas avertis, ce qui était anormal. La patrouille commença à relever de l´inquiétude sur cet incident, tandis que Shadow en profita pour se dissimuler derrière eux.
    Ingénieur : “ MERDE ! Merde, vous avez raison ! Putain, c´est quoi ce bordel ? ”
    Technicien 1 : “ Faut prévenir l´équipage au plus vite ! ”
    Technicien 2 : “ Et pour E.V.A ? Elle a été piratée, y´a aucun doute là-dessus ! ”
    Shadow : “ Désolé, messieurs, mais je me dois de ne laisser aucun témoin vivant… ”
    Technicien 1 : “ Hein ? ”
    Ingénieur : “ Mais qui vient de… ”
    Shadow, sans perdre un instant, sortit ses pistolets pour abattre la patrouille technique. Les corps tombèrent l´un après l´autre, immaculés de sang. Il s´approcha de l´ingénieur, et détruisit sa radio pour empêcher toute communication avec l´équipage. Cette fois, il allait s´occuper du reste de l´équipage.
    Pendant ce temps, le Kodiak eut le temps de prendre son envol jusqu´à 1000 mètres d´altitude pour ensuite faire un survol de la zone de largage, sans trop s´approcher de la zone de combat, situé non loin de sa position. Molock ne s´est douté de rien à ce moment-là, ce qui a pu jouer en la faveur du MK2 sur le moment.
    Quelques minutes passèrent, et le Kodiak était dans les abords des 5000 mètres d´altitude, à une distance de 15 minutes de la zone de largage. Cela faisait trop longtemps que Mc Neil n´avait pas reçu de rapport du capitaine Granger concernant l´individu en question. Le silence radio le tuait complétement, il voulait savoir ce qui se passait en bas.
    Mc Neil : “ Ici le commandant Mc Neil, du Kodiak. Capitaine Granger, est-ce que vous me recevez ? ”
    Le commandant ne reçut aucune réponse de la part du capitaine.
    Mc Neil : “ Capitaine Granger, ici le commandant du Kodiak Mickael Mc Neil. Est-ce que vous recevez bien ? ”
    Toujours aucune réponse…
    Mc Neil : “ Merde, est-ce que quelqu´un m´entends sur ce poste de radio, OUI ON NON ?! ”
    Personne ne répondait. Mc Neil devenait de plus en plus anxieux. Il tapa du doigt sur le bord de son siège, pendant que Chendra essaya de le rassurer de la situation.
    Chendra : “ Du calme, Mick ! On va jeter un coup d´œil, ils ont peut-être un problème technique en bas, qui sait. ”
    Brink : “ Je crois plutôt que leurs communications ont été coupés par l´ennemi. E.V.A, fais-nous l´analyse de la situation du MK2. ”
    E.V.A : “ Analyse en cours… Statut de l´unité Mammouth MK2 : détruit. ”
    Mc Neil : “ QUOI ?! ”
    Chendra : “ C´est… impossible ! ”
    Brink : “ Il y a sûrement une erreur… Le MK2 ne peut pas être détruit, pas après 15 minutes de combat, et surtout pas contre un seul type ! ”
    E.V.A : “ Il n´y a aucune erreur sur le statut de l´unité Mammouth MK2. Il a été détruit par des charges explosives de C4 au tibérium. L´explosion ne provient pas d´une source extérieure, le blindage du Mammouth MK2 pouvant résister à de tels chocs explosifs. Il semblerait donc que l´explosion provient de l´intérieur, ce qui a pu causer sa destruction totale. ”
    Mc Neil : “ Je veux un visuel, MAINTENANT ! ”
    E.V.A : “ Tout de suite, commandant. ”
    Un écran des ordinateurs de bord se mit alors à afficher l´extérieur, où l´équipage du Kodiak pouvait voir les ruines du Mammouth MK2 brûler avec des morceaux de tibérium dans les alentours. Mc Neil et le reste de l´équipage n´en croyaient pas ses yeux, le MK2 était bel et bien détruit. Cela ne présageait rien de bon, car ça voulait dire que non seulement le type en question a reçu de l´aide extérieur, mais aussi, que les Mammouth MK2 possédaient un point faible que le Nod a pu exploiter contre le GDI. Mc Neil devait avertir le haut-commandement du GDI au plus vite de cette faiblesse, ainsi que du danger que la Confrérie représente au moment présent.
    Mc Neil : “ Vite ! Je veux savoir s´il y a eu des survivants ! Peu importe, dites-moi qu´on a pas perdu toutes nos troupes au combat ! ”
    E.V.A : “ L´évacuation de nos troupes fut un succès, près de 50% de nos effectifs ont pu rejoindre un abri pour éviter la zone de combat. ”
    Mc Neil : “ Seulement 50% de nos effectifs… Merde, c´est moins que je le croyais… Ce type a vraiment fait un carnage… ”
    Brink : “ Attendez… Je perçois un faible signal qui provient du MK2 ! ”
    Chendra : “ Quoi ? Un survivant ? ”
    Mc Neil : “ E.V.A, peux-tu confirmer ce signal ? ”
    E.V.A : “ Affirmatif. Il s´agit du signal radio du commandant Constansa, qui était chargée de faire diversion avec les escouades Charlie-Delta-Epsilon pendant notre transport du MK2. Mes capteurs signalent qu´elle est encore en vie, malgré un faible pouls et des traces de blessures à la tête. Il semblerait qu´elle a été projeté par l´explosion du MK2, mais qu´elle a pu être assez éloignée pour ne pas s´être fait tuée par les radiations. ”
    Mc Neil : “ Ok, Chendra ? ”
    Chendra : “ Oui, Mickael ? ”
    Mc Neil : “ Prépare toi, on va aller la chercher en bas. On va s´équiper de nos combis anti-tibérium pour pas se faire infecter, et on va chercher des traces de ce qui reste de ces charges de C4, ça m´intrigue pas mal… ”
    Chendra : “ Compris ! ”
    Brink : “ Que fait-on du reste de nos troupes, chef ? ”
    Mc Neil : “ Hum… Appelons les transports Orcas les plus proches, ils sont quand même nombreux malgré les pertes… On ne pourra pas tous les transporter dans le Kodiak. Je veux d´abord qu´E.V.A nous confirme qu´il n´y a aucune trace de l´ennemi dans les environs. ”
    E.V.A : “ Confirmation en cours. Je ne détecte aucune trace d´unité Nod dans les environs. ”
    Mc Neil : “ Excellent. Envoyez leur un message radio, qu´ils puissent se tenir prêt à l´évacuation générale de la zone. Dites-leur que les transports Orcas viendront les chercher d´ici quelques minutes, et que la zone est sécurisée pour le moment. Nous ferons notre rapport au général Solomon après leur évacutation. ”
    Brink : “ Bien, chef ! ”
    Mc Neil : “ Allez, Chendra, c´est parti ! ”
    Chendra : “ D´accord ! ”
    Ils s´organisèrent tous pour préparer l´évacuation générale, en espérant que le Nod ne tenterait pas de leur tendre à nouveau une embuscade, comme avec le MK2. Au même moment, un peu plus loin, un autre groupe dans un autre vaisseau s´apprêter eux aussi à mener une action contre leur ennemi. Ce groupe était celui du général MartinMB, des Soviet-Nod. Ceux-ci se préparaient à acheminer un coup décisif au GDI…
    À bord de l´Apokirov,
    Après des retrouvailles mouvementées, voilà que la bande de Martin est de nouveau réunie. Le retour de Shadow était arrivé à point, avec l´attaque du GDI sur Molock. En fait, pour le général MartinMB, c´était une drôle de coïncidence. Comment Shadow avait-il su pour le MK2 ? D´où s´était-il procuré cette nano-combinaison ? Mais surtout, comment connaissait-il l´existence de l´Apokirov ? Ce vaisseau était un projet top secret, dont l´existence n´était connue que du cercle social de MartinMB. Les ingénieurs de sa conception et de sa construction avaient été consignés sous la responsabilité des soviétiques, suite au traité entre la Confrérie du Nod et la nouvelle-URSS, dirigé par un dénommé Vodka. Nom de code issu de la célèbre boisson alcoolisée européenne, cet homme avait reformé les anciens communistes de l´ex-URSS et avait repris le pouvoir en Russie, subissant une crise sans précédent depuis le départ du dernier président de la Fédération Russe. Depuis, il avait conclu un pacte avec le Nod, particulièrement avec son camarade MartinMB, auquel ils ont traité une alliance entre les deux camps contre le GDI. Vodka avait donc choisi personnellement ces ingénieurs, suivis d´une surveillance du VodKGB qui filtrait toute activité de ces ingénieurs et de tout ce qui pouvait ressortir à l´extérieur de la construction. C´était un projet qui était bien gardé des yeux extérieurs, que même la Confrérie du Nod n´avait eu courant de l´existence pour éviter toute fuite qui pouvait atteindre le GDI d´une manière ou d´une autre. MartinMB était donc inquiet de voir Shadow au courant de l´Apokirov, ce qui signifia qu´il y avait eu des fuites de l´existence du vaisseau. Cela pouvait même attirer l´attention du GDI, auquel il voulait réserver une attaque surprise pour leur faire comprendre que le Nod n´était pas vaincu, loin de là.
    MartinMB : “ Dis-moi, Shadow… ”
    Shadow : “ Oui, Martinov ? ”
    MarinMB : “ Ça m´étonne que tu saches pour l´Apokirov… Le VodKGB m´avait assuré que personne n´avait connaissance de son existence… Je me suis moi-même chargé de la traite des entrés et des sorties de toutes les informations possibles. Faque le fait que tu sois ici, sans être surpris… ”
    Shadow : “ Ahlàlà, Martin ! Je suis pas si “ exclu ” que ça, voyons… Pour te rassurer, je suis le seul à être au courant de son existence, inquiète toi pas sur ça. ”
    Martin : “ Même au sein du Nod, on ne sait pas encore que je possède ce genre de vaisseau… Je suis quand même inquiet de savoir que tu sais déjà à propos de l´Apokirov. En tous cas, t´es là, pis ça nous aidera ben pour après… L´explosion d´un Mammouth MK2, ça passe pas trop inaperçu en calisse… Je crois qu´on checkera pour les explications plus tard ! ”
    Shadow : “ D´accord avec toi. ”
    Phil-X : “ J´arrive toujours pas à croire qu´il a pu détruire un MK2 à lui seul, le tabarnak… ”
    Molock : “ C´est vrai que c´est dur à croire…Pourtant, j´étais là… Bon, ok, je fuyais pour ma vie, mais pareil ! ”
    Phil-X : “ J´ai encore plus de mal à croire que t´ai fui, calisse ! C´mon, Molock ! C´MON ! ”
    Molock : “ Hey, c´est pas toé qui a fait face à un esti de tank géant sur pattes qui tire des shitloads de coups OP ! ”
    Shadow : “ OP ? ”
    Molock : “ Overpower… ”
    Shadow : “ Je vois… ”
    MartinMB: “ Bon, ça suffit, le niaisage ! Allez, tout le monde à la salle de pilotage ! Faut qu´on aille checker ce que le GDI va faire pour rechercher qui c´est qui leur a détruit leur MK2. Ça passe pas inaperçu, pis ça retombera sur nous. Y´est grand temps de nous introduire au monde entier, messieurs ! ”
    Shadow : “ Tu prévois quoi ? ”
    MartinMB : “ Faut d´abord vérifier qui va se charger d´enquêter sur l´explosion. C´est pas un petit cas de rien du tout… Je crois qu´il va falloir sortir de l´ombre pour leur montrer à quoi ils vont faire face…Nous ! ”
    Shadow : “ L´Apokirov est prêt ? ”
    Martin : “ Oh oui, y´est prêt en esti ! Y´est temps de montrer sa puissance au GDI ! Ils vont regretter de nous avoir sous-estimés ! ”
    Phil-X : “ Fuck yeah ! ”
    Molock : “ Je pourrais tuer ? ”
    MartinMB : “ Patience, Molock… Patience… ”
    Ainsi, ils se dirigèrent tous vers la salle de pilotage, qui faisait office de salle de commandement de l´Apokirov. Martin s´asseyait sur son siège de capitaine de vaisseau, tandis que Phil-X prit sa place de pilote. Molock s´occupa du poste d´artilleur du vaisseau, auquel il avait les contrôles des armes du vaisseau. Quant à Shadow, il se tenait debout à côté d´une console situé à l´arrière du poste de Molock, ne sachant que faire dans ce nouveau vaisseau qu´il venait de découvrir physiquement. Martin lui assigna un poste qui manquait pour assurer un véritable succès pour les opérations de combat.
    MartinMB : “ Shadow, tu vas t´occuper du poste d´opérateur radar principal de l´Apokirov. C´est toi qui va coordonner nos mouvements et ceux de l´ennemi, un peu comme Flavien de la série “ Dans une galaxie près de chez vous ”. Il nous en faut un aussi, sauf que cette fois, ce sera pour de vrai, ce sera pas de la fiction. ”
    Shadow : “ Euuuh… Flavien, c´est pas un commando Nodiste qui cherche à se venger de son ancien mentor mort par un ennemi juré… ”
    MartinMB : “ Calisse, je parlais du poste ! ”
    Shadow : “ Ah ouais… Crime, tu te rappelles de cette série ? C´est nostalgique en simonac… Mais quand même, c´est pas le rôle de Cabaal d´effectuer cette tâche ? ”
    MartinMB : “ Je n´ai pas inclus Cabaal dans ce vaisseau… Je te rappelle que la Confrérie ne connait pas l´existence de l´Apokirov. Et j´aimerais souligner que je ne fais pas confiance à cette I.A de… En fait, je n´installe aucune I.A sur ce vaisseau, c´est assez risqué de se faire prendre par des hackers de tout bord… J´imagine que tu as pu t´infiltrer dans le MK2 avec l´aide d´un piratage informatique… ”
    Shadow : “ Euh, oui, certes… Mais quand même, comment tu peux faire fonctionner ce vaisseau sans I.A ? C´est impossible… Il est à la pointe de la technologie, et tu me dis qu´il n´y a qu´un simple équipage humain qui se charge de le maintenir en fonction ? ”
    MartinMB : “ C´est là que l´ingéniosité russe rentre en action ! Ils ont pu concevoir un système informatique automatisé sans I.A, simple à comprendre et à utiliser pour relayer chaque partie indépendante du vaisseau. Ainsi, si les moteurs tombent en panne par exemple, ce sera tout de suite signalé par une équipe d´ingénieurs qui se chargeront de le réparer à distance grâce au système “ VodLinux ”. Crime, encore heureux que la Russie ait adopté Linux comme OS national vers les années 2000… Bref, ce système n´est utilisé nulle part ailleurs dans le monde, et est unique au sein des soviétiques. De plus, la base de données de VodLinux est située dans un laboratoire informatique secret situé en Sibérie, protégé par les températures extrêmes de la région et les champs de tibérium qui recouvrent la plupart des champs. En plus, comme il y a des blizzards permanents, les radars sont incapables de déchiffrer sa position exacte. Pour couronner le tout, les serveurs sont situés sous terre, dans un bunker nucléaire bien enfoui dans les profondeurs, avec au moins une dizaine d´étages qui servent de base souterraine Soviet-Nod. Ces serveurs sont difficilement hackables, puisqu´on leur a administrés des paramètres de sécurité ultra-performant, utilisant une technologie volée auprès du GDI. Il faudrait le génie du professeur CnC Boy pour pouvoir les faire tomber, et même là, si jamais c´est le cas, il y aurait une autodestruction en cas d´intrusion, ce qui fera exploser le complexe sous une détonation nucléaire, comme je les aime… Héhéhé ! ”
    Shadow: “ Oh shit… Euh, le VodLinux… Jamais entendu parler, Vodka m´en a jamais fait part, c´est bizarre… ”
    MartinMB : “ Normal, c´est une information confidentiel, que seul moi et Vodka avions connaissance. À présent, tu peux connaitre son existence, puisque t´es revenu dans la gang. ”
    Phil-X : “ Hem… ”
    MartinMB : “ Oui, enfin, bref… N´oublie pas que c´est moi le boss, icitte ! Faque, viens pas me niaiser, ou tu passeras réellement un sale quart d´heure, pas comme les autres fois… ”
    Shadow : “ C´est good, c´est good… Mais anyway, Je vois pas comment le VodLinux peut être relayé d´ici à la base sibérienne… ”
    MartinMB : “ Liaison par satellite, tout simplement. Crois-moi, sous-estime pas les capacités informatiques des russes, ils ont pas fait des avancements technologiques pour rien pendant la guerre froide, je dirais même qu´ils ont surpassés les américains en terme technologie… Vodka a su les utiliser à bon escient, ce qui lui put favoriser la prise de pouvoir de la Russie aux mains des capitalistes. Après, tu connais le reste de l´histoire… ”
    Shadow : “ Mais y doit bien avoir des inconvénients, ou des risques, avec le VodLinux ! Je peux comprendre ta méfiance envers Cabaal, ça n´empêche pas de l´utiliser aussi à bon escient. Si le commandant Slavik l´utilise, alors toi aussi, tu peux. Même Zéphyr l´utilise, il les a inclus dans ces nano-combinaisons. ”
    MartinMB : “ Faque, comme ça, c´est une nano-combinaison Zéphyrienne, hein… Je croyais que tu le haïssais… ”
    Shadow : “ Oui, et ça reste le cas. J´ai jamais dit que je me suis engagé chez lui, ni que je lui aie offert mes services… Disons plutôt que je lui aie “ emprunté ” de manière permanente un de ses outils de guerre… ”
    MartinMB : “ Je vois… Dans ce cas-là, tu représentes un risque en étant à bord… S´il apprend que tu nous rejoins, il n´hésitera pas à te rançonner contre notre traité, et il nous attaquera sans relâche jusqu´à nous éliminer en entier… ”
    Phil-X : “ Et voilà, y´est déjà de retour, pis il cause déjà du trouble ! Ça commence ben, esti ! ”
    Molock : “ Pfff, fuck le traité ! J´ai jamais voulu pactiser avec lui anyway. Ça me dérange pas qu´on aille lui péter la yeule une bonne fois pour toute ! Toute façon, on a perdu la guerre, aussi ben s´en débarrasser asteur… ”
    MartinMB : “ On se calme, vous deux ! J´ai pas dit qu´on avait du trouble, j´ai juste dit que Shadow représente un risque. Ça veut dire qu´on sera plus prudent… Mais bon, Molock a un point, on a perdu la guerre… On a vraiment chié côté stratégie, je dois l´avouer… C´est là qu´on va leur montrer qu´ils auraient jamais dû nous provoquer ! ”
    Shadow : “ Je reste perplexe, les boys. Le VodLinux est peut-être difficilement hackable peut-être, même si je l´ai jamais vu en action, mais je sais pas si c´est réellement efficace contre Zéphyr et le GDI… ”
    MartinMB : “ Shadow, laisse-moi gérer ça s´il te plait. Je sais ce que je fais, sois en sûr. On a pas besoin de Cabaal, ni de I.A de merde dans ce vaisseau. L´élément humain reste fiable malgré tout, on a des équipes d´ingénieurs qui se relient 24h sur 24h pour maintenir les ordinateurs de bord en marche. C´est peut-être le seul désavantage de ce système, c´est qu´il requiert une assistance humaine permanente, voire même continue pour le faire marcher. Si on a personne pour effectuer les tâches informatiques, on est dans marde… C´est pour ça que j´ai posté des soldats dans les compartiments informatiques du vaisseau, et que j´ai fait entrainer les ingénieurs au combat. On sait jamais, faut rester doublement efficace. ”
    Shadow : “ Je vois… Aucun système n´est parfait, je te l´accorde… Mais comme le dirait CnC Boy, l´élément humain n´est pas si fiable qu´on pourrait le croire, loin de là… et j´avoue que je rejoins sa pensée. On est très loin d´être efficace, mais je préfère être humain que d´être robotisé ! ”
    MartinMB : “ CnC Boy peut croire ce qu´il veut, c´est son opinion. Nous, on doit rester sur nos objectifs. N´oubliez pas, messieurs, que notre rôle prioritaire est de sauver l´humanité de la tyrannie humaine, quel qu´elle soit ! Bureaucrates GDI, extrêmistes Nod comme Zéphyr ou même les mutants, il faut purifier la Terre une bonne fois pour toute ! ”
    Shadow : “ Les mutants… ”
    Shadow jeta un regard malsain envers MartinMB. Il eut une expérience unique avec ces derniers, et il était déçu d´entendre ce que venait de dire MartinMB, même s´il était d´accord sur la purification de la tyrannie sur Terre. La planète était divisée depuis l´arrivée du Tibérium. Les pays riches se sont alliés avec le GDI, pour protéger leur intérêts personnels et leur territoires du reste du monde, le Nod avec les pays sous-développés pour mener des guerres civiles et des insurrections dans les zones pauvres sur Terre et où le tibérium regorgeait à flot tandis que les mutants étaient laissés à leur compte, seul contre le reste. L´objectif des Soviet-Nod était de briser tout cela, de réunir la Terre sous une seule bannière, la leur. Bien sûr, la tâche était ardue et pratiquement inatteignable, mais MartinMB et sa bande y croyaient fortement. La victoire du GDI n´était que le catalyseur de ce bouleversement, et ils allaient bientôt renverser la tendance. Ils devaient frapper fort, au moment où le GDI baisserait sa garde, pour qu´enfin, ils puissent reprendre l´avantage. Ils allaient commencer dès cet instant, lorsqu´ils arrivèrent vers les ruines du MK2, encore sous le feu, bien qu´il fut plus faible qu´il l´était auparavant.
    MartinMB : “ Cette fois, Shadow, il est temps que tu sois formé pour ton nouveau poste. J´ai fait appel à un ingénieur pour te former rapidement. C´est pas compliqué, faut juste un peu de logique, le système informatique est là pour faire la moitié de la job. On restera furtif, pour pas qu´on se fasse pogner par le GDI pendant que l´ingénieur te montre rapidement comment ça marche. ”
    Shadow : “ Euh, d´accord… Si tu penses que ça m´ira… ”
    MartinMB : “ C´mon, je te donne pas de la grosse ouvrage. Phil-X, tu restes en stabilité, on va observer les alentours pour voir si y´a pas une unité à spotter. Molock, tu te prépares au cas où, si jamais on nous tendrait une embuscade. Pis y´est où est l´ingénieur que j´ai appelé, calisse ? ”
    Ingénieur : “ Je suis là, tavaritch ! ”
    MartinMB : “ Enfin ! Allez, vous allez me former mon camarade Shadow sur son nouveau poste. Je veux qu´il soit opérationnel le plus rapidement possible. On risque de tomber sur une unité ennemie très vite… ”
    Ingénieur : “ À vos ordres, tavaritch ! ”
    Shadow : “ Wooow ! Ils parlent français aussi ?! ”
    MartinMB : On est chanceux que Vodka soit né en France, tabarnak… On a pu avoir en bonus des ingénieurs russes trilingues. Ça nous aide en simonac, parce qu´apprendre le russe… Je veux ben, mais c´est pas trop le moment là… ”
    Molock : “ Ça aurait été épique ! J´aurais crié des cris de guerre de malade en russe, ça aurait été trop fucking drôle de voir leur face ! Ahahah ”
    Phil-X : “ T´as juste à demander aux ingénieurs, dude… C´est pas interdit de leur demander, tu sais… ”
    Molock : “ Ah ben fuck… Ouais, m´a faire ça tiens. ”
    MartinMB : “ C´est pas le moment… Alors, Shadow, pas trop compliqué ? ”
    Shadow : “ Pas trop, mais faudrait vraiment que vous la fermait un peu. Timur essaye de m´expliquer la base, mais vous parlez trop fort, calisse… ”
    Molock : “ Arf… ”
    Phil-X : “ Sorry… ”
    MartinMB: “ Bon, vos yeules vous deux ! Camarade Timur, continuez votre travail, voulez-vous. ”
    Timur : “ Oui, tavaritch ! Alors, vous voyez, là, c´est pour indiquer la position des ennemis sur la carte du territoire donnée. ”
    Shadow : “ Je vois. ”
    Timur : “ Et ça, c´est pour… derʹmo (merde) ! ”
    Shadow : “ Quoi ? ”
    Timur : Juste un instant, tavaritch Shadow. Général MartinMB, j´ai détecté une présence ennemie dans les alentours. Il semblerait qu´un vaisseau ennemi soit passé par ici, je peux encore retracer sa signature thermique à côté du Mammouth MK2. ”
    MartinMB : “ Ça veut dire que l´ennemi est vient de quitter la zone récemment… Pouvez-vous identifier la signature thermique du vaisseau ? ”
    Timur : “ Il s´agit… du vaisseau de commandement de Mc Neil, le Kodiak ! ”
    Phil-X : “ Quoi ?! ”
    Molock : “ Oh fuck… ”
    Shadow : “ Ouais, comme je le pensais… Ils sont revenus inspecter sur les dégâts que j´ai causés… ”
    MartinMB : “ Faque tu le savais ? Pis tu dis rien à nous autres ? ”
    Shadow : “ Relax, Martin ! J´allais vous prévenir, tu m´as pas laissé le temps de m´expliquer. Anyway, c´est le seul vaisseau qui a assez de place et de puissance pour transporter une telle unité, c´est logique. ”
    MartinMB : “ C´est vrai. Bon, disons qu´aujourd´hui, c´était pas le bon moment non plus, vu que c´est aussi un jour de deuil… Hem… ”
    Shadow : “ Ça va aller, Martin. On a pas le temps vraiment de nous apitoyer sur le passé. Si le GDI a déjà collecté des fragments du tibérium qui provenait de l´explosion, on risque d´avoir un problème… ”
    MartinMB : “ Un problème ? ”
    Shadow : “ Disons que j´ai utilisé des charges de C4 au tibérium confectionné par les ingénieurs de Zéphyr… Le hic, c´est que je les ais modifiés avec l´aide d´une personne… Il ne faut surtout pas qu´ils découvrent l´identité de la personne, ou là, on sera vraiment dans le trouble ! ”
    MartinMB : “ Et qui est cette personne ? ”
    Shadow : “ Désolé, Martin, je peux pas dévoiler vraiment… Mais bon, tu peux te faire une idée aussi, c´est pas un gros secret non plus… ”
    MartinMB : “ Je vois… Et quels genres de modification as-tu apporté à ces charges de C4 ? ”
    Shadow : “ Commençons d´abord par retrouver le Kodiak, tu veux bien ? Faut vraiment pas qu´ils arrivent à l´analyser à temps, ou comme je l´ai dit, on sera dans le trouble ! ”
    MartinMB : “ Hem… Ces modifications doivent vraiment valoir énormément pour que tu ne répondes pas à ma question… ”
    Shadow : “ Justement, Martin ! Je te le promets, m´a tout t´expliqué lorsqu´on sera sûr que le GDI n´a pas mis la main sur des fragments ! ”
    MartinMB : “ Ok d´abord, si tu insistes… Hum, camarade Timur, avez-vous retrouvé l´origine de la signature thermique du Kodiak ? ”
    Timur : “ Oui, tavaritch ! Ils se dirigent vers cette base frontalière du GDI, situé à la frontière. Ils sont en cours de route, mais si nous les rattraperons, nous pourrons les intercepter facilement. Nous avons l´avantage de la furtivité, ils ne pourront pas nous détecter et je ne pense pas qu´ils suspecteront quoi que ce soit. ”
    MartinMB : “ Très bien… Phil-X, plein gaz ! Essaye de te mettre à côté du Kodiak, j´ai une petite idée ! Molock, Shadow, vous allez vous préparer ! ”
    Molock : “ De késsé ? ”
    Shadow : “ Euh… me préparer ? Avec Molock ? ”
    Timur : “ Vous voulez que je le remplace, tavaritch ? ”
    MartinMB : “ Exact, Timur. Molock, toé pis Shadow, vous allez m´aborder le Kodiak… Pendant que vous tuerez le plus de monde possible à l´intérieur, on les attaquera de l´extérieur pour assurer des dégâts supplémentaires sur la coque du vaisseau. Quand Shadow aura récupérer l´échantillon, si jamais c´est le cas, vous get the fuck out of there pis vous nous rejoignez à bord, pendant que je prépare mes missiles au lancement. Ça risque de prendre un p´tit bout pour lancer le compte à rebord, au vu de leur puissance et de leur grosseur. ”
    Shadow : “ Attends un peu… Tu veux lancer un fucking nuke sur le Kodiak ? Tu veux dire… UN VRAI MISSILE NUCLÉAIRE ? ”
    MartinMB : “ Précisément ! Je te fais remarquer que le Kodiak est un esti de gros vaisseau qui a transporté un fucking MK2, qui est assez gros merci ! Inquiète toi pas, on sera assez éloignée de l´explosion, pis en plus, l´Apokirov est revêtu d´un alliage anti-nucléaire, compte tenu de mon arsenal nucléaire. J´ai aussi le Rideau de Fer, au cas où. ”
    Shadow : “ C´est quoi ça ? Un rideau… en fer ? ”
    MartinMB : “ Shadow, juste… Laisse faire, va-t´en avec Molock, pis allez me kicker du ass chez le GDI, et que ça saute ! ”
    Molock : “ HELL YEAH ! JE VAIS TUER, HAHAHAHA ! ”
    MartinMB : “ Oui, Molock, c´est bien ça, tu pourras tuer à ta guise. Allez, décalisse avec Shadow ! ”
    Shadow : “ Bon, ok, let´s go, Molock ! ”
    Molock: “ AHAHAHAHAHA ! ”
    Shadow : “ Oui, Molock, comme tu dis, ça sera l´fun ! Mais, euh, qui va s´occuper de l´artillerie ? ”
    MartinMB : Je te rappelle que c´était une de mes jobs avant que je devienne général, mon cher ! J´éprouve un plaisir d´utiliser les armes de mon vaisseau contre l´ennemi… Faites-vite, surtout, je suis pas mal impatient quand il s´agit de tirer sur la gâchette… J´aimerais pas vous tuer par accident… ”
    MartinMB souri en disant cette phrase, ce qui ne rassura pas Shadow. Il quitta la salle, suivi de Molock, le regard démoniaque et avide de sang. Phil-X pilota le vaisseau avec un professionnalisme, ne faisait pas attention aux dialogues entre ses camarades, et en se rapprochant de plus en plus du Kodiak. Les réacteurs nucléaires faisaient un bon travail sur la propulsion de l´Apokirov, ce qui le rendit efficace pour suivre de près n´importe quel vaisseau. Les deux compagnons d´armes se rendirent vers l´entrée du vaisseau, se tenant prêt pour l´abordage du Kodiak. Shadow était déjà dans sa nano-combinaison, qui était parfait pour ce genre d´opération, tandis que Molock avait juste hâte de sauter comme un fou sur le Kodiak, sans protection et en restant avec ses mêmes habits de toujours. On pouvait voir en lui une fureur de tuer, suite à son humiliation contre le MK2. Shadow était nerveux, car c´était la première fois depuis des années qu´il faisait équipe avec Molock. Bien qu´il savait comment faire équipe avec lui, il ne savait pas comment allait réagir celui-ci lorsqu´ils seront à l´intérieur. Sa priorité n´était pas de tuer l´ennemi, mais de l´empêcher de faire une analyse profonde sur les fragments de Tibérium qu´ils auraient pu récolter sur les ruines du MK2. Celui qui les a modifiés avait joué un peu sur la structure génétique du Tibérium, ce qui peut susciter une attention particulière du GDI concernant cette personne. Shadow espérait vivement ne pas échouer sa mission, puisqu´avec Molock, il y a beaucoup de rebondissement possible lors des missions. Pour assurer la réussite de la mission, Shadow devait prouver à la bande qu´il était capable à présent de mener une opération en tant que chef d´escouade. Avec Molock comme assistant, cela allait lui booster sa crédibilité car tous ceux qui servaient MartinMB savaient bien que Molock était un “ élément ” instable et très compliqué pour coopérer durant les missions, étant donné sa nature solitaire et charognard.
    Shadow : “ Bon, dude… Je veux pas être chiant, mais pour cette fois, suis mon plan. Je veux ben qu´on tue des soldats ennemis, mais pas avant d´avoir trouvé l´échantillon, compris ? ”
    Molock : “ Va falloir faire vite, alors… Je te laisse 15 minutes gros max ! Après ça… Tu chercheras tout seul ! ”
    Shadow : “ 15 minutes… C´est tu le délai d´attente avant que Martin décide de nous nuker ? ”
    Molock : “ Plus ou moins… On va dire que j´suis aussi pas mal impatient… ”
    Shadow : “ Je vois… Anyway, tu devrais me suivre cette fois-ci, dude. Cabaal va établir une carte du vaisseau lorsqu´on y sera. Ça prendra un peu de temps, et quand on trouvera la salle où ils l´ont entreposé, on le pogne, on cherche la sortie la plus proche pis ON GET THE FUCK OUT OF THERE ! ”
    Molock : “ Naaaah, c´est good man. Martin disait ça pour nous niaiser, il tirera pas tant qu´on sera pas sorti du Kodiak… Enfin, quand y´est de bonne humeur… ”
    Shadow : “ J´espère que t´as raison, mon tabarnak… ”
    Pendant ce temps, sur le Kodiak,
    Constansa se trouvait seul, dans un champ de ruine qui lui rappelait sa terre natale. Des débris d´unités du GDI se trouvaient éparpillés un peu partout, avec des cadavres de soldats mort au combat. Elle était la seule survivante, auquel face à elle se trouvait Serukhor. Ce dernier se tenait debout, un sourire aux lèvres, son sabre à la main. Il l´avait laissé en vie en dernière, pour lui offrir un traitement de choix, contrairement aux troufions de base. Elle avait un caractère qui lui faisait tenir face à n´importe quel situation, et il voulait s´en occuper personnellement, seul. Il se dirigea lentement vers elle, en ricanant de plus en plus fort, tandis qu´elle restait là, clouée par la peur et paralysée par l´horreur qu´elle avait assistée sur la mort de ses hommes. Rien ne pouvait arrêter Serukhor, peu importe les moyens utilisés. Il s´approcha de plus en plus de Constansa, qui ne bougea pas. Pourtant, dans sa tête, elle tentait désespérément de convaincre les membres de son corps de bouger, mais elle en était incapable. Des larmes commencèrent à couler sur ses joues, ce qui ravissait Serukhor. Il adorait voir ses victimes dans leur plus grand désespoir, face à lui, et rien ne lui faisait plus plaisir que des larmes de désespoir, ce qui montra que rien ne pouvait les sauver maintenant. Arrivée face à elle, qui était à genou devant Serukhor, il se baissa pour lécher les larmes sur ses joues et lui dit tout doucement ceci à son oreille :
    “ Ne t´inquiète pas, je te promets de t´offrir une mort aussi pénible que souffrante qui soit. Mais avant tout, je crois que je vais m´amuser sur ton corps un peu… Tu vas ressentir ma colère, et tu seras marqué à jamais ! Qui sait, je vais peut-être te laisser en vie, comme un vulgaire animal, et quand le GDI te repêchera, tu ne seras plus qu´un tas de viande qui géminera tout le reste de ta vie ! AHAHAHAHAHAHA ! ”
    Constansa ne répondit pas, paralysée par la présence de Serukhor. Malgré toute sa volonté, elle se laissa faire. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait et elle ne savait pas comment elle en avait pu en arriver là. Que s´était-il passé ? Était-ce vraiment la fin pour elle ?
    Serukhor brandit son sabre pour ensuite trancher le haut de l´uniforme militaire de Constansa. Il l´arracha avec ses mains, et elle n´était vêtue que d´une chemise militaire qui recouvrait sa poitrine. Serukhor s´excita de plus en plus, et donna un coup de pied sur la poitrine afin de la mettre par terre sur le dos. Une fois à terre, il se mit à trancher le pantalon militaire, pour ne laisser place qu´aux sous-vêtements de Constansa. Elle était désormais sans protection, les jambes repliées de l´intérieur et les bras qui recouvraient sa poitrine. Elle était traumatisée et elle ne savait plus quoi faire. Serukhor en profita pour rire un grand coup, tandis qu´elle se mit à crier de toutes ses forces, cherchant désespérément de s´échapper de ce cauchemar.
    “ NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! ”
    Elle se leva à grand coup de sueurs, étant placé sur un lit médical. Elle n´avait que sa chemise militaire sur elle, bien qu´elle sente qu´elle avait également son pantalon sur soi. Elle se sentait rassurée, n´étant pas en compagnie de Serukhor dans les parages. Elle remarqua alors que quelqu´un s´approcha d´elle, avec un air très familier.
    Constansa : “ Mc Neil ! ”
    Mc Neil : “ En personne ! Alors, vous êtes la commandante Constansa, c´est bien ça ? ”
    Constansa : “ Oui… Que s´est-il passé ? Je ne me souviens plus ce qui s´est passé… Je me souviens juste que nous devions contenir un individu dangereux et très bizarre, mais à part ça… ”
    Elle commença alors à réaliser ce qui s´était passé, petit à petit. Elle se souvenait du MK2, de Serukhor qui avait décimé la moitié de ses troupes et de cette ouverture qu´elle avait distinguée sur le MK2. Après cela, elle ne se rappela plus du reste.
    Constansa : “ Ahhh, je crois que ça me revient… ”
    Mc Neil : “ Tant mieux, ça me rassure. On vous a retrouvé inconsciente sur les lieux du MK2. Il a été pris en feu, et on suspecte que le Nod a envoyé un de leur commando s´infiltrer à l´intérieur pour ensuite le détruire avec du C4 au tibérium. ”
    Constansa : “ Ah, ça y´est, ça me revient ! Oui, je me rappelle… Une grosse explosion qui m´avait projeté au loin. Heureusement que je n´avais pas rattrapée le MK2, ou j´aurais été soufflé par l´explosion. ”
    Mc Neil : “ Y´a pas à dire, vous êtes chanceuse. Non seulement vous vous en sortez vivant contre… l´individu mystérieux, mais en plus, vous avez échappée de justesse à une explosion qui vous aurait complétement désintégrée ! ”
    Constansa : “ En effet… Je ne sais pas si on peut appeler de la chance… Vous n´avez pas idée de la monstruosité de cet individu… ”
    Mc Neil : “ Pour avoir fait appel à un tank MK2, je peux en avoir une bonne, croyez-moi. Maintenant, reposez-vous. On se dirige vers la station Philadelphia. Le général Solomon veut vous rencontrer en personne. Il veut que vous lui racontiez ce que vous avez vécu là-bas. ”
    Constansa : “ Ce sera dur… Le fait d´y repenser me redonne la chair de poule… ”
    Mc Neil : “ Ne vous inquiétez pas, je serais à vos côtés lors de la remise du rapport. De toute façon, vous serez en sécurité là-bas, il ne risque pas de s´amener vers l´espace. ”
    Constansa : “ Hum, vous avez raison… ”
    La commandante Constansa souri à Mc Neil, ce dernier lui renvoya la pareille. Tout à coup, une alarme retentissa tout au long du Kodiak.
    E.V.A : “ ALERTE ! PRÉSENCE ENNEMIE DÉTECTÉ ! ”
    Mc Neil : “ QUOI ?! Mais comment c´est possible ? ”
    Constansa : “ Le Kodiak est attaqué ?! Qui oserait faire une telle chose ? ”
    E.V.A : “ L´ENNEMI EST EN TRAIN DE NOUS ABORDER, ALERTE ! ”
    Mc Neil : “ Restez ici, vous devez vous reposer ! Vous n´êtes pas en état de vous battre encore, et Solomon vous veut intacte ! Il ne me pardonnera jamais si je vous laisse au combat ! Je m´occupe de cet abordage ! ”
    Constansa : “ Je… D´accord ! ”
    Mc Neil sortit en courant, se dirigeant vers l´armurerie du Kodiak, tandis que Constansa se leva de son lit pour pour s´habiller, au cas où l´ennemi tenterait de faire une percée par l´infirmerie. Heureusement pour elle, son fusil d´assaut était là, avec le reste de son équipement. Malgré ses blessures minimes, elle était en état de se défendre, bien qu´elle fût inquiète d´une attaque directe sur le Kodiak. Qui pouvait tenter ce genre d´initiative au vaisseau le plus important du GDI, depuis qu´ils avaient gagnés la guerre ? La Confrérie était affaiblie, et les mutants n´avaient pas les ressources nécessaires pour tenter ce genre d´opérations… À moins qu´une nouvelle faction fût derrière tout cela, et qui avait un lien avec ce fou furieux qu´elle ait rencontrée plus tôt. En fait, l´interrogation principale à laquelle il faudrait répondre serait celle-ci : Comment le GDI n´avait pas pu identifier des signes d´activités suspects de la part d´un quelconque groupuscule qui se préparait dans l´ombre ? Le Nod était-il aussi imposant pour ne pas avoir remarqué quelque chose d´inusitée de la part d´une faction autre qu´eux-mêmes ou des mutants ? Ces questions lui faisaient peur, car cela voulait dire que le Nod et les mutants n´étaient plus les seuls dangers dont le GDI devait s´occuper désormais. Toutefois, elle ne sauta à aucune conclusion, tant qu´elle n´avait aucune confirmation de ses supérieurs. Pour l´instant, elle devait se préparer à recevoir de la visite, et elle était prête. Cette fois, elle avait emmagasiné de la haine depuis son altercation avec Serukhor, et elle était prête à la faire sortir. Elle n´espérait qu´une chose, que ça ne soit pas Serukhor qui revienne finir son travail, comme l´avait indiqué son cauchemar…
    Au même moment, Shadow et Molock venaient de sauter sur le Kodiak, l´Apokirov l´ayant rattrapé avant qu´il n´ait pu atteindre la base frontalière. Ils se trouvèrent sur le milieu du vaisseau, juste au-dessus du long couloir qui reliait la salle de pilotage aux autres compartiments du vaisseau. Molock s´attarda à créer une ouverture avec l´aide de son nano-sabre, tandis que Shadow s´attela à le couvrir avec son fusil d´assaut. Il se demanda si aborder le Kodiak était une bonne idée, au final. Même avec Molock et sa nano-combinaison, ils devaient s´occuper du Kodiak, qui ne se compare pas avec un tank MK2. Au moins, il se rassura en se disant que Molock avait son atout personnel, tout comme lui avait “ le sien ”. Pour le moment, il fallait trouver d´urgence le laboratoire où ils expérimentaient et entreposaient les échantillons de tibérium qu´ils avaient récoltés durant leurs missions. Cabaal prenait plus de temps à établir une carte du vaisseau, suite à un réseau plus complexe que ceux des autres vaisseaux du GDI et aussi auquel E.V.A tentait de résister à une intrusion informatique de Cabaal. Dans ces moments-là, Shadow avait toujours sur lui un petit “ quelque chose ” qui lui servirait dans les cas extrêmes, et il aimait bien les utiliser. Sa réputation était en jeu, et il voulait faire la meilleure impression possible auprès des autres. C´était la première fois qu´on lui confia une mission de ce genre, et il devait se montrer digne de la confiance de ses compagnons et des autres soldats. Il fut attiré par l´exclamation de Molock, qui venait de finir le trou sur la coque. Le trou mena directement sur une bouche d´aération, auquel Molock sauta directement, suivi de Shadow. Ils se mirent à ramper à l´intérieur de la bouche d´aération, remplie de poussière et de saleté en tout genre. Shadow se protégea avec son casque, tandis que Molock se contenta tout simplement de respirer l´air nauséabond et toxique, sans se plaindre. Il faut dire que Molock se ficha complétement de ce qu´il pouvait respirer, depuis qu´il respirait le nez ouvert à l´extérieur sans se soucier de la toxicité du tibérium. Il avait Serukhor qui le guérissait à chaque fois qu´il prenait contrôle de son corps, alors il n´y prêtait pas attention. C´était une des raisons pour laquelle Molock voulait effectuer des missions en solo. Rare sont ceux qui connaissent l´existence de Serukhor, et ça devait rester ainsi. Shadow était digne de confiance et il n´avait aucun intérêt à révéler son secret auprès des autres. Après avoir traversé un long couloir en rampant, ils virent une ouverture qui les menait directement vers la cafétéria du Kodiak. Molock défonça la grille d´aération et sortit de la bouche avec Shadow en arrière. Ils étaient au milieu de la salle, avec personne aux alentours.
    Shadow : “ Je vois que personne s´attendait à ce qu´on arrive ici… ”
    Molock : “ Les noobs ! Y sont même pas capable de nous suivre dans leur propre vaisseau ? ”
    Shadow : “ Ouais, bon, on est dans la… cafétéria ? Ouais, comme je l´ai dit… Anyway, faut que je check avec Cabaal où est-ce qu´on doit se diriger. ”
    Molock : “ S´pas normal… C´est ben trop calme, icitte… ”
    Shadow : “ J´suis d´accord… SI ça se trouve, ils nous tendent un piège. Va donc voir, tiens. Moi, je vais établir une carte des lieux. Ça me prendra un peu de temps, faque essaye de me couvrir le plus longtemps possible, s´il te plait. ”
    Molock : “ Ok, c´est bon. Yaaah ! ”
    Pendant que Shadow tenta de calibrer Cabaal à créer une carte du Kodiak, bloquée par les transmissions d´E.V.A, Molock se dirigea vers l´entrée de la cafétéria, son sabre à la main. Il sentait une présence dans les alentours, caché dans l´ombre, prêt à lui sauter dessus. Molock n´avait pas peur, mais il joua le jeu afin de faire baisser la garde à ceux qui tentèrent de lui tendre une embuscade. Ainsi, lorsqu´il s´approcha des premières rangées de tables situées proche de l´entrée, il commença à ralentir, regardant de gauche à droite. Ils pouvaient sentir les soldats GDI planqués en arrière des tables, prêt à faire feu. Il s´arrêta net, attendant qu´ils sortent de leur cachette. Brusquement, ils se levèrent, pointant leurs armes sur Molock et en lui criant dessus.
    Soldat 1 : “ HALTE ! NE BOUGE PAS ! ”
    Soldat 2 : “ RENDS-TOI, TU ES CERNÉ ! ”
    Molock : “ Ahhh ! Au secours, le GDI va me tuer ! Ohlàlà, j´ai peur ! Oooouuuuuh ! ”
    Soldat 3 : “ Un mot de plus, et t´es mort ! ”
    Soldat 4 : “ À présent, tu vas te mettre à genou, les bras derrière la tête. LÂCHE TON SABRE, MAINTENANT ! ”
    Molock : “ Hem… Ouin, c´est ça… ”
    Soldat 1 : “ JETTE – TON – ARME – MAINTENANT ! ”
    Molock : “ Héhéhéhéhé… Non. ”
    D´un coup violent, Molock trancha les fusils des 4 soldats, avec quoi tous les canons tombèrent par terre. Sans laisser le temps aux soldats de réagir, il se mit à trancher leur poitrine, sans les tuer volontairement. Pris sur le coup, les pauvres soldats tombèrent aussi à terre en lâchant un cri de douleur. Molock s´approcha de l´un d´entre eux, qui sorti rapidement son pistolet pour tirer sur Molock. Ce dernier l´agrippa sur le coup, en enlevant l´arme de ses mains et en s´assoyant sur lui, le sabre au cou.
    Molock : “ Je crois que je vais faire une p´tit démonstration, juste pour que vous comprenez bien. ”
    Alors que les autres soldats regardèrent ce qui se passait, Molock leva son sabre verticalement sur la tête du pauvre malheureux, en plein milieu de son front. Ce dernier ne bougea plus, les yeux grands ouvert, observant le sabre pointé directement sur son front, pendant que Molock lui enleva son casque qui lui servait d´armure. Tout doucement, Molock commença à rentrer la lame sur son front en forçant un peu, en faisait en sorte que le pauvre bougre puisse sentir la lame traverser son cerveau le plus longtemps possible. Celui-ci lâcha un cri strident, ce qui effraya ses compagnons qui étaient témoins de la scène. Molock continua lentement de rentrer la lame, jusqu´à toucher le fond de la tête du soldat. Ce dernier venait de mourir, ayant succombé à la lame, alors que Molock essaya de changer la trajectoire de la lame, en le redirigeant vers le côté droit de la tête. Il se mit donc à trancher la partie supérieur gauche de la tête, en reculant jusqu´au côté gauche du menton. Après l´avoir tranché, il tenta de l´arracher de l´autre partie de la tête avec sa main, ne laissant que l´autre partie intacte. De toutes ses forces, il extirpa le morceau découpé de la tête, faisait arracher des muscles et de la chair et faisait gicler le sang sur le visage de Molock. Ce dernier était ravi, quoiqu´un peu déçu, d´avoir tué sa première victime de cette manière. Il voulait surtout les faire souffrir le plus longtemps possible, mais il n´avait guère le temps pour cela. Les trois autres soldats commencèrent à paniquer, essayant de se sauver de la scène qu´ils venaient de voir.
    Soldat 2 : “ AAAAAAHHH ! ”
    Soldat 3 : “ AU SECOURS ! ”
    Soldat 4 : “ À L´AIDE ! QUELQU´UN, VENEZ NOUS SAUVER ! ”
    Molock : “ Vos yeules, calisses ! Personne vous sauvera, vous êtes à moi ! HAHAHAHA ! ”
    Les 3 soldats en chœur : “ NOOOOOOOOOOON ! ”
    Shadow : “ Tabarnak, Molock, tu peux pas les faire taire ? J´essaye de me concentrer ici… ”
    Molock : “ AHAHAHAHAHAH ! ”
    Shadow : “ Molock, calisse… ”
    Molock : “ Arf, ok, ok… Si on peut pu rire asteur… ”
    Shadow : “ Ris moins fort, c´est tout. J´ai pas encore fini d´établir la carte. ”
    Molock : “ Bon, ok. Ahahahahaha… C´est tu mieux ? ”
    Shadow : “ Sigh… Juste, continue de torturer tes victimes plutôt. ”
    Molock : “ AHAHAHAHAH ! Oh shit ! Désolé, j´avais oublié… ”
    Shadow : “ Tabarnak… ”
    Molock : “ Bon, où j´en étais rendu, moi-là ? Ah oui, vous découper en morceau ! AHAHAHAHA ! ”
    Les 3 soldats : “ NOOOOOOOOON ! ”
    Pendant ce temps, Mc Neil, Chendra et Brink se trouvèrent à l´armurerie avec 3 bataillons qui se préparèrent pour le combat. Ils ne savaient toujours pas à qui ils avaient affaire, mais ils devaient s´en débarrasser à coup sûr. Mc Neil prit son équipement avec lui, pendant que Chendra s´approcha de lui pour savoir ce qu´ils allaient faire.
    Chendra : “ Alors, Mickael, c´est quoi le plan ? ”
    Mc Neil : “ On va tous diriger une équipe chacun. On va essayer de les prendre à revers de chaque côté du vaisseau, sans les tuer si possible. Je veux savoir comment ils ont pu réussir à aborder le vaisseau sans qu´on puisse les repérer. On ne doit surtout pas les laisser atteindre la salle d´infirmerie ni le laboratoire. Si, dans les cas extrêmes, ça devait arriver, vous avez ma permission de les tuer. Pour le moment, on fait comme on dit ! Maintenant, va rejoindre ton escouade et explique leur la situation en chemin. On a pas le temps de faire un briefing, on perdra trop de temps pour les arrêter ! Allez, GO ! ”
    Chendra : “ C´est bon ! J´y vais ! ”
    Mc Neil : “ Brink, est-ce que tu as tout notée ? ”
    Brink : “ Oui, Mc Neil ! Allez, on y va ! Go, go, go ! ”
    Mc Neil : “ Vous allez le regretter, les gars… Vous vous êtes mis dans la merde, cette fois ! ”
    Cependant, Mc Neil ne se douta pas un instant ce qu´il allait l´attendre, avec le duo de Molock et Shadow…
    À SUIVRE !
  24. Like
    Yury_300 reacted to Apolyon in RA 1 et Windows 7   
    Solution beaucoup plus simple appliquée sur Judgehype pour Diablo 1er du nom, j'ai testé ça sous Starcraft, Tiberium Dawn(TFD) et Alerte Rouge 1(TFD)
    Lien direct : http://forum.judgehype.com/judgehype/DiabloetHellfire/diablo-hellfire-windows-sujet_238136_1.htm#t4587778
    Source : Nejarr - http://www.judgehype.com/
  25. Like
    Yury_300 reacted to Geantvert in Tiberium Essence - Froid Glacial   
    Malheureusement, ça se fait apparemment que via Desura. Et il est hors de question que je réinstalle cette sombre m.... qui a failli foutre en l'air ma clé AR3.